25/03/2005
01:38:51
Index du forum Continents Afarée Cémétie

DIPLOMATIE | Υπουργείο Διπλωματίας του Κεμέτ

DIPLOMATIE
Υπουργείο Διπλωματίας του Κεμέτ

Ministère de la Diplomatie de Cémétie


Dernière mise-à-jour : 28/12/2020

Gouvernement cémétéen logo

Siège Ministère Diplomatie Cémétie Héraclée

Le siège du Ministère de la Diplomatie est le symbole d'une diplomatie cémétéenne en renaissance.



Cémétie croix symbole dynastique

Institution plurimillénaire, la diplomatie de la Cémétie est le principal pouvoir régalien du prince ; celui-ci le délègue, dans le cadre de la Constitution cémétéenne, au gouvernement et au ministère en charge, le Υπουργείο Διπλωματίας (Ypourgeío Diplomatías, « Ministère de la Diplomatie »), actuellement dirigé par Rhadames Khoury depuis le 27 septembre 2002 au sein du gouvernement Perrakos I. Le ministre de la Diplomatie de la Principauté de Cémétie est en charge de la représentation à l'internationale, assurant les fonctions d'émissaire dépêché à l'étranger par le monarque, le gouvernement ou le Parlement ; il est aussi chargé de l'accueil des représentants internationaux, des relations avec les gouvernements d'autres États. Le ministère de la Diplomatie est également en charge des ressortissants cémétiens en-dehors des frontières de la Principauté.

SOMMAIRE
  • ...
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

_____________________________________________________________________________________________________________________

Rhadames Khoury
Ministres de la diplomatie de la principauté de cémétie


Zénith, le 23 Septembre 2003
Westerburg

_____________________________________________________________________________________________________________________


Nos sincères salutations monsieur le ministre de la diplomatie Cémétienne,

La république fédéral d'Hausmanie manifeste bonnement l'espoir irréfragable de porter un intérêt plus sensible à l'égard de la principauté de Cémétie, nos administrations fédérales nous ont fait remonté de la potentialité d'un développement de nos relations bilatérales en bonne et due forme, l'Hausmanie y entre vois une éventuel coopération économique et politique commune, qui serait inédite en Afarée, notamment venant d'une puissance continentale étrangère, c'est une occasions saisissante pour l'Hausmanie de s'implanté en Afarée et une opportunité de captivé de nouvelle perspective frugalement accentué sur le front orientale. Les relations antérieur de nos deux nations ont toujours était cordiale et si animosité y a eu, elle ne devait être que dérisoire et sans réel conséquence. Cependant nos échanges ne se sont orienté que sur les transactions commerciales, transactions d'une valeur de 3 750 000 000 milliards de Dollar en 2000, une baisse de 17,8% par rapport à 1990 dû à la crise économique, l'Hausmanie à exporter une ensemble de matériels électroniques, militaire, ainsi que des biens et services financiers à destination de la principauté de Cémétie pour une valeur de 2 083 000 000 milliards de Dollar, ainsi qu'en échange nous avons importé des denrées alimentaires et du matériel mécanique provenant de la principauté de Cémétie pour une valeur de 1 667 000 000 milliards de Dollar, un échange assez efficient pour nos 2 parties au vu du contexte de crise qui à impacté l'ensemble de la sphère mondial, mais nous avons pour projet de poussez ces échanges plus loin dans l'efficacité. Par conséquent nous souhaiterions organiser une rencontre à Zénith (capital haussmanniennes) afin de parvenir à la signature de nouveau accord bilatéraux, par ailleurs il est à noté que la dernière rencontre ayant eu lieu entre nos dirigeant par le passé remonte à 1952, qui nous avez mener a commercer sans réelle apport bénéfique pour nos deux nations étant donné que vous avez un déficit commerciale de 230 000 000 millions de dollar avec l'Hausmanie, de plus l'Hausmanie n'est suffisamment satisfaite de l'exportation actuelle avec votre nation et souhaiterai développée un partenariat plus soutenu qui nous serait bénéfique à nos deux parties.

