06/09/2005
07:03:51
Index du forum Scène Internationale Diplomatie internationale

Espace économique maritime des Borhins (EEMB)

1289
Trafic maritime et échanges commerciaux en mer des Borhins


  • Le Royaume d'Aryèdie souhaite créer un espace commercial maritime avec les acteurs présents dans le secteur : Empire Rémien, République de Fortuna, République de Banairah, Empire de Varanya, Principauté de Cémétie, Fédération des Républiques Esalves et des Républiques Populaires d'Aztharie.

  • Cet espace sera purement économique et ne prendra pas en compte les régimes politiques des adhérents.


  • Les nations engagées devront envisager la création d'unités de gardes côtes afin de sécuriser le flux des biens et marchandises.

1. Ouverte au nord par le détroit d'Assing, la mer des Borhins est un axe majeur dans le developement économique de la région. Trait d'union de l'Eurysie, de l'Afarée et du Nazum, elle débouche au sud sur l'Halula. La République de Fortuna y possède à la fois un rôle central et excentré de par l’essaime ment des ses îles. Le passage de l'Oflan au sud-ouest reste un point sensible (guerre civile en Varanya) alors que les pertuis aryète subissent par ricochets cette instabilité chronique. La République de Banairah peut réguler le sud grâce à son île stratégique.


2. A plus long terme, il est envisageable de percer un canal dans l'isthme de Mardrata pour désenclaver l'ouest des Borhins.


3. La Reine Neela souhaite la création d'un collège international afin de structurer les accords commerciaux à venir.


carte



[HRP il serait bon de nommer les mers et océans, je suis ouverte à toutes propositions]
257
Les Netsameretis demande d'intégrer l'EEMB en tant que membre observateur, car en effet l'exclave proche de Zewalit au sud-est est directement impactée par les échanges de la Mer des Borhins. Ainsi nous demandons solennellement au Royaume d'Aryèdie d'intégrer l'EEMB en tant que membre observateur.
1489
MISSIVE DIPLOMATIQUE
29/12/2003 | Contenu confidentiel

Cémétie croix symbole dynastique

Madame, Monsieur, à qui de droit,

C'est avec les honneurs que nous avons accusé réception cette semaine de votre invitation à la co-fondation d'une organisation maritime régionale visant à assurer les bonnes relations entre les différentes rives de la mer des Bohrins. Comme vous le savez, la Principauté de Cémétie est déjà un acteur influent dans l'espace bohrinien : outre son statut de première puissance économique régionale, la Cémétie est également une thalassocratie par ses effectifs navals et contrôle une partie du flux commercial depuis la mer leucitaléenne, puisque le canal de Césanès, dans le nord de la Cémétie, est, avec le détroit de Théodosine dans l'Empire rémien, un des deux points de passage d'une mer vers l'autre.

Aussi, nous estimons que le dialogue commercial et maritime est primordial et nous saluons votre initiative qui ne saurait être de trop dans notre monde multipolaire où la coopération internationale se fait rare mais précieuse. Pour ce qui est de la nomenclature des zones géographiques et maritimes régionales, la plupart des toponymes proposés par les autorités scientifiques de l'Aryèdie ont également cours dans le milieu académique cémétéen. En ce sens, une harmonisation culturelle serait pertinente à amener pour préserver la compréhension, la tolérance et la bonne entente en-dehors du simple secteur économique dans le pourtour bohrinien.

Cordialement,

Ράδαμες Χούρι
Rhadames Khoury
Υπουργός Διπλωματίας του Πριγκιπάτου του Κεμέτ
Ministre de la Diplomatie de la Principauté de Cémétie
484
Courrier diplomatique
à Monsieur Khoury
de Sa Majesté Neela Ière



Monsieur,


C'est avec joie que j'ai accusé réception de votre adhésion à l'E.E.M.B. Nous serons donc les deux piliers fondateurs de cet espace économique. Je vous demanderais de donner votre avis sur la demande Netsameri d’intégrer notre société comme membre observateur bien que situé très au sud. Je pense que nous pourrions organiser un premier colloque à Hukata. Votre présence est un grand pas et un énorme atout de par votre rayonnement économique et culturel.

