29/08/2005
17:11:48
Index du forum Continents Aleucie Albel

Département d'Etat de la Fédération d'Albel

575

DÉPARTEMENT D'ÉTAT DE LA FÉDÉRATION D'ALBEL



Siège du Département d’État

Le Département d’État est le département du Gouvernement Fédéral affecté au traitement des affaires internationales. Il est dirigé par la Secrétaire d'Etat aux Affaires Diplomatiques, Ségolène Poltanova. Son siège se situe à Paradis, non loin du Palais Blanc où réside le Président de la Fédération.

Ségolène Poltanova, Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques
Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques

COMMUNIQUÉS OFFICIELS
1261
header


Aumérine, le 7 février 2003
S.E. Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques
Fédération d’Albel
Paradis



Votre Excellence,

A l’occasion de la célébration de la fête nationale commémorant la victoire du peuple albelais et l’accès à son indépendance, il m’est particulièrement agréable d’exprimer à votre Nation mes sincères félicitations et mes vœux les meilleurs de santé et de bonheur à votre haute personnalité, ainsi qu’au peuple d’Albel.

Je saisis cette opportunité pour souligner ma satisfaction quant aux relations séculaires d’amitié et d’estime mutuelle qui lient nos deux pays qui présentent des similitudes et tout particulièrement une civilisation ancestrale, fondée sur le respect du pluralisme de la diversité culturelle et surtout l’attachement aux valeurs de dialogue et à l’esprit de la modernisation et d’ouverture.

Je réitère également ma détermination à œuvrer de concert avec votre chancellerie et le gouvernement albelais pour la consolidation des liens d’amitié et de coopération et leur renforcement dans tous les domaines. A cette fin, je vous propose d’effectuer un échange d’ambassades afin d'offrir le meilleur service possible à nos communautés respectives tout en défendant leurs intérêts dans le respect des conventions internationales.

Je vous prie de croire, Madame la Secrétaire, en l’assurance de ma très haute considération.


signature
679
header


Aumérine, le 14 février 2003
S.E. Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques
Fédération d’Albel
Paradis



Votre Excellence,

Par la présente, j’accuse la réception de votre dernière missive. C’est donc avec un immense plaisir que j’accepte, par la voix de mon représentant à Albel, de vous rencontrer à Paradis dans le cadre d'une rencontre officielle.

Cette visite de courtoisie sera, espérons-le, le ciment d’une entente cordiale sur le très long terme.

Plus encore, c’est en créant des ponts entre les peuples, et en développant ces liens d’amitié forgés par le temps, que l’on vaincra l’obscurantisme.

Dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie de croire, Madame la Secrétaire, en l’assurance de ma très haute considération.


signature
2380
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

Zénith, le 2 Avril 2003

Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques

Paradis



Chère voisin,

Le président de la république fédéral d'Hausmanie à exprimé le souhait de renforcé ces liens amicale avec la fédération d'Albel, nos 2 pays entretenait déjà des relations stable et amicale depuis plusieurs années, nous avons énormément collaborer il y a 10 ans en arrière en matière de politique international et développement économique, ainsi que dans le commerce avec tout les pays aleucien à l'époque où l'économie haussmannienne était à son plus haut niveau, ainsi que ça voix sur la scène international, nos 2 pays doivent retrouver cette complicité dentant, dans un contexte mondiale légèrement inquiétant sur les relations des pays frontalier avec les Îles Fédérées de l'Arkencheen, nous devons avancer main dans la main comme une certaine époque.

Aujourd'hui nous regrettons la politique isolationniste entretenue depuis 12 ans, qui nous à éloigné de la scène international et de vous qui était uns de nos principaux alliée, nous reconnaissant nos torts, vis à vis de vous et des pays du continent avec qui nous fondions une belle équipe il y a 10 ans, j'imagine que vous avez dû vous posez beaucoup de question à ce silence, mais nous ne voulions pas à vous et au pays du continent, vous infliger notre décadence et nos peurs.

