06/08/2004
20:28:12
Index du forum Continents Aleucie Garaguay

L'Historique de la Coupe du monde de football

11007
COUPE DU MONDE 1975 - WALSERREICH

Walserreich

1\ QUALIFICATIONS
La Coupe du monde de football 1975 est la première édition de la Coupe du monde de football de l'Union des Associations Mondiales de Football (UAMF). Elle se déroule en Walserreich du 13 juin au 11 juillet 1975 et voit la victoire de l'Hausmanie en finale contre le Netsamereti.

Sous l'impulsion de son président, le Garaguayen Guillermo Stábile, l'UAMF décide de l'organisation d'une Coupe du monde le 17 septembre 1970. Elle choisit le Walserreich comme pays organisateur lors du sommet de l'UAMF le 18 mai 1971. Le pays accepte de payer les frais de participation des équipes et de construire un nouveau stade, le stade olympique de Westerburg.

C'est aussi lors de ce sommet que le classement UAMF est créé et introduit en janvier 1974 afin de permettre une comparaison relative entre les équipes nationales pratiquant le football au niveau mondial et prenait en compte toutes les équipes nationales affiliées à l'UAMF, sur la base de leurs PIB, population ainsi que de la culture foot du pays. Ce classement permet une meilleure organisation des qualification et de la phase finale et aussi évite que les nations les plus forte se rencontre trés tot dans la compétition (notamment lors des phase de groupes).

classement

30 nations s'inscrivent (y compris le pays host qualifié d'office).

Répartition des places qualificatives par zone :

  • Zone Eurysie : 6 places (5 places qualificatives + le Walserreich, pays organisateur)
  • Zone Aleucie : 4 places
  • Zone Nazum/Halula/Afaree : 4 place
  • Zone Paltoterra : 2 place

  • paltoterra

    Les éliminatoires de la zone du Paltoterra sont organisés par la Confédération de Football du Paltoterra (CFP). Les deux premier du groupe sont qualifiés alors que les deux autres sont éliminer. Les rencontres se déroulent du 15 mars 1974 au 22 octobre 1974. Les deux premiere journées sont joués en mars, la 3e et la 4e journée en juin et enfin les deux derniere en octobre.

    Le Yuhanaca crée la surprise en se qualifiant des la 5e journée face a la selection catalinienne et termine cette campagne qualificative sans aucune defaite. L'Arkencheen, favorite, arrache sa qualification a la toute derniere journée en gagnant face au Catalina et grace a un match nul du Quechaimar qui est éliminer a la difference de buts.

    aleucie

    Les éliminatoires de la zone Aleucienne sont disputés par 6 nations issues du continent divisé en deux groupes et ou les deux premiers de chaques groupes sont qualifier en coupe du monde. Le tirage au sort a lieu le 5 fevrier 1974 à Querétaro.

    Saint-Marquise, donné favori pour se qualifier et pour meme remporter la compétition, échoue a se qualifier alors que le Bochizuela prend la tête du groupe. Dans l'autre groupe le Garaguay et l'Hausmanie se qualifie sans grande defficulté.

    nazum,halula,afaree

    Les représentants de la confédération halulienne, afareenne et nazumienne decident de regrouper les trois continents pour former une seul zone pour la qualification à cause du faible nombre de pays dans chaque confédération.

    Aubrane rate sa qualification au mondial lors de la derniere journée en faissant match nul face à l'Ayredie qui était deja qualifier et donc permet au netsamereti de jouer a la coupe du monde. Dans l'autre groupe, le Banairah se qualifie plutot facilement alors que la Cémétie décroche son ticket pour le mondial lors de la derniere journée avec un petit 1-0 face à Junta Sacrée.

    eurysie

    La phase de qualification pour l'eurysie se compose de deux tours. Au 1er tour, les six nations les moins bien classées se font face lors d'un aller-retour. Ancalagons, Esalvie et Noghrim passe au 2eme tour ou tout les pays de l'eurysie se font face. Saunor, Provini, Fortuna et l'Empire Rémien se qualifie alors que l'ancalagons surprend tout le monde et bat la Hylvetia alors favorite.

    2\ STADES
    Olympiastadion Westerburg
    Olympiastadion Westerburg
    70 100 places

    Kornenburg-Park
    Kornenburg-Park
    34,500

    Olympia
    Olympia, Sällen
    16,500

    Gütthaven Stadion
    Gütthaven Stadion
    8,500

    3\ PHASE FINALES
    Le tirage au sort
    Le tirage au sort de la phase finale a lieu à Westerburg le 5 janvier 1975. La composition des chapeaux pour le tirage se base sur le classement. Le premier chapeau contient les trois meilleurs pays qualifié en plus du pays hôte. Le Walserreich (pays hôte) est placée dans le groupe A. Un groupe est formé d'une équipe de chaque chapeau. Les têtes de séries sont dans le premier chapeau. Aussi le tirage fait en sort qu'il y ait pas plus de deux pays la zone Aleucie, la zone Nazum/Halula/Afaree ou encore de la zone Paltoterra. Concernant la zone Eurysie pas plus de pays pays de cette zone peuvent etre dans le meme groupe.

    Les seize équipes sont réparties en quatre groupes de quatre. Chacune affronte les trois autres de son groupe. À l'issue de la dernière journée, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les Quarts de finale. Le système suivant d'attribution de points est appliqué : 3 points pour un match gagné, 1 point pour un match nul et 0 point pour un match perdu.