Au vue de nos relations qui, dans nos souvenir les plus lointain, n'ont jamais connue aucune anicroche où si telle été le cas il ne devait être que le fruit d'un désaccord antérieur, nous aurions souhaité développée en parallèle une ligne politique régionale commun, afin de vous soutenir dans le leadership régional, ainsi qu'en permettant a l'Hausmanie de s'intégrer à vos cotés au sein du leadership Eurysiens.

La république fédéral d'Hausmanie n'est pas qu'un seul état, par le biais du Commonwealth d'Hausmanie (CHEI: Confédération Haussmanniennes des Etats Indépendants) qui est effectif depuis 1722 et officialisé en 1805 par la déclaration du président Hopkins, ce qui fait de l'Hausmanie depuis plus Deux siècles une puissance géopolitique et économique sur le plan Aleucien et mondial, de plus en ayant joué un rôle dans la guerre de 1908 lorsque la Confédération du Naka déclare la guerre et envahi la fédération de l'Albel qui nous à poussé à intervenir afin de protégé notre continent et de soutenir notre allié, de part cette intervention militaire nous avons réussi à repousser l'ennemie hors du continent, alors cependant nous avons pas gagné totalement la guerre, car le Naka a réussi à annexé le territoire Albelois en Asie et ils en garde l'autorité jusqu'à aujourd'hui, mais grâce à cela nous avons renforcé l'influence Haussmanniennes et des états membres sur le continent Aleucien, notamment face à l'Arkencheen qui durant la guerre c'était rapprochait du Naka, ce qui durant les décennies avenir instaurera une ambiance de guerre froide, jusqu'a ce qu'une politique d'apaisement soit mis en place au milieu des années 80.

Le Commonwealth d'Hausmanie (CHEI : Confédération Haussmanniennes des Etats Indépendants) c'est est une économie qui durant le XXe siècle, jusqu'à sont pic en 1987 d'avant-crise, a atteint une production économique d'environ 2 500 milliards $ en PIB (PIB cumulé à tout les états incorporée à l'Hausmanie et membre-actif-allié de l'Hausmanie)(Garaguay [cat2], Aumérine [cat3] et Saint-Marquise [cat1]), c'est dans ce contexte de prospérité que l'Hausmanie et sa communauté fraternelle détenait depuis l'après guerre (avec le sauvetage de la fédération d'Albel en 1908) un rôle important au niveau régionale que mondiale, car même si les alliées ont perdu cette guerre (avec la perte d'un territoire), notre intervention (Hausmanie et les territoires incorporer [Commonwealth où CHEI]) à stopper l'avancé du Naka et de l'Arkencheen en Albel.

Malheureusement avec la crise de 1992 qui nous à touché de plein fouée, cela nous à conduit à une politique d'austérité et de repli, qu'aujourd'hui nous regrettons amèrement, cette isolationnisme entretenue depuis une Douzaine années, était une stratégie désastreuse et il à eu pour effets d'éloigner l'Hausmanie et les états-membres (CHEI) de la scène international et d'une influence sur les évènements terrestres. Une opportunité qu'Arkencheen à su saisir au fil du temps, devenant ainsi la première puissance mondiale et ayant une influence importante sur les évènements mondiaux, de plus ayant un allié historique telle que la Confédération du Naka et un départ politico-militaire et économique fructueux avec le jeune Quachaïmar, cela représente une réelle inquiétude à nos yeux, notamment au regard du conflit au Varanya au leur avis divergent aux yeux des homologues étranger, mais qui en réalité cache une toute autre nature sur leur véritable objectif et relation réelle. Même si aujourd'hui là croissance repart doucement depuis la fin des années 90 avec un PIB d'environ 2 100 milliards de Dollar en septembre 2003 pour le Commonwealth, nous avons malgré tous accumulé du retard sur de nombreux plan, notamment le commerce, la diplomatie et l'armement.

