13/11/2004
16:22:30
Index du forum Continents Eurysie Makt

Ministère des Affaires Étrangères

434
Ministères des Affaires Etrangères

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Au nom de la République Éternelle, nous vous souhaitons la bienvenue.

CANAUX DIPLOMATIQUES

Vous pouvez vous adresser à la République Fédérale de Makt ici. Nous espérons entretenir de bonnes relations diplomatiques avec les nations non-socialistes et communistes.

La république éternelle vaincra, Theodor Størksen, Ministre des Affaires Étrangères
2163

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Theodor Størksen,


C'est avec un plaisir non-feint que je parcourais ce matin votre lettre, en lisant mon journal. Il est important de se tenir informé, voyez-vous, ne dit-on pas que le savoir est le pouvoir ? J'ai toujours cru au pouvoir de l'information, de la communication et une bonne communication requiert une bonne entente, c'est assez élémentaire.

Aussi, ouvrir cette conversation avec vous me fait espérer, espérer pour l'avenir, de nos territoires, de nos peuples, et je le dis sans aucun cynisme ou hypocrisie qui sont des choses communes à nos fonctions. Non vraiment, le Syndikaali est une petite nation même si, comme vous l'avez souligné, elle a su rayonner dans l'histoire. Votre nation également est petite, n'y voyez nulle offense, un simple constat qui nous rend déjà sœurs, rien que pour cela. Lorsqu'il faut se dresser face aux mastodontes que sont nos puissants voisins, j'aime à savoir pouvoir compter sur des gens qui partagent mon point de vue et ma situation.

Ainsi, vous proposez de nous lier, par le commerce, ensemble contre les menaces qui pèsent sur cette région que nous aimons tous deux. Comment refuser ? Oui comment ?

Figurez-vous qu'en lisant mon journal, ce matin, j'y apprenais une chose surprenante. Comment ? La République Fédérale de Makt venait de signer le pacte anti-bolchévique ? Un geste censé, à n'en point douter, l'autoritarisme rouge est un péril indiscutable mais enfin, collaboration militaire, avec des pays - pardonnez moi - guères fréquentables. Faut-il entendre qu'en nous ouvrant nos frontières, en levant nos taxes, indirectement nous enrichirions la Fédération d'Albel ? La si peu respectable République Chrétienne-Militaire de Magermelk ? Ou notre concurrente directe, la République de Saint-Marquise ?

Non décidément, je ne peux le croire. Vous, une honnête démocratie comme la votre ? Signer avec de tels forbans ?

Par pitié, rassurez-moi, cher homologue, car je brûle de signer cet accord entre nous mais je veux être bien sûr qu'en acceptant de collaborer avec Makt, c'est avec elle seule que je m'engage, et non pas toute la raclure du monde libre, fascistes et tyrans de tous bords que nous avons eu tant de mal à bouter hors de notre pays.

Vous comprendrez bien sûr mes réticences pour le moment.

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
2013

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Theodor Størksen,


Ah ! Je comprends ! Comment ne pas comprendre, en effet ? Nous-mêmes, vous ne l'ignorez pas, avons à plusieurs reprises dû faire face au péril rouge, la menace insurrectionnelle n'est d'ailleurs pas encore complètement étouffée et la présence des dictatures communistes non loin de nos côtes sont autant de choses que nous ne pouvons ignorer. Oui, la pieuvre bolchévique étend ses tentacules et c'est une guerre incessante de les repousser au loin, jour après jour, car c'est avant dans le cœur de nos concitoyens qu'elle fait le plus de dégâts et c'est là un lieu sacré où aucun gouvernement ne devrait jamais s'aventurer, même pour le bien de son peuple.

Pourtant... pourtant nous n'avons pas signé ce pacte. Car enfin, si le bolchevisme m'inquiète, m'inquiète tout autant le fascisme et l'autoritarisme sous toutes ses formes. Si combattre l'un venait à m'obliger à renforcer l'autre, comment parler de victoire ? Devrions nous envoyer des hommes auprès des gouvernements voyous ? Leur demander de mourir pour défendre des dictatures ? Non, je crois qu'ils ne l'accepteraient pas, en vérité. Et cela aussi, je le comprends.