    Dans un groupe, lorsque des équipes se retrouvent à égalité de points, elles sont classées et départagées suivant :

  • la meilleure différence de buts
  • le plus grand nombre de buts marqués
  • le plus grand nombre de points obtenus dans les matchs entre équipes concernées
  • la meilleure différence de buts dans les matchs entre équipes concernées
  • le plus grand nombre de buts marqués dans les matchs entre équipes concernées

  • Si, à l'issue de la dernière journée, le départage des équipes à égalité dans un groupe est impossible suivant les critères ci-dessus et qu'une place qualificative ou le placement dans le tableau final est en jeu, alors un tirage au sort est effectué.

    Groupe A
    La première journée voit l'Albel l'emporter sur le pays hôte sur le score de 3-1, tandis que le Netsamereti face à Provini, 2-0. Cette équipe d'Albel bat le Netsamereti, par 2 buts d'écart (2-0), lors de la deuxième journée. Dans le même temps, Provini s'impose face au Walserreich sur le score de 2-1. Lors de la dernière journée, le Walserreich est de nouveau défait et est éliminé sans aucun point par le Netsamereti sur le score de 2-0, alors que l'Albel chute face à Provini sur la plus petite marge, 1-0. Les trois premiers sont à égalité de points et sont départagés par la différence de buts qui donne Albel en tête du groupe suivie du Netsamereti.

    Walserreich
    L'équipe du Walserreich lors du match d'ouverture le 13 juin 1975 face à Albel

    Netsamereti
    Le Netsamereti, finaliste surprise de cette Coupe du Monde

    Groupe B
    Le Bochizuela battent l'Ancalagons 3-1 après une première mi-temps poussive et Fortuna finit vainqueur de la Cémétie 1-0. Ensuite, le Bochizuela battent Fortuna 1-0 alors que la Cémétie bat l'Ancalagons par 2 buts à 0. l'Ancalagons est de nouveau défait et est éliminé sans aucun point par Fortuna, tandis que le Bochizuela brillent encore cette fois-ci contre la Cémétie qui réalisent un sans faute avec trois victoires en trois matchs.

    Groupe C
    Les Haussmanniens battent les Rémiens 2-0 lors du premier match, tandis que le Banairah gagne face au Yuhanaca avec un score de 2-0. Lors de la deuxième journée, les Rémiens réalisent une victoire 4-3 contre le Banairah lors d'un match avec plein de buts tandis que l'Hausmanie enchaine contre le Yuhanaca en leur infligeant une correction offensive 4-0. L'Hausmanie assure la qualification avec un match nul face au Banairah un partout (1-1) alors qu'au meme moment l'Empire Rémien se qualifie grace a la victoire face au Yuhanaca qui fini cette competition avec zero points et sans aucun but marqué.

    Hausmanie
    Les Haussmanniens, futur vainqueur de la compétition

    Groupe D
    La première journée se conclut un scores nuls 0-0 entre les deux outsiders alors que le favori du groupe, l'Arkencheen, est défaite par les garaguayens 3-1. Ensuite, le Garaguay enregistre un nul 1-1 contre l'Aryedie, tandis que le Saunor bat l'Arkencheen. Et lors de la dernière journée, l'Arkencheen bat l'Aryedie mais cela n'empeche pas l'élimination des deux équipes. Saunor gagne fac au Garaguay et passe devant eux pour finir 1er du groupe.

    Finale
    QUART DE FINALE
    Pour ce premier quart de final, Albel ouvre rapidement le score par Eddy Snelders à la 25e minute, mais les fortunéen restent dans le match et égalisent grâce à un centre de Luís Adriano détourné par Marius Paul. Ce même Luís Adriano inscrit le but de la victoire et de la qualification pour les demi-finales pour Fortuna.

    Lors de ce deuxième match, l'Hausemanie vient à bout de solides garaguayens au terme d'un match rocambolesque : un but du Garaguay est refusé pour un hors-jeu, puis un premier penalty pour les garaguayens qui est arrêté par le gardien hausemanien Tim Coady. Dans la minute qui suit, sur la relance, un penalty est sifflé en faveur des Hausemaniens cette fois-ci. Il est transformé mais refusé pour faute et doit être retiré. La deuxième tentative est un échec. Enfin, le but victorieux hausemanien de David Luther n'est pas marqué sans mal, car le ballon tape sur les deux poteaux avant de rentrer.

    Saunor se trouve opposé au Rémiens en quart de finale. Les rémiens débutent fort la rencontre, assénant trois frappes dans le premier quart d'heure : la balle échoue sur la barre puis passe par deux fois à quelques centimètres du but du gardien saunorien. La réaction de l'équipe de Saunor ne tarde pas, à la 22e minute, Leo Bardas anticipe bien la passe en profondeur de Johan Michel pour Charles Terrier et renvoie le ballon sur Michel qui trouve la tête de Terrier d'une passe lobée. Bien que Charles Terrier se trouvât manifestement en position de hors-jeu au moment de la passe, l'arbitre valide tout de meme le but. 7 minutes plus tard, Gérard Heinz récupère une passe manquée de Carinus Zonaras, dribble le gardien rémien et inscrit le 2-1. De retour des vestiaires Terrier s'offre le doublé d'une frappe des 25 mètres. Maximin Kerularios sauve l'honneur pour l'Empire Rémien d'une frappe puissante à la 76e minute mais insuffisant pour empêcher Saunor d'atteindre à le dernier carré du Mondial.

    Le Netsamereti se qualifie pour les quarts de finale en battant le Bochizuela 2-1, avec des buts d'Barack Luyanda à la 33e minute, et de Mensah Pili à la 84e minute. À la dernière seconde, Roberto Paulo réduit la marque sur penalty.