Le 28 juin 2003 sera organisée un sommet Aleucien à Zénith, les sujets seront sur :
auteur a écrit :

    1. l'économie,
    2. la politique international du continent,
    3. le commerce américain,
    4. La situation dans le détroit d'Arkencheen


Le but de ce sommet est de trouver une issue favorable à une bonne cohabitation sur le continent, afin d'arriver a finaliser plusieurs traité bénéfique à tous en matière de paix, d'économie, de politique et commerciale. C'est pour cela que nous convions votre excellence à cette évènement majeur depuis au moins une décennie où plus.

Aujourd'hui ces 10 années sont du passée pour nous, et nous voulons revenir sur le devant de la scène, avec vous et les pays voisin aleucien !, donc acceptez cette invitation, parallèlement nous souhaiterions organisée une visite d'état de 3 jours en Hausmanie pour votre président avant le sommet de juin, afin d'amorcer nos retrouvailles, votre dernière visite remonte à 1979.

Cordialement.

Tom Kirkman
Ministre des Affaires Étrangères


Tom Kirkman
851
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

Zénith, le 9 Avril 2003

Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques

Paradis



Chère voisin,

Nous sommes très honoré de votre enthousiasme, et sommes très heureux de pouvoir coopérer dans le futur avec votre nation, nous sommes très content que votre chef d'état soit présent au sommet, cela va donnée un élan primordiale dans l'élaboration d'une nouvelle ère sur le continent Aleucien.

Nous espérons que nous pourrons mettre en place des accords bilatéraux sur l'économie et le lien commerciale qui uniront nos 2 pays.


Cordialement.

Tom Kirkman
Ministre des Affaires Étrangères


Tom Kirkman
2481
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

Zénith, le 13 Avril 2003

Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques

Paradis



Chère voisin,

Le président de la république fédéral d'Hausmanie s'est exprimé sur la situation au détroit d'Arkencheen, ainsi que sur le handicap que vous à causer cette puissance étrangère. Nos deux pays doivent se soutenir mutuellement dans cette épreuve. c'est pour cela que nous vous proposons d'utiliser nos infrastructures portuaires et aéroportuaires de Michigan, étant donné qu'elle est la plus proche de vous. Vous pourrez à partir de cette base effectuer toutes les transactions nécessaires à votre survie et épanouissement.

L'Hausmanie possède 4 grands infrastructures portuaires et 5 grands infrastructures aéroportuaires internationaux, que nous sommes entrains d'agrandir, d'améliorer et de rénover.

Aujourd'hui nous regrettons notre isolationnisme entretenu depuis ces treize dernières années, qui nous à éloigné de la scène internationale et de nos principaux alliée. Aujourd'hui nous ne souhaitons pas être témoins de la décadence de nos alliés et du continent influé par une puissance étrangère qui fait en plus partie du continent Aleucie.


Le but du sommet aleucies qui va être organisé chez nous à zénith, est de mettre en place une cohabitation durable et pourquoi pas amicales, avec à la clé des accords commerciaux, politique et économique, sans pour autant tourner le dos à nos alliées de toujours. Si nous n'agissons pas aujourd'hui, il sera impossible d'agir pour demain, nous avons notre avenir en main, saisissons l'occasion et faisons quelque chose d'utile. Nous devons nous soutenir, que ce soit en interne ou en externe.

C'est pour ça qu'il est important que vous puissiez compter sur nous chère ami, utilisé nos infrastructures économiques existantes, afin de contourner le blocus imposer par l'Arkencheen, nous ouvrirons avec votre accord un ensemble de ligne aérienne directe chez vous (Zénith - Paradis, Michigan - Paradis et Minchester - Paradis). Vous devez contourner ce blocus, et ainsi continuer à prospérer.

Ces treize années de repliement sur soi, ayant eu des œillères sur les yeux aux conditions déplorables que nos alliés ont dû faire face durant ces années sans même bouger le petit doigt sont de la passée pour nous, maintenant nous serons présents et nous trouverons des solutions durables.

Parallèlement nous vous invitons à vous rendre en Hausmanie pour une visite d'État de trois jours.

Cordialement.

Tom Kirkman
Ministre des Affaires Étrangères


Tom Kirkman
1251
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

Zénith, le 27 Juin 2003

Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques

Paradis



Chère voisin,

Le ministère des affaires étrangères est dans le regret de vous annoncez le report du sommet Aleucien qui devait ce tenir demain, nous sommes navré de vous l'apprendre aussi tard. Mais malheureusement la situation politique en Hausmanie ne permettent pas de tenir une conférence aussi importante que celle-ci pour l'avenir du continent.

