26/03/2005
06:05:57
Index du forum Continents Nazum Aryèdie

Presse - समाचार पत्र

1523

L'Agence Royale de Presse


रॉयल प्रेस एजेंसी
Royal Pres Ejensee

embleme

L'A.R.P. est l'organe officiel du couple royal, seul autorisé à entrer en contact avec le palais. Journal officiel mais relativement libre de parole, l'A.R.P. est le reflet fidèle de la politique de l'Aryèdie. Sa journaliste phare, Renouka Kanji, est une proche de la Reine.
RK


L'Indépendant
स्वतंत्र
Svatantr

logo

L'Indépendant est le plus vieux journal d'Aryèdie. Primitivement l'organe officiel des Sikh, il est devenu très populaire dans tout le Royaume après la guerre du nord. Jugé nationaliste et conservateur, l'indépendant reste une référence Aryète de libre parole. son journaliste principal, Amrit Gardhi, est une véritable star médiatique.
AG

Les Echos
गूँज
Goonj
logo

Les Echos est le plus répandu et le plus lu des journaux Aryètes. Très populaire dans les campagnes, les Echos s'occupe essentiellement de la vie rurale du Royaume. Edité en de nombreuses versions régionales, il est la référence national quant aux humeurs du peuple. Sa rédactrice en chef, Mei Chauhan (une sino-indienne) a une grande influence dans le Royaume.
MC

Pluriel
बहुवचन جمع 複數
bahuvachan
logo

Pluriel est le journal des minorités d'Aryèdie. Qu'elle que soit leurs origines, il est édité dans toutes les langues présentes dans le Royaume. Après plusieurs articles controversés, le journal a changé de dirigeants sous peine de censure, voir d'interdiction pure et simple.
Noor Kardar (Paki) en est la patronne exclusive.
nk
750
j

En direct de Dishagar (Paakdesh), Jamila Sarkar pour Pluriel جمع

CA

"Nous y sommes, nous allons y rester". Voilà le discours amer que tiennent les dizaines de camionneurs bloqués à la frontière Aryèto-Rémienne de Dishagar. Seul accès carrossable, la vallée du Dish est l'artère économique du Paakdesh. Le Royaume exporte de grandes quantités de produits agricoles vers l'Empire Rémien par cette route défoncée et traître,d'où l'incompréhension des routiers aryètes.
L'axe est vital pour eux, les exportations également, mais depuis la rupture des relations diplomatiques et la fermetures des frontières , aucun véhicule ne passe. Le gouverneur du Paakdesh a envoyé une demande officielle à la Reine, afin d'obtenir un allègement des sanctions prises vis à vis de l'Empire. Pendant ce temps, les camionneurs doivent prendre leur mal en patience.


j
Jamila Sarkar
1426
pp


De : Agence Royale de Surveillance des Phénomènes Naturels (ARSPN)
à : Presse officielle / Royal Press Ejensee


se


Nous avons hier dans la soirée detecté une secousse sismique de 4.6 sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre se situe aux alentours du Mont Gazhan. Il semble que le volcan entre dans une phase plus active. L'hypothèse d'une éruption violente n'est pas totalement écartée. Nous avons alerté la SCR *Sécurité Civile Royale* afin qu'ils puissent, immédiatement, mettre en place un plan d'évacuation des populations concernées en cas de formation de lave dans le cratère principal. Le rapport scientifique d'expertise a été remis au Palais.


Tel est le mail laconique reçu par la rédaction en cette nuit du 22 au 23 novembre. La Reine a aussitôt mis en place une cellule de crise conjointement avec l'ARSPN, la SCR et l'Armée Aryète.
Sur place, la PRR *Police Rurale Royale*, la PUR *Police Urbaine Royale*d'Hukata ainsi que l'antenne SCR de Gelaha ont procédé aux premières constatations. Je les ai rejoins pour vous et l'ARP bien sûr.