    DEMI-FINALE
    La dernière équipe aleucienne en lice ouvre rapidement le score par David Luther. L'entraîneur fortunéen réagit rapidement en procédant au remplacement de Ricardo Fabio par Mauricio Edu dès la 39e minute. Après une 1re période à l'avantage des Hausemaniens, les Fortunéen se montrent plus dangereux et multiplient les occasions. Bob Bradley provoque un penalty pour les Fortunéen en effectuant un tacle non régulier sur Andrea Cesare. Mateo Luisao se charge de tirer et signe l'égalisation fortunéen d'une frappe touchant le montant droit avant de rentrer au fond du but de Richard Kingston (70e, 1-1). À la 83e minute Landon Sanders trompe le portier fortunéen et permet au Hausemaniens de prendre un avantage décisif. L'Hausemanie se qualifier pour la premiere finale de la premiere Coupe du Monde.

    La dernière demi-finale oppose une équipe eusysienne et une équipe afaréenne. Le Netsamereti se qualifie pour la finale en s'imposant face a Saunor sur le score de 3-0 avec un triplé de Barack Luyanda. Les buts sont inscrits à la 34, 55 et 89e minutes.

    3E PLACE
    Saunor bat Fortuna 1 buts à 0 dans la petite finale. Le début de la partie est dominé par Fortuna qui joue vite et obtient quelques belles occasions, dont un tir de 30 mètres de Luisao qui frôle la barre transversale du but saunorien à la 6e minute de jeu. La rencontre s'équilibre alors peu à peu. À la 37e minute, Johan Michel est crocheté par Ricardo Fabio. L'arbitre siffle un pénalty qui est transformé par Johan Michel. Ensuite, Fortuna reprend la possession du ballon mais les occasions de but sont rares et l'équipe de Saunor parvient à contrôler le match. Les dernières minutes sont à l'avantage des fortunéens. La défense de Saunor reste compacte et garde le score de 1 à 0 jusqu'au bout de la rencontre est parvint a décrocher la 3e place lors de ce mondial.

    FINALE
    La finale, jouée à Westerburg le Vendredi 11 juillet 1975, voit la victoire de l'Hausemanie face au Netsamereti. À la fin du temps réglementaire, le score est de un partout, Barack Luyanda ouvre le score à la 41e minute alors que Landon Sanders marque le but égalisateur à la 82e minute. Aucun but n'est marqué lors de la prolongation. L'Hausemanie devient championne du monde 1975 grâce à une séance de tirs au but remportée 4 à 2.

    Podium
    12854
    COUPE DU MONDE 1978 - ARKENCHEEN

    Walserreich

    1\ QUALIFICATIONS
    La Coupe du monde de football 1978 est la deuxième édition de la Coupe du monde de football organisée par l'Union des Associations Mondiales de Football (UAMF). Elle se déroule en Arkencheen du 9 juin au 14 juillet 1978 et voit la victoire de la la Cémétie en finale contre le pays organisateur l'Arkencheen.

    Après le succès que fut la coupe du Monde 1975, l'UAMF décide que la coupe du monde aura lieu tous les trois ans lors du conseil de l'UAMF de 1976, c'est aussi lors de ce conseil qu'il sera décidé que le pays organisateur soit d'un continent different de l'édition précédente et donc pour l'édition de 1978 elle n'aura pas lieu en Eurysie.

    Trois pays Aleuciens et un pays du Paltoterra sont candidats à l'organisation de la Coupe du monde 1978 : l'Hausemanie, le Bochizuela, le Garaguay et l'Arkencheen. Le Bochizuela retire sa candidature avant le vote qui a lieu à Mont-Law le 22 août 1976. Celui-ci attribue la compétition aux Arkencans à 39 voix contre 12 pour l'Hausemanie et 10 voix pour le Garaguay. Pour la deuxième édition du Mondial du ballon rond, le football ira au Paltoterra.

    entre temps, l'UAMF ajoute 4 équipes a l'organisation qui sont le Varanya, le Westgau, le Magermelk et l'Astac qui désormais peuvent participer au qualifications de la coupe du monde. En tout il y a 34 nations qui participent à cette coupe du monde y compris les deux qualifiés d'office qui sont le tenant du titre l'Hausemanie et le pays organisateur l'Arkencheen. Les chapeaux pour les qualifications et pour la phase de groupe du mondial seront fait en se basant sur le classement UAMF de 1977.

    classement
    classement

    34 nations s'inscrivent (y compris le pays host qualifié d'office).

    Répartition des places qualificatives par zone :

  • Zone Eurysie : 4 places
  • Zone Aleucie : 5 places (4 places qualificatives + l'Hausemanie, tenant du titre)
  • Zone Nazum/Halula/Afaree : 4 places
  • Zone Paltoterra : 3 places (2 places qualificatives + l'Arkencheen, pays organisateur)

  • paltoterra

    Les éliminatoires de la zone du Paltoterra sont differente pour cette édition du fait que le pays organisateur sera du Paltoterra. Le groupe est composé de trois équipes et les deux premier du groupe sont qualifiés alors que le dernier est éliminer. Les rencontres se déroulent du 17 mars 1977 au 15 septembre 1977. Les deux premiere journées sont joués en mars, la 3e et la 4e journée en juillet et enfin les deux derniere en septembre.

