26/03/2005
06:44:48
Index du forum Continents Eurysie Magermelk

Communiqués, Allocutions et Conférences de presse du gouvernement

Haut-Ministère des Armées et de la Sécurité


COMMUNIQUÉ OFFICIEL DU
HAUT-MINISTÈRE DES ARMÉES ET DE LA SÉCURITÉ



Liste des principaux groupes armés terroristes, indépendentistes, anti-républicains et communistes recensés dans la République chrétienne-militaire du Magermelk



Ce rapport du ministère des armées et de la sécurité donne les groupes présents dans le pays, armés ou non, classés dans la catégorie « Dangereuse pour la sécurité et la République » ou « Véhiculant une idéologie dangereuse pour la sécurité et la République ».

Groupes terroristes relatifs à une religion :



Al-Boko
Al-Boko : Groupe terroriste islamiste originaire d’Afarée ayant pour but la supériorité de l’islam et l’éradication des autres religions. Actif depuis 1951, il a causé l’immigration massive du XXe siècle. Les président Nobleloup et Grisette ont massivement combattu le groupe terroriste, il n’existe quasiment plus sur le sol maguerrois maintenant, mais frappe encore beaucoup dans nos pays voisins, ce qui en fait un danger potentiel pour le Magermelk.


Secte judaïque
Secte judaïque  : Secte juive complote pour la chute de la République dans le Magermelk et instaurer un état soumis à une dictature juive. Ils manipulent notre monde moderne depuis des années, le Magermelk est un des seuls pays à avoir réussi à vaincre le contrôle qu’ils exerçaient sur la politique Magermelk grâce au Grand-Maréchal Grisette, mais nombre de pays restent sous le joue de leur infleuce néfaste.


Rabitat al'islam
Rabitat al'islam : Groupe terroriste islamiste très actif mais peu organisé. Ce manque d’ordre leur permet d’agir sans que nos forces anti-terroristes ne puissent les voir attaquer, mais leurs attentats sont plutôt simples à contrer. Rabitat al'islam veut créer un état muslman et est proche de l’Armée communiste internationale et la Ligue.

Groupes terroristes Communistes et Anti-Républicain :




ACI
[b]Armée Communiste Internationale[/b] (ACI) : Groupe terroriste communiste agissant dans tous les pays du monde, financé et organisé par des dictatures communistes que nous ne connaissons pas encore, mais sûrement par les pays de l’Internationale. l’ACI veut imposer l’idéologie barbare qu’est le communisme au monde entier, contre la République et la Démocratie. C’est sûrement le groupe armé le plus dangereux au monde à cause de la participation des états totalitaires communistes. Le drapeau ci-dessus est celui de son aile dans le Magermelk.


La Ligue
La Ligue (de son nom complet Ligue du retour de la Fédération Communiste Maguerroise ou Ligue de la FCM) : Groupe terroriste communiste voulant le retour à la dictature de Grégoire qui détruisit le Magermelk entre 1847 et 1881. Aucune personne de censée ne souhaiterait le retour de ces années de terreur. Leurs attentats terroriste veulent déstabiliser notre République, mais leur mouvement meurt à petit, le monde reste lucide.


Mouvement Démocrate
Mouvement Démocrate Maguerrois : Groupe terroriste qui accuse notre noble pays de ne pas être démocratique, mais cela leur sert de pretexte pour obtenir plus de personnes dans leurs rangs. Le Mouvement Démocrate a tenté à plusieurs reprises de commettre d’horribles attentats, mais beaucoup ont été stoppé grâce à l’armée avant le passage à l’acte. Nous pensons que la mouvement est un filière da l’ACI dans le Magermelk qui doit rallier des personnes non-communistes. Ses membres sont difficiles à trouver, restez donc vigilent.


Il reste nombre de groupes et milices terroristes dans le pays, mais leur nombre est insignifiant et leurs membres sont trop désorganisés ; mais leur dangerosité reste grande. Si vous trouvez une personne faisant parti d’un groupe terroriste, indépendantiste, anti-républicain ou communiste, informez le plus rapidement possible les autorités ; ces personnes seront immédiatement arrêtées et jugeés. Nous rappelons qu’être membre, actif ou non, d’un tel groupe ou milice peu entraîner de sévères condamnations, d’une peine de 10 ans de prison à la peine de mort.


Communiqué officiel du Haut-Ministère des Armées et de la Sécurité

Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

18 février 2004
Haut-Ministère des Armées et de la Sécurité


COMMUNIQUÉ OFFICIEL DU
HAUT-MINISTÈRE DES ARMÉES ET DE LA SÉCURITÉ



Liste des principaux partis politiques de la République chrétienne-militaire du Magermelk



Ce rapport du ministère des armées et de la sécurité donne les partis politiques autorisés par l’assemblée des députés élus lors des dernières élections législatives, selon l’article ? de la Constitution de la IIIe République.


