13/11/2004
14:15:45
Index du forum Continents Eurysie Empire Latin Francisquien Archives du pays

Contacter le Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale

Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale

Afin d'assurer une correspondance entre les différents pays du monde et l'Empire des États Latin Francisquiens, le Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale est chargé d'en assurer la tenu. Pour toute correspondance concernant un autre organisme que le gouvernement ou un Ministère, merci de préciser sur votre courrier le nom de l'organisme, le Palais Impérial ne pouvant être contacté.

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png



A notre cher voisin,

Si cela m'est permis, je souhaiterai débuter ce message par la lecture d'un poème du célèbre auteur Pharois Oiva qui commençait ainsi :

"Heureux qui depuis les tours à feux
Au soir voit crever les eaux bleues
La queue d'une baleine
Car au cœur de la nuit, quand tout s'éteint autour de nous, il sait que les vagues sont saines.
Et nul homme autre chose ne peut espérer.
"

Aussi, je débute ce message en vous disant : heureux les Etats Latins Francisquiens qui ont vu de leurs côtes crever la mer par la queue d'une baleine. Et heureux ceux qui, motivés par un désir compréhensible, cette unanime passion qui habite les hommes pour tout ce qui les dépasse, cherchent également à l’apercevoir.

Nos concitoyens on été fortement touchés par l'annonce de la découverte d'une bête aussi grande au large de vos côtes et un certain nombre d'entre-eux se dirigent actuellement vers le port de Kotios afin d'observer la bête. La plupart n'ont que des intentions pacifiques, je vous l'assure, toutefois notre responsabilité gouvernementale nous oblige à vous informer qu'il n'est pas impossible que d'autres se montrent un peu plus agressifs. Les baleiniers peuvent se révéler des gens frustres, indiscutablement, et la présence au même endroit et pour les mêmes raisons de chasseurs et de défenseurs de l'environnement nous fait craindre quelques échauffourées.

Comme il ne s'agit que de navires civiles, il est difficile d'en contrôler le flux, surtout sur une étendue aussi vaste que la mer du Nord, aussi nous proposons-vous la collaboration du Syndikaali pour gérer ce ponctuel afflux de navires dans la région. Des instructions sont actuellement diffusées afin de limiter au maximum tout débarquement sur vos côtes, mais nous ne sommes pas à l'abri d'un accident. Dans tous les cas, vous pouvez bien sûr compter sur le plein soutien de notre administration afin de prendre en charge d'éventuel secours et de réguler au maximum les débordements.

De manière plus concrète, nous avons dépêché sur place une vingtaine de navires garde-côtes et secouristes afin de pacifier au maximum les passions. Néanmoins il est à craindre que certains civiles pénètrent parfois dans vos eaux territoriales où nous refusons évidement de pénétrer sans votre accord. Aussi ma lettre aujourd'hui vise à convenir avec vous d'une collaboration à vos frontières afin de pouvoir arrêter et récupérer d’éventuels ressortissants égarés ou, si cela devait arriver, des naufragés. Cela afin de soulager vos propres autorités locales d'une partie de la logistique que risque d'entrainer cet évènement.

Plus généralement, nous tenons à rassurer votre gouvernement, la situation devrait se calmer d'elle-même dans les prochains jours. Les équipages les plus susceptibles de poser problème sont de toute façon déjà sous surveillance et ne devraient pas s'attarder indéfiniment dans la région si la baleine ne ressurgit pas entre-temps.

En vous adressant nos salutations les plus distinguées et l'assurance de notre plus profonde amitié,

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Citoyen Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali


Une partie de la situation a été relayée par le dernier article du Papillon.
Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale

Monsieur le Ministre des intérêts internationaux, tout d'abord le Ministre des Affaires Étrangères vous remercie de nous apporter ces informations. Il vous informe qu'il comprend la situation et est conscient qu'un flux civil est difficile à réguler pour vos autorités cependant, selon la politique intérieur de notre pays qui est très clair, aucun étranger ne peut être toléré sur le territoire de l'Empire des États Latin Francisquien et c'est pourquoi en collaboration avec les Ministère des Armées et le Ministère de l'Intérieur, il vous informe que puisque qu'ils cherchent une baleine qui bloque nos ports ils sont exceptionnellement autorisés à voguer dans les eaux nord de l'Empire cependant aucunes autorités étrangères n'est autorisées à y entrer aux risques d'être abattues. Si il venait a y avoir un incident dans les eaux territoriales de l'Empire, l'armée prendra en charge les civils et seront immédiatement rapatriés au Pharois Syndikaali. Le Ministère de l'Intérieur cependant à décidé qu'aucun civil du Pharois n'est autorisé à circuler sur le territoire terrestre de l'empire sous peine d'être redirigé vers un camp d'étrangers. Le Ministre des Affaires Étrangères comprend votre situation mais ne peut tolérer la mise en danger de citoyens Francisquiens et compte sur vous pour transmettre ces informations à vos citoyens.