« Peu de dégâts importants dans les villages des flans du Mont Gazhan, quelques murs fissurés, rien de plus . A rassuré le Colonel Prinsh (PRR). On compte environ 500 foyers privés d'éléctricité et deux conduites d'eau éclatées. Le réseau de gaz est intact à notre grand soulagement. Nous continuons le porte à porte pour l'évaluation des dégâts matériels et psychologiques. »

Juchée sur un 4X4 de l'Armée j'ai parcouru la région avec eux. Peu de dégâts effectivement, juste des zones tombées dans les ténébres, fil électriques au sol. Nous prions tous pour que le Gazhan soit clément avec nous.


Pour l'ARP Renouka Kanjirk
2239
lg

Edito

pw
Peng Wen

Un renouveau agricole ?


L’agriculture aryète est très majoritairement une agriculture familiale caractérisée par des exploitations de petite à très petite taille : 60 % des exploitations auraient une taille inférieure à 4 ha et un grand nombre sont en économie de subsistance. Seules 10 % d’entre elles exploitent plus de 30ha. La croissance de la production agricole demeure très variable, en fonction notamment du régime des pluies de mousson. . Au cours de la dernière décennie, l’écart de croissance entre le secteur agricole et les autres secteurs d’activité a conduit à un creusement des inégalités entre le monde rural et le monde urbain. En matière de pêche et d’aquaculture, l’Aryèdie est l’un des principaux producteurs mondiaux de crevettes. Elle a développé la pêche thonière. Elle compte le plus grand nombre de pêcheurs au monde .

Depuis l’indépendance en 1952, la ligne directrice de la politique agricole aryète est la recherche de l’autosuffisance alimentaire avec, depuis 2001, l’objectif de doubler le revenu des agriculteurs. Les actions menées dès les années 90 ont permis d’augmenter fortement la production (triplement de la production céréalière depuis 1994) et ainsi de satisfaire la demande du pays, malgré une forte croissance démographique. Cependant, depuis quelques années, la situation économique des agriculteurs s’est dégradée. La mise en œuvre de cette politique se double du contrôle des exportations et des importations d’un large nombre de produits agricoles. Les droits de douane ou les contingents d’importation sont principalement utilisés. Les tarifs servent à ajuster le prix à la production ou à la consommation.

Le Palais joue un rôle prépondérant dans le fonctionnement, le soutien et la régulation du secteur. Il intervient par des subventions, des enveloppes pour les investissements d’irrigation, des subventions pour les engrais et l’électricité des exploitations agricoles, par la fixation des prix (prix minimum de soutien pour les principaux produits agricoles de base) et par l’achat public de céréales pour la constitution de stocks de sécurité alimentaire.

Enfin, l’Aryèdie met en place une politique de développement rural très ambitieuse destinée à renforcer les infrastructures et à consolider l’emploi dans les territoires ruraux. En effet, pour faire face au creusement des inégalités entre monde rural et monde urbain et au sous-emploi des travailleurs agricoles comme des petits agriculteurs, la Reine a lancé un programme national de garantie d’emploi en milieu rural.
2001
VV

Et Maintenant ?

De quelque bout de la lorgnette par lequel on regarde, deux problèmes majeurs apparaissent.

Le moindre de ces soucis, l'Empire de Vanarya en pleine déliquescence, rongé par les groupes armés et la corruption, menace de submerger Gelaha de réfugiés pas plus désirés que ça... De quelle population déplacée hériterait le Royaume ? Rebelles, terroristes, groupes de déstabilisation ? Sa Majesté La Reine, dans sa grande mansuétude, a dit vouloir accueillir femmes, enfants et vieillards, a-t-elle pensé aux populations locales ? Notre Reine a-t-elle pensé à l'impact culturel et économique d'une telle migration... Nous restons, bien sûr, solidaires des décisions du Palais, non sans tirer la sonnette d'alarme face à ce problème.

