06/08/2004
18:36:27
Index du forum Continents Eurysie Althenlant

Althenlant Pras Ämdd/ Agence Althenlant Presse

744
DEPECHES DE L'AGENCE ALTHENLANT PRESSE

Sur cette page seront publiées toutes les dépêches de l'Agence Althenlant Presse. Créée en 1948, elle a pour vocation de délivrer des informations brèves, factuelles et libres de toute opinion politique. Il ne s'agit pas d'un média indépendant, mais d'une organisation administrative indépendante auto-gérée. L'agence fait ainsi partie de l'Etat mais n'est en aucun cas sous administration gouvernementale. Les journalistes sont entièrement indépendants et n'ont pas l'autorisation d'être subventionnés par des fonds autres que publics. L'agence Althenlant Presse doit rester conforme à l'article 10 de la Constitution de 1947 relatif à la liberté de la presse, ainsi que l'article 31 de la Constitution relatif aux organisations administratives indépendantes.


Althenlant Prass Ämdd
26 Zodanrejkar Str. 40123 Delkan
2093
DEPECHE APA/AAP 26 05 04 N°91


Olkan; le Gouvernement Fédéral a décidé en Conseil des Ministres de l'allègement fiscal destiné aux Entreprises Personnelles ainsi qu'aux Entreprises de Petite et Moyenne Dimension. Le détail des allègements fiscaux n'a pas été intégralement délivré lors de l'Annonce Publique des Ministres à la suite de la réunion. La ministre des Finances Lena Händsbok a toutefois confirmé que la baisse du taux d'imposition serait plus importante pour les entreprises de Taille Moyenne. Lena Händsbok n'a pas donné plus d'indications, "tout sera précisé dans le projet de loi relatif à l'allègement fiscal des entreprises de droit privé". Ce projet de loi devrait être rédigé "dans les prochains jours" selon les dires de la Ministre, puis envoyé à titre de Projet de Loi Prioritaire avec l'accord du Président Fédéral au Rejkztak (Chambre Basse du Parlement Fédéral Althenlantais qui n'aura dans ce cadre le droit à deux lectures uniquement. Sachant qu'un délai de deux à trois semaines est à prévoir pour la Navette au Bondsrom (Chambre Haute du Parlement Fédéral Althenlantais), puis pour le renvoi au Rejkztak pour effectuer le vote de Dernière Instance. En tout, il faudrait deux mois pour que le projet de loi soit signé par le Président Fédéral pour rendre possible son inscription au Journal Officiel et son entrée en vigueur.
Ce projet de loi s'inscrit dans la lignée du Discours de Politique Fédérale Générale par le Président Fédéral lors d'une allocation télévisée adressée aux Althais le 15 janvier 2004. Dans son discours, le Président signalait l'importance morale d'entreprendre des réformes fiscales et sociales dans les temps difficiles qu'est le début des années 2000. En avril 2004 le taux de chômage atteint un niveau jamais enregistré depuis 1948 (date de la création de l'Institut des Statistiques ASTAT), avec 14.4% de la population active en recherche d'emploi, ce taux culmine même à 22.1% dans le Colsund, et dépasse désormais les 10% dans le Zodanrejk, pourtant la région la plus dynamique économiquement. Le nouveau projet de loi devrait ainsi lutter contre le chômage en aidant les entreprises à recruter plus aisément. Ce projet de loi affronte d'ores et déjà le scepticisme dans les bancs de l'Opposistion, qui selon de chef du groupe SVMA (Parti social démocrate), sera "dans l'ensemble inefficace pour lutter durablement contre le chômage".



APA/AAP
2166
DEPECHE APA/ APP 30 05 04 N°92



Elections dans le quartier de Colsund (nord du pays, capitale Halbark)


Parlement Colsund

Halbark; ce 30 mai 2004 ont eu lieu les élections pour le Parlement de Colsund, un des quatre Etats Fédérés d'Althenlant. Le Colsund, le plus septentrional des quatre, est aussi celui le plus marqué marqué à droite. Le Parti Populaire Libéral dirige l'Etat sans interruption depuis 1948, et les sondages de ces derniers jours ne laissent pas présager d'un changement important dans l'équilibre des partis. Toutefois, le vote pour le PPL semble quelque peu s'éroder depuis les élections de 1996, et cette tendance s'est confirmée en 2000, date des dernières élections dans l'Etat. Le PPL perd dans son aile droite des voix au profit du parti d'extrême-droite Grandeur d'Althenlant présent dans le Parlement de Colsund depuis 1998 depuis la dissidence de certains membres Colsundois du PPL. Cependant, malgré cette relative perte de puissance, le PPL devrait conserver la majorité absolue des sièges. La gauche quant à elle ne devrait pas percer du fait de sa division entre radicaux, socialistes et écologistes, toujours en se maintenant entre 20% et 30% des voix. D'ailleurs le tout nouveau parti vert n'a pas axé sa campagne dans cet Etat, se concentrant plutôt sur les élections de l'Etat de Hawkar l'an prochain, "plus stratégique" selon eux.
La campagne politique des partis n'a pas été marquée de moments forts, tous les partis estimant que le PPL conservera sa majorité absolue. Dans l'essentiel, tous les sujets de l'élection de 2000 ont été repris, sans apporter de projets nouveaux. La campagne a été jugée ennuyeuse par la majorité des Colsundois (78%), risquant de battre le record d'abstentions de 2000, qui, avec 44%, était le plus élevée que dans n'importe quelle élection tenue en Althenlant depuis 1948 et la mise en place du régime fédéral actuel.
Le gouvernement fédéral au pouvoir, issu d'une coalition entre le PPL et les Libéraux ne se soucie guère plus de ces élections, estimant que la victoire appartiendra au PPL. Le Chef du Gouvernement Fédéral Arnold Servant s'estime "confiant" sans dire plus. Il est vrai que le GF souhaite se concentrer sur la rencontre entre chef d'Etats du Nord devant se tenir à Lullin dans deux jours.
Les bureaux de vote fermant comme à leur habitude à 18H, les Colsundois n'ayant pas voté ont encore un peu moins d'une heure pour le faire. Les premières estimations devraient être publiées à 19H.



