26/03/2005
00:24:30
Index du forum Règles et inscription Inscriptions Inscriptions validées

[VALIDÉE] Iles fédérées de l'Arkencheen

0

Création de pays : ARKENCHEEN


Généralités :



Nom officiel : Iles fédérées de l’Arkencheen
Nom courant : Les IFA ou l’Arkencheen,

Inspirations culturelles : Amérique latine (argentine et mexique) - USA
Situation géographique :

Langue(s) officielle(s) : Anglais (en Heenylth et au niveau fédéral) puis espagnol au niveau local (Arkoha + les Encolanas)
Autre(s) langue(s) reconnue(s) : Portugais, langues chibchanes

Drapeau :
Drapeau fédéral de l'Arkencheen
Il s'agit du drapeau fédéral, chacun des états fédérés dispose d'un drapeau lui étant propre.

Le bleu renvoie à la présence des mers et océans entourant les territoires de l’Arkencheen. Le jaune promet lui la prospérité attendue par les différents états fédérés de l’Arkencheen. L’étoile blanche à cinq branches sur le fond jaune incarnant la prospérité traduit le but à atteindre par la Fédération: la prospérité dans l’unité et la paix.

Devise officielle : Le cycle 3P: Paix, Partage, Prospérité.
Hymne officiel : The journey home (hymne fédéral) mais les états fédérés ont un hymne local propre à chacun
Cette hymne parle du vol d’un oiseau capable de rapprocher différents horizons. Il incarne la paix et la prospérité par la coopération des îles de l’Arkencheen.

Capitale : Aserjuco (capitale fédérale) Jacalbulco (capitale des Encolanas) Pomosejo (capitale de l’Arkoha) Chesterboro (capitale de la Heenylth)

Population : 42 millions habitants


Aperçu du pays :



Présentation du pays :

L’Arkencheen est une fédération regroupant trois états insulaires de culture anglophone et précolombienne. Les différents états fédérés ont longtemps été en proie à la guerre durant l’âge coloniale (situé entre le XVIIe et le XIXe siècle). Durant cette ère, les principales dynasties blanches et latines régionales ont multiplié les affrontements pour dominer les archipels aux limites des deux empires. En s’emparant des îles, les deux camps espéraient pouvoir créer et entretenir l’une des principales routes commerciales internationales, participant à la jonction des deux hémisphères.

Les aristocraties associées à ses deux empires ayant peu à peu perdu de leur panache, la paix et la coopération interterritoriale s’est renforcée, laissant de côté les velléités coloniales. Les trois îles principales ayant fini par recouvrir leur indépendance, elles se sont rapprochées dans le but de reprendre en main l’activité économique régionale et de renoncer durablement à la guerre dans la région.

En instaurant une fédération autour de ses îles, elles entendent bien installer un maillage actif et souverain du territoire, pour arbitrer l’activité commerciale sur place et se soustraire aux puissances extérieures qui les ont jadis opposées, privant cet archipel de tout son potentiel palpable uniquement par la coopération.

Mentalité de la population :

Les îles de l’Arkencheen ont été marquées par la colonisation des monarchies anglophones et hispaniques. Cette ère coloniale a amené un certain rejet de l’oligarchie et des institutions catholiques qui ont imposé un mode de vie aux locaux. La société arkencane est donc assez épris de sa représentativité auprès des instances politiques, nationales ou fédérales.

L’éducation religieuse née de la présence catholique, a poussé la société arkencane à faire germer les graines du protestantisme local, octroyant aux prêtres le droit de prêcher ce qu’ils ont à coeur et réfutant l’existence d’une Eglise pyramidale et omnipotente.

Cependant, certaines îles de la fédération restent marquées par les traditions et coutumes locales, entretenant un patriarcat durable en société.

Place de la religion dans l'État et la société :

La religion protestante est importante dans la vie des arkencans, cependant elle est le fruit d’une pratique individuelle en ce sens qu’elle n’est pas régie par une instance unique à l’instar de l’Eglise catholique.


Politique et institutions :



Institutions politiques :

La fédération des îles de l’Arkencheen a comme son l’indique, une gouvernance fédérale. C’est-à-dire que différents thèmes régaliens sont partagés entre les niveaux nationaux et celui fédéral.

Conseil Fédéral (1 président, 1 vice-président et 4 conseillers) + assemblée fédérale
Intervient sur les sujets intentant à l’intégrité territoriale de l’Arkencheen ou tout dossier susceptible d’entretenir la guerre au sein des îles.

Présidences Nationales + assemblées nationales
Interviennent librement par des actions législatives, sur le développement territorial de leurs espaces.

Principaux personnages :
-Mazeri Abrogara, présidente fédérale de l’Arkencheen
-Tonauac Chunta, vice-président fédéral de l’Arkencheen.
-Ezekiel Barnett, président de Heenylth
-Zachariah Monceda, président de l’Arkoha
-Maria Barbosa Pinto, présidente des Encolanas

Politique internationale :
La fédération des îles de l'Arkencheen défend un voeu pieu de démocratie et de prospérité par la coopération ainsi que le développement commercial. La fédération est donc sujette à dénoncer le bellicisme orchestré à l'étranger, dès lors qu'il n'empiète sur des intérêts proches ou éloignés de la Fédération. Ce paramètre à part, la fédération n'écarte aucun interlocuteur pour de futures relations.
0
Candidature validée
Haut de page