24/03/2005
19:55:06
Index du forum Continents Eurysie Nhorr

[Chronique : Alystair Tual] Les présages des braises.

4160
Acte 1 : Les ambitions d'un seigneur de guerre.

Le portrait

Une légende.

La couronne du Haut-Roi semblait avoir été façonnée pour lui. Un modèle de noblesse et de gloire. Un homme à la prestance forçant le respect trônant sur le trône de Nhorr. Il était vêtus dans une toge de couleur rouge bordeaux brodées de runes celtes dorées dont les couleurs s'harmonisait parfaitement avec une couronne en forme de dragon déployant ses ailes pour prendre son envol.

Ses cheveux longs inspirait sauvagerie et distinction, et son regard ici présenté n'était qu'une piètre représentation de l'aura qu'il pouvait dégager. L'autorité qu'il pouvait dégager, l’autorité qui force à la fois votre respect et nourrit votre crainte. L'homme trônait fièrement entouré de plusieurs conseillés dont les visages, styles et vêtements ont aujourd'hui traversés les âges.

Gurvan de Tual : Le dernier haut Roi ayant porté la couronne de Nhorr depuis près de 237 ans.

Cela faisait ne faisait pourtant qu'une poignée de minute qu'Alystair de Tual avait plongé son regard dans cette toile représentant ainsi son arrière, arrière, arrière, arrière grand père. Cette simple toile ne faisait que conforter Alystair dans ses pensées : Nhorr avait perdu de sa superbe et devait s'unir, pour redevenir la figure d'autorité et de majesté qu'elle a été.

Lorsque Gurvan de Tual a rendu l'âme, ce dernier a mis à profits ses nombreuses concubines et femmes. Héritant de pas moins de 8 enfants. Gurvan était aussi un père aimant, mais c'est ce qui scella l'unité de Nhorr et son destin. Il décréta ne pas vouloir choisir d'héritier, et que ces derniers devraient s'entendre et s'entraider pour faire de Nhorr une meilleure civilisation, plus grande et plus glorieuse que ce qu'elle a été sous son règne car c'est ensemble qu'ils pourront créer un meilleur avenir.

Quelle bêtise. Malgré le profond respect pour son ancêtre, Alystair, aussi longtemps avait-il étudié l'histoire de son pays, avait maudit cette décision.

Incapable de s'entendre entre eux. Les enfants de Gurvan se firent la guerre, les rancœurs grandirent et naturellement, lorsque les prêtres et Chamans demandèrent aux enfants de se concerter pour définir un nouveau Haut-Roi. Chacun vota pour lui. Condamnant Nhorr à rester diviser pendant plus de deux cents ans. La faute à Gurvan, qui ne su prendre la décision de favoriser l'un de ses enfants. Au final, tous avaient retenu que personne n'était digne de Gurvan. Personne si ce n'est eux même.

Chaque enfant donna naissance à sa propre dynastie, ainsi, le dragon et ses nuits têtes se disputent le contrôle du corps. Aujourd'hui, ces têtes avaient toutes leur propres noms. Elles étaient toutes réunies ici, sous ce même toit. Au sein de la cathédrale des Haut. Lieu de cérémonie saint où les Hauts Rois sont couronnés, et ce palais somptueux et glorieux n'a pas connu tête couronné depuis 237 ans.

237 ans.

Alystair serra le poing, cela le rendait malade. Alors qu'il progressait dans les couloirs, son regard se baladant son regard se perdit sur un arbre généalogique se séparant en huit branche. Le nom de Gurvan figurait en haut de cet arbre. Seul lui avait gardé le nom de Tual.


Duncan Aranel : Chef du clan Aranel

Glenn Kendall : Chef du clan Kendall

Logan Morgan : Chef du clan Morgan

Niall Siohban : Chef du clan Siohban

Keith Gwendal : Cheffe du clan Gwendal

Enora Donovan : Cheffe du clan Donovan

Deirdre Eyden : Cheffe du clan Eyden

Et enfin, Alister Tual : Chef du clan Tual.

