26/03/2005
04:30:54
Index du forum Continents Afarée Aubrane

Point presse : "Le Canard qui fou l'camp"

1860
JOURNAL : "Le canard qui fou l'camp"

Ce journal est diffusé sur deux médias hautement stratégiques:
-émission télévisée tous les jours à 20h, y compris vacances et jours fériés.
-journal de presse écrite, édité tous les matins, y compris vacances et jours fériés.

"Le canard qui fou l'camp" est entré dans l'histoire aubranienne peu après l'arrivée au pouvoir de la famille DE VIR. Il s'appelait autrefois "le vieux moulin", ce vieux journal ayant été interdit par les autorités, il a été renommé plus tard lorsque la jeune monarchie a pris possession de son capitale sociale à majorité. Aujourd'hui, il n'existe qu'un seul journal et une seule émission télévisée d'information.

L'information est totalement contrôlée par la monarchie, elle est jugée proche des opinions considérées comme nationalistes par les occidentaux. Mais dans un pays africain, qui irait traiter de raciste ou d’extrême droite des gens de couleur noire? Non, soyons raisonnables, la monarchie est clairement nationaliste et vindicative mais elle refuse les leçons de moral en justifiant que les occidentaux colonialistes n'ont pas à s'exprimer sur le sujet. Toute idée de propagande et de désinformation est totalement réfutée, Aubrane est officiellement une démocratie dans laquelle les habitants sont heureux de vivre.

Les journalistes reçoivent l'ordre de traiter les informations de manière positive, positive pour le pays, positive pour la monarchie, et aussi pour que les habitants se sentent en sécurité.



LISTE DES JOURNALISTES:
-Madame Rita Alberg, connue pour sa gentillesse et pour son amour de la plume. Elle n'a pas d'ennemi connu. Proche des écologistes.
-Madame Soulmene Fatiroula, connue pour sa prudence et pour ses fautes de grammaire. Ses ennemis disent qu'elle est idiote et qu'elle ne devrait pas etre journaliste. Elle aurait obtenu ce poste grâce à "papa et à maman". Proche des travaillistes.
-Mr mamadou forcat, réputé comme étant nationaliste et tres virulent dans sa plume. Souvent menteur et manipulateur, selon ses ennemis. Proche des libéraux et des conservateurs.
-Sylvain De Melmont, journaliste consciencieux. Proche des conservateurs.
2584

"Le Canard qui fou l'camp" : article de presse du 26/11/2003





Titre de l'article: FORTUNA, un colonisateur légitime?



"Aujourd'hui le palais a reçu une drôle de requête!
Le parti conservateur et le parti libéral se sont alliés pour réclamer au souverain son intervention sur la scène internationale en faveur de l'Altea. Comme chacun le sait ici, l'Altea est le surnom local de l'ensemble des territoires entre Somako et nomako, ces territoires qui appartenaient autrefois à l'Empire Maka, aujourd'hui envahis et occupés par un affreux colonisateur. Jusqu'à aujourd'hui, personne n'osait mettre ce sujet sur la table, il a fallu une alliance entre deux partis politiques pour oser contester auprès du monarque un sujet qui a toujours été mis sous le tapis, comme une répugnante poussière que nous ne voulions jamais regarder en face.

Mais qui donc est FORTUNA?
Dirigée par Francesca Federica di Fortuna, la Sérénissime République de Fortuna est une puissante nation coloniale dont la particularité est d’être éparpillée sur un immense territoire. Selon nos journalistes dépêchés sur place, la population est de 75 124 480 habitants pour un PIB par habitant de 7 175 $ ! Autant vous dire qu'ils ont surement pillé de très nombreux pays et de nombreuses richesses pour parvenir à ce chiffre qui est probablement faux. De source sure, nous savons que les richesses sont bien plus importantes et les deux chefs de partis accusent les dirigeants républicains de maquiller les chiffres avec pour objectif de minimiser les gains rapportés par les ressources naturelles des régions conquises. Mais là n'est pas le sujet de notre article, il s'agit véritablement de révéler un problème de fond concernant l'occupation de territoires qui n'appartiennent pas historiquement à la République de Fortuna. Les enjeux sont importants.

Par cette lettre surprise au monarque, Monsieur De Chastemont (parti conservateur) et Monsieur Fatoumata (parti libéral) ont remué la merde : l'objectif était clairement de pousser la reine Talona à formuler une demande officielle à la communauté internationale pour revendiquer l'Altea, qui "doit revenir de droit au Royaume d'Aubrane" et qui doit lui revenir "sans condition", et "dans les plus brefs délais".