Veuillez agréer aux salutations des Ministres,
Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png



A notre cher voisin,

Nous prenons note et vous remercions pour votre réponse claire et rapide. Nos vedettes de secours et garde-côtes stationneront donc en dehors de vos eaux territoriales le temps que le flot de civils se tarisse. Bien entendu, nous vous invitons plus que vivement à vous décharger du poids de la prise en charge de tout citoyen pharois qui aurait la mauvaise idée de poser pied à terre sans autorisation, en le remettant à nos autorités afin de procéder à son arrestation.

Pour l'heure, des consignes calquées sur vos indications sont transmises par radio et haut-parleurs aux navires dans la zone afin que nul ne puisse les ignorer. Nos canaux de communication restent évidemment ouverts à tout message que voudra nous transmettre votre gouvernement en cas de problème.

C'est un plaisir de traiter avec des gens raisonnables.

En vous adressant nos salutations les plus distinguées et l'assurance de notre plus profonde amitié,

https://www.zupimages.net/up/21/13/ii3v.jpg
Bien à vous,
Citoyen Mainio,
Ministre des intérêts internationaux du Pharois Syndikaali
https://nsa40.casimages.com/img/2021/04/25/210425125512351570.png

Message destiné à une puissance étrangère de la part du ministère des affaires étrangères
Longue vie à la république éternelle !


A l'intention du ministre des affaires étrangères,

Que votre nation puisse prospérer en notre ère mondialiste. Et c'est par cette contrainte d'une économie plus globalisée que nous nous devons de coopérer dans les intérêts de chacun et de tous. C'est pour cela que, la République Fédérale de Makt aimerais connaître vos positions vis-à-vis d'une alliance économique (libre-échange) et d'une auto défense mutuelle entre états du nord. Nos ancêtres peuvent être mis en commun par une chose : la mer. Il est donc nécessaire de la protéger pour que nous puissions y naviguer et commercer en toute sérénité.

Bien à vous, Theodor Størksen, Ministre des affaires étrangères
https://nsa40.casimages.com/img/2021/04/25/210425125512351570.png

Message destiné à une puissance étrangère de la part du ministère des affaires étrangères
Longue vie à la république éternelle !


A l'intention de sa Majesté l'Empereur, du ministre des affaires étrangères et du président du conseil des ministres,

Nous sommes ravis que vous acceptez notre offre. Nous attendons patiemment les réponses du Walserreich et de l'Alhtenlant concernant l'accord. Nous préparons une réunion pour en discuter autour d'un dîner officiel à Lullin. Nous vous tiendrons au courant de l'avancée du projet.

Bien à vous, Theodor Størksen, Ministre des affaires étrangères
Signature


☀️ Communiqué du ministère des Affaires étrangères de la Communauté d'Izcalie ☀️


De : Amaury Montgomery, ministre des Affaires étrangères de la Communauté d'Izcalie
À : Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale de l'Empire des États Latins Francisquiens

    Excellence,

    C’est avec une grande peine que nous avons appris l’interception par vos services d’une cargaison de textiles contrefaits en provenance, d’après vos témoignages, du territoire izcale. Sachant qu’ils sont contrefaits, les exportations de ces produits sont déjà par définition illégales et nous ne pouvons vous apporter plus d’informations à ce sujet. Nous vous invitons plutôt à engager la responsabilité de la société qui a vendu et expédié ce colis, ainsi que celle du transporteur, mais aussi de vos services douaniers. De son côté, la Communauté d’Izcalie s’engagera, du mieux qu’elle peut, à vous communiquer toutes les informations nécessaires pour identifier les fautifs.

    Veuillez agréer l’expression de ma très haute considération.