Nous espérons pouvoir organiser le sommet durant l'été, où en septembre, afin que les conditions politique et économique soit réunit pour de meilleurs négociations et pour un débat constructifs.

Nous espérons que les infrastructures économiques que nous vous avons mis à disposition ont été satisfaisant, et nous souhaiterions obtenir un commentaire sur l'opinion Albelaise de l'hausmanie.

Le gouvernement haussmanniens tient à être un partenaire incontournable de la Fédération de l'Albel, sachez que vous pouvez comptez sur nous et notre soutient.

Cordialement.

Tom Kirkman
Ministre des Affaires Étrangères


Tom Kirkman
4313
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

_____________________________________________________________________________________________________________________

Son Excellence Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques de la Fédération d'Albel


Zénith, le 22 Septembre 2003
Paradis

_____________________________________________________________________________________________________________________

Grande salutation a notre camarade Albelois,

Il est vrai que les troubles socio-politique qui touche l'Hausmanie sont quelque peu mouvementé, mais veuillez vous rassurez que tout est mis en oeuvre pour que l'organisation du FECA (Forum economique et Commercial d'Aleucie) dit le "Sommet Aleucien" soit opérationnel, croyez nous que le regret est bien partagé, cela n'a pas été une tâche facile que de vous annoncez le report de sommet Aleucien, qui plus est un sommet historique majeur sur notre continent depuis la fin de la grande guerre, nous en sommes conscient qu'a l'importance de ce sommet pour la pérénité aleucienne, mais aussi a l'échelle mondiale.

Par conséquent nous vous annonçons chère camarade, que le sommet aura bien lieu ce 28 septembre 2003 est ce tiendra à Zénith, toutes les mesure de sécurité seront maintenue et renforcé aux vues des évènements récent qui touche le pays depuis plusieurs mois. Vous serez en toute sécurité.

auteur a écrit :
1. L'état d'urgence sera maintenue avec couvre-feu de 19H - 10H (sauf dérogation médicale, administratif et travail)

2. Application de la loi martial de 10H - 19H (afin d'évité tout rassemblement mettant en péril la rencontre)

3. 50 000 hommes de la police fédérale seront déployé autour du forum

4. Système d'héliportage du lieu de résidence jusqu'au lieu de rencontre

5. Accompagnement d'une Dizaine de garde-corps auprès de chaque homologue étranger

Nous espérons pouvoir organiser ce sommet dans les meilleurs conditions possibles, les autorités Haussmanniennes espère avec ses mesures sécuritaire renforcé prise en amont permettrons aux états du continent aleucien, y compris ceux du Commonwealth d'Hausmanie d'être en totale confiance et satisfait du prochain séjour à Zénith.

La fédération de l'Albel est le bienvenue, ainsi la visite d'état qui devait se tenir à avec le président Kurthmann sera maintenue à une date qui conviendra au calendrier de chacun.

Par ailleurs au sommet aleucien (le Forum Economique et Commerciale d'Aleucie) qui se tiendra à Zénith en septembre 2003, les sujets porterons sur de nouveau supplémentaire, afin d'arborer toute les facette possible pour une meilleur coordination :

FECA a écrit :

    1. Le point sur la possible privatisation et taxation dans le détroit d'Arkencheen et les relations entre Albel et l'Arkencheen (une amorce vers l'apaisement),

    2. Une politique commune dans notre implication au Varanya,

    3. La menace communiste (la menace rouge),

    4. L'économie à toutes les échelles, solidarité commune face à la crise des années 1990 pour une relance commune,

    5. Le commerce aleucien et international,

    6. La création d'entreprises communes au continent

    7. La politique international du continent,

    8. Rebâtir une confiance entre les États aleuciens

    9. URFA (Union des République Fédérales d'Aleucie) Projet d'une institutionnalisation des intérêts communs, des politiques à l'échelle mondiale et régionale, d'une défense commune, des droits de douane, ....

