05/09/2008
17:27:15
Index du forum Archives Pays archivés Arkadie

[AFFAIRES ÉTRANGÈRES] Département des Affaires Étrangères de la Grande République d' Arkadie(جمهوری بزرگ آرکادی) (G.R.A)

DIPLOMATIE
Arkadian Ministry of Foreign Affairs
وزارت امور خارجه ارکادی
وزارة الخارجية الأركادية

Ministère de la Diplomatie de Arkadienne


Ouverture officielle du ministère : 12/08/2008
Département des Affaires Étrangères de la Grande République arkadienne (جمهوری بزرگ آرکادی) (G.R.A)

(Tous les courriers de l'étranger, y compris non diplomatiques, à destination du territoire Arkadien ou de ses habitants, passent par ce canal. La priorité est donnée aux courriers diplomatiques)


 ToWER UNITED
"Tour-UNITED", de son véritable nom : Bureau national des Affaires Étrangères de la G.R.A.


La Tour United a été inaugurée par le président de la république en Mars 2001 dans le nouveau quartier des ambassades de la capital BERAT. Signe de la vision de ses dirigeants, la Tower United est le symbole du développement économique notamment le boum économique de 2001. La mission de cette instance est de permettre la présence diplomatique de l'Arkadie à l'international à travers une diplomatie de qualité issue d'une longue expérience diplomatique au cour des siècle. Elle est également chargée de la défense des intérêts de la république à l'étranger et de ses ressortissants. Il est aussi chargé de l'accueil des représentants internationaux, des relations avec les gouvernements d'autres États notamment ceux Musulmans ou chrétiens.


- ÉTAT DES LIEUX DIPLOMATIQUES -

Frontières : Contrôlées, visa requis.
Représentation diplomatique étrangère : Contrôlée.


Un accueil chaleureux, respectées Excellence Bishra Sahbi et Madame Kashmina Fatima Said, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, de l'Amitié entre les peuples de la Grande et Jeune République d'Arkadie

C'est avec une grande attention que l'Althalj a suivi les déclarations à Berat de la création de la Jeune République Indépendante aux portes de l'Eurysie et de l'Afarée.
Cette région a été gardée par votre voisin pendant de nombreux siècles ; un gardien qui aura parfaitement véhiculé une image d'un devoir bien accompli, d'une volonté de préserver le statut quo local afin d'en éviter tout débordement ou afflux massif de populations vers l'Eurysie, tout autant que vers l'Afarée... l'Histoire nous l'a déjà prouvé, Inch'Ilâhat. Votre frontière avec La Cémétie, mais aussi les derniers protectorats Rémiens, est une manne stratégique que l'Althalj ne saurait ignorer, dés lors que nos peuples portent un regard affectueux et empathique des migrants que nous appelons plus communément "les Courageux".

L'Althalj a pendant de longues générations été un repoussoir en tant que destination privilégiée à la migration outre-Althalj. Afaréens ou non Afaréens ne voyaient pas d'un bon oeil notre culture, nos méthodes de gouvernance ou notre approche simple de la vie. Des suites de la crise précédente des Courageux, affluant massivement du Varanya dévasté par les flammes de la guerre civile, vers l'Ouest Afaréen à travers les contrées Sahrannes vers les comptoirs Listoniens notamment, l'Althalj est redevenue un point de passage et un pied à terre pour de nombreuses familles Afaréennes.
L'Althalj accueille à bras ouverts quiconque souhaite s'y installer et embrasser nos us et coutumes Althaljirs.

Du fait de la conjoncture et de notre fierté Althaljir, il y a extrêmement peu de cas d'émigrations Althaljirs (vers une immgration illégale) et à dire vrai, nous serions étonnées que ce soit le cas étant donné le retour générationnel de ces dernières années de la diaspora Althaljir internationale. Notre nation profite de son succès économique et social.

Loin de nous l'idée de forcer néanmoins les Courageux à se joindre à l'Althalj, car il y a dans l'esprit de certains une incompatibilité religieuse et/ou culturelle irrémédiable et ici laconique.
Si vous disposez de Courageux se disant Althaljir, ce qui fut le cas lors des précédentes crises, il y a fort à parier que notre image laisse à penser qu'ils disposeraient d'un passe-droit... Nous serons ravies de vous envoyer une section spécialisée de la Force Matriarcale afin de former et préciser la méthode d'identification et authentification des papiers officiels Althaljirs, si cela peut être utile.


