18/03/2005
15:53:57
Index du forum Archives Pays archivés Sovereigntya

Histoire de la monarchie constitutionnelle de Sovereigntya

3232
L'histoire de Sovereigntya commence en l'an 508, si on en croit les archives royales, lors de la Grande Unification. À cette date, les différentes factions qui habitaient sur ce territoire, trouvent un accord de paix, après presque 1000 ans de guerres. Un roi tout puissant, le charismatique Sovereign, prend le pouvoir, donnant ainsi son nom à l'île et à son peuple. Grand visionnaire, ce roi, ainsi que ses 3 enfants, ses fils Irvanor et Lobiarn, ainsi que que sa fille Léana, organisèrent leur pouvoir, en créant un texte, la Charte Souveraine, qui deviendra plus tard la Constitution de l'Etat.

Jusqu'en 1501, la royauté fut puissante et incontestée. à la fin du XVe siècle, un penseur du nom de Régarior mène de nombreuses actions auprès du peuple pour faire valoir la démocratie, contre l'absolutisme royal. En 1501, a lieu la Fureur Populaire : le peuple se soulève, prend les places fortes de la capitale Monarkia, et demande l'abdication du Roi en place, Irvanor IV. Ce dernier, convaincu de son bon droit, envoie l'armée pour libérer la ville. Dans le combat opposant les forces royales au peuple, Régarior est tué. Le Roi décide de retirer ses troupes, pensant que la mort du leader des révoltés les découragerait. Il n'en est cependant rien, et devant la colère du peuple, le Roi choisit non plus la force, mais le compromis : après négociations, une monarchie constitutionnelle parlementaire est mise en place, à partir de la Charte Souveraine, et en y apportant des modifications. Le Parlement, élu par le peuple, a pour but de limiter le pouvoir du Roi, par le pouvoir de la loi.

En un peu plus de 400 ans, le pouvoir royal a considérablement décru. Le Parlement s'est imposé, et a relégué au Roi une fonction symbolique, et exerce lui-même un pouvoir oligarchique quasi-despotique. Cela a conduit, au niveau international, à créer des tensions, tant politiques qu'économiques, avec ses voisins de Déodatie et de Saunor. En 1688, débute la Guerre de Métal : pendant des années, Sovereigntya avait vendu des ressources métalliques à ses deux voisins. En 1687, le Parlement vote la fin de ce commerce, jugé trop peu profitable pour l'Etat, bien qu'il soit essentiel aux deux autres pays. Pour récupérer ce métal, crucial à leur développement, la Déodatie et Saunor s'allient, et organisent l'invasion de Sovereigntya. De nombreux civils se joignent à l'expédition, mais dans un but bien différent : émigrer vers Sovereigntya. Se croyant avantagée numériquement, la coalition attaque Sovereigntya, mais devant la désertion des civils, qui choisissent de s'installer avec les Sovereigntyen au lieu de les combattre, elle perd rapidement la guerre. De nombreux soldats sont faits prisonniers, et seront relâchés au bout de 3 ans de captivité. Certains d'entre aux vont décider de rester sur le territoire, pour y travailler. Cette guerre a eu pour effet de mener les cultures françaises et germaniques à Sovereigntya, issues des deux autres Etats. À l'heure actuelle, les cultures celtes et anglo-saxonnes sont majoritaires (respectivement 33% et 27%), mais les cultures française (24%) et germaniques (16%) tendent à s'imposer.

En 1978, le roi Léoxiar VII, 2 ans après son accession au trône, renverse le Parlement, avec l'aide de sa garde privée, et remplace ses membres par d'autres, choisi par lui. La démocratie n'est plus, et le régime parlementaire n'est plus qu'une apparence. Mais devant les déboires précédents du Parlement, le peuple choisit de se soumettre. Cette seconde Révolution à Sovereigntya se fit donc sans effusion de sang inutile. Depuis 1978, l'Etat exerce donc un pouvoir autoritaire, mais juste, bien que cela l'ait conduit à s'isoler du reste du monde.

Aujourd'hui, l'Etat est dirigé par le fils de Léoxiar VII, Xénarion III. Dans la continuité de l'action de son père, Xénarion III exerce une autorité forte, tant sur le Parlement que sur les habitants.
Liste des rois de Sovereigntya par dates de règne :

  • Sovereign (508 - 533)
  • Irvanor Ier (533 - 576)
  • Léoxiar Ier (576 - 602)
  • Heringald Ier (602- 645)
  • Irvanor II (645 - 647)
  • Mereigny (647 - 668)
  • Heringald II (668 - 698)
  • Léoxiar II (698 - 730)
  • Léoxiar III (730 - 775)
  • Yularen Ier (775 - 804)
  • Charlesews Ier (804 - 822)
  • Heringald III (822 - 857)
  • Xénarion Ier (857 - 900)
  • Irvanor III (900 - 939)
  • Starlex Ier (939 - 967)


  • (À venir)


  • Irvanor IV (1489 - 1509)

  • (À venir)

  • Léoxiar VII (1956 - 1999)
  • [*]Xénarion III (1999 - ...)
    Haut de page