06/08/2004
20:39:42
Index du forum Continents Aleucie Aumérine

Activités étrangères en Aumérine

397
Activités étrangères en Aumérine

Ce topic est ouvert à tous les joueurs possédant un pays validé. Vous pouvez publier ici les RP concernant les activités menées par vos ressortissants en Aumérine. Ceux-ci vous permettront d’accroître l'influence potentielle de votre pays sur les territoires locaux. Veillez toutefois à ce que vos écrits restent conformes au background développé par le joueur d'Aumérine, sinon quoi ils pourraient être invalidés.
4806

3 février 2003 - Nomination du premier ambassadeur arkencan en Aumérine.



Arkencheen et Aumérine

L'Arkencheen et l'Aumérine, deux terres avec la Heenylth pour trait d'union.


Par un échange d’ambassadeurs, l’Aumérine et l’Arkencheen ont décidé de se lier par un destin commun, un destin nourrit de la bienveillance et d’une proximité renforcée visant à inscrire la Fédération au sein d’un macro-environnement.

“Il n’y a de prospérité réelle, que dans celle qui vient chercher le bonheur des autres. Sans harmonie, rien ne tient et la diplomatie restera un combat sans perdant.” avait explicité l’un des premiers députés fédéraux Jethro Maynard en 1833, pour décrire les enjeux de la signature de la Charte Fédérale, le document précurseur de la création de la Fédération d’Arkencheen.

Une déclaration depuis théorisée sous la règle du “Cycle des 3 P”:
  • la paix permet le partage commercial entre les nations,
  • le partage commercial permet la prospérité de chaque nation,
  • la prospérité de chaque nation permet de motiver différents intérêts autour d’un maintien de la paix,
  • etc...
Sous ce cadre, l’Arkencheen est profondément attaché à développer un réseau diplomatique qui soit acteur de la paix et de la stabilité régionale.

A cette fin, le nouvel ambassadeur Jethro Maynard s’est vu remettre les honneurs de la Fédération au cours d’une cérémonie d’investiture, présidée par la conseillère fédérale aux affaires étrangères, Martha Fulton. Fait Chevalier de l’Ordre d’Arkencheen pour son engagement passé et présent ainsi que la perspective d’opportunités futures dans la continuité du cycle 3 P, l’ambassadeur Jethro Maynard prendra ses fonctions le 1er mars 2003. Une échéance justifiée par la nécessité d’adopter un temps supplémentaire, pour pallier des contraintes logistiques, comme les travaux de finition de l’ambassade fédérale en Aumérine, ainsi que des contraintes opérationnelles avec la finalisation des équipes diplomatiques à détacher sur place.

La cérémonie d’investiture s’est déroulée dans le remarquable site de Stone Ranch, un admirable lieu de réception heenylthain composé de plusieurs édifices agricoles rénovés en pierre et de son ranch de 4 000 hectares, soit la superficie qu’emprunterait une ville de province pour 8 000 habitants. Un endroit inscrit au patrimoine de la Heenylth. Pendant l’office, la conseillère fédérale aux affaires étrangères a pu prendre la parole pour revenir sur sa collaboration avec le nouvel ambassadeur arkencan d’Aumérine, qu’elle a fini par qualifier d’homme brillant, avec peu d’égo. Lorsque les invités quittèrent un à un l’endroit des festivités, l’ambassadeur Maynard échangea plus franchement avec sa responsable la conseillère fédérale, “Si l’Aumérine n’était pas à moins d’une demi journée de vol et sa culture familière à celle heenylthaine, je vous soupçonnerais d’avoir tenté de vous débarrasser de moi.”

“L’Aumérine n’a de glacial que ses soirées d’hiver Jethro… Bon d’accord peut-être aussi celles d’automne. Mais ce territoire n’est pas si étranger au nôtre et tu devines assez facilement les raisons qui m’ont incité à nommer un ambassadeur heenylthain là-bas. La représentation de la Fédération d’Arkencheen en Aumérine par un anglophone et non un hispanique représente un enjeu majeur pour le positionnement de la Heenylth au sein de la Fédération. Sans ouverture et proximité vers des nations anglophones, la Heenylth perdra de son panache dans le jeu interne à la Fédération. Si une conseillère fédérale heenylthaine n’avait pas saisi l’occasion de nommer un heenylthain comme je l’ai fait, alors celui-ci serait probablement latino et la Heenylth finirait peut-être au sein de la Fédération, comme une étrangère au même titre que l’Aumérine. Nous devons compter dans le jeu international…” martelait la conseillère fédérale Martha Fulton, traduisant chacun des enjeux présents dans la nouvelle affectation de Maynard.

Couple Maynard

Jethro et Rosalia Maynard, le couple diplomatique heenylthain en partance pour l'Aumérine, nommé chevalier de l'Ordre d'Arkencheen.


Quelques semaines plus tard en Aumérine.



L’arrivée de Maynard sur son nouveau lui inspirait beaucoup de nostalgie, lui le heenylthain dont le pays avait rompu avec sa monarchie et dont la généralisation de la langue anglaise dans l’espace public était chaque année un peu plus chahutée par les langues espagnoles et chichbanes, trouvait en Aumérine une culture Heenylth vieille d’un siècle.

Ces détails de côté, Jethro Maynard arriva en Aumérine avec deux objectifs majeurs:
  • intégrer l’Aumérine à la route commerciale traversant la Fédération d’Arkencheen,
  • renforcer l’empreinte culturelle heenylthaine au sein de la Fédération en multipliant les connexions avec des cultures partageant une langue et une histoire nationale avec différents points de connexion.
Haut de page