Le Magermelk Républicain

Le Magermelk Républicain
Le Magermelk Républicain (LMR) est dirigé par le Grand-Maréchal Grisette, notre président de la République. Il est placé à de la droite à l’extrême droite. Le LMR est principalement patriotique, anti-communiste et républicaniste, mais également conservateur, national-conservateur, chrétien, militariste pour la défense du Magermelk, l’union nationale, souverainiste, conservateur social et défenseur du Magermelk. Il est actuellement le plus grand parti du Magermelk. Il a recueilli 76,3 % de votes au dernières élections en 2002.

Grand-Maréchal Grisette
Grand-Maréchal Benoît Grisette, président de la République



Union Conservatrice

Union Conservatrice
L’Union Conservatrice (UC) est dirigé par Jean-François Léniart, maire de Myrrhe. Il est placé de la droite au centre droit. L’UC défend le conservatisme, le populisme de droite, le souverainisme et le Chalinisme (idéologie du premier président de la IIe République Joseph Chalin). Il est le deuxième parti, avec 9,57 % des vois en 2002.

Jean-François Léniart
Jean-François Léniart



Rassemblement Chrétien Démocrate

Rassemblement Chrétien Démocrate
Le Rassemblement Chrétien Démocrate (RCD) est dirigé par Valérie Turgot. Il est placé du centre-droit au centre. Le RCD défend la démocratie chrétienne, le conservatisme, le conservatisme libéral, le centrisme. Il est le troisième parti du pays, avec 8,84 % des voix en 2002.

Valérie Turgot
Valérie Turgot



Parti du Travail

Parti du Travail
Le Parti du Travail (PT ou PdT) est dirigé par Louis Labourre. Il est placé au centre-gauche à la gauche. Le PdT est socialiste, conservateur de gauche, anti-fasciste, anti-patriotique et a tendance communiste. Une proposition de suppression du parti pour « Alliance avec le communisme », « Diffusion d’idées communistes », « anti-républicanisme » et « Communisme », a été proposée, mais aucune preuve n’a été trouvé. Nous recommandons tout de même aux Maguerrois de se méfier du Parti du Travail, la menace n’a pas encore été éclaircie totalement. Il est bien évidemment le plus petit parti du pays, avec 5,26 % de voix.

Louis Labourre
Louis Labourre


Communiqué officiel du Haut-Ministère des Armées et de la Sécurité

Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

09 mai 2004
Ministère de l’Immigration et de la Citoyenneté


COMMUNIQUÉ OFFICIEL DU
MINISTÈRE DE L’IMMIGRATION ET DE LA CITOYENNETÉ



Asile d'Eugénie de Malatios, Impératrice de l’Empire des États Latins Francisquiens



En accord avec l’article ? De la Constitution de IIIe République, le gouvernement a accepté la demande d’asile d’Eugénie de Malatios, Impératrice de l’Empire des États Latins Francisquiens.
Suite au coup d’état qui a destitué l’Imperator Augustus Caius Princeps Louis Ier, son mari, l’impératrice a décidé de se réfugier dans la République chrétienne-militaire du Magermelk.
Le ministre de l’Immigration et de la Citoyenneté l’a accueillie à Tarkeft et lui a remis la citoyenneté maguerroise pour « Lutte contre le communisme » et « Défense de la chrétienté ».
La République chrétienne-militaire du Magermelk s’engage à ne pas extrader Eugénie de Malatios tant qu’elle gardera son titre de citoyen du Magermelk.


Communiqué officiel du Ministère de l'Immigration et de la Citoyenneté

Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

18 février 2004
Haut-Ministère des Armées et de la Sécurité


RAPPORT OFFICIEL DE LA DIRECTION NATIONALE DE LA
SÉCURITÉ INTÉRIEUR DE LA RÉPUBLIQUE



Tentative d’assassinat d’Eugénie de Malatios,
Impératrice de l’Empire Démocratique des États Latins Fransisquiens



Dans la nuit du 27 au 28 juillet 2004, Eugénie de Malatios, Impératrice de l’Empire Démocratique des États Latins Francisquiens, a été attaqué dans sa résidence. Le Haut-Ministère des Armées et de la Sécurité avait pourtant fortement surveillée sa résidence, mais les assaillants ont profité problèmes de sécurité pour entrer et attaqué Eugénie de Malatios. Après avoir fouillé la résidence, les deux assaillants ont trouvé l’Impératrice dans son jardin, ils l’ont rammené dans sa chambre. Après avoir enfoncé trois coups de couteaux dans la main de gauche de l’Impératrice, les deux hommes enfermèrent Eugénie de Malatios dans sa chambre. Elle réussit à s’enfuir en sautant par la fenêtre avant que la sécurité n’arrête les deux assaillants.