Vu la réaction de la reine lors de la lecture de cette requête, il est fort à parier qu'elle ne réagisse pas et qu'elle fasse l'autruche. Le palais a déjà indiqué qu'il ne donnerait pas suite à cette requête, sa priorité est d'entretenir des relations cordiales et amicales avec Fortuna qui demeure un voisin. Et un voisin qu'il vaut mieux de ne pas réveiller, tel un volcan éteint qui pourrait cracher son feu à tout moment. La reine refuse catégoriquement une guerre d'influence, qui aurait des "conséquences désastreuses", selon elle. Nous attendons désormais la réaction du parti conservateur et du parti libéral....


Details de l'article


Rédigé par : mamadou forcat pour le journal
intervenants concernés: parti libéral, parti conservateur, palais royal
2764

"Le Canard qui fou l'camp" : article de presse du 01/12/2003





Modification du baromètre des relations



Ce matin, la Reine s'est levée du mauvais pied.
Les rumeurs disent que l'alliance des conservateurs et des libéraux lui aurait gâché ses repas depuis quelques jours. Souvenez vous, elle se serait sentie agressée par cette fameuse lettre qui accusait la République de Fortuna d’être un vilain, très vilain, colonisateur. C'est pourquoi ce matin, elle aurait déboulé en furie avec sa Ferrari blindée jusqu'au ministère des affaires étrangères pour régler le problème avec un mot d'ordre, je cite "Faites fermer leur PxUTAxx de gueule même si ils ont entièrement raison!", tétanisant tous les fonctionnaires présents dans la salle. Très gêné et surpris par cette visite inattendue, le ministre Aksil Boubacar aurait promis de discuter avec Monsieur De Chastemont (parti conservateur) et Monsieur Fatoumata (parti libéral) pour les informer de cette maladresse qui aurait pu avoir des conséquences épouvantables au niveau international.

Fin stratège, le ministre des affaires étrangères aurait détourné l'attention du monarque : profitant de cette présence, il mis sur la table plusieurs propositions de réformes, dont une qui est particulièrement intéressant, et c'est l'objet même de notre article aujourd'hui!
Aksil Boubacar connait tres bien les habitudes de la Reine Talona, il aurait ouvert son coffre personnel dans lequel se trouvait les fameux Chocolat Briet, la marque préférée du monarque. Le genre de gâteries qui met tout de suite tout le monde à l'aise et qui détend l'atmosphère. C'est à ce moment là que le ministre des affaires étrangères proposa intelligemment de modifier le baromètres des relations. L'objectif était bien de changer le sujet et de lui donner un os à manger.

Vous ne savez pas ce que cela signifie, ce baromètre? Mais si, bien sur, vous en avez déjà entendu parler!
Le baromètre est l'indicateur officielle des relations internationales entre Aubrane et un pays. Chaque pays possède son indicateur en fonction des évènements, positifs ou négatifs ayant affecté les relations. Par exemple, 0 représente la guerre, 33 représente une neutralité parfaite, 100 représente une alliance. 1/3 négatif, 1/3 neutre et 1/3 positif, tel est le principe. Cependant, il serait plus judicieux de parler à l'imparfait, car ce baromètre vient d'exploser!

La Reine Talona De Vir, entre deux chocolats, a validé la nouvelle formule du "baromètre des relations", qui s'intitule poétiquement désormais "la Météo des relations". Voici les nouvelles données de la météo des relations:

La météo des relations se situe entre 0 et 100.
0 représente la guerre,
10 à 20 représente une envie belliqueuse ou une action belliqueuse imminente,
50 représente une neutralité parfaite ou bien une curiosité vis à vis du partenaire étatique,
80 à 90 représente une grande amitié,
100 représente une alliance totale et complète.
Chaque action, positive ou négative, influence cette météo.


Vous pouvez en voir un exemple ici:
https://geokratos.com/?action=viewTopic&t=291&p=0


Details de l'article


Rédigé par : Madame Rita Alberg
intervenants concernés: ministere des affaires etrangeres, palais
3240

"Le Canard qui fou l'camp" : article de presse du 31/12/2003





Les parieurs ont échoué!


De manière étonnante, les parieurs ont échoué : à 4 contre 1, les parieurs aubraniens avaient misé sur Aksil Boubacar, le Ministre des affaires étrangères, pour représenter seul le Aubrane dans ce sommet. Mais finalement, ce fut la Reine en personne qui fit le déplacement. Chacun sait que sa majesté déteste les voyages et qu'elle préfère la grande tente plantée au dessus du trône royal. Cependant, les mauvais perdants contestent car le ministre fit également le déplacement! Logiquement, personne n'a perdu et personne n'a gagné. Mais les termes du pari étaient clairs : si la reine fait le déplacement, elle eclipse automatiquement la présence de son ministre. Nous félicitons antoinette Mamachouka, qui est l'heureuse gagnante des paris : cette fidele royaliste, fan de la famille royale depuis toute petite, collectionne toutes sortes d'objet à l’effigie de la royauté aubranienne. Elle n'a plus besoin de se soucier de son avenir, puisqu'elle vient d'empocher la modique somme de 2 millions d'écus, de quoi vivre correctement pendant plusieurs générations.