Pour ce qui est de l'Union Afaréenne, l'Althalj fut fortement encline à voir un tel projet se dessiner. Les tentatives précédentes se soldèrent par des échecs cuisants, sauf pour un accord universitaire inter-Afarée dont le pourvoyeur est principalement le Grand Frère de l'Est, la République du Banairah.
L'Althalj souhaite mettre en pause un tel projet tant que les difficultés de l'Ouest Afaréen n'auront obtenu une résolution et que les projets de développement régionaux n'auront été finalisées ou mise en branle. Gardons à l'esprit la convergence des objectifs et la consolidation de nos relations avant toute entreprise de cette envergure.


Nous comprenons absolument le désir de la Jeune République d'Arkadie de disposer d'un afflux d'investissements et de moyens Afaréens afin de permettre l'impulsion initiale vers une croissance soutenue et bénéfique tant aux peuples Arkadiens qu'à la frontière Afaréenne. Nos bureaux d'étude sont tout à fait disponibles pour tout projet que vous souhaiteriez initier : infrastructures, programmes éducationnels, partage de structure organisationnelle ou institutionnelle.

Sachez que ce premier échange est fortement apprécié et que votre demande d'aide et volonté d'amélioration ne sont pas entrées dans l'oreille d'une sourde. L'Althalj est à l'écoute.

La fatigue est la ruine du corps et l'inquiétude la faucille de l'âme.

Plénitude et paix intérieure,


communication diplomatique

De : Martha Fulton, conseillère fédérale aux affaires étrangères, Fédération d'Alguarena.
A : Kashmina Fatima said, ministre des Affaires Etrangères Arkadien, et de la Coopération Internationale et de l'amitié entre les peuples


Excellence,

Je peux comprendre vos inquiétudes, la paix et la prospérité en Afarée ne sont pas des acquis et le souvenir de la guerre varanyenne est encore trop douloureux ainsi que l’interventionnisme cémétéen encore trop marqué là-bas, pour laisser quelqu’un prédire que cela n’arrivera plus.

Aux côtés du Varanya, la Fédération d’Alguarena a nourri de profondes aspirations dans le renouvellement de la classe politique locale, susceptible de jouir d’une meilleure représentativité auprès du peuple. Avec l’indépendance de l’Arkadie, notre fédération réitère ses vœux et serait des plus heureuses, à initier une collaboration avec vos institutions. Néanmoins nous sommes de ceux qui pensent que le statut d’allié ne se décrète pas mais se démontre. Aussi, bien que les différends avec la Cémétie existent, pour s’être outrageusement immiscée dans le processus de démocratisation du Varanya, lors de sa révolution citoyenne.

La sécurité et le droit à la dissuasion sont inhérents à chaque nation, aussi, indépendamment de toute alliance militaire, nous sommes disposés à négocier avec vous les conditions fiscales et commerciales nécessaires à l’équipement de votre armée nationale sous les meilleurs auspices, notamment par le biais de nos industriels de l‘armement.

Nous nous entendrons à n’en pas douter, sur la formulation de propositions parmi les plus favorables pour vous permettre l’acquisition de la meilleure qualité, au meilleur prix.

Je ne puis que vous recommander chaudement de nous rencontrer, pour développer plus en détails ce sujet.
Vous priant de croire à l’expression sincère de mes sentiments,

Avec une amitié sincère,
Martha FULTON, Conseillère fédérale des affaires étrangères pour l'Alguarena.

Martha FULTON

Armoiries du Khasserat de la République Directe

Ministère des Affaires Extérieures du Banairah

A l'intention du Ministre des Affaires Etrangères, et de la Coopération Internationale de l'amitié entre les peuples de la Grande République D'Arkadie.

Salutations enthousiastes pour nos nouveaux interlocuteurs afaréens ! Le Ministère et nous-mêmes avons suivi l'actualité de votre pays avec assiduité, et nous vous félicitons pour votre indépendance attendue depuis si longtemps. Il s'agit d'une étape historique dans la décolonisation de l'Afarée, et d'un événement décisif mais difficile à gérer pour l'ensemble de l'Arkadie. C'est pourquoi nous serions honorés d'aider votre pays, que ce soit économiquement que sécuritairement, à travers les différents projets que vous nous avez proposé, voire même avec d'autres, notamment via l'aide à la mise en place d'un système éducatif efficace et à même d'éduquer les nouvelles générations pour qu'elles aussi puissent porter ce projet aussi vaste que noble de la liberté.
Cependant ne soyez pas trop inquiets pour le dossier jadidien. L'administration banairaise accompagne les autorités locales dans le processus et apportera toute l'aide dont la presque-île aura besoin, et ce durant le temps nécessaire. En aidant Jadida à devenir véritablement indépendant, notamment des menaces eurysiennes. La dépendance du continent à l'étranger, notamment l'Alguarana (cas de corruption au Varanya, soupçons de financement de l'armement de l'état sectaire démagogue de la Mandrarika entre autres), est un réel problème qui ne se résout que par l'entraide régionale.
Nous sommes par ailleurs tout à fait disponibles pour nous déplacer en votre point de rencontre et avons hâte de discuter avec vous de ces sujets brûlants. Veuillez trouver ci-joint les documents concernant l'équipe diplomatique qui sera chargé de la mission en votre pays, ainsi que les détails sur l'ambassade qui vous est proposée en notre capitale.

