29/08/2005
18:45:30
Index du forum Continents Eurysie Liétonne

Presse de Liétonne.

1532
Journal du 18/02/2004 :

Ce Jeudi 19 février, nos députés se réuniront à Vidöje pour voter une loi sur la restriction de certains produits chimiques utilisées dans le milieu agricole.
Cette loi viserait à interdire l'usage d'une dizaines de produits jugés nocifs pour l'Homme ou pour la nature.
La ministre de l'Agriculture Mme Gėlė affirme que cette loi serait sans conséquences majeurs sur l'agriculture mais certains agriculteurs ne sont pas de cette avis.
<< La plupart de ces produits sont couramment utilisés par les agriculteurs et il serait très dur pour eux cela signifierait une perte considérable. >> Nous dit Mr Irtas député au Parlement Ogrelgava.
En effet, parmi ces produits, nous trouvons de nombreux insecticides et pesticides jugés indispensables par de nombreux agriculteurs.
<< J'utilise ces produits tous les jours, nous confie un agriculteur, se serait une catastrophe si le produit se ferait interdire. >>
La majorité parait contre cette loi ce qui est une bonne nouvelle pour les agriculteurs se demandant sur qu'elle compensation il faut compter. Cependant, la ministre de l'Environnement Mme Blomma avertit sur les dangers que pourrait avoir ces produits sur les terres et sur l'écosystème : <<La dangerosité de ces produits à déjà été prouvée à de nombreuses reprises [...] Je comprends le problème qu'ont les agriculteurs mais d'autres produits beaucoup plus respectueux existe et même si leur efficacité est plus faible que celle des produits dont on envisage l'interdiction, ce serait un grand pas vers la sauvegarde de notre environnement>>
Les agriculteurs préfèreraient l'usage encore actif de ces produits mais les défenseurs de la nature sont contre. Une seule chose est sure, c'est que cette loi risque de faire débat.

Ines Carlsson / Le Royaume
1496
Article du journal du 06/11/2004

Nos journalistes sont partis ce matin à la rencontre d'Elina Pasake une jeune auteure de roman Siauretaise. Elle s'est fait connaitre récemment par son livre L'Anneau récit d'une société future : << Ici, le ciel est bleu toute l'année, jamais nous n'avons chaud, jamais nous n'avons froid...>>. L'héroine de ce roman, Luiza est piégée dans ce monde, le monde de l'anneau, un gigantesque pays flottant sur l'eau. << Chaque cercle de l'anneau représente un cran de l'échelle sociale. Nous, nous avons eu de la chance mais ce n'est pas le cas de tout le monde . Pense aux derniers anneaux Vik. >>. La jeune fille se rend compte de l'injustice de la société et essaye de changer les choses avec plus ou moins de succès.
Selon l'équipe du journal, c'est un roman à lire. Le style d'Elina Pasake laisse sans voix avec des passages crus et durs. Ce roman vous fera pleurer autant qu'il vous fera rire en décrivant une société future absurde mais terrible.
L'auteure :
Elina Pasake est née à Pasienis le 15 janvier 1981. Avant de devenir écrivaine elle se lance dans des études de droit pour devenir avocate. Son premier succès intitulé Pour Toi se vend à plus de 800 000 exemplaires dans tout le pays. La jeune auteure récidive cette année avec son roman étant déjà vendu à plus de 500 000 exemplaires. Bravo!!!
Pour finir cet article, j'aimerais la citer : << Je n'écris pas pour écrire, j'écris pour moi comme thérapie et pour mes lecteurs pour leur apporter un petit brin de bonheur et de loisir dans leur vie. Si j'ai réussi ce pari, alors, j'ai tout réussi.>>.
Elina Pasake est un talent à suivre, une vrai pépite pour la littérature Liétonne et on espère qu'elle nous laissera bouche bée pendant encore quelques années.


Enrika Saldumas / Le Novateur
543
Article du journal du 14/11/2004

Demain, le 15 Novembre 2004, notre ministre des affaires étrangères Toma LAUKE rencontrera Andriy Poutskov son alter-égaux ustavien.

Il est envisagé de discuter d'un futur commun pour les deux pays.

Les avantages pourraient être :
  • Un bon en avant sur la scène diplomatique et internationale.
  • Une alliance économique exclusive avec un pays possédant certaines richesses.
  • Une alliance militaire avec un pays ayant anciennement brillé de ce coté.
Cette alliance pourrait donc grandement avantager le royaume et les négociations avec l'Ustavie sont à suivre.

Omar Fördel / Journal de Vidöma
Haut de page