D'où l'importance de structurer nos relations sur le long terme, en toute corrélation avec la Confédération Haussmanniennes (Commonwealth). C'est à ses fins que nous vous proposons une rencontre a Zénith entre nos chef d'état, afin de redessiné les structure géopolitique et pourquoi pas réussir à une véritable entente, pour que nous puissions être de taille à coopéré avec des nations telle que l'Arkencheen, tout en développant nos atouts, qui sont primordial aux maintient de la paix, nous vous prions d'accepter cette visite d'état.

Aujourd'hui ces Dix années de récession économique et de trouble politique et sociale en Hausmanie, tout comme dans certains états du continent, y compris du Commonwealth sont un frein au développement et à la prospérité du CHEI (confédération), c'est pour cela que malgré une conjoncture actuelle en Hausmanie mouvementé, nous voulons revenir sur le devant de la scène mondiale avec la grande force et le grand potentiel que représente l'Hausmanie, notre continent et les pays alliées, donc nous vous réitérons d'acceptez cette rencontre d'état de Trois jours en Hausmanie avec votre président durant le mois d'Octobre ou Novembre 2003, afin de mettre en place de nouveau projet d'investissement dans la principauté de Cémétie, et de la mise en place d'accord et traité commerciaux, politique et militaire, développons ce potentiel fraternelle et amicale.

Je vous pris, mesdames, messsieurs, nos salutations sincère et dévouée.
Cordialement.

_____________________________________________________________________________________________________________________

TOM KIRKMAN
Ministre des Affaires Étrangères de la République Fédéral d'Hausmanie

_____________________________________________________________________________________________________________________

Tom Kirkman
994
Net͟s’amerēti - ነፃ መሬት

Du Haut-Commissaire Silvio Ntukono.

Cher Monsieur le Chef du Gouvernement Christodoulos Perrakos, c'est avec joie qu'après la réouverture des activités diplomatiques des Netsameretis nous nous sommes empressés de contacter nos frères afaréens. C'est dans cette optique de paix et de coopération dans le continent d'Afarée que nous venons vers vous.

Dans le projet d'un rassemblement des nations afaréennes autour d'un projet commun, nous souhaiterions inviter la Principauté de Cémétie dans un congrès à Kumdor avec toutes les nations afaréennes (actuellement, Cémétie, Nestamereti, Banairah et Aubrane, le Varanya étant exclu à cause de son instabilité) qui aurait pour but de discuter de l'élaboration de lien diplomatique communs, voir même la création d'une organisation continentale, dans l'optique de la promotion de solidarité et de la paix.

Nous nous excusons si nous devions nous adresser à Sa majesté ou au Ministre des affaires étrangères pour ce genre de requête.

Avec mes salutations sincères, le Haut-Commissaire Ntukono.
Département d’État de la Fédération d'Albel

Paradis, le 11 décembre 2003

À l'intention de Son Excellence Rhadames Khoury, Ministre de la Diplomatie de la Principauté de Cémétie

Votre Excellence,

L'heure est grave, alors qu'à l'extrémité de la pointe orientale de votre continent, l'ordre naturel s'apprête à céder face à la montée en puissance de la pire barbarie qui soit. L'État Impérial de Varanya est aujourd'hui en proie à un état d'agitation sans précédent, et les forces d'opposition au gouvernement légitime du Shah, perfidement manipulées par les hordes communistes qui grouillent en leur sein, et soutenues de l'extérieur par les opérations de subversion menées par les belliqueuses Îles Fédérées d'Arkencheen, se trouvent plus que jamais en position de provoquer un conflit armé dans des conditions qui leur soient favorables. Nous saluons bien évidemment la prise de position effectuée par le gouvernement cémète dès les premiers signes d'agitation, et ses engagements concrets pris en faveur de la défense de la civilisation et de l'ordre naturel au Varanya. Consciente toutefois que nos initiatives individuelles ne suffiront pas à contrer l'expansion agressive de la pieuvre arkenco-bolchévique, la Fédération d'Albel vous sollicite en vue d'une intervention militaire conjointe sur le sol varanyen, afin de combattre ensemble la vermine communiste et protéger les territoires qui demeurent sous contrôle du gouvernement impérial légitime. Un corps expéditionnaire de l'Ordolibertas sera prochainement envoyé en terre varanyenne, et nous espérons pouvoir opérer conjointement avec vos forces en vue de la défense de nos valeurs communes.

