26/03/2005
04:15:18
Index du forum Règles et inscription Inscriptions Inscriptions validées

[VALIDÉE] Aubrane

0

Création de pays : Royaume d'Aubrane


Généralités :



Nom officiel : Royaume d'Aubrane
Nom courant : Aubrane
Gentilé : Aubraniens, Aubraniennes

Inspiration culturelle : Africaine
Situation géographique :

Langue(s) officielle(s) : français, depuis l'arrivée du grand colonisateur. Les langues locales ont été entièrement éradiquées à ce moment.
Autre(s) langue(s) reconnue(s) : anglais, langue reconnue mais non parlée dans le pays. Elle correspond à une reconnaissance diplomatique.

Drapeau :
Drapeau

Le drapeau rappelle les légendes magiques qui font partie du folklore local depuis tres longtemps, depuis l'époque moyenâgeuse où les sorciers de l'empire Maka jetaient des sorts qui rendaient fou les victimes : nous savons aujourd'hui qu'ils faisaient boire en réalité des mixtures contenant différentes toxines en provenance de plantes locales.
Les deux dragons représentent les deux tribus, qui se font face perpétuellement devant une épée légendaire qui représente l'invasion coloniale, source d'une immense souffrance.
Certaines personnes ont sérieusement imaginé que cette épée légendaire existait vraiment : si l'épée représente aujourd'hui le passé colonial du pays, elle représentait autrefois la force du peuple dans l'ancien drapeau. Cet artefact n'a aucune légitimité historique, aucun archéologue n'est parvenu à prouver son existence même si les textes anciens prônent le contraire. La légende dit que celui qui trouvera l'épée légendaire d'Aubrane sera le roi légitime! De nombreuses personnes ont prétendu avoir trouvé cette épée, mais elles ont toutes mystérieusement disparu avant même d'avoir revendiqué le trône....
Ces nombreuses disparitions ont amené le peuple à imaginer une "malédiction" autour de cet artefact : quiconque trouve l'épée trouverait aussi la mort. Si il est aujourd'hui impossible à prouver scientifiquement l'existence d'une prétendue épée ayant existé dans le passé, en revanche, il est statistiquement prouvé que 100% des personnes ont péri lorsqu'elles se sont lancées dans cette quête totalement ridicule....

Sur l'ancien drapeau de l'empire de Maka: les deux dragons n'existaient pas, il y avait une tete de crotale et une tete de crocrodile qui se faisaient face, représentant les dangers du pays. Concernant les couleurs et la fameuse épée, ils ont toujours existé sur les deux drapeaux. Le royaume d'Aubrane a simplement remplacé les animaux par deux dragons mythiques


Devise officielle : "Qui se frotte au bâton de mamako en subit le supplice"
Hymne officiel : Le pays ne possède pas d'hymne national. De par sa culture africaine et ancestrale, le pays possède une danse tribale qui remplace ce que les occidentaux appellent l'hymne officiel. A l'origine, il y a deux danses tribales, une pour chacune des deux tribus, mais le consensus national reconnait une seule danse qui est un soigneux mélange des deux. Lors de cette danse, les danseurs et les danseuses sont exalté(e)s, tournoyant comme des fous, puis rendant hommage à la patrie en jetant des pétales de cactus. Il est de coutume de jeter ces pétales sur le ou les visiteurs, ce qui est un immense honneur et une marque d'amitié. En revanche, lorsque les pétales de ce prestigieux cactus sont remplacés par de la terre séchée lors de la cérémonie, c'est le signe d'une guerre prochaine, une sorte d'insulte masquée vers le visiteur que l'on n'aime pas ou dont on se méfie. Quelque soit l'ingrédient lancé, la coutume exige que cela se fasse avec un sourire respectueux.

