01/05/2004
03:18:06
Index du forum Continents Eurysie Ancalagons

[CULTURE]- musiques (Chanteurs…), Cinémas (Film..), Sport, Spécialité Culinaire…

Les personnalités populaires du pays


  • Chanteurs, chanteuses :

Hélène Olympe

Résumé:

Née le 5 juillet 1984 à Balkh, elle est la figure de la musique en Ancalagons. Au file de sa carrière elle obtient plusieurs titres musicaux et récompenses. Entre 1990 et 1995 elle deviens ambassadrice des femmes en Ancalagons et est nommée ''La femme la plus représentative des femmes d'Ancalagons'' par le journal Néfertiti. Elle aura plusieurs relation avec de riches hommes d'affaires. Elle participe à plusieurs œuvres caritatives pour les jeunes ne pouvant pas avoir de scolarités ou contre des maladies extrêmement dangereuses. Des affaires de compte en banque en Hylvetia fait polémique autour d'elle. D'après elle sa serait son ex marie qui lui aurait dit de la faire, l'affaire est toujours en cours de jugement. Elle sera décorer de l'ordre de Chronos, plus hautes distinction impériale. Elle n'a pas de relations avec l'empereur ou sa famille, se qui fait d'elle une politiquement neutre. Mais elle n'hésite pas au invitation impériale quand il est question de fêtes, galas… Très présente sur les réseau sociaux elle cumule plus de 68 000 000 d'abonnées, et on peut compter dans les 500 000 000 de vue, ses photos, vidéos, clips, disques…

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Theodotus Charillos

Résumé:

Née dans l'année 1943 le 28 octobre, il est populaire dans le monde, c'est lui qui a redonné une bonne image de Ancalagons, qui était, pour beaucoup, une dictature impériale. Il fera c'est débuts dans l'armée pendant son service militaire. Il confira par la suite que le service militaire n'était pas fait pour lui. Il devient antimilitariste et s'engage même avec les communistes. Il est contre le pouvoir impériale. Mais au bout de quelque années après sa monté dans la musique, il devient fortuné et ces camarades du partie lui demande de l'argent pour financer leurs projets. Il comprend vite qu'il est plus une Vache à lait, qu'autres choses, il s'écarte donc du parties et restera silencieux jusqu'à sa morts sur la politique. Il connaitra les tentatives d'attentats de nationaliste sur scène, et deviendra une figure de l'insolence à l'égard du Méga Basileus de l'époque (ressemble à Serge Gainsbourg). L'alcools, le désire des femmes, et la drogue lui ferons perdre la raison. Il meurt le 8 janvier 1998 d'un cancer du poumons. Entre sa richesse cumuler et ses mimiques de personnes de petite classe. Aujourd'hui il est une figure extrêmement populaire parmi tous et toutes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Anakreon Lede

Résumé:

Née le 6 mars 1970, il est le chanteurs représentatif du patriotisme et du traditionalisme en Ancalagons. Il est née à Sarpedon avec c'est frères et sœurs qui mourrons d'un attentats anarchiste. Il profondément impérialiste et populiste. Dans ses jeunes années il est passionné de football et le pratique, sans succès. Il se met à sa deuxième passion, la musique. Sans famille il commence tout jeune dans la rue vers 16 ans. A 18 ans il fait son service militaire et s'engage. Il deviens chanteur dans l'armée, et la quitte pour faire ses propres musiques. En 1990 il commence à devenir très connue et les supporters de l'ultra chantent ses chansons dans les stades. En 1992 il deviens une icone de la musique pour la gloire du pays .Depuis, aujourd'hui il est décoré de l'ordre de Chronos et le chanteurs officiel de l'empire, bien sur se n'est qu'un titre représentatif il ne peut surement pas faire toutes les musiques des cérémonies officiel. Avec ces débuts dans la rue il à une images très populaire parmi toutes les classes sociales. Il passe son temps à faire des tournées dans le pays et de nouveaux disques a visages parfois politiques.

Football Nationale

de
L'équipe de football, de '' l'Olympius Football Basileus '' est créer en 1903, est l'équipe nationale qui représente Ancalagons dans les compétitions internationales masculines de football, sous l'égide du Comité nationale Ancalagonais sportif (CNAS). Elle consiste à sélectionner les meilleurs joueurs Ancalagonais. On les appellent dans la culture populaire ''les aigles bleus''. Jusque dans les années 1930, le palmarès de l'équipe d'Ancalagons est plutôt inexistant, avec comme meilleur résultat une place dans les qualifications pour la coupe du monde de 1912. Après une demi-finale mémorable à la Coupe du monde de 1930 contre l'Arkencheen, c'est le début du sport collectif en Ancalagons. L'équipe embellit son palmarès à la fin du xxe siècle. Pays hôte de la Coupe du monde en 1954, elle gagne pour la 1 ère foi en finale contre le Walserreich (3-0) au stade de Arem. Avec une formation à l'ossature identique l'équipe gagne la coupe de 1958 (1-0) contre Saint-marquise en Cémétie. Mais par la suite tous va très mal se passer avec la séparation du groupe de football à cause de la mort de l'entraineurs. C'est à se moment là que le déclin de l'équipe se signe jusqu'à aujourd'hui dans le reste du siècle.

