13/11/2004
15:12:03
Index du forum Continents Eurysie Walserreich

Office des Affaires Etrangères (Auswärtiges Amt)

2549
OFFICE DES AFFAIRES ETRANGERES
AUSWÄRTIGES AMT

« Wir sind das Licht der Schatten »

ae

L’Auswärtiges Amt est l’une des plus anciennes institutions diplomatiques mondiales ; elle fut fondée en 1587 par le Kaiser Wilhelm VI, à une époque où l’expansionnisme walserreichiens vers les terres du Sud-Ouest inquiétait une grande partie des nations continentales. L’Office fut créé initialement pour former les espions du Kaiser aux langues étrangères ainsi qu’aux techniques rhétoriques et à l’infiltration des nations étrangères. Il s’agissait donc initialement d’une officine de formation des espions à la solde du Walserreich. Au sommet de son influence, à la fin du dix-huitième siècle, l’Office dirigeait un réseau de plus de dix-sept mille espions qui rôdaient sur tous les continents et envoyaient chaque année au Walserreich des centaines et des centaines de dossiers, qui sont pour la plupart encore aujourd’hui archivés. Certains demeurent encore secrets, mais la plupart est entre les mains d’historiens qui parviennent ainsi à reconstituer une histoire secrète de l’époque moderne. La puissance de l’Office s’est notamment illustrée dans les différentes guerres qui émaillèrent l’histoire du monde, dont le Walserreich parvenait régulièrement à tirer profit d’une manière ou d’une autre. Certains espions de l’Office inscrivirent leurs noms dans l’histoire et de nombreux livres et films furent réalisés à leur sujet : Otto von Kaiserburg (1620-1691), lointain cousin du Kaiser Wilhelm XI, Rodolf Bloomstein (1632-1700), le « juif de l’ombre », qui s’appuya sur les réseaux mondiaux des synagogues pour tisser une toile sur laquelle s’appuyèrent grand nombre de ses successeurs, et pour terminer, une héroïne nationale du Walserreich, Nia Zylber (1736-1769), fille d’un pasteur de Gutthaven, prostituée et toxicomane à la beauté éblouissante, qui se glissa jusque dans les lits des souverains étrangers pour la gloire du Kaiser.

Au vingtième siècle, la normalisation des relations étrangères du Walserreich a conduit à une séparation stricte entre les services secrets et les affaires étrangères. L’Office a conservé les prérogatives relatives aux relations diplomatiques, tandis que les services secrets ont été déplacés dans une juridiction spécialement taillée pour eux, dans un bâtiment d’ailleurs annexe à celui de l’Office à Westerburg. Aujourd’hui, l’Office a comme mission l’entretien et l’extension du réseau d’ambassades, le développement des relations d’amitié avec les nations étrangères et, en partenariat avec d’autres organisations, la gestion de l’influence culturelle des autres nations au sein du Walserreich. Il compte en janvier 2003 environ 9 000 employés, la plupart recrutée sur concours.


Ministres des Affaires Etrangères (Maître de l’Office)

HERBERT ZÜCKERSTURM (2003-en cours), CDU (Christliche Demokratische Union)

Herbert
6475
Ministère des affaires étrangères hausmaniens

_____________________________________________________________________________________________________________________

HERBERT ZÜCKERSTURM
Ministres des Affaires Etrangères (Maître de l’Office) de la République Fédéral du Walserreich


