26/03/2005
05:06:51
Index du forum Règles et inscription Inscriptions Inscriptions validées

[VALIDÉE] Fédération d'Albel

0

Création de pays : ALBEL


Généralités :



Nom officiel : Fédération d'Albel
Nom courant : Albel
Gentilé : Albelais

Inspirations culturelles : États-Unis d'Amérique, civilisations précolombiennes
Situation géographique :

Langue(s) officielle(s) : Français
Autre(s) langue(s) reconnue(s) : Allemand, Russe et autre langues européennes, ainsi que les langues aztèques et apaches

Drapeau :
Drapeau de la Fédération d'Albel

Devise officielle : Liberté, Honneur, Fidélité
Hymne officiel : Le Chant des Braves

Capitale : Paradis

Population : 88 000 000 habitants


Aperçu du pays :



Présentation du pays :
La Fédération d'Albel est un État issu de la colonisation du Nouveau Monde par des puissances européennes. Elle prit son indépendance à la fin du XIXème siècle, à l'issue d'une guerre l'opposant à sa métropole coloniale, alors passée sous la coupe d'un nouveau régime d'inspiration communarde. Réorganisée sous la forme d'une fédération démocratique d’États disposant d'un champ d'action significatif, l'ancienne colonie d'Albel n'en reste pas moins marquée par les séquelles laissées par la guerre d'indépendance au sein de ses institutions, remarquables par la présence d'un conseil militaire dont les prérogatives rivalisent avec celles des principales institutions parlementaires et gouvernementales.

La population albelaise est assez hétérogène sur le plan culturel. Bien que la langue officielle de la Fédération, le français, soit parlée et comprise par l'ensemble de la population, dont la majorité reste francophone de naissance, le pays compte également d'importantes communautés de souche européenne, notamment germanique et slave, dont la langue d'origine continue d'être utilisée à l'échelle locale. Les populations natives du continent, de nature précolombienne et amérindienne, subsistent également dans des réserves où l'activité des Blancs est régulée. Bien qu'aujourd'hui extrêmement minoritaires, les précolombiens qui peuplaient autrefois le sud du territoire actuel de la Fédération ont laissé derrière eux d'importants vestiges, avec lesquels se sont mêlées les constructions bâties par les colons.

Albel est également divisé sur le plan géographique. Le bras de mer séparant les parties sud et nord de la Fédération délimite également une frontière climatique, entre un nord caractérisé par un climat tempéré à subtropical, plutôt doux, et un sud parcouru par de denses forêts tropicales et des déserts arides.

Mentalité de la population :
La population albelaise est, dans l'ensemble, plutôt satisfaite du libéral adopté par la Fédération, et fortement attachée à ses libertés individuelles. Cependant, la religion chrétienne, présente sous la forme de plusieurs églises, a conservé une forte influence sur la société, qui entre parfois en conflit avec certaines dérives permises par le système libéral. À mesure que la technologie progresse et que les évolutions sociétales s'accélèrent, les mentalités se meuvent également dans le sens d'un durcissement moral.

Place de la religion dans l'État et la société :
La Fédération possède sa propre église chrétienne, l’Église Albelique, indépendante de la Papauté et directement financée par le pouvoir fédéral.


Politique et institutions :



Institutions politiques :
  • Le Gouvernement Fédéral détient l'essentiel du pouvoir exécutif. Il est dirigé par le Président de la Fédération, élu pour six ans au suffrage universel direct à un tour. Celui-ci nomme ensuite le Vice-Président ainsi que les Secrétaires d’État, affectés aux différents départements gouvernementaux, à l'exception sur Secrétaire d’État aux Armées.
  • Le Sénat Fédéral est l'unique assemblée parlementaire à l'échelle fédérale. Élus au cours d'un scrutin proportionnel tenu à l'échelle fédérale, les cinq cent sénateurs votent les lois proposées par le Gouvernement Fédéral.
  • Le Conseil Militaire est constitué par vingt-trois généraux, dont huit issus de l'Armée de Terre, quatre de la Marine, quatre autres issus de l'Armée de l'Air, et sept issus de l'Ordolibertas. Ils sont élus à vie par les officiers de leur corps d'armée à la mort de leur prédécesseur, le nombre voix du votant dépendant de son grade. En leur sein est élu un Grand-Maréchal chargé de présider les sessions du Conseil ainsi que de tenir le rôle de chef d'état-major et de Secrétaire d’État aux Armées au sein du Gouvernement Fédéral. Les lois votées par le Sénat doivent par ailleurs être validées en dernières instance par le Conseil Militaire afin d'être définitivement ratifiées.
Chaque État fédéré possède par ailleurs son propre gouvernement et son propre parlement locaux, chargés de voter les lois locales et de les appliquer.

Principaux personnages :
Ignace Charbonneau, Président de la Fédération
Mickael Federovski, Vice-Président de la Fédération
Hermann Reitter, Grand-Maréchal de la Fédération et Secrétaire d’État aux Armées

Politique internationale :
La Fédération d'Albel conserve une animosité structurelle à l'égard des régimes faisant peu de cas des libertés fondamentales et de l'ordre traditionnel. Elle reste néanmoins prête à coopérer avec tout autre État lorsqu'une telle relation va dans le sens de son intérêt.
0
Je m'en remets à l'approbation de la communauté https://image.noelshack.com/fichiers/2017/16/1492866175-moine.png
0
VALIDÉ pour la grande domination de l'esprit
0
Candidature validée https://image.noelshack.com/fichiers/2020/38/6/1600528815-leon.png
Haut de page