Mais revenons ensemble sur l'évènement qui suscite tout notre interet : la Reine avait accepté l'invitation pour le Congrès Pan-Afaréen de Kumdor, dans la capitale fédérale dans le Complexe de l'Iwik’eti. C'etait la premiere fois qu'elle se rendait dans les Terres-Libres afaréennes (Netsamereti). Elle fit un discours pacifique, digne d'une reine de la paix. Mais chacun sait que derrière son discours rassurant, il se cache une femme avec un objectif qui prend un seul mot : ALTEA !! Il serait honnête de préciser que d'autres mots se rajoutent à cet évènement : collaboration, curiosité et envie de protection. Ce sommet est l'occasion unique et historique de proteger le royaume d'Aubrane contre l'impérialisme.
A l'heure ou nous écrivons ces mots, nous ne savons pas si le traité sera signé, vous trouverez des informations détaillées en bas de cet article.


Résumé du projet continental


1. Coopération industrielle culturelle et technologique
2. Une politique commune dans l'implication au Varanya
3. La menace impérialiste sur l'Afarée et les territoires revendiqués
4. Relier l'Afarée: créer de nouvelles routes et axes (maritimes ou terrestres)
5. Le commerce afaréen et international,
6. La création d'entreprises communes au continent
7. Création d'un Parlement afaréen consultatif
8. Projet d'une institutionnalisation des intérêts communs, des politiques à l'échelle mondiale et régionale, d'une défense commune, des droits de douane

Quelques propositions importantes:
-création de la La Commission Afaréenne à la Culture (C.A.C), avec budget dédié
-création de la Commission Afaréenne à la Défense (CAD, avec budget dédié
-création de la Commission Afaréenne à la Recherche (CAR) , avec budget dédié
-création de la Commission Afaréenne aux Territoires (CAT), avec budget dédié
-création du Conseil Afaréen (CA) qui sera l’organe principal de la Communauté

Mais voici l'élément majeur de ce sommet:
Le Conseil Afaréen (CA) serait composée des 1er ministres (ou équivalents) ou de représentants officiels désignés. Elle dirige l’orientation de la communauté Afaréenne, établit les budgets de chaque commissions et l’ensemble des grandes impulsions sont votées par les États membres. Chaque état membre compte pour une voix. Les décisions doivent être prises à l’unanimité ou du moins sans vote contre. Un Porte-Parole officiel sera désigné en interne et devra rendre compte des agissements et déclarations du Conseil Afaréen. Le Conseil Afaréen siègera à Kumdor.

Details de l'article


Rédigé par : Madame Soulmene Fatiroula
intervenants concernés: ministere des affaires etrangeres
2865

"Le Canard qui fou l'camp" : article de presse du 27/03/2004




Une mort suspecte en Hylvetia!


Le ministère des affaires étrangères annonce la mort suspecte d'un ressortissant aubranien dans la confédération d'Hylvetia.
Selon l’enquête des autorités locales, il s'agirait de Mamadou N'Gosabé, qui aurait été retrouvé mort sous le Pont des Lettres à Vern, le 18 mars, à 8h32 par des agents du service voirie de la mairie. Il avait 32 ans, né à Zoulou le 23/04/1972, et il était malheureusement en recherche d'emploi. Il a fallu une bonne semaine pour que la police retrouve la trace de la famille, c’était très compliqué selon le chef de la police :"il semblerait que presque toute la famille proche ait immigré en Hylvetia, mais nous avons retrouvé une cousine qui habite encore à Zoulou".

Et justement, c'est bien ce qui pose problème. Madame Loumba Regnassama prétend que son cousin n’était ni drogué, ni toxicomane, ni criminel, il serait en réalité un homme honorable n'ayant jamais touché de près ou de loin à tout ce qui est illégal. Selon la cousine, "la version du ministère hylvetien est complètement fausse, et tres certainement falsifiée, mon cousin est saint de corps et d'esprit, il rêvait simplement d'un monde meilleur, quelque part ailleurs, un monde dans lequel il aurait un travail et une famille. Cela ne colle pas, pourquoi aurait t-il sombré dans l’héroïne dans un pays plein de fric, Hein? Une mort accidentelle, MON OEIL OUI!!!".
Loumba Regnassama réclame aujourd'hui des dommages et intérêts à l'Etat Hylvetien à hauteur du préjudice, soit 150 000 écus hylvetiens. "Je ne dors plus la nuit, je suis devenue depressive, burn out" selon la pauvre femme en détresse. Un courrier a été reçu en recommandé avec un certificat médicale en justificatif, demandant à l'Etat aubranien d'intervenir dans ce dossier international.