Or, vous n'êtes pas sans ignorer les lois du commerce. Ce qui circule librement, on a tôt fait d'en perdre la trace. Des années de contrebande nous aurons au moins appris cela (je ne parle pas pour moi, bien sûr, mais pour un ami). Le fusil que je vends à mon honnête soeur républicaine, comment savoir s'il n'atterrira pas entre les mains d'un fasciste ? Le couteau que je forge avec amour, je mourrai de honte de savoir qu'il termina entre les dents d'un soldat de tyran.

Vous ne pouvez retenir les informations, comme vous ne pouvez retenir les marchandises. Vous avez signé un pacte qui vous engage à vous tenir aux côtés de vos nouveaux amis, je le crains, et je signais aujourd'hui avec vous, d'une certaine manière, moi aussi je devrai demain me tenir à leurs côtés. Or je ne le veux pas.

Mais je suis certain que nous allons tout de même parvenir à nous entendre. Dès que nous aurons réglé cette dramatique question, bien entendu.

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
1534

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Theodor Størksen,


Pardonnez moi cher ami, je dois confesser être un homme simple et lent parfois à la compréhension. Vous me dites "Ce pacte s'agit seulement d'échange d'informations sur les états communistes, rien de plus." mais enfin, ce n'est pas ce que je lis.

Tenez donc, je vous le cite :

"Article Second :
Les États signataires échangeront régulièrement sur les moyens à mettre en œuvre tant de manière commune qu'individuelle pour contrer l'influence de l'Internationale et de l'idéologie marxiste."

Dites moi voir, cher ami, quels sont ces moyens ? Quels seront les moyens de la République Chrétienne-Militaire ? Quand, toujours pour le citer; des "États tiers dont l'intégrité pourrait se trouver menacée" se présenteront à vos portes, que fera le Pacte ? Agitera-t-il le doigt d'un air réprobateur ? Fera-t-il les gros yeux ?

Ou, comme au Varanya, également signataire de votre pacte, prendront-ils les armes pour tuer les révolutionnaires ?

Je n'ai aucune affinité pour les tyrans, cher voisin, mais j'en ai pour ceux qui les combattent. Les bolchéviques peuvent faire partie de l'une ou de l'autre catégorie, parfois les deux à la fois d'ailleurs mais vos nouveaux amis... ma foi, ils semblent bien plus proche de la première catégorie que de la seconde.

Votre position m'attriste, mais néanmoins je la comprends.
J'ai été heureux d'échanger avec vous cher monsieur. Je vous souhaite bon vent et mer calme dans la suite de vos décisions politiques.

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
917
Ministère des affaires étrangères et de la diplomatie Internationale

Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères,

C'est avec grand plaisir que le Ministre des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale de l'Empire des États Latin Francisquiens a reçu et lu votre lettre. Premièrement, il souhaitait vous remercier d'avoir prit contact avec lui par le biais de votre missive. Secondement, il vous informe qu'il a réunit les Ministres concernés à savoir le Ministre des Armées et La Ministre des Finances et de l'économie. En ce qui concerne l'accord de libre-échange économique en Mer du Nord les Ministres ont approuvés la décision et pour l'accord d'auto-défense en Mer du Nord l'accord est aussi approuvé. Le Président du Conseil des Ministres vous recevra avec joie si nécessaire afin d'en discuter et conclure ces accords.

Veuillez agréer aux salutations amicales des Ministres et du Gouvernement,

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale.
769
MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES
Auswärtiges Amt
Bundesrepublik Walserreich

drapeau

------------------------------------

Herbert

Herbert Zückersturm, ministre des affaires étrangères du Walserreich

Auswärtiges Amt a écrit :
Messieurs,

C'est avec joie que nous avons reçu de votre part une missive quant à l'amélioration des liens que l'histoire a tissé entre nous.
Convaincus que le libre-échange est l'un des meilleurs moyens de maintenir et développer des relations stables entre nations apparentées, nous acceptons de vous rencontrer dans la perspective de poser les bases d'une meilleure entente entre nations nordiques. Les sujets de la défense pourront bien sûr y être abordés en toute sérénité, afin de pouvoir imposer à la face du monde une vision respectable des nations nordiques. Les menaces régionales et l'ordre mondial seront évoqués.