    10. Union monétaire, industrielle et technologique


Les attendus de ce sommet n'ont pas changé depuis Juin 2003, nous devrons trouver une issue favorable à une bonne cohabitation sur le continent d'Aleucie, il faudrait arriver a finaliser plusieurs accords historique de sorte à ce que tout état du continent aleucien s'engage aux maintient de la paix, à une coopération plus ouverte et solidaire dans les domaines économiques et financiers, en plus d'une entente politique et commerciale commune au continent. C'est pour cela que nous convions votre président à cette évènement important pour l'avenir de notre continent, mais du monde en règle générale.

Aujourd'hui ces Dizaine années de récession économique accompagné d'une politique d'austérité accentuée, ainsi que de trouble politique et sociale en Hausmanie, comme dans l'ensemble des états d'Aleucie et notamment des confédéré haussmanniens, sont un frein au développement et à la prospérité régional, c'est pour cela que malgré la conjoncture actuelle en Hausmanie, nous voulons et nous nous devons d'agir sur le devant de la scène régionale et mondiale avec la grande force et le grand potentiel que représente les alliées historiques et ceux du Commonwealth.

Par conséquent nous serrions très honoré si vous acceptez cette rencontre ce 28 septembre 2003.

Je vous pris, mesdames, messsieurs, nos salutations sincère et dévouée.
Cordialement.

_____________________________________________________________________________________________________________________

TOM KIRKMAN
Ministre des Affaires Étrangères de la République Fédéral d'Hausmanie

_____________________________________________________________________________________________________________________

Tom Kirkman
1541
Royal sceal

Communiqué Officiel de Sa Majesté la Haute-Reine Lemysia II de Lavyria.
23 Novembre 2003


A Monsieur le Président de la Fédération, Ignace Charbonneau.

Monsieur le Président, dans le cadre de notre politique d'ouverture sur le monde, nous avons étudié nos possibilités et les objectifs communs qui pourraient bénéficier à tous. Dans ce cadre, nous souhaiterions ouvrir entre nos deux nations, une ligne diplomatique et commerciale. Cette ligne pourrait bénéficier à nos deux nations dans la mesure ou la voie maritime serait envisageable pour les échanges directes entre Nazum et l'Aleucie, vous porterez ainsi les prémices d'une liaison complète avec les nations aleuciennes et celles de Nazum. Nous vous offrons aussi la possibilité d'un échange socio-culturel afin de permettre à chacun de contribuer à l'élargissement des connaissances mutuelles.
Afin de concrétiser cette première approche, nous souhaitons, par la présente, vous convier à une visite diplomatique au sein de notre capitale Isha-Selevha. Nous vous laissons en déterminer la date et les termes à votre convenances.
Nous pensons, sincèrement, que malgré une différence sociale et culturelle forte, nous pouvons tout de même apporter à chacun un axe de progression, que ce soit sur le plan social, culturel, économique, politique ou même technologique. Cette relation nouvelle pourrait ouvrir de nombreuses opportunités futures sur le plan local et international. Veuillez donc considérer cette offre avec la plus grande attention.

Je vous prie, Monsieur le Président, d'agréer l'expression de notre plus haute estime.


Sa Majesté la Haute-Reine,
Lemysia II
Royal sceal
5233
header


Aumérine, le 7 février 2004
S.E. Ségolène Poltanova
Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques
Fédération d’Albel
Paradis



Votre Excellence,

J’ai été profondément choqué de découvrir récemment que l’antique cité de Thadimis, centre du pouvoir varanien et solide bastion loyaliste qui semblait pourtant jusqu’ici inébranlable, soit tombée si promptement dans l’escarcelle des rebelles au tout début du mois. Un patchwork hétéroclite qui, selon moi, ne porte aucunement les revendications du peuple varanien qui, plus tôt, se rangeait lui derrière les nombreux appels au calme initiés par la communauté internationale. Un patchwork aux couleurs des différents courants allant de l'extrême gauche à l'extrême droite et qui ne représente encore moins une quelconque majorité représentative au Varanya, tant cette rébellion ne concerne finalement que quelques dizaines de milliers de combattants, voir cent, deux-cent, ou peut-être même trois-cent milles au plus fort du conflit. Au fond, qu’est-ce que trois-cent milles ou même cinq-cents milles combattants dans un territoire aussi vaste que celui du Varanya et qui abrite une population de plus de vingt-trois millions d’habitants ? Sachant par ailleurs qu’il s’agit pour la plupart de ces combattants et selon nos sources, de volontaires étrangers dont les motivations réelles sont encore à éclaircir ainsi que des mercenaires de tous poils quant à eux uniquement motivés par la solde ou tout simplement en quête d’un peu d’adrénaline.