Le Roi tribal déploya un effort surhumain pour ne pas céder à la colère. Une volonté mue par la colère et la frustration lui murmurait d'utiliser le brasero proche pour brûler cette toile, véritable insulte au souvenir de son ancêtre et à l'histoire de son pays. Il sortit son la poche de son manteau un paquet de cigarette et un briquet en argent. Prenant une grande inspiration, il profita de la bouffée de calme et de paix que lui apportait cette cigarette. Son regard se détourna vers un miroir proche. Se contemplant, le regard las. Fatigué, mais brûlant d'une sombre détermination.


- "Je rattraperai vos erreurs." Dit-it, cigarette brandie devenant lui, face au miroir.

Alystair, face au miroir.

Le bruit de pas des talons d'une femme alerta le roi tribal. Une femme élégante, simple servante de ces lieux s'approcha, puis effectua une révérence envers Alystair.


- "Les autres attendent votre majesté. Les augures ne vont pas tarder à révéler le destin qui attends les Rois."

- "Merci."

Alyster échangea un regard entendu avec la servante, et quitta le musées dédié à l'histoire des Hauts.

La dernière tête s'apprête à rejoindre le corps. Prête à tout tenter pour prendre le contrôle.

5835
Le siège en bois massif de l'assemblée était une véritable torture. A se questionner si la réunion qui perdurait depuis plusieurs heures n'avait but dissimulé d'assassiner l'intégralité des Rois Tribaux en cachette en les faisant mourir d'ennuis. Alystair de Tual se redressa péniblement, avachi dans son fauteuil, sa tête reposant sur l'une de ses mains tenue à trois doigts.aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Les différents chefs de clans étaient installés en cercle dans divers fauteuils en bois massif décoré des armoiries et égides de leur propre clans. Un prêtre se trouvait au centre de la pièce, à déblatérer le classique et bien trop entendu discours sur les valeurs Nhorienne, répétant les dernières paroles du dernier Haut Roi ayant autrefois foulé le sol de Nhorr. Ce discours n'avait qu'une valeur symbolique. Une relique du passé qu'Alystair voulait arracher comme une tumeur qu'on brûle. Comme une page gênante d'un livre qu'on voulait oublier. Il fallait passer à autre chose.

Alystair balaya son regard dans la pièce, croisant parfois le regard des autres chefs de clans, ces derniers mettaient soigneusement un point d'honneur à ne pas croiser le regard des autres. Pas par terreur non. Par anxiété ? Peut-être, tout le monde savait que la cathédrale de Garde-Serre est un territoire neutre. Autrement, dit, aucune des lois des différents clans ne s'appliquent ici. Pour faire plus simple : Rien n'empêche la plupart des chefs de clans ici présent de s'entretuer pour régler un différent. En vérité, ce serait plutôt facile. Mais les conséquences seraient bien pire si cette nouvelle viendrait à sortir de la Cathédrale, et quand bien même, l'absence d'un Roi n'est pas réellement facile à dissimuler.

L'Anxiété.aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Oui. L'anxiété devait être ce qui paralysait tous les chefs de clans à l'heure actuelle. Paralysé comme une réunion de gnou au bord d'un point d'eau remplit de crocodile. Personne ne parle, on a le regard fuyant, on garde une distance de sécurité.

Finalement, Le discours du prêtre pris fin pour laisser entrer deux jeunes aux vêtements traditionnels blanc. Déposant un braséro au centre de la pièce. Une femme vénérable approcha ensuite.aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Le but de cette réunion n'était pas là pour attirer simplement les chefs de clefs. Il était question de trouver un moyen de permettre l'union des clans sans passer par une nouvelle guerre civile. La femme pris la parole :
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

- "Éminent rois tribaux et prétendants au titre de Haut Roi, votre présence honore en ces temps troublés les murs de la cathédrale des Hauts." Le ton était traditionnel. "Des temps troublés, car nul n'ignore la rivalité que vous entretenez à l'égard des autres prétendants. Aussi, après avoir consulté les esprits des démons des eaux, nous avons conclu d'un moyen d'élire un nouveau Haut Roi sans pour autant procéder à une élection."