    Amaury Montgomery
    Ministre des Affaires étrangères de la Communauté d'Izcalie
https://nsa40.casimages.com/img/2021/04/25/210425125512351570.png

Message destiné à une puissance étrangère de la part du ministère des affaires étrangères
Longue vie à la république éternelle !


A l'intention de sa Majesté l'Empereur, du ministre des affaires étrangères et du président du conseil des ministres,

Nous vous apportons de bonnes nouvelles : le Walserreich et l'Althenlant ont approuvé l'accord ! Nous sommes heureux de vous accueillir à Lullin autour d'un bon dîner en présence de vos représentants et de ceux de l'Althenlant et du Walserreich. Nous fixons la rencontre au 1er Juin, le lendemain des élections à Makt, symbole d'un renouveau national et régional.

La république éternelle vaincra !
Merci de votre implication, Theodor Størksen, Ministre des Affaires Etrangères
*

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

*

A notre voisin,

Le Syndikaali prend note du décès de l'un de ses enfants.

Vos explications quant aux circonstances de sa mort ne sont toutefois pas satisfaisantes pour nos autorités.

Nous demandons l'organisation d'une contre-expertise menée par des enquêteurs Pharois.

Ainsi qu'un communiqué officiel d'excuse de la part de votre gouvernement.

Enfin, nous attendons la restitution de nos deux autres ressortissants et du cadavre du jeune homme, sans délais.

https://www.zupimages.net/up/21/13/euzz.jpg
Diplomatiquement votre,
Citoyenne Irja,
Ministre de la défense territoriale
*

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

*

A notre voisin,

Nous prenons note de votre non-collaboration.

Ainsi que de vos insultes.

Nous serons toutefois présents afin de récupérer les deux citoyens que vous n'avez pas assassiné.

Ainsi que le corps du citoyen Luukas pour qu'il soit remis à sa famille.



De nouveau, les mers ne sont plus un endroit sûr.

https://www.zupimages.net/up/21/13/euzz.jpg
Diplomatiquement votre,
Citoyenne Irja,
Ministre de la défense territoriale
*

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

*

A notre voisin,

Je vous adresse ce communiqué en mon nom propre, moi, Irja, Capitaine de l’Orion, afin de parler franc.

En espérant vous voir revenir sur vos propos nous nous sommes présenté à l'heure du rendez-vous et vous n'étiez pas là.

Dans quelques heures la presse apprendra la teneur de votre communiqué et votre choix de retenir deux fils de la mer en otage.

Il est encore temps de cesser cette folie.

Rendez-nous ces enfants, acceptez nos conditions et l'histoire retiendra que nous aurons fait le choix de la paix et de la raison.

Refusez et la suite des évènements ne nous appartient plus.

Le Syndikaali ne parle pas d'une seule voix : naviguent sur ces eaux des gens qui ne goûteront guère à vos menaces et pourraient décider de prendre les choses en main.

Ni vous ni moi ne souhaitons en arriver là.

Il n'est pas trop tard.


Néanmoins, de nouveau, les mers ne sont plus un endroit sûr.

https://www.zupimages.net/up/21/13/euzz.jpg
Diplomatiquement votre,
Citoyenne Irja,
Ministre de la défense territoriale
Ministère des Affaires étrangères

Tarkeft, le 7 juin 2004


Imperator Augustus Caius Princeps Louis Ier, Empereur de l’Empire des États Latins Francisquiens

Une grande crise politique a éclaté dans le Nord de l’Eurysie. Le Magermelk a suivi de près l’évolution de ces événements : l’arrestation et les condamnations à mort des adolescents. La République chrétienne-militaire du Magermelk a été très étonnée, puis horrifiée des agissements du Syndicat des poissonniers. Il est tout naturel qu’un état souverain comme l’Empire Latin Francisquien se défende contre ces insurgés étrangers. Nous savons que le Syndicat des poissonniers effectue un rapprochement avec des états communistes comme la Lutharovie. Le danger communiste augmente de plus en plus dans cet amas de chasseurs des mers.
Ces immigrés pharois qui sont arrivé illégalement sur vos terres n’avaient rien à y faire. Aucune personne ne devrait pouvoir poser pied sur un sol sans que l’on ne l’ai autorisé. Il est tout à fait normal de faire payer à ces assaillants le prix de leur crime, comme il est écrit dans votre constitution. Mais le Syndicat des poissonniers, future dictature communiste à en regarder son évolution, a décidé de manipuler les nations du monde entier avec une fausse tristesse, une utilisation des sentiments pour assouvir les fantasmes communistes des pays rouges qui ravagent notre magnifique monde.
Vous l’aurez compris, la République chrétienne-militaire du Magermelk soutient les actions de l’Empire Latin Francisquien.

