13/11/2004
18:08:57
Index du forum Continents Afarée Ardchouja

[PRESSE] La presse National Ardchoujais

920

La Presse du Peuple

Drapeau

Nouveau président nouvelle aventure

Drapeau
Le nouveau président Idir N'aiteki

Après des semaines de campagne, l'élection présidentielle est terminée. On sait désormais le nom du nouveau président de la République : il s'agit de Idir N'aiteki (Parti socialiste révolutionnaire)
Le nouveau président déclare que son mandat sera rempli de bonnes choses pour la nation, et promet qu'il va accomplir tous ce qu'il avait cité dans son programme électoral, et a aussi parlé des problèmes ayant survenu à la région orientale et promet au peuple de Ardchouja de résoudre le conflit de manière pacifique.
Il a précisé que même s’il venait de la région du nord, il est au service du peuple tout entier et qu'il considère qu’appart nos différences culturelles on est un seul et unique corps, le corps Ardchoujais.
Il a terminé son discours en criant haut et fort "je suis aujourd'hui choisit par le peuple et je serais toujours pour le peuple" citant ainsi la devise national "pour le peuple et par le peuple"

VIVE LA PATRIE ET VIVE LE PEUPLE
400
La Presse du Peuple
Drapeau
Mécontentement chez les séparatistes arabes

Amir Ibnu Damir dans un interview avec une presse régional prétend que les élections présidentielles en était falsifier et que jamais Ardchouja n'a eu d'élections honnêtes, et rajoute en disant que un jour la région orientale sera libre de la manipulation, Que répondra le président à ses mensonges et que fera le gouvernement contre ses menaces ?

Drapeau


VIVE LE PRÉSIDENT ET VIVE LE PEUPLE
1145
La Presse du Peuple


Image

Le 14/07/2004

Horribles attentats à Al Ayyadh


Image

Hier soir la ville de Al ayyadh est victime d’horribles attentats, 2 hommes avec des ceintures explosifs et un camion rempli d’explosifs, commettent des attentats-suicides, dans un commissariat au centre de la ville au quartier appelé "chouhade", une boite de nuit au quartier tourstique au sud de la ville et le camion a attaquer un point de contrôle policier à la sortie de la villes. On décompte plus de 50 de morts pour le moment et moins de 120 blessés dont une cinquantaine grave. Pour le moment la police est encore entrain d'identifier et compter les victimes.
Un ordre et donné à l’armée pour sécuriser la zone, et la police a ouvert une enquête, les terroristes n'ont pas été identifié pour l'instant, et la police scientifique a déclarer que ça va prendre du temps à cause de l'état des corps, ils sont des jeunes venus de petits villages à la région orientale.
Ces terroristes sont soupçonnés d’appartenir au parti des séparatistes arabes, mais pour le moment rien n’est prouvé, et tandis que même ce parti n’a rien revendiquer pour l’instant.
Le président ardchoujais Idir N'aiteki déclaré qu’il donnera un discours prochainement au sujets de ces attentats.


Quelques photos des lieux prisent par notre journaliste sur place:

Image
Image
Image
1709
La presse du peuple

Image


Le président fait son discours


image

Le président Idir N'aiteki prend la route à Al ayyadh le matin, regarde les lieux et rencontre les familles des victimes, il a insisté à venir et faire son discours à Al Ayyadh pour montrer aux terroristes qu’il n’a pas peur d’eux.
Le président a commencé son discours par :
« Chers peuple Ardchoujais ce jour est un jour ou notre nation doit s’unir comme jamais, car ces attentats signifie qu’il y a des traitres parmi, oui chers compatriotes des traitres, des gens qui sont capable de faire ce genre crimes, on ne peut que les appelés des traitres ‘Khyankes (en Nescar)’, je jure devant vous que on va combattre s’il le faut, le plus important c’est de savoir qui est la cause de ces attentats, et je vous dit aujourd’hui et devant le monde, je vais prendre toutes les mesures nécessaires contre les gens qui menaces la paix en Ardchouja… »


Les victimes


Des premières mesures de sécurités ordonnés par le président en été prisent.