Neela Ière Reine d'Aryèdie

nee
1178
Intégration de l'accords par Ancalagons


  • L'intégration, et pourquoi?
  • Un cadeau pour scellée notre coopération

Le 31 décembre 2003

A son Altesse Neela Ière
Bonjours et Merci de votre considération


img

A l'intention des membres de L'EEMB,

Dans la cadre d'une coopération économique commune à tous et pour le bien de nos peuples, l'intégration de Ancalagons dans L'EENB devrai être une possibilité et un atout pour la sécurisation et la fluidification du commerce entre l' Eurysie et les membres de cette accords. Pourquoi? Ancalagons à réouvert le portail diplomatique et cherche des partenaire commerciaux, de tailles. Une demande se matin à été faite à la Cémétie pour un passage des ressources plus facile et donc une amélioration des liens amicaux entre nos deux pays. Reste toujours à voire si elle accepte. Dans tous les cas, nous voudrions intégrait L'EEMB même si cela nous coutera plus chère que prévu. Dans le même cadre, la diplomatie Ancalagonnaise, très généreuse, vous envoie un collier perlé de Héliodora fait par les meilleurs Joailliers du pays destiner à sa majesté Neela Ière. Nous assurons bien sur toutes les demande du traiter sur la sécurisation des mers dans la lutte contre la piraterie et nous participerons à la percer du canal dans l'isthme de Mardrata.

Avec ma plus grande considération impériale

Le Méga Basileus Sacha Ier

Signature:

img
431
De son Altesse Royale Neela Ière
à Sa Majesté le Basilus d'Anccagalons


Votre Majesté

J'apprécie votre interêt pour l'EEMB et vous remercie pour votre présent. Le percement d'un canal est prévu, certes, mais l'Empire Rémien nous barre (j'oserais dire) le passage et nos relations diplomatiques sont frileuses. Je vous propose d'en discuter à Hukata avec la Cémétie courant de la semaine. Je vous joins en gage de bonne volonté un sari traditionnel brodé d'or et serti de pierres précieuses.



Neela Ière


s
419
La République de Yusine est pour une intégration de son pays dans votre pacte économique maritime, l'E.M.M.B

Suite à votre demande de pacte économique entre pays presque voisins. La République de Yusine à décidé de rejoindre votre axe à condition que vous soyez d'accord. Notre peuple pense du bien du vitre même si nos idéaologies sont très différentes... Nous serions ravis de pouvoir commercer avec d'autres pays ainsi que le votre et nous répondrons la paix et la bonne parole grâce à vous...
907
●MISSIVE DIPLOMATIQUE●
AL DAYHA BANAIRAH/RÉPUBLIQUE DIRECTE DE BANAIRAH

Ethaak/Expéditeur : Ambē (ministère des Affaires Extérieures), ministre actuelle Siriam Amza. Approuvé par le Kasser Saroud Al Tenhè.

Excellence,

C'est avec joie qu'au nom de la République et du peuple banairais j'accepte votre proposition d'intégration de notre pays dans l'EEMB afin de sécuriser et développer les échanges économiques maritimes entre nos pays respectifs. La position stratégique de l'île de Destone sera, j'en suis sûre, garant de la sécurité du sud de la mer de Bohrins. Le ministère des Transports et du Commerce est averti de la création de l'organisation et est actuellement en train de discuter avec le Qassē -le conseil ministériel- d'un plan de développement maritime de nos côtes. Un détachement de la Marine devrait également être mobilisé pour la protection des navires marchands. Pour toute question, requête ou demande de rencontre, n'hésitez pas à me contacter en réponse à cette missive ou directement à l'Ambē.

Sincèrement,

Siriam Amza
Haut de page