Monnaie nationale : l'écu aubranien (abrégé en ECAU).
(ancienne monnaie : l'écu colonial, qui n'a plus cours aujourd'hui)

Capitale : Aubralia

Population : 80 millions d' habitants


Aperçu du pays :



Présentation du pays :
Au nord, Aubrane est un pays constitué d'un vaste désert aride, entouré par quelques plaines très fertiles qui débouchent ensuite vers la mer.
Le manque d'eau est un réel problème dans toute la partie nord du pays, mais le pétrole coule à flot dans le sous-sol de son désert aride. Le pays utilise le dessalement de l'eau (également appelé dessalage ou désalinisation), c'est un processus qui permet d'obtenir de l'eau douce à partir d'une eau saumâtre ou salée (eau de mer notamment). L'eau manque cruellement depuis que le pays a choisi d'irriguer les terres fertiles transformées en vaste champs productifs, plutôt que d'utiliser l'eau pour sa population. La stratégie est de ramener l'eau des montagnes du sud vers les plaines du nord, afin d'alimenter la population, ce qui a crée des tensions entre la tribu du nord et celle du sud.

Au sud, la tribu de Somako est réputée pour ses mines et pour ses productions d'élevage. Les prairies sont vastes et bien irriguées mais elles sont peu fertiles et plutôt caillouteuses, on y plante surtout des pommes de terre, quelques fruits exotiques, et des cultures peu exigeantes en terme de qualité du sol. Le vaste territoire est surtout utilisé pour les élevages, notamment caprins et ovins dont les excréments sont utilisés pour apporter quelques nutriments à la pauvre terre. Ces prairies sont entourées par des hautes montagnes qui regorgent de ressources naturelles importantes: or, nickel, terres rares, pierres précieuses et divers minerais pour l'industrie. L'eau ne manque pas, car elle provient des montagnes, une eau fraiche et pure. D'ailleurs, ce fut le conflit majeur entre la tribu du nord et celle du sud. Ce fut longtemps un excellent moyen de pression pour obtenir des faveurs d'Aubralia, ville située dans le territoire de la tribu du nord.

Petit point historique:
L'Empire de Mako fut présent depuis des millénaires sur ce territoire, présence attestée par les archéologues et par les écrits anciens. Il contrôla autrefois une région beaucoup plus vaste, jusqu'à l'arrivée du colonisateur, dont il est interdit de prononcer le nom sous peine d'emprisonnement. Le colonisateur a conquis l'Empire de Mako et ses centaines de petites tribus en quelques jours seulement, un record mondial dans lequel des lances et des flèches se sont battues contre des armes modernes. L'empereur Fetoua XXI devint une potiche décorative, et il fut reclus au palais avec interdiction de sortie et interdiction d'exercer le pouvoir. L'Empire de Mako n'avait aucune chance et subi le pillage de ses ressources pendant plusieurs années, jusqu'à ce que le pays reprennent le contrôle de son destin au départ du colonisateur : le départ fut précipité par un soulèvement populaire, dans lequel la famille coloniale De Vir parvint à s'imposer dans le paysage politique il y a environ 80 ans. Au lieu de libérer l'empereur, il fut tué et remplacé par une nouvelle dynastie....