Las d’adopter une posture attentiste et d'observer le pouvoir central des Îles fédérées de l’Arkencheen et son compagnon d’infortune, sans vilain jeu de mots, la Sérénissime république de Fortuna – qui ne voit ici, il faut bien l’admettre, que l’opportunité de renflouer ses coffres-forts et à moindre mal, laissant de fait les « boys » arkencans se coltiner le sale boulot de conquête du terrain et des cœurs sous un vernis d’apparence humanitaire – tenter d’imposer de la sorte son propre dictat, et avec lui le risque de voir disparaître un monde jusque-là multipolaire ! Inquiet et soucieux également du devenir de l’Empire de Varanya et de son peuple dont la culture rayonne depuis plusieurs siècles dans cette partie du monde libre. Avec le risque bien réel d’assister à l’effondrement prochain de tout un pan économique et à l’augmentation du chômage de masse au sein de la société varanienne. Cette dernière étant aujourd’hui quasiment décapitée de son leader charismatique et privée de tous ses points de repères habituels avec le bombardement de ses habitations et des centrales électriques, occasionnant d’importantes coupures de courant et faisant bien le jeu de la propagande adverse qui renvoie à son tour la balle dans le camp des loyalistes. Sans même évoquer une hypothétique hausse de la corruption de manière significative dans les principales sphères du pouvoir au sein des différentes régions et provinces une fois le sous-sol varanien vampirisé de ses ressources naturelles et les institutions, notamment celles des forces armées de la toute nouvelle république, totalement infiltrées jusqu’à la moelle par des groupes terroristes. Soit le pire scénario envisagé et qui semble maintenant se profiler…

Bien qu’il fût sans doute plein de bonnes intentions à l’origine du projet et force est de constater la mort dans l’œuf du Forum Économique et Commercial d’Aleucie (communément appelé par son acronyme : le F.E.C.A.) initié l’an passé sous la présidence de Joseph Kurthmann, l’actuel dirigeant de la Fédération d’Hausmanie. Un projet probablement trop ambitieux et survenu trop tôt. Je sollicite nos ambassades respectives afin de discuter ensemble du dossier varanien et tenter de limiter la casse pour le régime du Shah qui, je crois savoir, bénéficie également des pleins et entiers soutiens de la Fédération d’Albel. De notre côté, l’état-major aumérinois est fin prêt à déclencher l’opération Icarus qui consiste à mettre à l’abri le Shah et les membres de sa cour sur l’île de Bina. Ceci est rendu possible par la fourniture en prêt-bail de deux avions de lignes et de quatre hélicoptères de transport moyen aux services de la Couronne impériale de Varanya. La superficie limitée et la faible population de cette île en fait une base arrière de premier choix en plus d’être une position simple à défendre, si tant est qu’un nombre suffisant de partenaires nous emboitent le pas bien évidemment afin de mieux en supporter les efforts.

Il va de soi, bien entendu, qu’un service en vaut un autre. Dans le cas où Albel déciderait de marcher avec l’Aumérine et de faire fonctionner son réseau de partenaires, notamment eurysiens, la Couronne aumérinoise s’engagerait alors davantage dans le litige opposant Albel et l’Arkencheen sur fond de privatisation de certains détroits à caractères stratégiques pour le commerce maritime du continent aleucien. Compte tenu de l’éloignement des intérêts arkencans portés à notre bon continent et de sa nouvelle alliance avec le Fortuna. Ensemble, nous pourrions alors faire peser dans les négociations en faveur du Shah afin qu’il obtienne de l’opposition un sauf-conduit jusque Bina et permettre néanmoins de préserver la paix dans la région. Car personne n’est dupe dans ce conflit par procuration où c’est bien l’Arkencheen qui tire toutes les ficelles. De fait, la force multinationale serait déployée en tant que force « tampon » contre les menaces rebelles si ceux-ci venaient à violer les accords de cessez-le feu et pénétrer l’espace vital du Shah tout en légitimant sa présence sur le plan international. Il serait alors insensé pour l’Arkencheen et quiconque de provoquer un conflit ouvert en menaçant la force d’interposition chargée de maintenir le statu quo et le rétablissement de la paix locale.