Les deux hommes de 28 et 30 ans sont originaire de l’Empire Démocratique des États Latins Francisquiens, des ultranationalistes proches du parti francisquien « Souveraineté nostalgique », auraient voulu « kidnapper l’Impératrice, l’emmener dans notre planque, la violer et la butter pour le salut de l’Empire », selon les mots du plus jeune. Le plus âgé a gardé le silence. Cette version est peu convaincante, leur interrogatoire se poursuivra donc jusqu’à ce que la vérité éclate.
Le Ministère des Affaires étrangères demande à l’Empire Démocratique des États Latins Francisquiens une collaboration pour tirer au clair cette affaire, mais le Haut-Ministère des Armées n’exclue pas une participation du gouvernement francisquien à un enlèvement ou un assassinat. Les thèses les plus probables selon les enquêtes sont l’enlèvement ou le meurtre d’Eugénie de Malatios.


Rapport officiel de la Direction Nationale de la Sécurité Intérieure de la République

Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

28 juillet 2004
Grand-Maréchal, Président de la République chrétienne-militaire du Magermelk


ALLOCUTION OFFICIEL DU GRAND-MARÉCHAL BENOÎT GRISETTE
PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE CHRÉTIENNE-MILITAIRE DU MAGERMELK



Allocution traditionnelle pour la nouvelle année du Grand-Maréchal Benoît Grisette,
Président de la République chrétienne-militaire du Magermelk



Maguerrois Maguerroises, Citoyens et Citoyennes, Patriotes et Républicain

Je suis très heureux en ce 1er Janvier 2005 de vous souhaiter mes meilleurs vœux pour l’année à venir, qui sera, je l’espère excellente pour tout le monde. Nous avons tous beaucoup d’espoir pour l’année 2005, année de grande fêtes et de grandes célébrations.

Vous n’êtes pas sans savoir que le 20 avril, nous fêterons le centenaire de la naissance d’Antoine Nobleloup, un des plus grands président que le Magermelk ai connu. Pendant toute sa vie, il a défendu la République, le Magermelk, la chrétienté et l’humanité, contre le communisme, l’islamisme, le sionisme et le satanisme. C’est sur ses traces que nous, citoyens de la République chrétienne-militaire du Magermelk, nous marchons pour la survie du Magermelk et de l’humanité. Nous nous devons de célébrer les grands hommes comme lui, qui ont su trouver la voie de la raison, contre la folie qui grandissait chez notre ennemie rouge. Maintenant, Antoine Nobleloup repose avec Dieu, qui a accueilli le bon chrétien dans sa demeure du ciel, un paradis où siège les grands hommes qui ont construit notre monde. Il a également été proposé de canoniser Antoine Nobleloup, pour qu’il devienne Saint Antoine Nobleloup. Le gouvernement est en train de discuter avec les représentant de l’Église pour que cela se fasse. Si Antoine Nobleloup devient bien un Saint, il sera nommé Saint-Patron du Magermelk, étant l’un des plus grands patriote que notre nation ai connu.

Pour ce qui est des lois qui seront votées cette année, un des grands projets de la Maréchale Talmont devrait bientôt arriver sur la table : l’Autorisation de l’Avortement s’il y a des risques pour la mère. Elle l’avait promis avant même son accession au pouvoir, et une autorisation sera bientôt votée au Gouvernement. La République chrétienne-militaire du Magermelk a toujours suivi les Sainte-Écriture, mais une nouvelle relecture nous dit que l’avortement peut-être utilisé si les risques pour la mère sont trop grands, si la mort est trop proche. Le Gouvernement en a discuté avec tous les Archevêques du pays, et plusieurs nous on dit que sauver la vie de la mère est très important, que l’avortement peut être utilisé dans de rares cas. Avec des scientifiques et des hommes de foi, nous étudions la question du nombre de semaines jusqu’où l’avortement peut-être utilisé. Nous comprenons complètement que vous puissiez être contre son utilisation, mais le Gouvernement se doit de donner la meilleure vie à ses citoyens.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un conflit s’est déclaré dans la République révolutionnaire du Damann. Ce conflit oppose deux camps : le Front uni et le Front démocrate. Le front démocrate est composé d’une alliance entre les communistes et des républicains, mais il est évident qu’ils sont contre la République, le communisme est l’antithèse de la République. Le front uni rassemble toutes les forces démocratiques et patriotes du Damann. Il est évident que la République chrétienne-militaire du Magermelk soutient les forces du front uni, le seul front qui se bat contre la peste rouge qui ravage le monde. Le front soit-disant démocrate est tout sauf démocrate, il a bloqué les élections dans plusieurs comtés, comtés qui étaient susceptibles de donner des voix aux partis patriotes et anti-communistes. Ce scrutin est rempli de corruption qui a faussé entièrement les résultats. Il n’est donc pas étonnant de voir arriver au pouvoir des communistes qui vont ravager ce jeune pays, encore instable. Je profite de ce discours pour passer un message au peuple du Damann qui nous écoute : ne baisez pas les bras, vous allez être libéré du joug communiste qui menace l’unité de votre nation. La République chrétienne-militaire du Magermelk s’engage à défendre la démocratie et la Répubique au Damann, contre la violence rouge qui sévit dans le pays. Votre nation doit être défendue, et le Magermelk la défendra.