La fin du colonialisme et le complot des colons:
Excédé par les violences du colonisateur et par le pillage des ressources, le peuple était au bord de la révolte. La famille De Vir fait partie des premiers colons arrivés pour prendre le contrôle des ressources, mais ils ont fini par aimer ce pays comme le leur, et ils ont refusé le pillage. Le sénateur Raymond De Vir n'était pas vraiment aimé, il était réputé manipulateur et fin stratège, mais il était respecté pour ses convictions, pour son respect du petit peuple, et pour son âme généreuse : en tant que bon politicien, il a tout de suite compris que le scénario du pire commençait à se produire : "la misère poussera le peuple à la révolte, la révolte conduira le peuple à renvoyer l'envahisseur chez lui, et tous les colons seront massacrés à coup de machette un jour!" disait t-il! Aveugle et sourd, le colonisateur n'a jamais porté une seule attention à cet avertissement. En revanche, il obtint le soutien des principaux colons, qui avaient compris le danger.
La famille De Vir commença à changer de camps et prépara le grand changement, ce que le colonisateur appellera plus tard "le complot des colons". Blanc de peau, Raymond avait conscience de la difficulté à obtenir le soutien du peuple noir, d'ailleurs la population autochtone le surnommait "le zebre" en référence au blanc de sa peau et à sa volonté de vivre au milieu de l'Afrique. Raymond se maria à une jeune femme de l'ex Empire Mako, et ils eurent trois enfants métissés : Traoré, fatoumata et Milda. Raymond connaissait parfaitement le colonisateur, ses méthodes, ses armes, et... sa vie politique interne! Il organisa un soulèvement populaire après avoir négocié avec le chef des 130 tribus actives, et en parallèle il négocia avec l'opposition politique dans la capitale du colonisateur. Effet radical. Au bout de quelques mois de conflit et de chaos, le colonisateur annonça son retrait du pays, le nom de raymond De Vir fut glorifié par la population qui lui pardonna son statut de colon.

L'avènement des De Vir sur le trône aubranien:
Fin stratège, Raymond accéda provisoirement au pouvoir avec le titre de "Régent de Mako".
Il ne tenu pas toutes ses promesses: non seulement il n'a pas libéré l'empereur emprisonné, mais il élimina la famille impériale. Officiellement, ils sont morts d'une étrange maladie, le tombeau impérial est visible dans les caves du palais où sont enterrés tous les souverains. Les touristes aiment bien payer 50 écus pour prendre quelques photos des tombes.
Le nouveau régent a tout de suite compris la difficulté de négocier et de satisfaire les 130 tribus qui restaient après la guerre coloniale : il regroupa ces 130 petites tribus en deux grandes tribus, appelés somako au sud et nomako au nord. Il maria sa fille Fatoumata avec le chef de la tribu du nord et sa fille Milda avec le chef de la tribu du sud, il s'assura ainsi le soutien des chefs tribaux et de la grande majorité de leurs soutiens politiques.
Concernant les élections démocratiques promises, elles auront effectivement lieu. Mais avec 99% de vote positif en faveur de Raymond, les mauvaises langues disent que c’était truqué, ce que conteste fortement la famille De Vir, encore de nos jours.

Après sa victoire écrasante aux élections, Raymond s'autoproclama Roi et souverain légitime de Maka, puis il changea le nom du pays qui devint le Royaume D'Aubrane, il mit en place une nouvelle monnaie, et il prit le nom de Raymond 1er dont le règne dura presque 35 longues années. Son fils ainé, Traoré, devint le Roi à la mort de son père. La dynastie s'impose alors comme une monarchie de droit divin lorsque Traoré installe dieu et la religion au coeur de son système politique. Plus tard, sa fille Talona monta sur le trône, elle exerce encore aujourd'hui son autorité sur l'ensemble de la nation, ses 4 enfants royaux sont prets à prendre la relève.



Mentalité de la population :
De nature méfiante, le peuple aubranien se révèle loyal vis à vis de ses amis : les aubraniens ont souvent le besoin de connaitre les intentions de leur interlocuteur avant d'accorder la confiance depuis l'époque de la colonisation. Au delà de cette apparence méfiance, la population est curieuse et accueillante car elle reconnait que cette colonisation a apporté prospérité et avancée technologique. Le pays était pauvre et arriéré, et il est devenu aujourd'hui un pays friand de technologie et avec des ambitions sur l'ensemble du continent africain. Le pays a une revanche à prendre face aux colonisateurs, il souhaite prouver qu'il a sa place au milieu de ce monde, la population est derrière son monarque pour le soutenir. De toutes façons, qui ne soutiendrait pas le représentant de Dieu parmi la population?

