18/03/2005
12:53:00
Index du forum Continents Aleucie Izcalie

[CONTACT] Affaires étrangères et commerciales

257
☀️ Affaires étrangères et commerciales ☀️


Ministère des Affaires Étrangères d'Izcalie
Ministère des Affaires étrangères, à Xallie.


Dans ce sujet, vous pouvez contacter un officiel de la Communauté d'Izcalie, mais aussi prendre contact avec une autre entité (entreprise par exemple).
651
Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale de l'Empire des États Latin Francisquiens

À l'intention du Ministre des Affaires Étrangères d'Izcalie,

Par le biais de son Ministère, le Ministre des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale de l'Empire des États Latin vous informe la découverte et l'interception d'une cargaison de textile contrefait provenant d'Izcalie. Le Ministre souhaiterait vous rencontrer afin d'en discuter et de prévoir l'exportation de ce genre de marchandises illégales dans d'autres pays.

Veuillez agréer aux salutations du Ministre,

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale.
1837
Signature


☀️ Communiqué du ministère des Affaires étrangères de la Communauté d'Izcalie ☀️
8 juin 2004


    La Communauté d’Izcalie observe avec inquiétude la montée de tensions dans le nord d’Eurysie, en particulier entre l’Empire Latin Francisquien et la Libre Association des Propriétaires de Phares et de Filets d'Eurysie Septentrionale, communément dénommée le Pharois Syndikaali. S’il n’appartient pas à la Communauté d’Izcalie d’évaluer le danger réel que pouvaient représenter les adolescents, qui ont été condamnés à mort ce jour, contre la nation francisquienne, elle observe cependant que l’Empire Latin Francisquien a systématiquement préféré la surenchère martiale à une résolution diplomatique du conflit.

    La riposte législative de l’Empire Latin Francisquien, qui a décidé de répondre à toute intrusion étrangère sur son sol par un tir sans sommation, est une déclaration de guerre au monde entier. Considérant le positionnement géographique stratégique de l’Empire Latin Francisquien, la Communauté d’Izcalie refusera toute entreprise francisquienne visant à compromettre la stabilité de la région et à altérer la route commerciale maritime qui longe ses côtes vers l’Eurysie du Nord-Est. Dès lors, la Communauté d’Izcalie refusera de reconnaître toute revendication de souveraineté francisquienne sur ces eaux (de type ZEE) tant qu’aucun traité international n’aura été convenu et promulgué par les Etats signataires. En d’autres termes, les navires battant pavillon izcalien seront libres de circuler sur les eaux des mers d’Eurysie du Nord pour rejoindre l’Est.

    La Communauté d’Izcalie en appelle une nouvelle et dernière fois au discernement de l’Empereur qui, s’il a la liberté de choisir la vie en autarcie, devra répondre des conséquences d’une décision qui fait du monde étranger un ennemi par défaut. À défaut, et si la situation venait à se détériorer considérablement, la Communauté d’Izcalie pourrait soutenir toute initiative qui vise au démantèlement de l’Empire Latin Francisquien et à ses autorités.
587
Message au Ministère des Affaires Étrangères d'Izcalie


Armoiries Lutharovie

Salutations,

J'ai bien lu votre message, et je vous remercie de votre soutien en ces temps assez compliqués dans mon pays. Je tiens aussi à vous remercier pour vos cadeaux que vous nous avez envoyé, ce sont des biens inestimables que je garderai précieusement.
Ma fille Natalia Gosslova, la nouvelle Première Ministre, vous remercie aussi pour votre soutien à elle, car il n'est pas simple d'occuper ce poste en ces temps troublés en Lutharovie.


Acceptez mes plus sincères remerciements,

Pavel Gosslov, Président de la République Socialiste Fédérative de Lutharovie
770
Ministère

À l'intention du Ministre des Affaires Étrangères d'Izcalie,

Le Ministère des Affaires Étrangères de l'Empire Démocratique des États Latins Francisquiens vous informe du démantèlement d'un grand réseau de contrebandiers et pour certains occupants de hautes places, ils se sont révélés être Izcaliens. Nous vous informons que vous avez le choix de venir chercher vos ressortissants ou de les laisser dans notre pays. Dans le cas ou vous choisissez de les laisser dans notre pays, prenez conscience qu'ils risquent la peine de mort. Nous vous conseillez fortement de venir avec de quoi rapatrier vos ressortissants afin de les mettre hors d'état de nuire à moins que vous ne préféreriez nous laisser cette tâche.

Veuillez agréer aux salutations du Ministre des Affaires Étrangères

Le Ministère des Affaires Étrangères de l'Empire Démocratique des États Latins Francisquiens
829
Ministère des Affaires Étrangères

À l'intention du Ministre des Affaires Étrangères,

Monisieur/Madame, le Ministère des Affaires Étrangères vous contacte une fois de plus afin de régler définitivement la question de vos ressortissants emprisonnés depuis plusieurs jours. Nous vous avertissons une nouvelle fois qu'ils risquent la peine de mort cependant, si sa majesté impériale s'oppose à leur exécution nous n'aurons pas d'autres choix que de collaborer avec la piraterie izcalienne afin de garantir leur libération. Nous invitons à nous répondre dans les plus brefs délais car ceci est la dernière lettre de la part du Ministère des Affaires Étrangères de l'empire francisquien sur la question de vs ressortissants.