Les attentats ont connu une grosse attention par tout le gouvernement, le président et prêt a Payez tous les frais des funérailles des ardchoujais et l’envoie des corps pour les non-ardchoujais, et les blessés sont pris en charge par le gouvernement
La police a communiqué le nombre des victimes et des blessés finals :
71 morts, et 121 blessés dont 34 graves.

38 morts et 57 blessés « font partie de la police nationale. »
28 morts et 63 « des citoyens Ardchoujais »
2 morts « un couple de touriste venus de la République de Saint-Marquise »
1 mort et 1 blessé « touristes venus de la Communauté d'Izcalie »
2 morts « touristes venus de la Fédération d'Albel »

Le ministère du tourisme à déclarer :
« C’est un triste jour pour l’humanité Toutes nos condoléances pour les familles des morts et on souhaite un bonne rétablissement pour les blessés, on sait que ces actes peuvent nuire au tourisme dans notre pays, mais on espère que ce genre de crimes ne se répète plus »

Image
Image

VIVE LA PATRIE ET VIVE LE PEUPLE
1168
La Presse du Peuple


Image

Le 19/08/2004

L'enquête sur les attentats à Al Ayyadh


Image

Après plusieurs jours de recherches, le bureau des services spéciales (BSS) a déclaré que après une enquêtes très approfondie ils ont arrivés à savoir les terroristes grâce a des caméras de surveillances d’une pharmacie a l’entrée de al ayadh, c’est grâce à hamid inamir un employé de la pharmacie qui a remarquer le camion qui s’est explosé qui passe devant la pharmacie, grâce a l’analyse faites par le BSS, ils ont découvert le visage du chauffeur.
Après cette découverte le BSS a envoyé ses forces spéciales en mission pour chercher dans tous les caméras de surveillance à toutes les entrées de la ville pour après 15 jours ils découvrent les 2 autres terroristes.
La police scientifique a déclaré que l’adn correspond aux terroristes
Les noms des terroristes sont karim henawi, saleem rajalah, et kamel sourana, des jeunes qui sont venu du village Bachiria a l’est du pays, le village où se trouve le siège du parti des séparatistes arabes, ils sont des membres du parti.
Hier le président a donné l’ordre d’arrêter tout membre du parti et toute personne ayant main avec ce parti, et un mandat d’arrêt spécial a été donner pur arrêter le chef du parti Amir Ibnu Damir qui s’est enfui et maintenant il est recherché.


Image
Image

VIVE LA PATRIE ET VIVE LE PEUPLE
1288
La Presse du Peuple


Image

Le 22/08/2004

Moussa Jeyko accusé de racisme envers la population orientale du pays


image

La diffusion d'une blague sur le racisme dans son dernier passage dans l’émission télévisé « parlons de tout » qui se diffuse sur la chaine de télévision « Al Ardchoudia », l’humoriste ardchoujais Moussa Jeyko a créé la polémique sur les réseaux sociaux.
La blague n'est pas passée. Le célèbre humoriste a été accusé de racisme contre la population arabe du pays à la suite de cette blague.

Cette émission passe chaque jeudi à 21h en direct, elle a pour habitude d’accordé 10 minutes à l’humoriste pour faire un sketch, cette fois ci son sketch parlé des attentats qu’a subit la ville de Al Ayyadh, la blague qui a créée polémique est : « c’est quoi Un oriental qui a chaud ... une bombe » (ps : un oriental c’est un citoyen de la région oriental du pays ou y a eu les attentats).
Une vague de mécontentement sur les réseaux sociaux de gens de différent régions (nord, sud, et orientale), montrons que c’est bien de rire, et qu’il faut avoir un sens du deuxième degré, mais la c’est du racisme pur, et qu'il faut évité de faire ce genre de blague car cela touche la base du pays, et cette base c’est la diversifié, Ardchouja est riche par sa différence donc il faut arrêter de créer la haine entre les communautés ardchoujaise.
Des avocats ardchoujais se sont réunie pour posé plainte devant le tribunal contre Moussa Jeyko pour racisme.

Image
Logo de L'émission
VIVE LA PATRIE ET VIVE LE PEUPLE
Haut de page