Composition de l'équipe ( Nom, Prénom, position)


H - Priam / Gar.
M - Nisos / Gar.
S - Patrobas /Gar.
R - Ilus / Gar.
L - Cypselos / Déf.
L - Phaenippos / Déf.
L - Sthenelaus / Déf.
P - Makarios / Déf.
C - Nestor / Déf.
B - Ocealus / Déf.
B - Aristoxenus / Déf.
D - Acaeus / Déf.
S - Polyphemous / Déf.
D - Thyestes / Mil.
R - Baerius / Mil.
K - Anchialus / Mil.
H - Antiochus / Mil.
E - Phokion / Mil.
K - Thrasilaus / Mil.
N - Epaenetus / Att.
N - Kekrops / Att.
T - Theron / Att.
B - Trophimus / Att.
T - Aclepiades / Att.
S - Adrastus / Att.
P - Hippias / Att.
A - Amphimachos / Att.
M - Philistos / Att.
C - Phormos / Att.
O - Minos / Att.
A - Leon / Att.


Le stade d'Arem

l
s
s
Résumé:

Créer en 1940 le stade à été construit par les meilleurs architecte de l'époque. Le but était d'accueillir plus 100 000 personnes pour une coupe du monde. C'est le Méga Basileus Minos III d'Arem qui donne l'ordre des travaux, mais à son achèvement les fédérations de football dans le monde refuse une coupe du monde en Ancalagons. Avec les instabilité dans le pays et l'empereur qui très autoritaire cela ne facilita pas la tache. Mais, à la mort de Minos III et la reprise de l'empire par son fils Minos IV d'Arem, qui lui est plutôt philosophe, va pouvoir avoir lieux en 1954 ou Ancalagons gagne la coupe du monde. Le stade d'Arem est un des plus grand pour son époque, et a des failles à réparer, comme les risques d'incendie. Les années passe et en 1986 voilà que arrive se que craignaient les ingénieurs, un incendie. Le stade est extrêmement endommagé et les réparations demande des fonts énormes. Les dons s'enchaine et la rénovation du stade commence. Les constructions se finissent en 1991, et à se jour, le stade peut accueillir 110 000 personnes. Il peut servir de salle de concert et c'est un stade multisports, il peut donc servir pour des jeux olympiques. Il est le troisièmes plus grand monument d'Ancalagons et possède un personnel de plus de 300 personnes (stadiers, employer pour l'entretien…).
L'Armée


S

L'armée de l'empire d'Ancalagons, également connue sous le nom d'armée ''Thureophore'' ou de forces armées Ancalagonite , est le service militaire chargé de la défense d'Ancalagons conformément aux obligations internationales et aux traités de défense collective. Elle doit également soutenir les opérations de maintien de la paix, de sauvetage et humanitaires, tant sur le territoire national qu'à l'étranger. Les forces armées sont composées de l'état-major général, des forces terrestres, de la force aérienne et des unités de soutien.

L'armée actuelle tire ses origines de l’armée populaire d'Ancalagons à l'époque communiste , membre du pacte de XII à partir de 1955, qui s'est scindée en deux lors de la dissolution de l'île de Poséidon le 31 décembre 1992. Celle-ci comprenait 200 000 hommes en 1970 et son matériel a été cédé aux 2/3 à la nouvelle Satrapie d'Alilée, le dernier tiers allant à la République d'Elassénie et Syrne. Entre 1970 et 1980 les restrictions militaire sont imposé par l'ennemie, ces effectif sont baissée ainsi que son budget. En 1980, l'armée d'Ancalagons se transforme en une organisation entièrement professionnelle et la conscription est abolie.
À la suite de la crise économique de 1995, 4 500 postes seront supprimés. Elle est forte de 8652 soldats et 5598 gendarmes en 2000. En juillet 2002, alors qu'elle comporte 9865 membres, on annonce qu'elle sera portée à 20000 vers 2005 ou fin 2004. L'armée s'appuie aussi sur la tradition des légionnaires d'Ancalagons suite au traditionnel grande guerre en Eurysie.

Dans l'histoire générale de l'armée d'Ancalagons beaucoup de troupes restaient peu loyales, comme les mercenaires, alors que les soldats recrutés dans le cadre du système de conscription cantonale affichaient un sentiment régional puissant et même un sentiment national naissant. Pendant la guerre de 15 ans, les régiments d'élite de l'armée étaient composés essentiellement de personnes venant de la capitale Balkh .