Dans l’attente de votre retour par ce même canal et qui je l’espère sera positif, je vous prie de croire, Madame la Secrétaire, en l’assurance de ma très haute considération.


signature
1037
flag

Avis de décès d'un citoyen albelois en Hylvetia.

Madame et monsieur,

Le ministère des affaires étrangères et de l'intérieur de la Confédération d'Hylvetia ont l'immense tristesse de vous faire part du décès de M.François Brière, 43 ans, né à Clersart le 11/03/1961, sans profession. M.Brière est décédé dans l'incendie de sa maison de Bois-Essart, dans la nuit du 18/03/2004. L'incendie s'est déclaré vers 23h30 et les pompiers ont été appelé à 23h32. Les pompiers sont intervenus rapidement mais il était trop tard, selon le premier rapport médico-légal, M.Brière était endormi prêt du foyer de l'incendie et a été brûlé vif. Une enquête de la gendarmerie met en cause, la vétusté de l'installation électrique dont un dysfonctionnement serait la cause de l'incendie. Vous trouverez ci-joint, le rapport d'enquête sur le décès de M. François Brière.

Nous transmettons nos plus sincères condoléances à la famille de M.Brière et le service des affaires étrangères se met à la disposition de la famille pour gérer le rapatriement du corps.

Veuillez accepter l'expression de mes salutations les plus distinguées,

Cordialement,

Benoît Tricard, commissaire adjoint aux affaires étrangères.
[/quote]
2160
Réponse d'une missive diplomatique


  • Une presse libre…
  • La stratégie géopolitique dans le Varanya

Le 15 avril 2004

Au Président de la Fédération Ignace Charbonneau
Bonjours et Merci de votre considération


img

A l'intention du Président de la Fédération d'Albel

Je vais tout d'abord commencer cette lettre par le fait que les mots cités dans le journal ''Hermès information'' sont totalement véridique, je ne veux aucune ambiguïté entre nous. La presse donne sont avis sur n'importe qu'elle sujet en Ancalagons car elle est libre (sous certaine conditions naturellement). Je vous remercie pour les compliments fait à mon peuple qui lutte chaque jours contre le mondialisme et qui s'évertue à un nationalisme fort en Ancalagons. Je n'est pas de problème spécialement contre Albel en particulier, en citant ces mots je voulez en faire une généralité contre les nations participant militairement au conflit dans le Varanya. Ici je parlais des 2 grandes nations qui participé au conflit l'un contre l'autre, ce qui pour moi représenté , le plus, les deux coalitions. Oui le Shah du Varanya et moi même étions amies à une époque, mais des raisons, encore une foi géopolitique, nous a séparés. Nos projet avec l'empire Rémien est une étape sur nos plans pour la décennie à venir.
Nous connaissons votre pays, il est grand, il est industriel mais c'est aussi une république fédéral, et en tant que dirigeant d'un peuple nationaliste et populiste je ne peux encourager votre intervention au Varanya. Le peuple du Varanya doit choisir lui même de sa destinée, il n'appartient pas à des nations venue de loin d'en choisir une autre route. Je vais vous parlez crument : ne croyez pas que nous cherchons en vous une aide, nous voulons savoir au juste qu'elle est votre vrais projet au Varanya? Ne serais t-il pas plus judicieux de créer un embargo ou des restrictions économiques à l'Arkencheen. Moi même j'aurais bien voulu entreprendre une possible intervention au Varanya, mais entre mon entourage politique et la soif de guerre qui sommeil en chaque Ancalagonais contre l'empire Rémien. Le choix est vite fait. Et n'y a t-il pas plus d'honneurs à faire la guerre à un pays puissant qu'à un pays déchiré? Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues. Pour finir une invitation diplomatique entre nos deux pays, pourraient et je l'espère, adoucir nos relations, je ne veux pas non plus me faire un ennemi de plus.


