17/08/2005
13:09:30
Index du forum Continents Nazum Nikawa

Encyclopédie de la République populaire du Nikawa 二川市

4158
L'encyclopédie officielle de la République populaire du Nikawa 二川市


Généralités :



Nom officiel : République populaire du Nikawa
Nom courant : Nikawa
Gentilé : Nikaoin / Nikaoine

Inspirations culturelles : Chine
Situation géographique :

Langue(s) officielle(s) : Mandarin
Autre(s) langue(s) reconnue(s) : Putonguha, gan, xiang, wu, cantonais

Drapeau :
Drapeau

Devise officielle : L'honneur, la fierté et l'unité
Hymne officiel :
Monnaie nationale : Yuan

Capitale : Pintuan

Population : 25 000 000 habitants


Aperçu du pays :



Présentation du pays :
La république populaire du Nikawa est un état centralisé déconcentré qui repose sur une constitution souple. La séparation des pouvoirs strict est formé sur un pouvoir exécutif, législatif et judiciaire. Le Nikawa est devenu un état unifié aujourd'hui car, de son passé, celui-ci était décomposé en 12 provinces, contrôlés chacune par les membres d'un même clan, le clan Usuto. Ce même clan se fit la guerre et perdura à travers les époques, mais c'est à partir de la révolution industrielle que le clan Usuto vit son déclin.

Cette révolution industrielle amena au peuple, connaissance, science et tant de chose que je ne pourrais pas lister ici, inspiré par les systèmes politiques d'occident, le peuple se souleva avec à sa tête Nikawaruga, un jeune révolutionnaire qui au cours d'un très long périple unifia l'état du Nikawa et prendre le pouvoir. D'ailleurs, une célèbre phrase de Nikawaruga retentit encore dans les esprits des jeunes Nikaoin : "Une Nikawa unifié ! Oui, mais avec une constitution suprême !"

Ce jeune peuple est très attaché à ses coutumes et ses valeurs, c'est pourquoi en visitant Pintuan, vous pourrez voir un quartier d'affaires très moderne puis à côté, un quartier très traditionnelle. Ce peuple conservateur à tenu a ce que la lignée de Nikawaruga soit conservé et à donc instauré un régime semi-présidentialiste bipartie avec du côté gauche de l'échiquier politique, le parti des travaillistes Nikawaruga et du côté de droite de l'échiquier politique, le parti conservateur nationaliste.

De cette révolution politique se calque une révolution économique, jusque-là le Nikawa se basait sur ses premières matières pour faire marcher son économie, dorénavant, la politique du pays en matière économique s'est d'avantage axé sur les produits manufacturés notamment l'éléctronique. C'est ce que les historiens Nikaoin nomme "L'essor éléctronique de 1989", des centaines d'usines d'éléctroniques sont apparus dans les banlieues des grandes villes, cette essor est la cause d'une baisse du chômage conséquente, d'une hausse des natalité et d'un phénomène démographique d'exode rural.

Mentalité de la population :
Très conservateur et soucieux de leur coutume, la population voit d'un très mauvais oeil le concept de progressisme. C'est aussi une population nationaliste, qui refuse d'être assimilé à un autre peuple ou au continent.

Place de la religion dans l'État et la société :
La religion et l'état sont strictement séparé. L'un n'interfère pas dans l'autre, selon la constitution.
Les populations les plus concentrées dans les zones urbaines sont pas très attaché aux valeurs de la religion. La population la plus attachée aux principes de religions se trouvent dans les zones rurales où la religion dicte presque leur moindre faits et gestes. D'ailleurs, c'est ce qui pousse des groupes d'extrémistes à apparaître dans les zones rurales.


Politique et institutions :



Institutions politiques :
Le pouvoir exécutif est attribué au Président de la République et à son gouvernement.
Le pouvoir législatif est attribué au Congrès populaire qui est un congrès bicaméral composé du Sénat et du Parlement populaire.
Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux autres pouvoirs, et est attribué aux tribunaux du pays et aux magistrats.

Le Président de la République est accompagné de son gouvernement, ils sont responsable politiquement devant le Parlement populaire et conduisent la politique de la nation. Le Président de la République est élu au suffrage universel direct et est garant de l'indépendance du pouvoir judiciaire.

Le Congrès populaire est composé de deux chambres, le Sénat, qui avec le Parlement populaire vote la loi. Ses deux chambres sont composés d'élu, mandataire d'un suffrage universel indirect pour le sénat et direct pour le parlement populaire.

Principaux personnages :
Président de la République actuelle : Mr. Nikawaruga Sanchi

Président de la majorité parlementaire : Mr. Pento Kanshin
Présidente de l'opposition : Mme. Tenchin Kuno

1er ministre : Mme. Mo Qiang

Politique internationale :

Le Nikawa n'aura qu'une politique interventionniste sur la scène international. Même si l'objectif du nikawa est de fonder une alliance des puissances de l'Est, son rôle sur ce qu'il se passe dans le monde n'est purement qu'interventionniste.
Le paysage Nikaoin

I. La topographie

La topographie du pays est très basique et simple, avec de vastes étendues de plaines sur la plupart du territoire, jusqu'à 150m de hauteur au dessus du niveau de la mer. Vers le Sud-Ouest du pays se trouve une petite chaîne de montagne à hauteur de 500m à 1500m et sur une île au Nord-Ouest du territoire, se trouve un volcan endormi, le mont "Fugong".

