26/03/2005
06:12:30
Index du forum Règles et inscription Inscriptions Inscriptions validées

[VALIDÉE] Bundesrepublik Walserreich

0

Création de pays : WALSERREICH


Généralités :



Nom officiel : Bundesrepublik Walserreich
Nom courant : Walserreich

Inspirations culturelles :
Allemagne + Suède

Situation géographique :


Langue(s) officielle(s) : Allemand, Suédois
Autre(s) langue(s) reconnue(s) : Finnois

Drapeau :

Drapeau

Devise officielle : « Gott über alles »
Hymne officiel :


Capitale : Westerburg

Population : 39 000 000 habitants


Aperçu du pays :



Présentation du pays :
Le Walserreich est une nation germano-nordique qui s’est constituée laborieusement au fil des siècles et dont la division est devenue la plus grande phobie. Après des siècles de guerre, de violence et de conquêtes, le Walserreich a parfaitement réussi son entrée dans la modernité pour devenir aujourd’hui le chantre mondial du libéralisme économique et politique. Aujourd’hui, plus personne dans le pays ne conteste vraiment le bien-fondé du libéralisme et le pays jouit d’une stabilité politique exemplaire, à peine troublée par les jeux de coalition à chaque élection. Les velléités régionales ont été depuis longtemps réglées par un fédéralisme très fort. Le pays ne se fractionne plus que sur des failles identitaires, culturelles et morales. Tout le spectre politique désire surmonter ces problèmes par le travail et l’expansion économique et diplomatique à l’échelle mondiale, ce qui a amené à la création d’un vaste mouvement d’origine rural, communautariste, isolationniste et très socialisant, qui bouscule de plus en plus le pays.

Mentalité de la population :
Le Walserreich a été pétri par le christianisme et en garde profondément les valeurs, d’où l’étrange alliage entre libéralisme et valeurs chrétiennes. Toutefois, les mœurs ont largement évolué ces dernières années. La jeunesse a connu la libération sexuelle et fréquente de moins en moins les églises alors que les générations précédentes demeurent attachées à ces valeurs venues du fond des âges. Toutefois, la valorisation de la vie est une question fondamentale au Walserreich : le gouvernement maintient une forte (et efficace !) politique nataliste, les fêtes sont nombreuses, la convivialité et l’hospitalité sont des valeurs fondamentales, grande importance des femmes et de la féminité etc. Ce qui a tendance à faire des Walserrois, à l’international, des « imbéciles heureux », travailleurs, obéissants et féminisés.
Les Walserriens sont en permanence tiraillés entre la post-modernité progressiste et la modernité conservatrice, ce qui constitue en fait la principale polarisation de la population nationale, qui se matérialise politiquement et même, de plus en plus, géographiquement.

Place de la religion dans l'État et la société :
Le luthérianisme est officiellement religion d’Etat. Il existe aussi une très forte et très influente minorité catholique. Il n’existe fondamentalement aucune séparation stricte de l’Eglise et de l’Etat, ce qui paraît absolument normal pour l’immense majorité de la population. Pasteurs et évêques demeurent d’incontournables acteurs politiques et des interlocuteurs réguliers du pouvoir fédéral au niveau fédéré. L’Etat ne gère en rien les institutions religieuses.


Politique et institutions :



Institutions politiques :
Le Walserreich est constitué de 12 Länder. Chaque Land a son gouvernement et gère la police, l’éducation et l’environnement.
La principale institution du pays est la Diète, composée de 658 membres, tous élus au suffrage universel à la proportionnelle intégrale tous les 4 ans.
La Diète, une fois constituée, élit un Chancelier après avoir formé des coalitions. Ce Chancelier dispose d’un mandat de quatre ans et compose son gouvernement. La Diète dispose d’un droit de veto sur les nominations des trois ministères principaux : Justice, Défense et Affaires Etrangères.
Le système judiciaire est construit sur une Common Law.

Principaux personnages :
Günther Hammerthal, président du Nationaldemokratische Partei.
Edda Steinwald, présidente du Christlich Demokratische Partei.
Friedrich Wolffhart, président de l’Agrarpartei.
Hannah Drexler, présidente du Linkepartei.
Angela Schutzbaum, présidente du Volkspartei.
Janna Rosenhirsch, présidente de la Walserreich Kreuz.
Mgr Heinrich Siedentopp, président des Kinder des Herrn.
Ralf Schultz, président du Sozialistische Gerichtigkeitspartei.

Politique internationale :
Le Walserreich se veut un pays libéral, ouvert sur le monde et disposé à discuter avec tout le monde.
0
Candidature validée
Haut de page