Place de la religion dans l'État et la société :
Le roi est le représentant de Dieu sur la terre. A ce titre, il s'agit d'un absolutisme de droit divin, qui amène la religion à se placer au coeur de l'Etat et au coeur des intrigues.
Il est clairement visible que les rois ont souvent utilisé cette position dominante pour asseoir leur autorité et taire toute contestation : d'ailleurs, le crime de lèse-majesté n'existe pas dans le royaume d'Aubrane, il est remplacé par le "Crime contre Dieu".


Politique et institutions :



Institutions politiques :
Le pays est divisé en deux grandes tribus, la Tribu de Nomako au nord et la Tribu de Sumako au Sud.
Il est de coutume que les ministres soient équitablement répartis entre les deux tribus afin d'éviter des conflits internes.

La vie politique se résume à 4 partis officiellement reconnus:
-le parti conservateur: c'est le parti officiel des souverains, les membres sont hostiles aux changements et ils contrôlent la majorité du pays. Environ 53% des votants, vote en légère baisse mais baisse régulière à chaque election.

-le parti libéral: les libéraux souhaitent protéger les intérêts économiques du pays, exploiter au mieux les richesses nationales, avantager les milieux économiques et organiser l'exportation des excédents de production. Environ 15% des votants, vote stable.

-le parti travailliste: plutôt focalisé sur la protection sociale, le bien-être des travailleurs et sur l'ensemble de la main d’œuvre, ce parti a été épuré des marxistes qui le composait autrefois. Ils ont été éliminés car ils représentaient un danger pour la royauté. Les travaillistes demeurent puissants et influencent la vie politique de manière conséquente. Très hostile à l'absolutisme, tous les travaillistes ne sont pas contre la monarchie, mais ils réclament une monarchie constitutionnelle, ce qui explique pourquoi ce parti politique est mis sous haute surveillance par le régime. Environ 22% des votants, en baisse au profit des écologistes.

-le parti écologiste: ce jeune parti politique a été reconnu seulement il y a quelques années, suite à la forte pression des ONG et des écologistes sur la royauté. Aubrane a traversé plusieurs scandales, notamment l'aluminium et les terres rouges qui furent un désastre écologique. Environ 10% des votants seulement, mais en constante progression. Chaque nouveau scandale semble profiter à ce jeune parti moderne et dynamique qui monte doucement en puissance. Les écologistes ne sont pas contre la monarchie, ils sont prêts à accepter n'importe quel système politique, pourvu que l'environnement et la nature soient au cœur des préoccupations. Certains écologistes se disent apolitiques, d'autres se disent animistes, adeptes des anciennes coutumes et des anciennes religions aujourd'hui disparues. Ce parti a une faiblesse : il regroupe des gens extrêmement différents et qui ne s'entendent pas toujours bien entre eux.


Le souverain est tout puissant, il représente l'Etat. Il est légitimité dès la naissance, qu'il soit homme ou femme, selon le principe de la primogéniture.
il cumule le pouvoir législatif, exécutif et judiciaire. Les régalia sont constitués d'un sceptre royal (appelé aussi baton de mamako) ainsi que d'une couronne. Ces symboles royaux étaient les mêmes pour l'empire Maka. Le souverain, roi ou reine, est assisté par un premier ministre qui est chargé d'appliquer les orientations politiques décidées par le monarque.

Le premier ministre nomme les ministres.

Les instances exécutives:
-Palais d'Aubralia : le souverain loge et exerce son autorité dans ce prestigieux palais, situé au centre d'Aubralia. Ce fut autrefois la résidence des empereurs.
-Le bureau du premier ministre : le premier ministre travaille dans ce batiment aux allures modestes. mais l'intérieur est luxueux.
-La place des ministères : les ministres peuvent y loger avec leurs familles, ce batiment est vaste, il y a une cantine, un concierge et tout ce qu'il faut pour faire vivre une vingtaine de familles. Les ministres se disputent souvent les meilleurs étages, les étages les plus haut étant les plus recherchés.