    Catalina crée la surprise en se qualifiant avec le Yuhanaca alors que le favori, le Quchaimar, échoue encore a ce qualifier pour la coupe du monde. Tout s'est joué lors de la derniere journée, si le Quechaimar ne gagne pas ou gagne avec un écart de deux buts ils seront éliminés alors que s'ils gagnent avec trois buts d'écart Yuhanaca serait éliminer et s'ils gagnent avec plus de trois buts c'est Catalina qui aurait été éliminer. Au final, le Quchaimar gagne avec seulement deux buts d'écart et est éliminé.

    aleucie

    Les éliminatoires de la zone Aleucienne sont disputés par 6 nations issues du continent divisé en deux groupes et ou les deux premiers de chaques groupes sont qualifier en coupe du monde. Le tirage au sort a lieu le 4 mars 1977 à Querétaro.

    Saint-Marquise se qualifie enfin à la coupe du monde en finissant premier de son groupe devant le Garaguay. Albel qui est donné favori pour se qualifier échoue a se qualifier lors de la derniere journée face à l'Aumerine qui va decouvrir la competition pour la premiere fois. Le Bochizuela prend la tête du groupe avec 7 points.

    nazum,halula,afaree

    L'halula, l'afarée et le nazum sont la encore regrouper pour former une seul zone pour la qualification à cause du faible nombre de pays dans chaque continent.

    Aubrane se qualifie enfin pour la coupe du monde en tête du groupe avec 7 points alors que le finaliste de la derniere coupe du monde, le Netsamereti, rate sa qualification au mondial lors de la derniere journée en faissant match nul face à Aubrane qui était deja qualifier. Ce resultat permet au Varanya de gouter a cette competition pour la premiere fois. Dans l'autre groupe, le Banairah se qualifie facilement en gagnant tout ces matches alors que la Cémétie a eu un peu du mal.

    eurysie
    eurysie

    La phase de qualification pour l'eurysie se compose de deux tours. Au 1er tour, les seize nations eurysiennes se font face lors d'un aller-retour. Le Walserreich sera éliminer alors que le Magermelk crée la surprise en sortant la Hylvetia. Au 2eme tour deux groupes sont formé ou les favoris se sont tous qualifier à l'exception de Saunor qui perd sa qualification lors de la derniere journée en perdant face à l'Empire Rémien 4-2. l'Aztharie sera le seul pays communiste lors de ce mondial.

    2\ STADES
    Estadio Pomosejo
    Estadio Pomosejo
    80 250 places

    Estadio Olímpico Aserjuco
    Estadio Olímpico Aserjuco
    76 550 places

    Estadio Jacalbulco
    Estadio Jacalbulco
    67 500 places

    Olympic Stadium of Heenylth
    Olympic Stadium of Heenylth
    35 500 places

    3\ PHASE FINALES
    Le tirage au sort
    Le tirage au sort de la phase finale a lieu à Pomosejo le 25 janvier 1978. La composition des chapeaux pour le tirage se base sur le classement. Le premier chapeau contient les deux meilleurs pays qualifié en plus du pays hôte et du tenant du tire. L'Arkencheen (pays hôte) est placée dans le groupe A. Un groupe est formé d'une équipe de chaque chapeau. Les têtes de séries sont dans le premier chapeau. Aussi le tirage fait en sort qu'il y ait pas plus de deux pays la zone Eurysie, la zone Nazum/Halula/Afaree ou encore de la zone Paltoterra dans le meme groupe. Concernant la zone Aleucie pas plus de deux pays de cette zone peuvent etre dans le meme groupe du fait qu'il y a plus que quatres pays Aleuciens lors de cette coupe du monde.

    Les seize équipes sont réparties en quatre groupes de quatre. Chacune affronte les trois autres de son groupe. À l'issue de la dernière journée, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les Quarts de finale. Le système suivant d'attribution de points est appliqué : 3 points pour un match gagné, 1 point pour un match nul et 0 point pour un match perdu.

    Dans un groupe, lorsque des équipes se retrouvent à égalité de points, elles sont classées et départagées suivant :

  • la meilleure différence de buts
  • le plus grand nombre de buts marqués
  • le plus grand nombre de points obtenus dans les matchs entre équipes concernées
  • la meilleure différence de buts dans les matchs entre équipes concernées
  • le plus grand nombre de buts marqués dans les matchs entre équipes concernées

  • Les règles change pour cette coupe du monde dans le cas ou les équipes se trouvant à égalité de points puisque si à l'issue de la dernière journée le départage des équipes à égalité dans un groupe est impossible suivant les critères ci-dessus et qu'une place qualificative ou le placement dans le tableau final est en jeu, alors le nombre de sanctions, dons de carton jaune et rouge, sera pris en compte.

    Les groupes

    Groupe A
    Le pays hôte gagne lors du match d'ouverture à l'Estadio Pomosejo sur le score de 2-0 face à Saint-Marquise. Dans l'autre match de cette première journée Provini gagne face à Aubrine 2-1. Cette équipe de Provini perd son deuxième match face aux locaux 3-2 alors que dans le même temps Saint-Marquise gagne son premier match en coupe du monde. Aubrine suivra Saint-Marquise et remporte son premier match face à l'Arkencheen qui est tout de même qualifier pour les quarts de finale avec Provini qui lui se qualifie en tête de ce groupe.

    Groupe B
    Le tenant du titre avec sans grande difficultégagne face a la Cémétie 2-0 alors que l'Aztherie perd pour son premier match en coupe du monde. La Cémétie se ratrape lors de la 2eme journée avec une victoire sur l'Aztherie tandis que l'Hausemanie donne une lesson de foot au Yuhanaca (3-0). Un match nul suffi à l'Hausemanie pour terminer premier du groupe B face a cette courageuse équipe d'Aztherie. La Cémétie bat le Yuhanaca pour se qualifier au prochain tour.