Dans l'attente de nous présenter prochainement à vous.
930
*

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A nos amis compatissants,
A nos chers voisins,
A monsieur Theodor Størksen,


C'est avec une certaine joie mêlée de peine que nous avons reçu vos condoléances qui ont bien entendu été transmises à la famille de la victime. Le drame qui s'est aujourd'hui abattu sur le Pharois nous rappelle cruellement que si le monde tend vers plus de pacifisme et de collaboration, tous les pays ne suivent pas cette même voie et certaines régions s'enfoncent chaque jour un peu plus dans l'illibéralisme et le non respect des Droits de l'Homme.

Ensemble, faisons en sorte que cette tragédie soit une pierre posée afin de continuer sans faille et sans lâcheté et nous unir autour de valeurs communes. Et non pas la première d'une longue liste sanglante dressée par des Etats voyous.

Restons attentifs et veillons, pour Luukas.

https://www.zupimages.net/up/21/13/ewto.jpg
Bien à vous,
Citoyenne Martta,
Ministre des arts, de la culture et de la diplomatie
2741
Logo Diplomatique

Communiqué Officiel d'Il Palazzo Ducale,
Fortuna, 06 Juin 2004,

À l'intention de Monsieur le Premier Ministre de la République Fédérale de Makt, Theodor Størksen,


Monsieur,

Ce sont aujourd'hui de sinistres raisons qui pousse le gouvernement républicain de la Sérénissime à prendre contact avec le phare de la démocratie scandinave que votre pays représente. Si nous aurions assurément aimé que d'autres motivations nous pousse à vous écrire, l'actualité récente concernant vos voisins nous y pousse. Comprenez par là que Fortuna suit avec attention le déroulement des tragiques et troubles évènements opposant l'Empire Latin Francisquien, avec qui nous avons noté votre volonté de vous associer, et le Pharois Syndikaali, ayant vue trois des représentants de sa jeunesse être fauchée pour d'obscures raisons qui, vous y conviendrez sans doute, ne valaient pas de prendre leurs vies.

Les faits sont là, mais surtout sont irréversibles et considérant l'escalade rapide de l'affaire, nous craignions qu'elle n'atteigne à une vitesse insoupçonné de nouveaux stades, plus graves encore que ceux actuels. Entendons par là que la probabilité du retour du spectre de la guerre en Eurysie n'a jamais été aussi proche. Ce que nul assurément, dans tous le vieux monde ne souhaite, car en cette époque de mondialisation où les économies se lient jusqu'à devenir indépendante, tous seraient affectés à un certains degrés et ce sans distinction, qui plus est, nul ne souhaite d'autres vies humaines être perdue dans cette querelle. Le cycle de la haine doit cesser, c'est là un impératif, et seule une discussion poussée où les deux acteurs rejoindraient de bonne volonté la table des négociations donnerait là une issue acceptable à ce que nous considérons désormais comme une crise d'ampleur.

Aussi, c'est à cette fin que la Sérénissime, en tant qu'acteur neutre, non lié à un partie comme l'autre, tout en étant présent en Eurysie, souhaiterait proposer d'organiser une médiation et à cette fin :

Considérant votre rôle majeur dans la création d'une entente des pays de la mer du nord visant autant à atteindre la prospérité qu'à assurer le maintien de la paix,
Considérant le fait que dû au projet de cette entente dites "Alliance Boréale" incorporant l'Empire Latin Francisquien, qui par sa politique étrangère particulière, pourrait ne jamais prêter attention à notre proposition,
Considérant que le Makt est l'une des plus honorables démocraties d'Eurysie,

Nous souhaitons vous demander par les présentes votre soutient, et votre intervention diplomatique afin de nous assister dans notre démarche en transmettant notre proposition à sa Majesté Impériale, qui nous n'en doutons point, vous écouteras et considérera vos propos avec sagesse au titre de votre initiative de création de l'alliance Boréale.

En l'attente d'une réponse, que nous espérons de tout coeur positive à notre humble requête,

Je vous prie, Monsieur le Premier Ministre, d'accepter l'expression de ma considération la plus sincère.

Sa Grâce Francesca Federica Di Fortuna,
Doge de la Sérénissime République de Fortuna
666

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Peter Van Manlor,


Le Syndikaali vous adresse toutes ses chaleureuses félicitations pour votre élection, nous serons ravis de collaborer avec votre nouveau gouvernement dans les temps à venir.