Les instances législatives:
Le Sénat, appelé aussi "assemblée des anciens" : il vote les lois, mais ces lois sont soumis à la validation du monarque et il comporte 132 sièges. Les 130 province élisent un sénateur pour siéger dans l'assemblée + 1 siège de droit pour le chef de la tribu du nord + 1 siège de droit pour le chef de la tribu du sud. Le Senat élit ensuite celui qui sera leur chef. Les elections ont lieu tous les 5 ans.

Le roi possède le pouvoir d'élaborer les lois, proposer les lois, et annuler les lois.
Le premier ministre possède le pouvoir d'élaborer et de proposer les lois, il est issu de la majorité au pouvoir lors des elections du Senat. Le premier ministre est donc forcement choisi au sein du Senat , puis nommé par le souverain parmi la majorité élue.
Le Sénat joue le rôle d'une plante verte décorative, mais dont les conseils sont souvent écoutés par le monarque, les avis du Sénat sont souvent considérés comme des indicateurs populaires.

Les instances judiciaires:
Le tribunal Royal juge les faits les plus graves : le crime contre dieu, le régicide, l'atteinte à la sureté de l'Etat.
Le tribunal général juge les crimes (assassinats, vol, et la récidive).
Le tribunal de quartier juge les petits délits (non respect des règles)

A Savoir:
-la peine de mort est appliquée sous la forme d'une pendaison, l'objectif est de ne pas gaspiller les balles pour rien. Ce chatiment concerne les assassins (préméditation) et les meurtriers, mais elle n'est pas appliquée lorsque la mort est involontaire comme par exemple lors d'un accident. le taux de récidive est de zéro, le taux le plus bas du monde. 100% des meurtriers ne recommencent pas. Ils sont immédiatement mis à mort.
-en cas de vol, le tribunal peut proposer soit une peine de prison, soit la main coupée. le taux de récidive est extrêmement faible, peu de gens prennent le risque de voler avec l'autre main, car sinon ils se retrouvent manchots.
-Le roi possède un droit de grâce, ce qui est parfois source de tension et d'incompréhension.
-Le supplice du "bâton de mamako" a été aboli il y a quelques années par la reine Talona. Ce supplice barbare existait depuis l'Empire Maka et il concernait les crimes les plus graves, il consistait à enfoncer le bâton le plus profondément possible de telle manière que le supplicié finisse par subir et mourir d'une hémorragie intestinale. Le peuple avait pris l'habitude de parier sur la durée du supplice. Pour rappel, le bâton de mamako est le sceptre royal, qui fut autrefois sceptre impérial : il est orné de pierres précieuses, mais le bout au sol est métallique et pointu.

Sceptre


-Raymond De Vir : colon membre de la famille De Vir, issue de la petite noblesse du pays colonisateur. il fut régent du royaume et l'instigateur du soulèvement populaire mettant fin à l'occupation. Il devint roi sous le nom de Raymond 1er.
-Traoré De Vir : Fils ainé de raymond, il fut le second monarque. Connu pour ses excès.
-Mamadou Paulé : actuel chef de la tribu du sud. Parti conservateur.
-Elda Traé : actuelle cheftaine de la tribu du nord, première femme à accéder à ce poste. Parti travailliste.
-Minoué Trafalé : actuel chef du sénat aubranien. Parti conservateur.
-Famille Rothschild-Fatoumata: cette famille métissée est propriétaire de la puissante "Aubrish corporation", banque qui finance le parti libéral et qui finance aussi le train de vie des monarques aubraniens. Ils se sont considérablement enrichis juste après le départ des colonisateurs, ils avaient reçu le monopole bancaire qui a aujourd'hui disparu. Tous les membres sont adhérents du Parti libéral. Les monarques ont appris à se méfier de cette banque, mais l'argent n'a visiblement pas d'odeur.
-Sylvain De Chastemont : issu d'une ancienne famille de la noblesse coloniale, Monsieur De Chastemont est actuellement le chef du parti conservateur.
-Ré Mitoua : chef actuel du parti écologiste.
-Obi Awa : chef actuel du parti travailliste.
-Mandela Rothschild-Fatoumata : chef actuel du parti libéral.
-Roi consort Ilmrym De Vir : décédé suite à un accident de golf. "La balle a ricoché, entrant dans la bouche en profondeur et causant une asphyxie". Une mort atroce. Le médecin royal aurait découvert une coupure de lame de la taille du bâton de mamako, en profondeur dans la gorge, laissant penser que la version du palais n’était peut-être pas la bonne. Les rumeurs disent que la reine se disputaient fréquemment avec son mari. Un accident est vite arrivé de nos jours, le dossier a été classé à la demande du palais et la pratique du golf a failli être interdit sur l'ensemble du territoire.
-Dauphin Arkka De Vir : fils ainé de Talona, 1er dans l'ordre de succession. 22 ans.
-Prince Neil De Vir : fils cadet de Talona, 2eme dans l'ordre de succession. 21 ans.
-princesse Deldrine De Vir: fille de Talona, 3eme dans l'ordre de succession. Jumelle 18 ans.
-princesse Elrine De Vir: fille cadette de Talona, 4eme dans l'ordre de succession. Jumelle 18 ans
-Empereur Fetoua XXI : 21eme du nom, il faisait partie d'une longue lignée qui ne s'était jamais éteinte jusqu'à l'arrivée des colonisateurs. cette ancienne dynastie est aujourd'hui totalement éradiquée.