    Groupe C
    les Fortunéens font un nul pour leur premier match face au Bochizuela mais finissent premier du groupe en gagnant les deux autres matches face au Banairah et à l'Aumerine. Le Banairah se qualifie lui aussi au quart de final avec 6 points. Les deux pays aleuciens sont éliminés avec, en notant, une victoire de l'Aumerine face a son voisin aleucien.

    Groupe D
    La première journée se conclut avec une victoire rémienne et Catalinienne. Le Garaguay, favori de ce groupe, gagne son deuxieme match face au Varanya 4-2 tandis que l'Empire Rémien confirme sa bonne forme en gagnant son deuxieme match. Le Garaguay se qualifie premier de son groupe apres une victoire 3-0 face au Catalina puisque les rémiens perdent contre le Varanya lors d'un match à neuf buts (5-4).

    Finale
    QUART DE FINALE
    Pour ce premier quart de finale, la Cémétie ouvre le score par Sergios Mellis à la 47e minute et qui va en rajouter à la 60e minute. Yorgos Peris marque le but du 3-0 à la 67e minute. Provini fait une remonter puisque Ignazio Barile marque un doublé à la 73e et 80e minute. Son compatriote, Lisandro Brunelli, marque le but de l'égalisation à la 88e minute. Aucun but ne sera marqué lors de la prolongation. Au final ca sera la cémétie se qualifier en remportant les tirs au buts 5-3.

    Lors de ce deuxième match, Fortuna va rapidement marquer le but du 1-0 à la 4e minute. Le match restera comme ça jusqu'à la mi-temps. Lors de la deuxième mi-temps les rémiens font multiplier les occasions mais sans succès. Les fortunéens font tuer le match avec Mateo Luisao qui marque d'une frappe lointaine à la 86e minute. Le match en restera là et les fortunéens peuvent continuer à rêver d'un titre mondial.

    Le Garaguay se trouve opposé au Banairah en quart de finale. À la 7e minute, le Garaguay marque mais le but est refusé pour un hors-jeu. Ils marqueront finalement à la 43e minute juste avant la mi-temps. Au retour des vestiaires le Banairah lance une armada offensive qui payera puisqu'ils marquent à la 76e minute. Le score en restera la même après deux mi-temps de prolongations Le Banairah se qualifie en demi-finale après une longue séance de tir aux buts (7-6).

    Les quarts de finale se terminent avec se choque entre les deux meilleurs équipés au classement UAMF qui oppose donc l'Hausemanie, tenant du titre, face à l'arkencheen qui est à domicile. Un premier penalty pour l'Arkencheen à la 11e minute et qui est marquée. Dans la minute qui suit, l'Hausemanie égalise. Les champions du monde 1975 marque le 2-1 à la 21e minute. Lors de la deuxième mi-temps, les arkencans vont dominer la parti et marquer trois but en moins de 20 minutes (62e, 70e et 81e) et vont se qualifier en demi-finale.

    DEMI-FINALE
    Fortuna est pour la deuxième fois de suite en demi-finale et cette fois ils font face à la Cémétie. Le match est serré entre les deux équipes et les occasions se font rare. Le match se terminera comme ça malgré les prolongations. Au final, ça sera la Cémétie qui va en finale de ce mondial alors Fortuna la échoue encore une fois à se qualifier en finale.

    L'Arkencheen bat le Banairah 3 buts à 0 dans cette demi-finale. Le début de la partie est dominé par les hôtes qui joue vite et obtient quelques belles occasions, dont un tir de 25 mètres d'Hernan González qui frôle la barre transversale du but adverse à la 23e minute de jeu. À la 32e minute, ce même González est crocheté par le défenseur du banairah Ali Lekhdar. L'arbitre siffle un pénalty qui est transformé par González. Ensuite, les locaux enchainent les offensives mais le score en restera là. Lors de la deuxième mi-temps, le Banairah reprend la possession du ballon et lance quelque offensives qui passent à cote. Les dernières minutes sont à l'avantage des arkencans qui vont marquer deux buts lors des cinq dernières minutes. L'arkencheen remporte ce match et va en finale de sa coupe du monde.

    3E PLACE
    Fortuna joue contre le Banairah lors de cette petite finale. Le début de la partie est dominé par Fortuna qui joue vite et obtient quelques belles occasions. La rencontre s'équilibre alors peu à peu et à la 40e minute le Banairah marque le premier bu du match. Fortuna se remémorant le match contre Saunor lors de l'édition precedante, réagie et attaque. Ce n'est qu'à la 79e minute que les fortunieens marquent. Ce match en restera là et ira aux tires buts qui sont aussi le 4e match des phases à élimination directe à finir aux tires aux buts. Fortuna, plus expérimente, ne craque pas et gagne cette séance de penalties et décroche la 3e place.