Zénith, le 21 Septembre 2003
Westerburg

_____________________________________________________________________________________________________________________


Mes salutations monsieur le ministre des affaires étrangères,

La république fédéral d'Hausmanie exprime sincèrement le souhait véritable de porter un intérêt plus sensible à l'égard de la république fédéral de Walserreich, nos services ont relevée une potentialité économique et politique inédite en votre nation, une occasions ultime pour l'Hausmanie de renforcer un peu plus sa position en Eurysie et une possibilité de conquérir de nouvelle horizon sur le front orientale. Les relations passés de nos deux nations ont était que très peu fructueux et ne ce sont basées que sur des échanges commerciales elles aussi peu glorieuse, avec des transactions d'une valeur de 730 000 000 millions de Dollar en 1995, l'Hausmanie à exporter des biens électroniques, militaire et financiers à destination du Walserreich pour une valeur de 480 000 000 millions de Dollar, ainsi qu'en échange nous avons importé des denrées alimentaires provenant du Walserreich pour pour une valeur de 250 000 000 millions de Dollar, nous jugeant cela beaucoup trop faible. Par conséquent nous souhaiterions organiser une rencontre à Zénith (capital haussmanniennes) afin de parvenir à la signature de nouveau accord bilatéraux, par ailleurs il est à noté que la dernière rencontre ayant eu lieu entre nos dirigeant par le passé remonte à 1952, qui nous avez mener a commercer sans réelle apport bénéfique pour nos deux nations étant donné que vous avez un déficit commerciale de 230 000 000 millions de dollar avec l'Hausmanie, de plus l'Hausmanie n'est suffisamment satisfaite de l'exportation actuelle avec votre nation et souhaiterai développée un partenariat plus soutenu qui nous serait bénéfique à nos deux parties.

Au vue de nos relations qui, dans nos souvenir les plus lointain, n'ont jamais connue aucune anicroche où si telle été le cas il ne devait être que le fruit d'un désaccord antérieur, nous aurions souhaité développée en parallèle une ligne politique régionale commun, afin de vous soutenir dans le leadership régional, ainsi qu'en permettant a l'Hausmanie de s'intégrer à vos cotés au sein du leadership Eurysiens.

La république fédéral d'Hausmanie n'est pas qu'un seul état, par le biais du Commonwealth d'Hausmanie (CHEI: Confédération Haussmanniennes des Etats Indépendants) qui est effectif depuis 1722 et officialisé en 1805 par la déclaration du président Hopkins, ce qui fait de l'Hausmanie depuis plus Deux siècles une puissance géopolitique et économique sur le plan Aleucien et mondial, de plus en ayant joué un rôle dans la guerre de 1908 lorsque la Confédération du Naka déclare la guerre et envahi la fédération de l'Albel qui nous à poussé à intervenir afin de protégé notre continent et de soutenir notre allié, de part cette intervention militaire nous avons réussi à repousser l'ennemie hors du continent, alors cependant nous avons pas gagné totalement la guerre, car le Naka a réussi à annexé le territoire Albelois en Asie et ils en garde l'autorité jusqu'à aujourd'hui, mais grâce à cela nous avons renforcé l'influence Haussmanniennes et des états membres sur le continent Aleucien, notamment fâce à l'Arkencheen qui durant la guerre c'était rapprochait du Naka, ce qui durant les décennies avenir instaurera une ambiance de guerre froide, jusqu'a ce qu'une politique d'apaisement soit mis en place au milieu des années 80.

Le Commonwealth d'Hausmanie (CHEI : Confédération Haussmanniennes des Etats Indépendants) c'est est une économie qui durant le XXe siècle, jusqu'à sont pic en 1987 d'avant-crise, a atteint une production économique d'environ 2 500 milliards $ en PIB (PIB cumulé à tout les états incorporée à l'Hausmanie et membre-actif-allié de l'Hausmanie), c'est dans ce contexte de prospérité que l'Hausmanie et sa communauté fraternelle détenait depuis l'après guerre (avec le sauvetage de la fédération d'Albel en 1908) un rôle important au niveau régionale que mondiale, car même si les alliées ont perdu cette guerre (avec la perte d'un territoire), notre intervention (Hausmanie et les territoires incorporer [Commonwealth où CHEI]) à stopper l'avancé du Naka et de l'Arkencheen en Albel.

Malheureusement avec la crise de 1992 qui nous à touché de plein fouée, cela nous à conduit à une politique d'austérité et de repli, qu'aujourd'hui nous regrettons amèrement, cette isolationnisme entretenue depuis une Douzaine années, était une stratégie désastreuse et il à eu pour effets d'éloigner l'Hausmanie et les états-membres (CHEI) de la scène international et d'une influence sur les évènements terrestres. Une opportunité qu'Arkencheen à su saisir au fil du temps, devenant ainsi la première puissance mondiale et ayant une influence importante sur les évènements mondiaux, de plus ayant un allié historique telle que la Confédération du Naka et un départ politico-militaire et économique fructueux avec le jeune Quachaïmar, cela représente une réelle inquiétude à nos yeux, notamment au regard du conflit au Varanya au leur avis divergent aux yeux des homologues étranger, mais qui en réalité cache une toute autre nature sur leur véritable objectif et relation réelle. Même si aujourd'hui là croissance repart doucement depuis la fin des années 90 avec un PIB d'environ 2 100 milliards de Dollar en septembre 2003 pour le Commonwealth, nous avons malgré tous accumulé du retard sur de nombreux plan, notamment le commerce, la diplomatie et l'armement.