Les derniers jours ont été éprouvants pour la région et je nourris l'espoir que nous saurons les laisser définitivement derrière nous. Après tout, la mer n'a pas de mémoire, disait le poète, n'est-ce pas ?

En vous souhaitant une bonne prise de fonctions,

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
1154
sceau
BUREAU DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES
MONT-LAW, HAUT-DISTRICT
SAINT-MARQUISE




COMMUNIQUÉ DE FÉLICITATIONS

MONT-LAW, le 14 Juin 2004

À l'attention du Ministre des Affaires Étrangères de la République Fédérale de Makt.

Monsieur le Ministre,
Je vous envoie cet écrit diplomatique pour, en premier lieu, féliciter de la part du Président par intérim, George Aldor, ainsi que du gouvernement saint-marquois, l'élection de votre Premier Ministre, Peter van Manlor.

Et pour dernier point, avec concertation avec moi-même, le Premier Conseiller de la République de Saint-Marquise, et le Président George Aldor, nous voudrions ouvrir un dialogue positif entre nos deux nations, afin d'échanger différents points de vue sur le cas d'une possibilité d'approfondir nos relations.
Mais sachant qu'il assure uniquement l'intérim de la présidence et selon les résultats de l'élection du second tour le 20 Septembre prochain, il m'a chargé de vous assurer qu'il en parlerait au prochain dirigeant qui sera élu de cet éventuel rapport entre nous.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères de la République Fédérale de Makt, mes sincères félicitations à votre nouveau Premier Ministre puis veuillez accepter également mes salutations les plus distinguées.

Le Premier Conseiller de
la République de Saint-Marquise
HONORINE GLASWAY
2247
Département d’État de la Fédération d'Albel

Paradis, le 23 juin 2004

À l'intention de Son Excellence Peter Van Manlor, Premier Ministre de la République Fédérale de Makt,

Votre Excellence,

Nous prenons acte de votre décision de quitter le Pacte de Paradis, et en somme évidemment les premiers navrés. Nous respecterons bien entendu votre décision, bien que nous n'en saisissions pas forcément les motivations. Depuis sa rédaction, le texte du traité désigne explicitement les régimes communistes comme seuls adversaires contre lesquels le Pacte a vocation à lutter, tout en spécifiant de manière explicite l'inclusivité du champ des potentiels signataires, s'agissant de tous les États susceptibles de se trouver menacés dans leur intégrité par la propagation du bolchévisme, ce quelle que soit la nature de leur régime politique. Bien que nous ne cautionnions pas les restrictions abusives de libertés dont peuvent souffrir la population de certains États signataires dotés d'un pouvoir autoritaire fort, la constitution de notre Fédération, dont nous estimons par ailleurs être les seuls légitimes à livrer une interprétation, reconnait formellement la lutte contre la menace rouge comme un enjeu civilisationnel essentiel dont l'importance dépasse même la défense des valeurs fondamentales sur lesquelles s'est construite notre nation. Si les répressions aliénantes auxquelles peuvent se livrer des États tels que la République Chrétienne-Militaire de Magermelk - laquelle figurait parmi les signataires du traité avant l'adhésion de la République Fédérale de Makt - sont évidemment abusives et non souhaitables au sein de nos démocraties, ces pays ne représentent pas la moindre menace pour la sécurité de nos États, ni pour la préservation de l'essence des peuples humains. La Fédération d'Albel se montre ouverte à entretenir des liens de coopération avec toutes les nations, tant que celles-ci ne menacent pas sa sécurité ni ses intérêts, et se refuse par ailleurs à toute ingérence dans les affaires de politique intérieure des pays répondant à ce seul critère.

Malgré cette décision que nous regrettons, la Fédération d'Albel demeure disposée à coopérer avec la République Fédérale de Makt concernant la lutte contre ses adversaires communs, ainsi que sur tout autre sujet où convergent les intérêts de nos deux nations.