Avec ma plus grande considération impériale

Le Méga Basileus Sacha Ier

Signature:

img
1622
Pour une stabilitée


  • A réflexion faite…
  • l'intervention au Varanya

Le 20 avril 2004

Au Président de la Fédération Ignace Charbonneau
Bonjours et Merci de votre considération


img

A l'intention du Président de la Fédération d'Albel

Je vois votre envie de ne pas avoir de conflit diplomatique entre nos deux pays. J'ai pris donc la décision de réunir la chambre sénatorial au sénat et l'état major pour prendre une décision. 86,7% du sénat était en faveur d'une amélioration des thermes entre nos deux pays. L'état major est resté sur ces décisions de ne pas venir à votre aide au Varanya et de ne pas vous faire confiance, je ne suis pas d'accord. Les insultes émise lors du débuts de se mois était purement prématurer, je n'est pas réellement réfléchie ses premières semaines aux conséquences que cela auraient pu engendrées dans la région hellénistique. Je veux être en bon therme avec vous et la Cémétie. Je prend donc aussi la décision d'abaisser les tentions entre l'empire Rémien et moi même, je ne veux pas qu'un conflit mondiale émerge en Eurysie. Je ferais paraitre dans un communiquer de presse les mesure militaire à respecter, comme quoi les deux armée de chaque cotés de la frontières (Empire Rémien et Anclagons) doit retirer leur troupes. Quant au Varanya tout cela dépendra de notre rencontre le 28/04/2004 ou je vous ferais par de si oui ou non, nous allons intervenir au Varanya. Le problème étant que L'état major est scindé en deux groupes entre d'un cotés les procommunistes (nostalgique de l'ancien régime rouge) qui sont dans le camps du Front National Varanyen et l'autre impérialiste avec Shahab al-Shah. Moi même je penche plus dans votre camps.

C'est dans se chemin de paix et de prospérité que l'avenir, je l'espère, nous préservera de tout conflit ou même mauvaise relation


Avec ma plus grande considération impériale

Le Méga Basileus Sacha Ier

Signature:

img
922
Ministère des Affaires étrangères

Tarkeft, le 19 juin 2004


À Son Excellence Ségolène Poltanova, Secrétaire d’État aux Affaires Diplomatiques de la Fédération d’Albel

Le gouvernement de la République chrétienne-militaire du Magermelk souhaie vous remercier pour le soutient que vous nous donnez au sujet de l’Impératrice de l’Empire des États Latins Francisquiens Eugénie de Malatios.
Le gouvernement a étudié vote proposition pour la sécurité de l’Impératrice, mais la République chrétienne-militaire du Magermelk avait annoncé que seul souhait d’Eugénie de Malatios pouvait la faire repartir dans l’Empire Latin Francisquien. En toute logique, l’Impératrice a décidé de rester dans le Magermelk pour sa sécurité. Aucune extradition n’aura donc lieu.


En vous remerciant chaleureusement pour votre soutient.

Maréchal Marc Evrand, ministre des Affaires étrangères

Marc Evrand
919
https://nsa40.casimages.com/img/2021/04/20/210420105454293422.png

Message destiné à une puissance étrangère de la part du ministère des affaires étrangères
Longue vie à la république éternelle !


A l'intention des représentants de la Fédération d'Albel,

Il y a de cela plus d'un mois, Theodor Størksen, autrefois ministre des affaires étrangères puis Premier Ministre, avait signé le pacte antibolchévique. Seulement, il l'a fait sans considération de ses membres, tout ce qui comptait pour lui était la lutte contre un ennemi affaibli tout en renforçant les puissances fascistes anti-démocratiques. Tout cela doit cesser.

A l'initiative de mon gouvernement et de moi même et après un vote au parlement fédéral, nous sommes dans le regret de vous annoncer que Makt se retire du pacte antibolchévique, elle ne peut pas se permettre de soutenir des états qui sont un danger pour la liberté, le libéralisme et pour l'ordre naturel, celui dont vous êtes censé défendre dans votre constitution.

Cordialement

Peter Van Manlor, Premier Ministre de la République Fédérale de Makt
Haut de page