Parlons maintenant du sujet le préoccupant autant militairement que politiquement.
L'Empire Rémien ( peut-on appeler Empire ce ramassis hétéroclytes dispersés dans le monde?) occupe le nord de Gelaha sous la forme du « Royaume Mazandien ». Hors de Royaume il n'a que le nom... Auune ambassade, aucune structure, pas de pouvoir apparent, c'est une région qui part à vaut l'eau et qui senso stricto revient au Royaume Aryète et ses perses assimilés.


C'est la partie visible de l'iceberg, car au nord de l'Aryèdie continentale, la dénommée « République d'Eucratide », une autre pièce de cet Empire morcelé, représente une grave menace sécuritaire. Suite à une entrevue officielle avec le Général Paràkàsu Nidhar (CEM), Sa Majesté La Reine a reconnu l’existence d'un risque potentiellement élevé de combat à la frontière dans la vallée du Dish. En effet même après la fin de la guerre, des groupuscules paki tentent de nouveau d'embraser le Paakdesh. La République d'Eucratide, malgré ses dénégations, sert de base arrière aux terroristes. De plus, récemment, notre Bien-Aimée Souveraine a ordonné la fermeture de cette frontière pour protester contre la politique dite de la « grande mobilisation des ventres ».

Alors ? Notre Souveraine doit-elle aller plus loin et déployer tant à Gelaha (Varanya-Mazandien) et à Dishagar (Eucratide) toute la puissance militaire du Royaume. Allons nous vers un conflit armé, ou doit-on négocier le rattachement Mazandien, la neutralité de Vanarya et d'Eucratide ?
Seuls les Dieux et la Reine le savent, qu'ils soient bénis.


jAmrit Gardhi
24
ca

Illustration par l'image
606
log

AIDE

L'aide alimentaire aryète s'organise

Son Altesse Royale la Reine Neela Ière affiche officiellement son soutien au Shah. 5.000 tonnes de nourriture sont actuellement acheminées vers Hukata, stockées, préparées et bientôt expédiées vers Thadimis. Notre Souveraine s'attend, bien entendu, à des réactions hostiles de certaines factions. Cependant, le Royaume d'Aryèdie ne se laissera pas dicter sa loi. Notre Reine a également prévue une délégation (presse-militaire) lors de la livraison des denrées. Elle souhaite une rencontre rapide avec le Shah sur l'île de Gelaha.
Dans une allocution rapide Neela Ière a réaffirmer sa volonté de mettre fin à cette terrible guerre civile.

Renouka Kanjirk
1119
Https://reality.underground.OP/.ar
Site internet pirate/ Recherché/





Padma Kepiang une épine dans le pied de la Reine ?


PK


Qui est Padma Kepiang ? Originaire de Natok, cette jeune femme est considérée comme la plus grande criminelle du pays ! Trafic de drogue(s), d'armes, de migrants, de cigarettes, vol, vol avec extorsion, chantage en tout genre, commanditaire d'assassinat, réseau de prostitution, fraudes multiples, la native du Cheeneedesh collectionne les mandats d'arrêt Royaux et internationaux. Et pourtant (…) insaisissable, Padma échappe à toutes les traques. Réfugiée (sources concomitantes) dans le Paakdesh, Mademoiselle Kepiang perpétue ses crimes sans éprouver la moindre difficulté.

Osera-ton révéler que cette charmante citoyenne est une amie d'enfance de La Reine, de l'école à l'Université, les deux jeunes femmes ne se sont pas quittées. Brillantes étudiantes toutes deux, il semblerait juste qu'elles aient choisi des parcours diamétralement opposés.

De la, cher auditoire, a subodorer une action souterraine visant à « protéger » la Damoiselle Kepiang, il y a un pas que je saurais franchir... Poursuivie par toutes les polices, ou officieusement couverte cette jolie mafieuse déchaîne les passions et le Palais répond toujours par un silence … Assourdissant.


A.P. Le journaliste sauvage
Haut de page