18/03/2005
15:51:51
Index du forum Continents Nazum Nikawa

[AFFAIRES ETRANGERES] Ministère des affaires étrangères - 外交部

minisre
Bâtiment du Ministère des affaires étrangères, Pintuan

Ministère des affaires étrangères - 外交部 - Wàijiāo bù



affaires
Ministre des affaires étrangères - 外交部長 - Wàijiāo bùzhǎng
Madame. Sun Tai - 孫泰 - Sūn tài
Lavyria Royal Sceal

Communiqué Officiel de Sa Majesté la Haute-Reine Lemysia II de Lavyria.
26 Janvier 2004

A madame la ministre, Sun Tai.

Nous, Lemysia II Ilyuseya de Lavyria souhaiterions offrir à notre voisin une nouvelle opportunité d'accords, en tant que nation souveraine nous partageons des frontière maritime commune et il est dans l'intérêt de chacun d'entretenir des relations cordiales et convenables pouvant aller au-delà. Nous souhaiterions donc vous inviter à un sommet bilatéral cordial afin d'ouvrir les premières liaisons avec espoir d'accords commerciaux et de futurs échanges socio-culturels.
Nous sommes certains que ces nouvelles perspectives sont bénéfique à nos deux nations et peuvent être les prémices d'une relation durable, renforçant notre pouvoir sur le plan diplomatique international et, à plus petite échelle, sur le continent nazuméen. Bien que nos deux nations ne suivent pas la même logique et les mêmes idéaux politiques, nous voyons tout l'intérêt que cette nouvelle relation peut apporter à chacun.
Dans l'attente de votre retour.

Nous vous prions, madame la Ministre, d'agréer, l'expression de notre très haute appréciation

Sa Majesté,
Lemysia II Ilyuseya de Lavyria
Royal Sceal
communication diplomatique

De : Martha FULTON, Conseillère fédérale des affaires étrangères pour l'Arkencheen.
A : Sūn tài, Ministre des Affaires Étrangères Nikaoines


Madame la Ministre,

Madame María Paula Noboa, notre cheffe du département des affaires étrangères en tournée diplomatique, vous prie de l'excuser pour n'avoir pu entretenir de réponses rapides à vos sollicitations. Conseillère fédérale aux affaires étrangères de l'Arkencheen, je vous prie de croire que vous trouverez en moi une nouvelle interlocutrice, hautement plus habilitée à négocier les échanges diplomatiques et à attester des engagements pris au nom de la Fédération.

La base des échanges diplomatiques que vous souhaitez entretenir avec nous nous laisse entrapercevoir une collaboration profitable pour nos deux pays.

Je serais honorée de pouvoir me rendre à Pintuan, accompagnée de la Présidente Fédérale Mazeri Abrogara, pour parcourir les différents sujets d'un partenariat bienheureux, entre le Nikawa et l'Arkencheen. L'organisation d'une telle rencontre au 28 mars, nous siérait.

Avec courtoisie et respect,
Martha FULTON, Conseillère fédérale des affaires étrangères pour l'Arkencheen.

Martha FULTON
header


Heon-Kuang, 30 Mai


Madame,

C'est déjà avec une grande amertume que je constate que la liberté d'expression doit encore se battre pour être comprise, et qu'une caricature bon enfant fut interprétée par une minorité comme une soudaine exaltation du racisme. À croire que ces jeunes gens ignorent que le fascisme existe encore, et sous des formes bien plus concrètes. J'étais aussi très surpris de voir parmi les revendications de ces manifestants – il faut que vous compreniez que je lis les titres de la presse nationale de l'ensemble des nations voisines à ma commune de résidence – l'annexion des communes Exclaves continentales à votre nation.

Je m'avouerai circonspect, d'autant plus que cette ville s'est rattachée d'elle-même au Grand Kah lors de l'époque révolutionnaire, et a mainte et mainte fois prouvée son attachement aux autres communes. S'il me chagrine de constater, en somme, qu'on confond encore notre démocratie directe, phare brillant d'horizontalité, pour une quelconque puissance coloniale, je pense aussi que dans l'affaire, votre gouvernement a bien répondu. Je veux l'en remercier par votre intermédiaire. Je pense que plus que la chose à faire, la position officielle de votre gouvernement peut être comprise comme un signe d'ouverture.

Ainsi, si à l'occasion il fallait que ces classes extrémistes continuent à revendiquer le rattachement de nos communes à notre nation, nous pourrions peut-être organiser une visite guidée et des reportages médiatisés par des sources indépendantes visant à prouver que ce ne sera pas nécessaire. Les citoyens de Heon-Kuang seraient ravis de recevoir la visite de vos médias.

Sachez enfin que je reste à votre entière disposition si vous avez besoin de nous.

Très respectueusement,


Citoyen Shao Kai Yuhan
Commissaire Représentant
Au nom des Communes Exclaves du Grand Kah

Shao Kai Yuhan
Haut de page