D'où l'importance de structurer nos relations futur, en toute corrélation avec la Confédération Haussmanniennes (Commonwealth). C'est à ses fins que nous vous proposons une rencontre a Zénith entre nos chef d'état, afin de redessiné les structure géopolitique et pourquoi pas réussir à une véritable entente, pour que nous puissions être de taille à coopéré avec l'Arkencheen, tout en développant nos atouts, qui est primordial aux maintient de la paix, nous vous prions d'accepter cette visite d'état.

Aujourd'hui ces Dix années de récession économique et de trouble politique et sociale en Hausmanie, tout comme dans certains états du continent, y compris du Commonwealth sont un frein au développement et à la prospérité du CHEI (confédération), c'est pour cela que malgré une conjoncture actuelle en Hausmanie mouvementé, nous voulons revenir sur le devant de la scène mondiale avec la grande force et le grand potentiel que représente l'Hausmanie, notre continent et les pays alliées, donc nous vous réitérons d'acceptez cette rencontre d'état de Trois jours en Hausmanie avec votre président durant le mois d'Octobre ou Novembre 2003, afin de mettre en place de nouveau projet d'investissement en république fédéral du Walserreich, et de la mise en place d'accord et traité commerciaux, politique et militaire, développons ce potentiel fraternelle et amicale.

Je vous pris, mesdames, messsieurs, nos salutations sincère et dévouée.
Cordialement.

_____________________________________________________________________________________________________________________

TOM KIRKMAN
Ministre des Affaires Étrangères de la République Fédéral d'Hausmanie

_____________________________________________________________________________________________________________________

Tom Kirkman
1990
https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png https://www.zupimages.net/up/21/14/2bak.jpg https://www.zupimages.net/up/21/14/1k8g.png


De l'avenir du Canal Pharois et de la présence walserreichienne dans ces eaux

Cher monsieur,
Chère madame,
Cher-e autre,

Veuillez par ce contact agréer nos plus respectueuses salutations au nom du Syndikaali, et vous souhaitant par la même prospérité et joyeux développement, dans le respect bien entendu des valeurs qui communément se doivent d'animer toute nation attachée à la démocratie et la paix. Notre Libre Association entend poursuivre sa tradition de cordialité avec les puissances voisines, espérant bientôt revoir fleurir les ambassades et les congrès qui sont, je le dis comme je le pense mais sans en douter une seule seconde, l'expression la plus distinguée d'une diplomatie moderne et mature.

Ceci étant dit, nous souhaitions attirer votre attention sur la situation du Détroit Pharois, et des divers prétentions territoriales susceptibles d'interférer avec l'entente cordiale qui jusqu'ici a permis à nos pays de se développer sereinement dans une indéniable bienveillance.

https://www.zupimages.net/up/21/14/x8c6.png

Vous n'ignorez évidement pas l'intérêt stratégique de ce détroit, véritable - et seule - porte entre la mer du nord et votre mer intérieure ainsi que les océans de l'ouest. Tout autre passage impose soit un détour gigantesque par le sud et donc extrêmement peu rentable, soit expose à un passage au nord de Nora que vous savez plein de glaciers et sujet au gel pendant l'hiver.

Cette position stratégique est bien entendue une source financière particulièrement lucrative pour nos régions, ce qui explique sans aucun doute l'implantation walserreichienne sur les rives du détroit. Cette présence de plusieurs nations sur un bras de mer n'est, vous le concèderez, pas sans poser quelques problèmes. Problèmes loin d'être insurmontables néanmoins avec un minimum de coordination et de coopération.

Ainsi, ce premier contact a pour objectif de convenir avec vous d'un accord diplomatique visant à clarifier la position de chacun de nos pays quant à ses prétentions sur la région, mais également - nous l'espérons - à convenir d'un accord afin de superposer au mieux nos intérêts afin d'éviter toute anicroche.