    FINALE
    cemetie
    La Cémétie, championne du monde 1978

    La finale, jouée à l'Estadio Pomosejo le 14 juillet 1978, voit la victoire de la Cémétie face au pays hôte. L'Arkencheen engage les hostilités avec un tir d’Andreas Rolondo, le meilleur buteur de cette coupe du monde, à la 3e minute. La Cémétie contre-attaque immédiatement avec un tir de Sergios Mellis, qui est difficilement arrêté par le gardien arkencan à la 8e minute. Les vingt minutes suivantes sont à l'avantage des Arkencans. Les locaux dominent le match, jusqu’à une frappe lointaine de Sergios Mellis qui s’écrase sur le poteau à la 34e minute. Les Arkencans se créent leur dernière grosse occasion de la première mi-temps, avec une frappe la encore d’Andreas Rolondo qui finit au-dessus de la transversale à la 44e minute. A la mi-temps, le score est toujours de 0-0, les Arkencans domine ce match et se sont procuré 14 occasions, tandis que les Cémétiens se sont contentés de bien défendre. Dix minutes après la reprise, les Cémétiens cèdent et l'Arkencheen marque le premier but de la rencontre et l'Estadio Pomosejo est en ébullition. A la 61e minute, Andreas tente d’obtenir un penalty par la ruse après un légé contact avec un des defenseurs adverse mais l’arbitre, l'Hausemanien George Wallace, ne se laisse pas berner. Comme une sorte de justice immanente, les Brésiliens sont punis sept minutes plus tard par le but égalisateur de Sergios Mellis qui fait douter les arkencans. L'Arkencheen reparte à l’assaut des cages Cémétien à la 70e minute. À la 79e minute, après un une-deux avec Sergios Mellis, Yorgos Peris trompe le gardien adverse et donne l'avantage à la Cémétie. Le précédent but avait fait douter l'Estadio Pomosejo, celui-ci le fera taire. Il reste une dizaine de minutes à jouer, l’équipe d'Arkencheen est sonnée mais parvient pas à revenir au score avec une frappe de Chico à la 87e minute qui fait basculer le score (2-2). Le score en reste la même lors des prolongations et malgré un ultime corner à la 119e minute. La Cémétie bat finalement l'Arkencheen au tirs au buts (5-3) et remporte son premier titre mondial.
    Podium
    12530
    COUPE DU MONDE 1981 - ASTAC

    Astac

    1\ QUALIFICATIONS
    La Coupe du monde de football 1981 est la troisième édition de la Coupe du monde de football organisée par l'Union des Associations Mondiales de Football (UAMF). Elle se déroule en Astac du 12 juin au 10 juillet 1981 et voit la victoire de l'Empire Rémiens en finale face à l'Hausemanie.

    Fortuna, Le Garaguay et Astac sont candidats à l'organisation de la Coupe du monde 1981. Le vote qui a lieu à Zenith le 25 août 1979. La compétition est attribue à Astac à 29 voix contre 25 pour le Garaguay et 7 voix pour Fortuna. Pour cette troisième édition de Coupe du monde, le football retourenera en Eurysie. C'est aussi la premiere fois qu'un pays communiste acceuil la coupe du monde.

    l'UAMF ajoute 5 équipes a l'union et qui sont la Yusine, la Lutharovie, le Nikawa, Nora et la Moslavie qui désormais peuvent participer au qualifications de la coupe du monde. En tout il y a 39 nations qui participent à cette coupe du monde y compris les deux qualifiés d'office qui sont le tenant du titre la Cémétie et le pays organisateur Astac. Les chapeaux pour les qualifications et pour la phase de groupe du mondial seront fait en se basant sur le classement UAMF de 1980.

    classement
    classement
    classement

    39 nations s'inscrivent (y compris le pays host qualifié d'office).

    Répartition des places qualificatives par zone :

  • Zone Eurysie : 5 places (4 places qualificatives + Astac, pays organisateur)
  • Zone Aleucie : 4 places
  • Zone Nazum/Halula/Afaree : 5 places (4 places qualificatives + la Cémétie, tenant du titre)
  • Zone Paltoterra : 2 places

  • paltoterra

    Pour les éliminatoires de la zone du Paltoterra il y aura un seul groupe composé des quatres équipes du continents, les deux premier du groupe sont qualifiés alors que les deux derniers eux sont éliminer. Les rencontres se déroulent du 9 mars 1980 au 22 octobre 1980. Les deux premiere journées sont joués en mars, la 3e et la 4e journée en juillet et aout et enfin les deux derniere en octobre.

    Catalina crée encore une fois la surprise en se qualifiant avec l'Arkencheen alors que c'etait le outsider du group. Le Quchaimar, échoue encore pour le troisieme fois a ce qualifier pour la coupe du monde. Tout s'est joué lors de la derniere journée, ou Catalina a 8 points alors que les autres pays avaient 6 points. Au final, l'Arkencheen gagnent facilement face au Quchaimar 4-1 alors que Catalina fait match nul deux partout et se qualifie pour la deuxieme fois de son histoire a la coupe du monde.

    aleucie
    Les éliminatoires de la zone Aleucienne sont disputées par 7 nations issues du continent divisé en deux groupes l'un de quatre pays et l'autre de trois. Les deux premiers du premier groupe et le premier du deuxième groupe sont automatiquement qualifiés alors que le troisième du groupe 1 et le deuxième du groupe 2 joue les barrages. Le tirage au sort a lieu le 25 février 1980 à Zenith.

    Westgau se qualifie enfin à la coupe du monde en finissant premier de son groupe devant le Garaguay. Le bochizuela fini troisieme et va donc jouer les barrage.

    aleucie
    La Hausemanie se qualifie facilement avec 9 points alors qu'Albel fini deuxieme et va donc jouer las barrage face au Bochizuela.

    aleucie
    Lors des barrages aller Albel perd à domicile 3-1 mais donne le tout pout le tout au match retour et gagne 1-0 mais cela sera insuffisant puisque le Bochizuela gagne au cumule des deux matchs 3-2 et est donc qualifié pour le mondial.

    nazum,halula
    Pour cette édition, les représentants de Nazum et de Halula ont deciu, avec l'accord de l'UAMF, de se séparer de l'afarée et de faire leurs propres phases qualificatives. La raison principale de ce changement et le fait d'aucune équipe d'Halula ou de Nazum s'est qualifié lors du dernier mondial ce qui est un manque de "represenations des deux continents" d'après les représentants.