Veuillez agréer l'expression de mes salutations cordiales,

Son Excellence Ségolène Poltanova
Secrétaire d'Etat aux Affaires Diplomatiques de la Fédération d'Albel
1525
communication diplomatique

De : Mazeri ABROGARA, Présidente de la Fédération d’Arkencheen.
A : Monsieur Van Manlor, Premier Ministre de la République Fédérale de Makt


Monsieur le Premier Ministre,

Notre premier échange s’installe à peine qu’il me faut multiplier les félicitations à votre encontre. Les premières d’entre elles vous sont adressées eu égard pour votre nomination à la tête du pays. Une fonction d’importance qui apparaît de plus en plus jumelée avec une présence internationale renforcée, considérant la dégradation du climat politique dans lequel évolue l’Eurysie du Nord, et vis-à-vis de laquelle nous entretenons toute la bienveillance possible.

Et c’est justement sous cette thématique que nous souhaitons que nous tenons à souligner l’engagement notable de votre gouvernement, dans le désamorçage d’une situation conflictuelle en Eurysie boréale, se traduisant même par le retrait du pacte anti bolchévique dans lequel certains état se complaisent à tracer une voie politique unique. Par cet acte, la République Fédérale s’est montrée porteuse de valeurs qui captent toute notre sympathie et notre intérêt le plus vif, à formaliser des relations cordiales.

Dans cette optique, nous serions ravis de pouvoir convenir d’un temps d’échange à Lullin ou à Aserjuco, pour évoquer ensemble des pistes de rapprochements prospères entre nos deux nations.

Dans l’attente de connaître votre retour, je vous prie de croire à l’expression la plus respectueuse de mes sentiments,
Avec courtoisie,

Mazeri ABROGARA, Présidente de la Fédération d’Arkencheen.

Mazeri ABROGARA
3247

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Peter Van Manlor,


Ah cher ami, cette missive, n'en parlons pas ! J'en ai eu des aigreurs d'estomacs toute la journée mais enfin, ma femme m'a préparé mon plat préféré pour les soulager alors, voila bien un mal pour un bien n'est-ce pas ? Et puis ma foi, c'est oublié. Un Gouvernement dont nous ne garderons pas un brillant souvenir, certes, alors autant n'en pas garder souvenir du tout m'est avis. Tenez, son nom m'échappe déjà, hop ! Fini !

D'ailleurs, puisqu'une nouvelle ère se profile pour le Nord, je tenais à vous adresser toutes mes félicitations ! Quitter ce scandaleux Pacte Anti-Bolchévique, ma foi, voila du courage politique ! Voila des valeurs ! Je le disais pas plus tard que ce matin à mon secrétaire, "ce nouveau gouvernement, Armo - il s'appelle Armo - ce nouveau gouvernement Armo, en voila un qui a les idées bien accrochées" ah ça oui, et j'en suis d'autant plus ravi que cette signature... gênante était pour ainsi dire le seul détail qui refroidissait mes collègues ministres. Déjà moi-même je n'étais guère convaincu, et alors le Parti des Travailleurs et le Parti Pirate, je ne vous dis pas, une horreur à convaincre ces gens-là... Enfin pour l'heure, tous les voyants sont désormais au vert pour une collaboration plus étroite entre nos deux nations, indiscutablement. Nous n'aurons plus à craindre que nos productions se retrouvent indirectement sur les marchés maguerrois.

Aussi, j'aimerai que nous reprenions les négociations pour un accord de libre échange et de libre circulation. Après tout la mer appartient à tous et mes compatriotes trouvent très déplaisants toutes ces taxes, restrictions aux frontières et paperasserie bureaucratique... comme je les comprends. Cela rend toute aventure beaucoup moins enthousiasmante, et les rapports humains en deviennent soudain terriblement procéduriers alors qu'ils devraient relever de la seule fraternité. Et puis, cela vous ouvrirait le passage du Détroit et nous, nous ferions des économies sur les fonctionnaires de douane, n'est-ce pas formidable ?

D'ailleurs, puisque vous me parlez piraterie - une vraie plaie je vous l'accorde - nous venons d'extrader quatorze anarchistes des geôles de l'Empire Latin Francisquien, démocratique maintenant dit-il, nous verrons. Enfin, pour le moment et bien qu'ils soient sévèrement amochés (ces barbares n'ont rien trouvé de plus inhumain que d'organiser un lynchage et une séance de torture publique, non mais sérieusement ces gens n'ont aucunes manières...) bref, nos enquêteurs sont en train de cuisiner ce qui peut l'être afin de remonter la piste de la sordide Fraternité des mers du Nord. Il s'avère que certains ont commencé à se mettre à table et comme nous le suspections, il semble qu'il s'agisse des mêmes individus ayant commis un attentat dans votre port il y a un mois de cela.