Topographie du Nikawa
Carte du Nikawa, 2004, "Topographie"
NB : Les couleurs représentent le niveau d'élévation

La topographie du territoire avantage la prolifération d'exploitation agricole dans le sud du territoire tandis que le nord du territoire favorise l'apparition d'industries. La plupart des grandes villes se trouvent dans le nord du pays.

II. Le paysage naturelle et historique

La République populaire du Nikawa est bien connu pour ses paysages très impressionnants, mais surtout, pour la différence entre la faune et la flore du sud et celle du nord. Elles sont bien distinctes et attirent tous les amateurs de photographie en pleine nature.

Paysage 1
Photographie d'une vallée près des montagnes dans le Sud-Ouest du Nikawa

Temple
Un temple bouddhiste au nord, près de Pintuan

Bois
Forêt de bambou dans le centre du Nikawa

III. La faune

Sur l'ensemble du territoire, et plus précisément dans les zones éloignées de toute habitations, la faune est diversifié et relativement calme. Très peu d'espèce est agressive envers l'homme. Cette tranquillité de la plupart des espèces est justifié par la tranquillité que le peuple Nikaoin adopte vis-à-vis des animaux, d'un côté cette tranquillité est expliqué par la religion de la plupart des habitants de ses zones peu habités, de l'autre côté, ce phénomène est expliqué par l'exode rural, qui vide de plus en plus les campagnes Nikaoins au profit des grandes villes.

panda
Un panda dans son milieu naturel

tigre
L'animal le plus dangereux sur le territoire, le tigre

Pangolin
Un pangolin dans son habitat, prêt à devenir la star n°1 avec le confinement
La politique au Nikawa

I. Les institutions politiques

Les institutions politiques au Nikawa sont structuré de façon à représenter les trois pouvoirs dominants.
Dans cette séparation strict des pouvoirs, un pouvoir est limité par un autre. Cette séparation permet d'éviter le despotisme ou l'absolutisme.

A. Le pouvoir exécutif

Executif
Le siège du gouvernement, "Zhixing", près de Pintuan

Le pouvoir exécutif est partagé entre le Président de la République et son gouvernement, qui siège au Zhixing.
Le Président de la République est assisté par son Premier ministre, qui est chef du gouvernement et il dirige la politique de son gouvernement.
Le Premier ministre est choisi par le président de la république par libre choix, pioché dans la majorité parlementaire. Le Premier ministre s'occupe des actions de son gouvernement, composé de ministère et son rôle essentielle est qu'il contresigne les actes du Président de la République, c'est-à-dire que le Président de la République ne peut effectuer d'action sans qu'il y ait eu d'accord avec son Premier ministre.

Le pouvoir exécutif est responsable politiquement devant le Parlement populaire, le Président de la République peut dissoudre le Parlement populaire comme il le souhaite en vertu de la constitution du Nikawa, et si le gouvernement n'a plus la confiance du Parlement populaire, celui-ci peut voter une "motion de censure" contre le gouvernement afin de le destituer.

Le Président de la République est commandant des forces militaires du pays, responsable du feu nucléaire et garant de l'indépendance du territoire. Il est élu au mandat suffrage universel direct sur un cycle de 7 années.

B. Le pouvoir législatif

Congrès populaire
Bâtiment du Congrès populaire à Pintuan, le Sénat et le Parlement s'y trouve

Le pouvoir législatif est placé dans les mains du Congrès populaire, divisé en deux chambres, le Sénat et le Parlement.
Les députés au Parlement populaire sont élus au suffrage universel direct, ils sont au nombre de 390 et sont élus selon leurs circonscriptions. Les députés au Sénat sont élu au suffrage universel indirect, ils sont au nombre de 130 et sont élus par les maires des circonscriptions.

Le Parlement populaire vote la loi selon le principe de majorité absolue. Le Sénat à un statut de contrôle de constitutionnalité sur les lois. Le Sénat est apte à donné le pouvoir constituant à un représentant, selon certaines conditions de formes et de fonds.
Le Sénat possède un droit de véto sur les lois passées au Parlement populaire, à la majorité absolue. Ce droit de véto peut être révoqué par un comité de 6 magistrats et 3 députés, sur demande d'un député ou d'un sénateur.

C. Le pouvoir judiciaire

cour supreme
Haute cour suprême à Pintuan

Le pouvoir judiciaire est confié à la haute cour suprême. Cette instance est composé d'un conseil de 9 magistrats qui assurent, avec le Président de la République, l'indépendance de la justice et l'application des jurisprudences.

