13/11/2004
15:01:27
Index du forum Continents Paltoterra Yuhanaca

Actualités de l'Empire [Média et presse]

3217
Yuhanaca Network


Meeting de Meltica : La Campagne électorale lancée !


Meeting du 18 juin 2004 à Meltica, Parti Libérale
Meeting du 18 juin 2004 à Meltica, Parti Libérale

Samedi, le Parti Libéral a officiellement lancé la campagne électorale pour les élections générales qui se dérouleront en fin d'année. En effet, un meeting du parti majoritaire c'est tenu à la Cuzca Arena, dans la ville de Meltica. Premier jalon d'une longue course d'endurance, ce rendez-vous a été l'occasion pour le parti de tester sa capacité à rassembler les foules. Et forcer de constater que cette capacité ne c'est pas éroder depuis les dernières élections.

Rappelons qu'aux élections générales de 1999, le parti avaient décroché 78% des suffrages, ce qui lui avait permis une majorité absolue large. A nouveau grand favori dans la course à la chancellerie, les libéraux on étaient également les premiers à démarrer leur campagne. Les thèmes aborder lors de ce meeting n'ont pas été une surprise, tant ils sont lié à l'ADN du parti.

Il a notamment été question du sujet écnomique. En effet, le parti libéral fait de son positionnement économique sa principale ligne rouge. Libérale sur le plan économique et capitaliste, le partie promeut une économie de marché déréglementer et un remplacement progressif des services publics par les entreprises du secteur privé. Si le mandat précédent a vue naître une hausse des établissements privés de soin et des fermetures de plus en plus importantes d'hôpitaux publics, la parti libéral promet d'aller plus loin et d'inclure d'autres secteurs dans la marche vers la privatisation. Il est ainsi question d'amener les secteurs de l'éducation et de la sécurité vers le libéralisme. Le parti prône en effet le renforcement de la concurrence entre les établissements scolaires et leur privatisation, afin de permettre une amélioration des services d'éducations. Ce principe pourrait devenir une vérité générale durant la prochaine mandature, le parti ayant annoncé son intention de voir passer le pourcentage d'école publique de 75% à 30% en 5 ans.

De même, la ligne politique annoncée prend le parti d'amorcer la privatisation du secteur de la sécurité. Dans un premier temps, le libéralisme serait introduit dans le secteur de la sécurité routière où des entreprises privés pourrait se voir confier des missions de surveillances et de verbalisations sur les routes de l'empire. Ce premier pas pourrait ensuite être suivie par la délégation de certaines mission, tel que la patrouille, la sécurisation de personnes, ou bien la lutte anti-criminel, à des entités privées, à l'échelle communale. Le parti à même laissé entrevoir une possible réforme judiciaire : la mise en place de tribunaux privés de première instance pour les litiges commerciaux. Une annonce jusqu'alors jamais faites par le parti qui ne rassureras pas ses principaux concurrents. Les libéraux ont tout de même voulu rassurée : l'état serait toujours le garant des fonctions régaliennes tel que nous les connaissons aujourd'hui, et les privatisations ne seraient que des outils afin d'améliorer la qualité des services aujourd'hui assurés directement avec plus ou moins de réussite.

Ses annonces ont en tout cas, étaient acclamés, tant par le public présent au meeting de Teltica, mais également, par nombre d'intervenant sur les réseaux sociaux et les médias. Les premiers sondages donne une adhésion de la population à ses idées à 87%. Au final, il semblerait donc que le parti libéral soit toujours fidèle à ses opinions, et que la population, lui soit toujours dévoués. La campagne risque donc d'être particulièrement difficile pour les partis concurrents.
3041
Yuhanaca Network


Yuhanaca Network

Les plages divines...
La côte du Dieu Soleil est une région longue de 75 kilomètre situé au nord est du pays, entre Melsunica et Ateptana. Elle s’étend depuis la Pointe Mitoltzex jusque la baie de Naomoï. Connue pour ses plages magnifiques, elle reste une zone préservée de toute bétonisation. La plage la plus connu est sans nul doute la Baie de Neltica. Cette petite baie est fermée par deux pointe rocheuse qui se prolonge par de petits ilots proches, facilement accessible à la nage. L’une des pointes, la Xipipoltec, héberge une petite crique discrète. Depuis 1995, la zone est devenue une réserve naturelle terrestre et aquatique, permettant ainsi de préserver le rivage couvert par un sous-bois tropical. Des sentiers relient la plage à la route. Sur ses derniers, les plus chanceux pourront croiser un Pamanac Bleu, une espèce endémique de la région. D’après les légendes locales, les Pamanac Bleus seraient les Premiers Hommes crées par le dieu du Soleil Teltocs, Ketulzo.

plage et réserve
En haut à gauche: Un Pamanac Bleu, En haut à droite: La crique de Xipipoltec, En bas à gauche: La plage de Nemata, En bas a droite: la Baie de Neltica

La culture, les pieds dans l'eau
La côte du dieu Soleil est aussi un haut lieu de culture et d’histoire. On compte ainsi une dizaine de sites archéologiques de tailles diverses disséminaient le long du rivage. Le plus impressionnant de tous est sans nul doute le site de « Ketulzoteca ». Littéralement « Ville du Dieu Soleil »en Teltoc, la fondation de la cité remonte à l’an 633 avant l’ère commune. Elle est alors rapidement soumise par l’Empire Teltocs. La ville passera dans le giron de l’Empire Yuhanaca en – 62  avant de devenir indépendante en 350. Elle sera totalement détruite en 685, lors de la guerre des Deux Empereurs. Les ruines, bien conservées, sont situées sur une falaise surmontant les plages de sables blancs. Il s’agit de l’un des sites les plus impressionnants de la Confédération.

culture
A gauche: les restes du fort cotier, A droite: Le temple du Soleil

Amaltepi, la perle du Soleil
Amaltepi est la plus grande ville de la Côte du Dieu Soleil. La cité, de 43 564 habitants, a de tout temps était un haut lieu de l’artisanat. Elle est notamment connue pour la confection d’habit haut de gamme, réputation couronnée au XIXe siècle, date où la famille impériale a établi ses ateliers dans la ville côtière. Déambulaient dans les rues d’Amaltepi aux sons des guitaristes de blues, découvraient les ruelles étroites de la ville haute, goutaient la gastronomie marine locale et n’oubliaient pas d’explorer les recoins de la Place des Dieux. A l’automne, venait admirer le « Ketulzotolc », véritable défilé traditionnel Yuhanaca. Vous pourrait assister à la fête du Dieu du Soleil dans une euphorie générale.

ville d'Amaltepi
A gauche: Vue d'ensemble d'Amaltepi, A droite: Ruelle de la Lune

Comment s'y rendre ?
  • En voiture, prendre l'A8 et sortir à la sortie Amaltepi et suite la R51 vers l'est pour parcourir la côte
  • En train, rejoindre Melsunica et prendre la ligne IR15 en direction d'Ateptana et descendre à Amaltepi
  • En avion, l'Aéroport Internationale de Melsunica assure un vingtaine de liaison nationale et une trentaine de liaison internationale. L'aéroport régionale d'Amaltepi est désservi depuis Teltica, Tecmatec et Massilac
panorama de la region
Haut de page