09/07/2004
21:17:03
Index du forum Continents Eurysie Empire Rémien

Atlas impérial - αυτοκρατορικός άτλας

209
Atlas impérial

Empire rémien

Pays et régions traditionnelles de l'Empire rémien

Carte
En italique, les territoires dont le nom est celui de la ville d'importance locale
Entités politiques composant l'Empire rémien

Carte
Plus la couleur d'une entité est claire, plus le territoire dispose d'autonomie.

Le Domaine impérial correspond au territoire de l'Éleunie historique et des régions entourant Théodosine, nouvelle capitale de l'Empire rémien depuis l'an 2000 et ancienne capitale rémienne du IVème siècle ap. J-C. au XVIème siècle lors de sa prise par les Turcs karamanides. Ces territoires sont directement placés sous l'autorité du Gouvernement impérial.

Les Satrapies sont des territoires organisés par des gouvernements militaires, relais directs de l'autorité impériale. Le Satrape est en général un haut-gradé de l'Armée rémienne dont le titre lui confère localement des pouvoirs similaires à ceux de l'Empereur (Basileus/Sebastokrator).

Les Républiques et Royaumes composant l'Empire sont des formes de gouvernement locaux disposant d'une autonomie renforcée par rapport au pouvoir impérial. C'est aussi le cas de la Mégapole de Syrne, ville dont les prérogatives s'étendent à l'ensemble de son arrière-pays. Ces territoires sont soumis à l'autorité de l'Empereur mais disposent de lois propres et d'une organisation politique qui leur est propre. L'Église orthodoxe y est moins influente qu'ailleurs, et même quasiment inexistante pour le cas de la République karamanide, islamique.

Les formes différentes de gouvernement sont le fruits d'un héritage historique décousu et différent selon les régions, et non d'une réforme administrative survenue à un moment précis. Le gouvernement impérial peut cependant rechercher à faire évoluer le statut de certains territoires et la forme administrative de ces entités, bien que selon les cultures locales cela puisse être vu comme une forme abusive d'ingérence de la part de Théodosine.
Monnaies principales en usage selon les territoires de l'Empire

Carte
En orange, les monnaies secondairement utilisées - le plus souvent tolérées
Haut de page