À la fin du règne de Alexandre VI, l'armée était devenue une part intégrale de la société Ancalagonienne et se montait à 193 000 hommes en 1892. Les différentes classes sociales étaient toutes supposées servir l’État et son armée, la noblesse dirigeait l'armée, la bourgeoisie l'approvisionnait, et les paysans la composaient. Le ministre Fovove Artémis fit cette remarque que, «Ancalagons n'était pas un pays avec une armée, mais une armée avec un pays ».


Budget : 5,8 milliards de BAZ.
Une augmentation de 1,6% (PIB) pour l'armée serais possible d'ici 2005.


  • Equipement

- MH40SM (Manufacture d'Hyppolyta 40 section mérude)

S

- HT5S (Hélicoptère de transport 5-ème génération Staffon )

S
Les entreprises d'Ancalagons


Stafon, Joaillerie impériale depuis 1856



5


Stafon est surement la plus prestigieuse entreprise que possède Ancalagons, c'est le plus gros bijoutier au monde et c'est aussi le plus chère. Avec une histoire riche et mouvementée, l'entreprise de 1856 à connue bien des chemins. Entre les régimes communiste et ces débuts chaotique dans le monde de la joaillerie elle n'a pas déméritée son titre aujourd'hui. Tout commence donc en novembre 1856, l'impératrice Perséphone II est invitée par le Walserreich à une soirée qui promet d'avoir les hommes les plus important du pays. Il lui reste donc une semaine et aucuns bijoutiers de la capitale n'a réussi à l'orienter sur un bon choix. L'impératrice étant amateure d'histoire, se rappelle des début d'Ancalagons, avec Ouréa d'Arem et de Stafonne. Elle convoque tous les plus grands joailliers du pays et décide de tous les fusionnés, dans un seul bute, de redonner une vrais couleurs aux pierres précieuses qui viennent des Montagnes d'Ancalagons. Les Joaillier avec l'accords de l'impératrice et du conseille, créerons la joaillerie Stafon le 5 novembre 1856. Les début ne sont pas simple, l'impératrice est impopulaire parmi l'armée et la population est au bords de la guerre civile. Pour le peuple Stafon représente tout se qu'il n'aime pas, la bourgeoisie, le luxe et les dépense pharaonique de l'impératrice pour ces caprices. En 1865 les ouvriers des usines de métallurgie avec l'aide de l'armée décide de marcher sur la capitale. L'impératrice est écartée du pouvoir, le peuples lui est oublié et l'armée décide de reprendre les raines. Le général Confin issue de famille ouvrière, vois en Eurysie la monter du prolétariat. Il commence l'installation d'un nouveau gouvernement se disant ''communiste''. Stafon étant une entreprise impériale reçois une pression des plus forte. Mais 5 ans plus tard en 1870 le gouvernement est repris par l'impératrice avec l'aide des nationalistes, le général étant affaibli par son vielle âge (86 ans). Et se ne sera que le début de Stafon.



Usines Métallurgiques d'Ancalagons

5

Les entreprises Métallurgique d'Ancalagons est un des plus gros marché de l'emploi en Ancalagons est c'est aussi le plus lucratif. Fondées en 1799 elles ont permis à Ancalagons de garder une autonomie dans les moyens matériels de l'armée et de bien consommation. Aujourd'hui l'entreprise possède plus 8 000 000 d'employer qui tourne 24h/24 pour le bon fonctionnement de l'états et du peuple. L'entreprise à permis la fondation de plusieurs monument internationaux et la construction des 6 grands cargos militaire que seul possède Ancalagons.
À la fin des années 1990, Ancalagons lance le projet ''colosses'' qui fait des entreprises Métallurgique d'Ancalagons une entreprise d'état du marché de la métallurgie dans le but de faire baisser les prix et de créer un marché unique sur le métal. Les entreprises Métallurgique d'Ancalagons est le résultat de plusieurs OPA hostiles. En 1980, Cartan ( groupe concurrentiel des entreprises Métallurgique d'Ancalagons) intègre le groupe minier de Jeker . En novembre 1982, Jeker est menacé à son tour d'une OPA hostile de la part d'un concurrent, un autre groupe minier du Déodatie, GHK Billit. La société décide de céder pour au moins 15 milliards de dollars d'actifs. Les activités emballage (6 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour 31 000 salariés) et produits usinés doivent être vendues. En août 1987, une nouvelle société Cartan Engineered Products est créée, regroupant l'activité produits usinés. Le gouvernement d'Ancalagons de l'époque décide de tout regrouper pour recréer les entreprises Métallurgique d'Ancalagons au nom originale et en faire une entreprise d'état. Les usines sont répartie sur plusieurs régions d'Ancalagons et tient son siège à Balkh dans les cartiers des affaire de Troy.

Haut de page