Citoyen Joonas,
Ministère des arts, de la culture et de la diplomatie
751
https://nsa40.casimages.com/img/2021/04/25/210425125512351570.png

Message destiné à une puissance étrangère de la part du ministère des affaires étrangères
Longue vie à la république éternelle !


A l'intention du ministre des affaires étrangères,

Que votre nation puisse prospérer en notre ère mondialiste. Et c'est par cette contrainte d'une économie plus globalisée que nous nous devons de coopérer dans les intérêts de chacun et de tous. C'est pour cela que, la République Fédérale de Makt aimerais connaître vos positions vis-à-vis d'une alliance économique (libre-échange) et d'une auto défense mutuelle entre états du nord. Nos ancêtres peuvent être mis en commun par une chose : la mer. Il est donc nécessaire de la protéger pour que nous puissions y naviguer et commercer en toute sérénité.

Bien à vous, Theodor Størksen, Ministre des affaires étrangères
641
https://nsa40.casimages.com/img/2021/04/25/210425125512351570.png[/center]
Message destiné à une puissance étrangère de la part du ministère des affaires étrangères
Longue vie à la république éternelle !


A l'intention du ministre des affaires étrangères,

Nous vous apportons de bonnes nouvelles : l'Empire Latin Franc et l'Althenlant ont approuvé l'accord ! Nous sommes heureux de vous accueillir à Lullin autour d'un bon dîner en présence de vos représentants et de ceux de l'Althenlant et de l'Empire Latin Franc. Nous fixons la rencontre au 1er Juin, le lendemain des élections à Makt, symbole d'un renouveau national et régional.

La république éternelle vaincra !
Merci de votre implication, Theodor Størksen, Ministre des Affaires Etrangères
1974
*

https://www.zupimages.net/up/21/14/y1pw.png

*

A nos chers voisins du Walserreich,
A monsieur Herbert Zückersturm,


Vous ne pouvez ignorer qu'au vu des derniers agissements de votre voisin, l'Empire Latin Francisquien, la donne régionale a changé. Ce pays nous a révélé sa véritable nature, assassinant brutalement et sans aucun procès trois de nos ressortissants. Ce drame qui a profondément touché la communauté internationale, et le Syndikaali tout particulièrement, ne restera pas impuni et plusieurs sanctions commerciales touchent déjà l'Empire.

Le Walserreich est l'une des grandes puissances de la région, nous ne l'ignorons pas, et son poids serait conséquent dans le prochain équilibre des mers du Nord. Il vous appartient désormais de faire un choix : signe l'alliance Boréale aux côtés d'un pays aussi autoritaire et violent qui - au passage - n'est même pas Nordique, ou au regard de son comportement, vous retirer de ce pacte.

Ce serait là bien sûr un acte de bon sens afin d'éviter à votre nation d'avoir à subir les frasques diplomatiques de votre voisin, mais également un beau message envoyé à la communauté internationale. Le Syndikaali, en tant que démocratie libérale, partage vos valeurs et c'est au nom de ces valeurs que nous refusons de soutenir économiquement, diplomatiquement ou militairement une nation aussi dangereuse que celles des Francisquiens. Nous vous invitons chaleureusement à faire de même.

Cette invitation d'ailleurs ne vient pas seule. Nous n'ignorons pas comme une union économique peut être lucrative et quel déchirement cela puisse être de renoncer à l'alliance Boréale. Aussi nous proposons nous de vous faire une contre-offre, une alliance bien plus naturelle avec le Syndikaali, une démocratie nordique comme la votre, et non pas un totalitarisme franc.

La force politique d'une nouvelle alliance, plus ambitieuse et plus lucrative, ferait de notre région l'une des plus forte du monde et donc la plus à même de nous protéger entre-nous, ainsi que nos valeurs. Car c'est bien avant tout de cela qu'il s'agit : sécurité et valeurs. Malheureusement, je crains que l'Empire Latin Francisquien ne vous apporte ni l'une ni l'autre. Le Syndikaali le peut.

Au plaisir de vous lire,

https://www.zupimages.net/up/21/13/ewto.jpg
Bien à vous,
Citoyenne Martta,
Ministre des arts, de la culture et de la diplomatie
Haut de page