Le Nikawa possède un système de juridiction à 2 degrés. C'est-à-dire que les affaires judiciaires sont traités dans des tribunaux du 1er degrés, puis il est possible de faire appel pour traité une affaire judiciaire dans des tribunaux du second degrés.

Le comité de responsabilité politique (CRP) est une annexe de la haute cour suprême, composé de 3 magistrats, traitent des affaires importantes concernant des affaires nationales ou internationale, et y applique des peines de responsabilités de type pénal.
II. La législation Nakoienne actuelle

Législation d'identité et âge


Majorité civile : 18 ans
Majorité judiciaire : 18 ans
Majorité sexuelle : 15 ans
Service militaire : Non-obligatoire, 2 ans de service
Droit de nationalité : Droit du sol et du sang
Laïcité : Garanti

Droits fondamentaux

Liberté d'expression : Garanti
Liberté de culte : Garanti
Liberté de rassemblement : Garanti
Liberté d'association : Garanti
Droit de grève : Garanti
Droit d'entreprendre : Garanti
Droits des femmes : Garanti
Droits des enfants : Garanti
Droits des animaux : Garanti mais limité
Droit d'héritage: Garanti
Double nationalité: Possible
Esclavage : Illégal

Législations morales et civils :

Divorce : Possible
Relation sexuelle hors-majorité sexuelle : Possible mais limité
Relation sexuelle hors-mariage : Possible
Relation extra-conjugale : Interdit
Relation et mariage consanguin : Illégal
Polygamie : Illégal
Contraception : Possible
Adoption : Possible
Avortement : Possible
Euthanasie : Interdit
Homosexualité : Possible mais limité
Mariage homosexuel : Interdit
Adoption homosexuelle : Interdit
Transgenrisme : Possible
Prostitution : Illégal
Pornographie : Possible
Sectarisme : Possible

Législations sur la sécurité :

Possession d'arme à feu : Illégal
Espionnage domestique : Illégal
Torture : Illégal
Peine capitale : Interdit

Législations supplémentaires :

Clonage : Possible
Recherche génétique : Possible mais limité
Organismes génétiquement modifiés : Interdit
Jeux de hasards : Possible
Consommation d'alcool : Possible
Consommation de tabac : Possible
Consommation de Cannabis : Illégal
Consommation de stupéfiants : Illégal


La théorie du Darwinisme à l'Ecole : Enseigné à l'école
Engrais et pesticide dans l'agriculture : Autorisé mais limité sous réserve qu'ils soit d'origine naturelle
Additifs alimentaires dans les aliments : Autorisé
La constitution suprême de la République populaire du Nikawa
人民共和国最高宪法

drapeau nikawa

Au nom de la République populaire du Nikawa

Constitution a écrit :
Articler 1er

La République populaire du Nikawa est une république démocratique.
Il est le garant des droits et des libertés de ses citoyens.
Les hommes et les femmes naissent libres et égaux en droit.
La loi est l’expression de la volonté du peuple.

Constitution a écrit :
Article 2 : Du pouvoir

Le pouvoir appartient au peuple et est exprimé au travers de ses institutions.
Le pouvoir est divisé en trois organismes, le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire.
Le pouvoir exécutif appartient au gouvernement.
Le pouvoir législatif appartient au Congrès populaire.
Les 3 pouvoirs sont strictement séparés entre eux, et sont indépendant l’un de l’autre.
Le suffrage universel est la clé de voûte de la République.

Tous les organismes administratives, politiques, du pouvoir sont responsable de leurs actes.

Constitution a écrit :
Article 3 : Le pouvoir exécutif

Le président de la République est élu au suffrage universel direct pour une durée de 5 ans.
Le 1er ministre est choisi par le Président de la République.
Les ministres sont choisis par le Président de la République, sur proposition du 1er ministre.
Le gouvernement est responsable politiquement devant le Congrès populaire.
Le gouvernement est maître de sa ligne de conduite politique et prend les décisions en ce sens.
Le président de la République est chargé de faire respecter la souveraineté, la constitution et la volonté du peuple. Il est le chef des armées.

Le 1er ministre est le chef du gouvernement, il dirige les actions des ministres et est le commandant de la force armée du pays.

Constitution a écrit :
Article 4 : De la loi

La loi s’applique à tous sans différence.
Le congrès populaire vote la loi.
La constitution reste la norme suprême, au-dessus des lois.
Aucune loi ne peut déroger à la constitution.

Constitution a écrit :
Article 5 : Du pouvoir législatif

Les députés sont élus au suffrage universel direct pour une durée de 5 ans.
Le parlement populaire contrôle l’action du gouvernement.
Les députés votent la loi au parlement populaire et possèdent l’initiative avec le Premier Ministre.
Le Président du parlement populaire est nommé par le Président de la République.
Les lois sont votées selon les modalités réglementaire du Congrès populaire, il est voté à la majorité absolue dans les deux assemblées. Après passage avec une majorité favorable au Parlement populaire, la loi est votée en seconde lecture au Sénat.
Haut de page