    Dans la nouvelle zone Nazum/Halula c'est finalement le Nikawa et Junta Sacrée qui se qualifient pour le mondial 1981 et c'est une premiere pour les deux nations. C'est aussi la premiere fois que le continent de Halula sera representer.

    afaree
    Du coté Afarien il y a 5 équipes participant au qualifications pour cette édition de coupe du monde et cela commence avec un tour préliminaire entre le Varanya et la Moslavie. C'est finalement le Varanya qui passe avec un victoire a domicile au match retour.

    afaree
    Après la cinquième journée, toutes les équipes ont une chance de se qualifier à l'exception du Netsamereti qui est assuré de ne pas finir dans les deux premières places. Le Banairah assure sa qualification avec la victoire face à Aubrane qui s'est aussi qualifié puisque le Varanya échoue et perd à domicile face au Netsamereti déjà éliminer.

    eurysie
    La phase de qualification pour l'eurysie se compose de d'un tour préliminaire ainsi que d'un tour avec quatres groupes ou les premier de chaque groupe est qualifier pour la coupe du monde en Astac. Dans ce tour préliminaire, c'est Nora et le Magermelk qui passe.

    eurysie
    Dans le groupe 1, le Walserreich passe de justesse lors de la derniere journée grace a une large victoire face a Aztharie ce qui permet au Walserreichiens de passe avec une difference de but meilleur que celle de Saunor.

    eurysie
    Ce deuxième groupe sera tout aussi serré avec une équipe de Nora très redoutable. Après la cinquième journée, ils sont à la première place et une victoire les qualifieront au mondial mais le match nul et la victoire de Pyragne les empeche de gouter à la coupe du monde.

    eurysie
    Fortuna a eu très chaud dans ce groupe et a presque vu sa qualification s'envoler. Apres la cinquieme journee les Fortuniens sont deuxieme a deux point de l'Eslavie qui cree la surprise. Une simple victoire de l'Eslavie et Fortuna est éliminée. Mais l'Eslavie échoue et perd à domicile alors que fortune gagne et prend la tete du groupe.

    eurysie
    Les remiens feront de ce groupe un bouche et domineront totalement ce groupe avec six victoires sur six.


    2\ STADES
    Estadi Castelnodac
    Estadi Castelnodac
    33 150 places

    Astac Arena
    Astac Arena
    22 000 places

    Estadi Portaderoc
    Estadi Portaderoc
    17 500 places

    Estadi Vacruz
    Estadi Vacruz
    15 500 places

    3\ PHASE FINALES
    Le tirage au sort
    Le tirage au sort
    Le tirage au sort de la phase finale a lieu à Castelnodac le 4 fevrier 1981. La composition des chapeaux pour le tirage se base sur le classement UAMF 1980 et le premier chapeau contient les deux meilleurs pays qualifié en plus du pays hôte et du tenant du tire. Un groupe est donc formé d'une équipe de chaque chapeau. Le tirage est fait de sort qu'il y ait pas plus de deux pays de chaque continent a l'exception de l'eurysie et ou il ne peut y avoir pas plus de deux pays eurysien par groupe (ce qui sera le cas dans le groupe A).

    Comme dans les éditions precedantes, les seize équipes sont réparties en quatre groupes de quatre et ou chaque équipe affronte les trois autres de son groupe. À l'issue de la dernière journée, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les Quarts de finale. Le système suivant d'attribution de points est appliqué : 3 points pour un match gagné, 1 point pour un match nul et 0 point pour un match perdu.

    Dans un groupe, lorsque des équipes se retrouvent à égalité de points, elles sont classées et départagées selon :

  • la meilleure différence de buts
  • le plus grand nombre de buts marqués
  • le plus grand nombre de points obtenus dans les matchs entre équipes concernées
  • la meilleure différence de buts dans les matchs entre équipes concernées
  • le plus grand nombre de buts marqués dans les matchs entre équipes concernées

  • Comme en 1978, dans le cas ou les équipes se trouve à égalité de points puisque si à l'issue de la dernière journée le départage des équipes à égalité dans un groupe est impossible suivant les critères ci-dessus et qu'une place qualificative ou le placement dans le tableau final est en jeu, alors le nombre de sanctions, ce qui inclus le nombre de carton jaune et rouge, sera pris en compte.

    Les groupes

    Groupe A
    Le pays hôte, ultime outsider de cette coupe du monde, va fait match nul lors du match d'ouverture face au Walserreich. Dans l'autre match de cette première journée le Bochizuela gagne face à Catalina 2-0. Cette équipe de Catalina va se reprendre et va gagner son deuxieme match face au Walserreich 2-1 alors que dans le même temps Astac creé lui aussi la surprise avec une victoire face au Bochizuela. Les deux davids vont finalement passer face au deux goliaths et créent la plus gros surprise de ce mondial.

    Groupe B
    La première journée se conclut avec une victoire rémienne et banairaise. L'Hausemanie, favori de ce groupe, gagne son deuxieme match face au Banairah 3-1 tandis que l'Empire Rémien confirme sa bonne forme en gagnant son deuxieme match face a la derniere nation au classement UAMF Junta Sacrée. Les Rémiens vont se qualifier sans perdre le moindre points et fini donc premier de leur groupe avec les trois autres nations a 3 points. L'Hausemanie se qualifie au quart de finale grace a une meilleur difference de but.