Citoyens maguerrois, je vais maintenant vous souhaiter le meilleur pour cette année 2005 qui fera raynonner le christiannisme, la République et la démocratie dans le monde. Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu.


Allocution officiel du Grand-Maréchal Benoît Grisette, Président de la République chrétienne-militaire du Magermelk

Grand-Maréchal Benoît Grisette,
Président de la République chrétienne-militaire du Magermelk

Grand-Maréchal Benoît Grisette, Président de la République chrétienne-militaire du Magermelk
Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

1er janvier 2004
Cabinet du Premier Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk


ALLOCUTION OFFICIELLE DE LA MARÉCHALE LÉA TALMONT
PREMIÈRE MINISTRE DE LA RÉPUBLIQUE CHRÉTIENNE-MILITAIRE DU MAGERMELK



Allocution traditionnelle pour la mi-mandat de la Maréchale Léa Talmont,
Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk



Maguerrois, Maguerroises, Citoyens et Citoyennes, Patriotes et Républicain

Je suis très heureuse de vous retrouver pour cette allocution de mi mandat, après avoir passée trois années à la tête de notre nobe pays, la République chrétienne-militaire du Magermelk. Je dois avouer l’honneur que vous me faites de m’avoir nommée, en 2002 pour guider notre nation vers un futur meilleur. Nous avons passé pendant ces trois années de grandes épreuves, mais toujours nous les avons surpassé. Je le dois à vous, peuple du Magermelk, jamais vous n’avez arrêté de vous battre pour votre patrie, pour la République ou pour la Sainte religion. Dieu vous en remercie encore aujourd’hui. Nous devons continuer sur ce chemin, nous devons absolument vaincre nos ennemis communistes, anarchistes, anticléricaux ou satanistes qui envahissent le monde. Le Magermelk est une des seules nations dans le monde à avoir su vaincre totalement ces influences néfastes, mais nombre d’autres restent sous le joug de la folie rouge. C’est dans une grande bonté que la République-chrétienne-militaire du Magermelk leur vient en aide, mais rarement ils répondent positivement.

Pendant cette première partie de mandat, les influences étrangères néfastes pour l’unité nationale du Magermelk ont encore reculé, c’est ce qui expliquera la réussite totale du plan quinquennal en 2007. Mais pour le moment, restons à une analyse de mi-mandat.

Une des mesures phares de mon programme pour 2002 était le retour total du Magermelk sur le plan international, après de longues années d’isolement. Je tiens à vous dire que nous avons réussi notre objectif, le Magermelk est une des forces majeures de notre monde et de l’Eurysie. J’avais donné l’objectif pour 2007 de pénétrer dans les 15 plus grandes puissances du monde et les 10 puissances de l’Eurysie, le tout avec un PIB de 575 milliards de dollars. Le résultat est sans appel : tous nos objectifs ont été rempli, le Magermelk est la 12e plus grande puissance au monde et 8e en Eurysie. Nous sommes seulement à une marche des 575 milliards de dollars, le tout avec deux ans d’avance. Cela montre le plan quinquennal parfait qui avait été lancé en 2002. Je me dois de remercier tous mes collaborateurs et le Gouvernement qui ont permis cette victoire écrasante. Ce succès n’est pas le fruit d’une seule personne, mais d’un regroupement de patriotes qui travaillent nuits et jours pour le bien du Magermelk et pour sa survie. J’espère que vous prenez la mesure du sacrifice qu’ils prennent pour notre bien à tous.