Cordialement,

Saroud Al'Tenhè, Khasser du Banairah
Siriam Amza, Ministre des Affaires Extérieures au Banairah
QUEENDOM of AUMERINE
header
FOREIGN AFFAIRS and TRADE


Aumérine, le 30 août 2008
S.E. Kashmina Fatima said
Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération internationale et de l'amitié entre les peuples
La Grande République Arabo-Turcique de la Libre ARKADIE
Berat



Votre Excellence,

Nous accusons bonne réception de votre missive et accédons bien volontiers à votre requête en ses propres termes. Il est indéniable que votre nation occupe aujourd'hui une place stratégique de premier plan dans cette région turbulente, et pour toutes ces raisons, nous souhaiterions une entrevue qui, espérons-le, soit à la fois objective et constructive pour les deux parties.

Concernant un hypothétique contrat d'armement, nous n'y sommes pas défavorable tant que cela ne nuit évidemment pas à nos intérêts. Cela dit, nous devons discuter préalablement des différentes possibilités et contreparties proposées afin de bénéficier je vous cite "de réductions" applicables à ce type de transaction. Que diriez-vous de la date du 5 septembre prochain pour la tenue de notre sommet bilatéral ? Je suis également disposé à me rendre à Berat aussi vite que possible en cas de réponse positive de votre part.


Bien cordialement.


signature

Ce message ainsi que toutes les pièces qui y sont jointes (ci-après le "message") sont établis a l'attention exclusive de ses destinataires.
Si vous recevez ce message par erreur, merci de le détruire et d'en avertir immédiatement l’expéditeur par n'importe lequel des canaux disponibles.
Toute utilisation de ce message non conforme à sa destination, toute diffusion ou toute publication, totale ou même partielle, est interdite, sauf autorisation expresse.
Armoiries du Khasserat de la République Directe

Ministère des Affaires Extérieures du Banairah

A l'intention du Ministre des Affaires Etrangères, et de la Coopération Internationale de l'amitié entre les peuples de la Grande République D'Arkadie.

Nous accusons réception de votre missive et profitons de la même occasion pour vous demander les dates, lieu et détails de la rencontre sur votre sol. La rencontre nous permettra de plus amplement échanger, néanmoins nous vous signalons que nous entretenons des relations amicales avec la Principauté de Cémétie qui est un partenaire commercial important et avec lequel nous effectuons des pour-parlers pour décider de futures politiques communes, notamment en termes de sécurité maritime et du nord-est du continent en général. Nous ne doutons pas des différents historiques qui vous oppose à ce pays, nous comprenons même les tensions qui peuvent en découler. Le Banairah a lui-même perdu de nombreux territoires historiques depuis les invasions turco-mongoles, mais le gouvernement a décidé de tourner la page et d'adopter une politique de dialogue qui à terme sera toujours plus bénéfique que le conflit. Il en va de même avec Novigrad, dont l'ancêtre antique Novir a établi des colonies au détriment de nos peuplades nomades. Parce qu'il s'agit d'une autre époque, nous avons décidé de réévaluer la situation, même si le poids de l'Histoire peut toujours refaire surface, ne serait-ce qu'au sein d'une certaine frange de l'opinion publique ou dépendant de l'actualité internationale. Si la Grande République d'Arkadie a besoin d'un arbitre pour un quelconque conflit entre elle et la Cémétie, le Banairah sera prêt à apporter son aide afin de le régler par la diplimatie. Après tout, la région possède déjà assez de problèmes pour que l'on néglige les solutions diplomatiques.
Dans un tout autre sujet, le projet de canal nous intéresse tout particulièrement. En effet le canal rhémien, faute d'argent, manque d'entretien et d'élargissement, est devenu difficile d'utilisation, en plus d'être victime de langueurs administratives du fait des printemps rhémiens, laissant le canal cémétéen encaisser l'ensemble du trafic qui s'intensifie au fil des ans. Posséder de nouveau 2 canaux pleinement fonctionnels serait donc fort utile, aussi pouvez-vous compter sur nos investissements étatiques ou privés.


Cordialement,

Saroud Al'Tenhè, Khasser du Banairah
Siriam Amza, Ministre des Affaires Extérieures au Banairah

HRP
Tu peux poster le topic de la rencontre dans la catégorie 《diplomatie internationale》, j'y répondrai dès que possible !
Haut de page