06/08/2004
22:23:39
Index du forum Continents Afarée Banairah

Administration

2989
Rapport 11/2003
Démographie, production, économie, risques au Banairah
À destination des Bendhé, du gouvernement local et central.

I.Démographie

La croissance démographique banairaise durant novembre 2003 suit la tendance nationale annuelle (+1% par rapport à l'année précédente) avec un taux de fécondité de 2.3 enfants par femme. On note un écart significatif entre le Sud-Ouest du pays plus rural (3.2), le Sud-Est en développement urbain (2.5) et le Nord très développé(2.1). Le pays compte 25,5 millions d'habitants, dont 7,1 millions au sein de la capitale. La répartition démographique suit le schéma désormais plus marqué d'un territoire bipolaire avec la côte peuplée et urbanisée et l'agglomération Sehras/Al Kara au Sud-Est, avec un exode Sud-Nord au profit de la capitale.

II.Secteurs, import/export

Le secteur secondaire représente actuellement la moitié du P.I.B. national. L'industrie 《traditionnelle》comme le textile en représente désormais une plus faible part (9%), la production de matériel électronique et médical, de transport ferroviaire et d'installations minières et énergétiques étant l'industrie dominante (20%). L'équipement ménager (2%), l'agroalimentaire (8%) et le bâti (11%) complètent la palette économique. Le secteur primaire reste le deuxième secteur du pays (30% du P.I.B.) avec l'extraction minière (20%; gaz, pétrole et métaux) et l'agriculture (10%) qui néanmoins reste légèrement déficitaire avec la nécessité d'importer l'équivalent de 10% de la consommation nationale. En troisième position, le secteur tertiaire compte le tourisme à hauteur de 10%, les agences bancaires et de communication à hauteur de 8%, les 2% restant comptant la médecine, les services-clients, les loisirs, etc.
Le Banairah est un grand exportateur de matériel électronique et machines indistrielles, ce qui doit s'expliquer par la politique protectionniste du gouvernement Al'Tenhé visant à ne pas exporter de matières premières au profit de produits secondaires à plus haute valeur monétaire. Ces matières sont peu exportées, mais importées concernant le bois et certains fruits, légumes et céréales. Le tourisme est en légère augmentation (+1% par rapport à 2002) avec l'offre croissante de divertissements au sein de la métropole abunaise. L'apparition d'un tourisme vert, cependant fragile, dans le centre et le Nord-Est du pays donne des perspectives prometteuses pour l'avenir (proportion actuelle : 3% du tourisme au Banairah). Les touristes étrangers représentent actuellement 40% du tourisme national.

III.Risques

Les principaux dangers au sein du pays sont les inondations au Nord et à Destone ainsi que les séismes. Aucune activité anormale n'a été détectée, mis à part 3 séismes de magnitude 2 dans la région sud du pays.


Bilan

Un accent doit être porté sur le développement de l'agriculture afin de garantir l'indépendance alimentaire de la nation : la mise à profit des terres centrales du pays grâce à une meilleure gestion de l'eau et l'optimisation des terres agricoles basmates est une priorité. Les pratiques agroécologiques, dont l'agroforesterie, permettrait cette indépendance sur le long terme et pourrait participer au développement du tourisme. La recherche scientifique doit également être soutenue afin de proposer du matériel plus concurrentiel sur le marché, et ceci passe par le système éducatif pour le long terme. L'arrière-pays doit être redynamisé afin d'impliquer l'ensemble de la population dans l'effort d'innovation.
Haut de page