Selon les experts, il y a actuellement une multitude de zones d'ombre:
-pourquoi l'affaire a été classée si rapidement?
-pourquoi la famille n'a pas été contactée ni consultée ni informée à Zoulou?
-pourquoi l'expertise médico-legale n'a pas été transmise, ni à madame Regnassama ni au ministère des affaires étrangères aubraniens?
-pourquoi l'accident fut la thèse privilégiée, dès le départ? En effet, le trafic de drogue implique souvent des dealers, des gangs, des criminels. Pourquoi l'hypothèse du règlement de compte a t-elle été écartée si rapidement?
-pourquoi les témoignages des proches n'ont pas été communiquées? Il y a aucune trace, ni dans les médias, ni sur un document officiel.
-pourquoi le ou les dealer(s) n'ont pas été retrouvé?

Nous avons interrogé un officier très expérimenté au sein de la Police d'Aubralia, qui a souhaité l'anonymat :
"Tout semble se diriger vers une enquête bâclée, voire dissimulée..."
"...Un peu comme la merde que l'on fou sous le tapis..."
"...Je pense qu'il a été victime d'un règlement de compte ou bien d'une tentative de vol qui a mal tourné"

Le ministère de l'intérieur promet de faire toute la lumière sur cette affaire, en collaboration avec le ministère des affaires étrangères. Une communication a été transmise aux services nationaux de la Confédération d'Hylvetia. Affaire à suivre!


Details de l'article


Rédigé par : Madame Soulmene Fatiroula
intervenants concernés: ministere des affaires etrangeres
2260

"Le Canard qui fou l'camp" : article de presse du 18/02/2005




Vote de la loi sur l'isolationnisme!


Le puissant parti conservateur, dirigé d'une main de fer par Monsieur De Chastemont, a réussi un coup de force hier soir. Comme vous le savez tous, une nouvelle loi était en préparation depuis longtemps : la fameuse loi sur l'isolationnisme, doctrine de politique extérieure qui combine un non-interventionnisme militaire et une politique de patriotisme économique.

Bien sur, le parti écologiste et le parti travailliste s'étaient farouchement opposés à cette nouvelle doctrine, alors que les libéraux étaient extrêmement divisés sur la question : L’isolationnisme est un mélange de sentiment de supériorité fondé sur le caractère exceptionnel des institutions aubraniennes et en même temps sur la crainte de leur fragilité si elles sont exposées aux turpitudes des États étrangers, notamment face au risque d'une guerre. La vérité, selon les libéraux isolationniste, "l’engagement extérieur détournerait des réformes intérieures!". C'est ainsi quel e parti libéral explosa en deux camps opposés pendant ce vote : les libéraux interventionnistes et les libéraux isolationnistes. Pour éviter de scinder le parti en deux, le chef du parti libéral, Mandela Rothschild-Fatoumata, a pris la décision de laisser les libéraux libres de leur choix, le parti indiqua qu'il ne donnerait pas d'instructions pour ce vote.

Le résultat ne se fit pas attendre bien longtemps : dès 23h, les votes étaient clos, laissant apparaitre une tres large majorité pour l'isolationnisme. Une nouvelle page d'histoire se tourne pour le Royaume. Dès à présent, le Ministère des affaires étrangères annoncent la neutralité du Royaume dans le monde entier ainsi que la politique de non intervention, sauf sur un territoire voisin. La défense des intérêts du Royaume se fera uniquement sur le voisinage proche.

Le Palais Royal, qui était à la manœuvre en coulisse, confirme son approbation et sa satisfaction. Les rumeurs disent que la Reine est complètement paniquée à l'idée qu'une puissance étrangère puisse interférer un jour au sein du Royaume, et elle aurait piloté la mise en place de cette doctrine afin de protéger son peuple. "Et sa couronne!", disent quelques travaillistes anonymes.

Le ministère des affaires étrangères et le Ministère de l'intérieur annoncent conjointement avoir pris les dispositions nécessaires pour l'application immédiate de cette nouvelle philosophie


Details de l'article


Rédigé par : Mr mamadou forcat
intervenants concernés: Ministère des affaires étrangers et Ministère de l'intérieur
Haut de page