Veuillez agréer l'expression de mes salutations les plus distinguées,

Son Excellence Ségolène Poltanova
Secrétaire d'État aux Affaires Diplomatiques de la Fédération d'Albel
La situation avec l'EEMB

  • Le carde économique
  • Négociation sur les tarifs d'importation des matières premières
Le 31 décembre 2003

A son Altesse Dimitrios III Achanios
Bonjours et Merci de votre considération pour ma lettre


dra

A se jours, nous savons tout deux que la coopération entre nos deux pays doit être forte de part nos cultures, à peux prêt similaire, et la proximité de nos territoires. Bien sur, je sais que nous ne soutenons pas la même vision politique des choses. Cela fait 1 mois que Ancalagons à réouvert le portail diplomatique et nous avons besoins de partenaires commerciaux fort et dignes de confiance. C'est dans se projet qui est L'EENB que nous voyons notre avenir. Le problème étant que l'empire Rémien possède une partie des territoires entre moi et la mer des Borhins et que sont passage commerciale est donc payant. Je ne peut en faire autrement à cause de la diplomatie de l'empire Rémien très fermée sur les bords. Je demande donc votre aide pour une coopération économique, une fluidification des produits en importation dans nos pays respectif et un pourcentage de réduction sur les taxe d'importions sur les matières premières. Bien sur se traiter est réciproque nous ferrons de même et protégerons vos intérêt en Eurysie ou la monter du communisme et de grande ampleur. J'espère aussi votre aide dans la question sur l'empire Rémien qui préoccupe tant au niveau diplomatique et économique.

C'est dans se chemin de paix et de prospérité que l'avenir, je l'espère, nous préservera de tout conflit ou même mauvaise relations.

Avec ma plus grande considération impériale

Le Méga Basileus Sacha Ier


Signature:

img
Réponse officielle à la proposition de rencontre
Expéditeur/Ethaak : Kasser Saroud Al'Tenhé et Siriam Amza, Ambē (ministère des affaires extérieures) de la République Directe du Banairah
À : Rhadames Khoury, Ministère des Affaires Etrangères de la Principauté de Cémétie
Contenu confidentiel - missive envoyée le 05/06/2004

Cher M.Khoury,

C'est avec joie que nous répondons positivement à votre demande de rencontre en sol cémétéen. Le Banairah, malgré l'avortement du congrès de Kumdor, voit toujours grand pour son continent l'Afarée et ne peut que s'enthousiasmer d'un rapprochement avec l'un de ses frères.
Comme vous l'avez si bien fait remarquer, la géopolitique actuelle de l'est du continent est plus que préoccupante et se doit d'être apaisé conjointement par les pays afaréens concernés. L'insécurité maritime, l'agitation politique et militaire sont autant de brèches menaçantes pour nos deux pays. D'autre part, nous sommes convaincus de leur complémentarité et de leur potentiel qui pourrait être mis à profit via un soutien bilatéral notamment économique, scientifique ou encore militaire dont nous pourrons alors définir le cadre et la consistance.

Concernant la rencontre à proprement dite, nous enverrons la ministre des Affaires Extérieures Siriam Amza en tant que représentante de la République. Pourriez-vous spécifier la date et le lieu de rencontre que vous souhaiteriez ?

Sincèrement,

Siriam Amza, ministre des Affaires Extérieures
Saroud Al'Tenhè, Khasser,
Au nom de la République Directe du Banairah
Haut de page