Plusieurs éclats d'indignation se firent entendre dans la salle, contestant la décision, après tout, si le Haut Roi n'était pas élu via le vote des différents prétendants, comment le pourrait-il ? Alystair trouvait ce système ridicule, ou du moins, prompt à bloquer le développement du pays en cas de désaccord interne, car tous réclameront les traditions dans le but de préserver le statut quo pour, au mieux, conserver son indépendance.

Le descendant de Tual se redressa sur son siège, cette nouvelle captant son attention, après tout, il avait l'occasion de coiffer au poteau ses concurrents décadents et de se faire une place en tant que Haut Roi, restaurer sa lignée et rattraper les erreurs de son ancêtres.


- "Poursuivez Oracle." Dit-il, levant la main. Ignorant les invectives de certains. La vénérable fit cesser les protestations lorsqu'elle glissa discrètement une pincée d'Ammoniac dans le feu, ce qui le fit l'espace d'un bref instant doubler de taille et d'intensité. Les chefs de guerre superstitieux firent silence un instant, comme si un esprit avait imposé le silence.

- "Les esprits des Anciens ont parlé. Nous connaissons vos aspirations et aucun d'entre vous ne s'abaissera à laisser la place de Haut Roi à personne d'autre que lui même. Pour vous départager, les différents clans se lanceront dans une "quête". Nous laisserons trois ans à tout les clans pour rassembler leurs effectifs, moyens et ressources pour se lancer dans une quête pour l'exploit le plus glorieux, qu'il profite autant au clan, qu'à Nhorr, qu'à votre propre renommée. " aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

- "Vous suggérez donc que nous partions à l'aventure dans le but de vous impressionner ?" Demanda Deirdre Eyden. L'une des Reine Tribal.

- "Pourquoi ne pas directement mesurer nos forces dans l'arène ? Nous gagnerions du temps !" Avait instantanément répondu un autre, Logan Morgan, une véritable armoire à glace, il paraissait évident qu'il était confiant dans ces chances impliquant une mêlée générale. La vénérable leva une main comme pour l'interrompre dans son élan.

- "Et la tradition veut que si vous n'avez pas d'héritier, c'est le cas pour certains d'entre vous, vos dragons respectifs s'entretueront pour prendre vos places. Impliquant une crise d'instabilité à la limite de la guerre civile le temps de restabiliser vos régions."

Logan se renfrogna, bien qu'il paraissait avantagé dans ce genre de compétition, la vénérable mystique n'avait pas tort, surtout qu'elle avait vu juste en soulignant le fait qu'il n'avait pas encore d'héritier. Pour Alystair, cette occasion était une aubaine, elle pourrait lui permettre de se déplacer, de rassembler des alliés et de commencer à déployer ses pions et atouts. La réunion continua encore quelques instants, chaque dirigeant posant ses questions à la vénérable qui relevait du confort et des prédispositions de chacun.

Pour l'héritier du clan Tual en tout cas, l'isolement de son clan lui garantissait une chose. Il ne serait pas embêté par la concurrence. L'effort de déplacer des flottes coûterait beaucoup aux autres clans et sans ports d'attaches fiables, ils pourraient regretter ce genre de paris.

Malgré tout, il fallait à Alystair un port fiable sous la gouvernance d'un dragon pour pouvoir opérer à Eurysie et contester des pistes aux autres chefs de clans.aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Les Rois tribaux dressent le pavillon. La course est lancé. zaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

C'est le début d'une nouvelle ère, une course pour le pouvoir, le titre de Haut Roi et l'évolution la renaissance de Nhorr.
Haut de page