Veuillez agréer aux salutations du Ministre des Affaires Étrangères,

Le Ministère des Affaires Étrangères de l'Empire Démocratique Latin Francisquien
1103
https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/14/210514045942983542.png

À l'intention d'un haut gradé de la piraterie izcalienne,

Madame/Monsieur,

Le Ministère des Affaires Étrangères vous envoie ce message depuis un téléphone portable de contrebande qui permettrait apparemment de pouvoir vous contacter. Je vous informe que beaucoup trop de pirates izcaliens sont emprisonnés dans les camps de l'empire et que l'empereur lui-même s'oppose à leur exécution cependant notre empereur est aussi doué de sagesse et sait qu'il faudra bientôt passer à la manière forte si les prisonniers venait à être trop nombreux. Suite au silence du gouvernement izcalien, nous nous en remettons à vous car nous supposons que vous avez un semblable d'humanité ou alors au moins pour vos camarades. Nous demandons un haut gradé de la piraterie izcalienne le 03 août à Latios devant le ministère des affaires étrangères, 3 rue du roi hector. Ci-joint, une photo du bâtiment. Votre nom de code pour pouvoir entrer sera L-2465. Divulguez ce code et le ministre des affaires étrangères trouvera d'autres solutions pour les prisonniers izcaliens.

Veuillez agréer aux salutations du Ministre des Affaires Étrangères

Le Ministère des Affaires Étrangères de l'Empire Démocratique des États Latins Francisquiens
896
Ministerio de Asuntos Exteriores


San Paulo, le 25 Janvier 2005

À l’attention de Son Excellence, Ministre des Affaires Étrangères d'Izcalie


Géographiquement proche, historiquement lié et pourtant politiquement si étranger. Voici ce qui semble caractériser la relation entre nos deux nations. Pourtant le président à l’intime conviction que plus peut-être fait, que plus doit-être fait. Ce matin, alors qu’il feuilletait un rapport du ministère des affaires étrangères il trouva bien étrange qu’aucun accord ne fut jamais signé entre nos deux nations amies. C’est la raison pour laquelle je me permets aujourd’hui de prendre un peu de votre temps. L’établissement d’une ambassade dans nos capitales respectives permettrait de meilleurs échanges diplomatiques, bénéfiques à nos deux peuples.

Dans l’attente d’une réponse, que j’espère positive, je vous prie d’agréer l’expression de mon profond respect.

Amicalement votre

Ministerio de Asuntos Exteriores de la República Social y Democrática de Bochizuela
1819
header


Axis Mundis, le 9 mars 2005


Au gouvernement de la Communauté d'Izcalie.
A qui de droit en son sein.

Messieurs-dames,

Comme vous le savez sans doute déjà, l'ayant probablement appris par vos propres services, la situation de la Commune de Kotios a évoluée pour le pire. Alors que la jeune république commençait à peine à se redresser des épreuves de l'indépendance, bâtissant peu à peu son économie, son système de santé, de justice, d'éducation, et que l'avenir s'ouvrait enfin à son peuple, un mouvement révolutionnaire armé s'est attaqué à son assemblée élue.

S'il n'est pas dans les habitudes de l'Union des Communes, Républiques et Syndicats du Grand Kah d'ingérer trop ouvertement dans les affaires de peuples étrangers, sauf demandes de la part de ces derniers, il nous a semblé que l'évènement était tout de même notable en cela que ce mouvement putschiste, d'inspiration clairement fascisante et s'étant à divers reprises illustré par des prises de position ne rappelant que trop celles de sale empire voisin, était justement soutenu par ce dernier. C'est pas moins de cinq cents hommes et femmes de l'armée francisquienne qui ont passé la frontière, amenant avec eux des armes de guerre et de l'artillerie lourde, pour réprimer le peuple et massacrer quiconque s'opposerait à la volonté de leurs protégés.

Si cet acte n'a pas été accompagné d'une déclaration de guerre en bonne et due forme - qui l'aurait attendu de la part d'une nation barbare dont nous savons bien qu'elle ne reconnait ni le droit de l'humain à la liberté, ni la moindre bienséance élémentaire concernant tous les aspects de la politique et de la diplomatie, il n'en compose pas moins un acte d'agression, de guerre, d'invasion.

Votre pays a, au même titre que le nôtre, juré de protéger l'indépendance de la Commune de Kotios. Nous vous proposons ainsi d'organiser une rencontre avec l'ensemble des pays concernés par cette promesse de protection pour envisager ensemble les solutions que nous pourrons initier.

Avec tout notre respect,

Citoyenne Actée Iccauhtli
Membre du Comité de Volonté Publique
Au nom du Commissariat aux Affaires Extérieures
Haut de page