    Groupe C
    Forts de leur parcours correct en Arkencheen trois ans plus tôt, les Garaguayens confirment leur rang et terminent premiers de leur groupe. Vainqueurs 3-1 de l'Arkencheen et de l'Aubrane 1-0, ils n'ont cependant pas les moyens de faire mieux que 2-2 face a la Pyragne. Aubrane suive les Garaguayens de près en gagnant leurs deux autres matchs face aux Arkencains (2-0) et aux Pyragniens sur le score de 1-0.

    Groupe D
    Le tenant du titre sort de ce groupe avec grande difficulté. La Cémétie perd son premier match face a Fortuna sur le lord score de 3-0. Ils se ratrapent face au Westgau alors que le Nikawa prend la tete du groupe avec la victoire face a Fortuna. Fortuna et la Cémétie gagnent leur dernier match et les trois équipes sont donc a égalité de points (6 points). Fortuna a une difference de but de +4 et prend la tete du groupe alors que la Cémétie et le Nikawa ont la meme difference de buts et le meme nombre de buts marqué. C'est donc le resultat du match qui a opposé les deux équipes qui sera pris en compte et comme c'est la Cémétie qui a gagner face au Nikawa 2-0 c'est cette équipe qui passera.

    Finale
    QUART DE FINALE
    L'Hausemanie et Catalina ne parviennent pas à se départager dans le match. Malgré de nombreuses occasions, les défenses prennent le pas sur les attaques, et aucun but n'est marqué pendant 120 minutes. Vient la séance de tirs au but : la Hausemanie manque un tir qui est arrêté par le portier Catalinien. De meme pour Catalina lors de la tentative suivante. Lors du tout dernier tir de la séance, le catalinien Marco Di Miguel, envoie le ballon sur la barre transversale de Tim Coady, qui était battu, et qualifie malgré lui l'Hausemanie pour les demi-finales.

    Pour ce deuxième match, le Garaguay et la Cémétie se retrouvent. La formation cémétienne est affaiblie par la suspension de son leader, Sergios Mellis, et le Garaguay sort vainqueur par 2 buts à 0 avec les buts de Francisco Bertini et Stefano Rodriguez.

    Fortuna va rapidement marquer le but du 1-0 à la 6e minute. Le match restera comme ça jusqu'à la mi-temps. Lors de la deuxième mi-temps Aubrane va multiplier les occasions mais sans succès. Les fortunéens vont enchainer avec trois autres buts. Les joueurs d'Aubrane vont marquer à la 80e minute pour faire 4-1. Le match en restera là et les fortunéens peuvent continuer à rêver d'un premier titre mondial.

    A Castelnodac, à l'issue d'un match très indécis marqué par une qualité de jeu exceptionnelle, les rémiens élimine le pays organisateur aux tirs au but. C'est la deuxième rencontre de cette Coupe du monde départagée aux tirs au but.

    DEMI-FINALE
    Cette demi-finale qui oppose les deux nations aleuciennes se joue à l'Astac Arena. Grâce à deux buts de Luther, l'Hausemanie s'impose contre le Garaguay et va en finale. Luther inscrit ses deux buts en seconde mi-temps. C'est la deuxieme fois que la Hausemanie va en finale de coupe du monde et peut potentialement devenir la premiere équipe a gagner deux fois la coupe du monde.

    Les Fortuniens sont en demi-finale pour la troisieme fois de suite et cette fois ils font face au Rémiens. Les Fortuniens ouvrent le score, mais les Rémiens ripostent dans le temps additionnel de la première période. En seconde mi-temps l'Empire prend l'avantage grâce à un superbe coup-franc lointain de Maximin Kerularios dix minutes après la pause, et finit par l'emporter 2 à 1.

    3E PLACE
    Lors de cette petite final c'est le Garaguay qui s'impose par le plus petit des scores grâce à un penalty contesté par les Fortuniens et sifflé en fin de match.

    FINALE
    Empire
    L'Empire Rémien Vainqueur de la competition et champion du monde 1981

    Prenant dès le coup d'envoi le jeu à son compte, les rémiens se rue à l'assaut du but Hausemanien. En l'espace de quelques minutes, Maximin Kerularios se retrouve à deux reprises en face à face avec le portier hausemanien. Tout d'abord à la suite d'un long ballon aérien de Leo Bardas, puis sur une ouverture de Carinus Zonaras. Mais les deux fois, Maximin Kerularios ne parvient pas à trouver le cadre. Alors que le match tend à s'équilibrer et que l'Hausemanie réussit quelques dangereuses tentatives de buts dans le camp rémien, les joueurs de l'empire remettent la pression sur leur adversaire. A la 33e minute, Carinus Zonaras tire le corner et trouve la tête de Maximin Kerularios qui ouvre enfin le score. 1-0 pour l'Empire Rémien. A la 70e minute, Maximin Kerularios perd encore un duel face à Tim Coady, qui dévie une frappe de l'attaquant. Tiré à nouveau par Carinus Zonaras, le corner est dégagé par la défense hausemanienne. Deux minutes plustard, David Luther oblige la defense rémienne à concéder un corner. Mal tiré, le corner est récupéré par Carinus Zonaras qui peut amorcer la contre-attaque, servant Bardas, qui passe immédiatement à Maximin Kerularios lancé seul vers le but hausemanien qui tire, sa frappe termine dans les filets. 2-0 pour les Rémiens. A la 89e minute, l'arbitre siffle coup franc pour l'Emprire Rémien qui sera concretisé par, encore une fois, Maximin Kerularios et qui devient le premier joueur a marquer un triplé lors d'une finale de coupe du monde. L'Empire Rémien devient d'ailleur la premiere équipe Eurysienne a devenir championne du monde.

    Podium
    Haut de page