J’aimerais maintenant vous parler de l’avancée sociale considérable qui s’opère depuis le début de mon mandat. Jamais de l’histoire du Magermelk les femmes n’ont eu autant de droits. Il a été voté en début d’année 2004 le divorce par consentement mutuel, qui permet à une femme de divorcer sans l’accord de son mari. Pouvez-vous imaginer cela il y a cent ans, surtout sous la dictature communiste misogyne. Les noms de métiers ont été féminisés, pour que vous puissiez dire avocate au lieu d’avocat, ou lieutenante au lieu de lieutenant. C’est grâce aux droits des femmes qu’une société peut avancer et surmonter ses épreuves, surtout face à la folie communiste qui ravage le monde. Pour la suite de mon mandat, je souhaite autoriser l’avortement en cas de danger grave pour la mère. Cela peut vous paraître étonnant, voire vous répugner ou vous faire peur, mais nous avons bien réfléchi avant de vous le proposer. Oui, je vous le propose, car ce projet de loi passera par vous, peuple du Magermelk, grâce à un referendum. Dans au mois de mai, vous pourrez voter si vous souhaitez que la République chrétienne-militaire du Magermelk autorise l’avortement en cas de danger grave pour la mère. C’est à vous de décidé, faites le bon choix.

Pour son allocution du 1er janvier, le Grand-Maréchal Benoît Grisette a annoncé qu’il souhaitait canoniser Antoine Nobleloup, grand président du Magermelk de 1970 à 1981. J’ai l’honneur de vous dire aujourd’hui qu’elle aura lieu le 20 avril prochain, pour la fête nationale. En effet, cette année, pour accompagner les 100 ans de la naissance d’Antoine Nobleloup, nous avons décidé de décaler toutes les festivités, habituellement pour le 24 avril au 20 avril. Nous voulons que ces célébrations du 20 avril 2005 soient les plus prestigieuses que le Magermelk ai connu de toute son histoire. Nous devons bien cela à celui qui a redressé le Magermelk pour lui donner toute sa splendeurs. C’est pour cela qu’il deviendra Saint-Patron du Magermelk. Gloire et Honneur à Antoine Nobleloup !

J’aimerais maintenant venir à un projet de ma part, qui va bientôt être débattu au Gouvernement : (Léger silence) la suppression de l’Échelle des races. Il est évident que les communistes et les satanistes ne peuvent prétendre aux même droits qu’aux honnêtes citoyens du Magermelk, mais pouvons-nous traiter de sous-race un Nazuméen simplement car il serait né au Nazum, alors même qu’il pourrait être un catholique blanc. Je pense que l’échelle des races est bien trop renfermée et ne laisse pas place à des exceptions. J’ai discuté de sa suppression avec nombres de prêtres et évêques, et selon eux, ne pas avoir d’échelle des races n’est pas du tout contre la Bible. Certains ont même dit qu’il vaudrait mieux la supprimer pour défendre les intérêts de la chrétienté notamment pour les chrétiens d’Afarée et du Nazum. Le chois n’a pas encore été effectué au Gouvernement, mais nous allons bientôt voter pour savoir si elle serait bonne pour notre nation, pour la République et pour Dieu. Nous prendrons le bon choix, soyez-en sûr.

Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu.


Allocution officielle de la Maréchale Léa Talmont, Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk

Maréchale Léa Talmont,
Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk

Maréchale Léa Talmont, Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk
Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

30 janvier 2005
Cabinet du Premier Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk


COMMUNIQUÉ OFFICIEL DU CABINET DU PREMIER MINISTRE
DE LA RÉPUBLIQUE CHRÉTIENNE-MILITAIRE DU MAGERMELK



Suspension temporaire de la Maréchale Léa Talmont,
Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk



Suite à des soupçons de fraude fiscale et de corruption de la Maréchale Léa Talmont, Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk, le Conseil de Justice a décidé de suspendre la Maréchale Léa Talmont. Conformément à la Constitution, le Haut-Ministre des Armées et de la Sécurité, le Maréchal Mathieu de Loire, prend les fonctions de Premier Ministre par intérim. Une enquête est en cours pour savoir si ces accusations de fraude fiscale et de corruption sont véridiques ou non. Si l'enquête conclut que ces accusations sont réelles, la Maréchale Léa Talmont sera destituée par le Conseil de Justice, et des élections législatives auront lieu. Si l'enquête conclut que ces accusations sont fausses ou infondées, la Maréchale Léa Talmont reprendra ses fonctions de Première Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk.


Communiqué officiel du Cabinet du Premier Ministre de la République chrétienne-militaire du Magermelk

Vive la République, Vive le Magermelk, Vive Dieu

13 février 2005
Haut de page