Mais le gouvernement du Magermelk a également une proposition à vous faire.
Vous avez pu remarquer une centralisation des regards vers le Syndicat de poissonniers et vous, mais le Doyen pêcheur a décidé que vous seriez le méchant, le noble Empire des États Latins Francisquiens serait un pays à abattre. Le Magermelk est un des seuls pays qui voit le monde en objectivité, qui voit que la réalité se trouve dans l’Empire Latin Francisquiens.
Mais cette union diabolique pourrait cacher un sombre dessein. Le Syndicat des poissonniers pourrait décider d’attaquer l’Empire Latin Francisquien, votre nation innocente dans cette affaire. Si d’autres pays tombaient sous la coupe du Syndicat des poissonniers, l’Empire pourrait avoir du mal à se défendre, malgré la grande force de votre pays.
Le Magermelk croit en l’Empire des États Latins Francisquiens. C’est pur cela que le président de la République chrétienne-militaire du Magermelk propose à l’Imperator Augustus Caius Princeps Louis Ier une offre de protection mutuelle. Si un jour, le Syndicat des poissonniers ou un autre pays décidaient de mettre ses menaces à exécution, la République chrétienne-militaire du Magermelk viendrait porter secours à votre pays. L’offre de protection mutuelle est bien sûr à double sens, votre grand empire viendrait en aide au Magermelk si le Syndicat des poissonniers ou un pays communiste attaquerait le Magermelk.


Veuillez agréer nos salutations distinguées.

Maréchal Marc Evrand, ministre des Affaires étrangères

Marc Evrand
*

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

*

A notre voisin,

Si les derniers jours ont été éprouvants pour notre nation, les prochaines années seront calamiteuses pour la votre.

La dernière fois que je vous ai appelé à la raison, vous avez refusé mes conditions et exécuté nos enfants.

Cette fois-ci je ne viens plus proposer une sortie de crise mais vous annoncer nos nouvelles conditions.

Acceptez-les et les mers du Nord retrouveront leur calme.

Refusez et la mer ne sera plus qu'un enfer bouillant pour votre pays et ses concitoyens, une indescriptible source d'angoisse qui marquera si durablement votre mémoire collective qu'elle s'inscrira jusque dans vos légendes et votre culture si bien que plus jamais on ne verra un Francisquien à moins de dix kilomètres des côtes.

Nos conditions les voici :

Tout d'abord, nos conditions initiales sont maintenues :

* Réception des trois corps pour qu'ils soient remis à leurs familles afin qu'elles puissent faire leur feuils, et incinérés à la manière pharoise
* Accueil d'une délégation d'enquêteurs du Syndikaali pour faire la lumière sur les conditions de la mort de Luukas. Ces enquêteurs devront avoir accès à toutes les infrastructures ne relevant pas du secret défense de votre pays et parler à tous ceux dont ils estimeront le témoignage nécessaire, sans entraves ni pressions.

A ces conditions initiales, nous rajoutons celles-ci en dédommagement de nos deux nouveaux morts :

* L'Empire Latin Francisquien devra présenter des excuses publiques aux familles pour l'exécution de leurs deux enfants.
* L'Empire Latin Francisquien devra dédommager les familles pour leurs pertes soit l'équivalent de 3000 Franciliens par mort.
* Enfin, L'Empire Latin Francisquien devra revenir sur sa législation condamnant à mort ceux qui franchissent ses frontières et s'engager à mettre en place un protocole de rapatriement pour les étrangers en accord avec leur pays d'origine.


Ce sont nos conditions, et au vu de votre situation elles sont accommodantes.

Il n'y aura pas de négociations.

https://www.zupimages.net/up/21/13/euzz.jpg
Diplomatiquement votre,
Citoyenne Irja,
Ministre de la défense territoriale
LE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES EST DISSOUS. LES MISSIVES ENVOYÉES ICI SERONT RENVOYÉES À L'EXPÉDITEUR
Haut de page