Enfin, tout ça pour dire : sachez que nous sommes ouverts à des tractations afin de les livrer à la justice de Makt, si vous en faites la demande. Sous gage évident que nos services secrets n'en aient pas utilité au Syndikaali afin de mettre la main sur le reste de la bande. Après tout certains pourraient bien se montrer coopératifs et dans ce cas là, un aménagement de peine pourrait être envisagé, y compris pour les crimes commis sur votre sol, avec votre accord.

Mais bon, qui vivra verra si vous me passez l'expression, n'est-ce pas ?

En espérant avoir le plaisir de vous lire bientôt, pour ma part mon thé est prêt, je dois abandonner l'écriture de ce message. Les petits plaisirs de la vie ne se négocient pas, n'est-ce pas ?

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
2095

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Peter Van Manlor,


Ah cher ami, vos soupçons vous honorent ! En effet la Lutharovie est un sujet complexe je vous l'accorde, mais comme vous l'avez compris, notre gouvernement pense que le meilleur moyen de libéraliser les nations communistes est de leur donner un avant-goût de liberté. Après tout, ce n'est pas nous qui irons envahir ces nations pour mettre à bas leur régime, n'est-ce pas ? Si le salut doit venir de leur peuple, alors c'est au peuple que nous devons nous adresser et pour cela rien de tel que des contacts fréquents entre nos deux pays. Laissons leur voir les joies de la démocratie, le rêve de l'aventure entrepreneurial et d'ici peu, nous faisons le pari qu'ils demanderont d'eux-même de nouveaux droits à leur gouvernement. De plus, implanter des locaux dans la région est un moyen assez efficace de lutter contre les terroristes de la Fraternité des mers du Nord, ces derniers rechignent à s'en prendre à nos possessions, la marine pharoise étant bien plus conséquente que celle de la Lutharovie, ces gens ne sont pas fous et ont appris à se tenir éloignés de nos garde-côtes.

Ces explications vous rassurent-elles ? Si oui, je vous laisse fixer une date et un lieu de rencontre, c'est avec plaisir que je me déplacerai en personne pour inaugurer cette nouvelle et belle page de notre aventure commune.

Concernant nos prisonniers, je transmets votre requête au ministère de l'intérieur. Il m'a déjà donné son accord de principe et vous contactera lorsque nos propres enquêteurs auront obtenu toutes les informations qu'ils jugent nécessaires pour notre sécurité nationale. Pour ce qui est de la peine qu'ils encourent et puisque leurs activités ont frappés nos deux nations - certes de manières différentes mais enfin... - je pense qu'une cour pénale internationale serait plus à même de les juger. Ainsi aucune de nos deux justices ne se considèrera lésée. Si l'idée vous convient, nous pourrons discuter des modalités de sa création lors de notre rencontre ?

Le soleil est couché, mes yeux se ferment je le confesse. Reprenons notre passionnante discussion demain, fort d'un sommeil réparateur et d'un petit déjeuner copieux !

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
966

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

Canal diplomatique : PRIVÉ
(sauf autorisation hrp ou espionnage, seuls les participants à la conversation ont connaissance de celle-ci)

A notre cher voisin,
A monsieur Peter Van Manlor,


Ma foi, le 10/07 ira parfaitement, après tout nous ne sommes pas si loin et puis ce sera l'occasion de passer par Valaidenportti, j'aime beaucoup cette ville au charme industriel, un peu vide peut-être mais il y a des airs de cité fantôme qui vous font agréablement frissonner !

Pour l'heure nous continuons d'interroger les terroristes et je dois encore discuter avec un certain nombre des membres de mon Gouvernement - de vrais gosses si vous voulez mon avis, ils n'ont pas le sens de la real politique - sur les conditions de l'extradition de nos ressortissants dans une telle situation. Mais je suis d'avis que revenir de Makt avec un projet de tribunal international devrait couper l'herbe sous le pied des plus récalcitrant.

Au plaisir de vous rencontrer bientôt, je pars faire mes valises de ce pas !

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Capitaine Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
Haut de page