APA/ AAP
1152
UPLOAD, ELECTION DU PARLEMENT DE COLSUND DU 30 MAI 2004

Le taux de participation pour ce scrutin s'élève à 51,5%, en baisse par rapport à 2000. C'est le plus bas taux de participation à un scrutin tenu depuis 1958 en Althenlant, tous types et dates de scrutins confondus, battant ainsi le record de 2000, lui aussi lors d'une élection du Parlement de Colsund

Les premiers résultats provisoires sont tombés vers 19:30, plus tard que prévu. Le résultat provisoire du scrutin déjoue tous les sondages, y compris ceux publiés quelques jours avant l'élection. Ainsi, le PPL perd sa majorité absolue, une première depuis 1948, tout en restant en tête. Le PPL va donc devoir pour la première fois former une coalition pour pouvoir gouverner. Autre surprise de la soirée, le parti d'extrême-droite Grandeur d'Althenlant, plus petit parti dans le Parlement sous cette législature sortante, se hisse à la seconde place. La Gauche quant à elle reste stable par rapport à 2000, tandis que les Sociaux-Démocrates perdent beaucoup de voix par rapport à 2000, passant de la deuxième à la quatrième place. Comme attendu, Les Verts et Les Libéraux obtiennent un score faible, sans changement notable par rapport au scrutin précédent. Enfin, le Parti Pirate parvient à dépasser le score de 1% requis pour entrer au Parlement, mais ne parvient pas revanche à percer comme il l'espérait.



APA/ AAP
3134
VAGUE D'ATTENTATS EN ALTHENLANT


Une vague d'attentats d'ampleur viennent de frapper la Fédération. Le nombre de victimes est encore incertain, des attaques sont encore en cours sur le territoire, mais il dépasserait le millier.

Le premier attentat a eu lieu à Olkan dans les couloirs de la station de métro H'Verdär, qui dessert le parlement Althenlantais. Cinq détonations successives ont été entendues, deux sur le quai de la Ligne 2 (Lanthurne Ostar/ Navalkamp- Kumark Tawn), trois sur le quai de la ligne 4 (Gare du Sud-Ruwllkan). Les cinq explosions, à 17h14 en pleine heure de pointe ont provoqué un mouvement de panique qui aurait entraîné des victimes supplémentaires. Le Parlement Fédéral, où se tenait un débat sur l'extension du droit au rapatriement familial a du être évacué en toute urgence. Il semblait en effet à travers cette attaque que les assaillants menaçaient le Parlement. Les secours seraient intervenus très rapidement, quelques minutes seulement après l'attaque. Le nombre de victimes sur place dépasserait les 200.

 Olkan Ontargront
Le quai de la ligne 4 à la station H'Verdär quelques jours avant l'attentat

Quelques instants plus tard, des bombes explosent, dans un train de banlieue de la ligne B cette fois, de la relation Marnanzbor- Hammar. Deux bombes auraient explosé vers 17h27 entre les arrêts Fiktan St. et Rödelze. Toujours à l'heure de forte affluence, le train était très rempli au moment de l'explosion. Ici aussi le nombre de victimes est élevé. L'explosion a eu lieu sur une ligne desservant des quartiers à forte proportion d'habitants d'origine étrangère (nord-est dOlkan). Cependant le motif potentiellement xénophobe de l'attaque n'a pas encore été revendiqué.

Les attaques jusqu'à 18h ne visaient que la Capitale, heure à laquelle une attaque eut lieu dans l'aéroport de Nekl-Dekl, le plus grand du pays. Un groupe d'hommes cagoulés et lourdement armés ont tiré sur la foule qui enregistrait ses bagages. Les assaillants ont proféré des mots ouvertement xénophobes avant d'ouvrir le feu. Les assaillants sont ensuite montés dans une voiture dans laquelle leur attendait certainement un complice. Toute trace des assaillants est perdue, il est probable qu'ils aient traversé la frontière pour aller en Walserreich. Ici aussi le nombre de victimes est important. Il semblerait d'après de brèves communications des autorités qu'il y aurait de nombreux ressortissants étrangers, dont la nationalité n'a pas encore été transmise.

Entre 18h et 21h, des attaques au couteau ont touché la ville de Halbark, mais aucun lien n'a été établi avec les attaques à la bombe à Olkan et les tirs de feu à Nekl. Il y aurait 23 victimes, pour la plupart d'origine immigrée. Le président de l'Agglomération de Halbark Rudälvv Mänshorn a déconseillé aux habitants de sortir.

Les deux attaques suivantes sont toujours en cours. Des bombes auraient explosé au sein de la A4 Arena de Vezmar (Hawkar) en plein concert vers 22h10. Des hommes armés seraient arrivés ensuite vers 22h14 et auraient tiré sur la foule. Ces tirs auraient toujours lieu en ce moment, c'est pourquoi tout le quartier a été évacué, les Forces d'Intevention d'Urgence (FIU) seraient sur place et tenteraient de neutraliser les assaillants.

Au même moment, un autre groupe d'hommes armés viserait la salle du Congrès du Parti Communiste Althenlantais et de l'Union des Radicaux de gauche à Karlzkaronna où se tenait une réunion. La situation est similaire à celle observée à l'A4 Arena. L'attaque étant toujours en cours, il est fortement déconseillé aux habitants de quitter son domicile ou son lieu de travail.
Haut de page