Politique internationale :
Le Royaume d'Aubrane semble toujours avoir quelque chose à prouver : le choc de la colonisation fut brutal et les dirigeants pensent qu'il est temps de reformer l'Empire de Maka en prenant les territoires au nord, ainsi que les territoires entre la tribu du nord et la tribu du sud. Ces territoires sont officiellement revendiqués par le trône!
Pour mettre en avant ses ambitions, le royaume d'Aubrane cherche constamment à culpabiliser les autres cultures, les cultures dominantes et notamment celles qui sont proches des anciens colonisateurs.

Le royaume n'accepte pas que l'on remette en cause ses valeurs démocratiques, il se sent immédiatement attaqué et évoque son passé colonial pour mettre fin aux discussions. Les souverains estiment que l'absolutisme ne remet pas en cause la démocratie, d'ailleurs des élections sont organisées régulièrement pour avoir l'avis du peuple. Les détracteurs disent que la démocratie ne peut se faire dans un absolutisme, de surcroit un absolutisme de droit divin, alors que les souverains répondent que les avis du peuple sont largement écoutés. Un dialogue de sourd....

Au niveau commercial, Aubrane cherche a vendre ses ressources au plus offrant. Le sous-sol du pays est riche, tout le monde le sait.
Le pays s’intéresse beaucoup aux nouvelles technologies, notamment toutes les technologies liées au développement des industries, au développement de l'agriculture, et au développement des énergies (solaire, éolien, marée). Les nouvelles technologies sont toujours suscité l'interet des souverains.
0
Très bonne fiche ! Comme dit sur Discord, il faudrait juste revoir le drapeau pour adopter un style moins fantaisiste et plus adapté à l'univers contemporain réaliste dans lequel se déroule Geokratos.
0
j'adore la photo de ton avatar, je ne me lasse pas de le regarder pendant de longues minutes....
Il est imposant, beau, majestueux. Sérieusement, on a envie d'obeir au doigt et à l'oeil. La p'tite couronne de César, c'est comme la cerise sur le gateau



(non je dis pas ca pour que tu valides le dossier, je vais changer le drapeau...) :-) :-)
0
Drapeau changé,
tout me parait ok
0
Tu es allé très loin dans le descriptif de la fiche, elle est comme cela a été dit, de très bonne qualité !

Tu as en plus bien entamé l'historique de ton pays et son passé colonial, avec un ancien drapeau et une ancienne monnaie, j'espère que ton projet de civilisation t'inspirera autant dans la durée.

J'attends patiemment ta validation pour pouvoir interagir avec toi en Afarée !
0
Inscription validée. Bienvenue parmi nous !
Haut de page