15/11/2004
17:28:39
Index du forum Continents Aleucie Lofoten

[GOUVERNEMENT]Composition actuelle du cabinet de la Chancellerie et de l'Althing

Chancellerie



Au nom de son excellence, le Gouverneur Général M. Jesper Berg, garant de la Charte d'Union, le cabinet de la Chancellerie des Provinces-Unies du Lofoten présente la composition de son gouvernement, élu démocratiquement par la légitimité du peuple Lofoten lors du suffrage exprimé le 29 Septembre de l'an 2003


Cabinet de la Chancellerie des Provinces-Unies du Lofoten :

  • Chancelière : Mme Sigrid Olfgarson
  • Vice-chancelier : M. Thomas Eriksen


  • Conseiller Fédéral du Trésor : Ingrid Bø
  • Conseiller Fédéral aux Affaires Etrangères : Brunehilde Wanger
  • Conseiller Fédéral de la Défense : Harald Vold
  • Conseiller Fédéral de l'Education : Ragnhild Gudbrandsen
  • Conseiller Fédéral de la Sécurité Publique : Hans Djupvik
  • Conseiller Fédéral aux Affaires Culturelles : Frida Von Graff
  • Conseiller Fédéral du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme : Jean De La Forge
  • Conseiller Fédéral de l'Agriculture : Veslemøy Mørkrid
  • Conseiller Fédéral du Travail : Anita Rygg
  • Conseiller Fédéral de l'Energie et des Transports : Stefan Christensen
  • Conseiller Fédéral de l'Environnement : Øystein Røger
  • Conseiller Fédéral de la Justice : Dag Ottesen
  • Conseiller Fédéral aux Affaires Maritimes : Hilde Djupvie
  • Conseiller Fédéral de la Santé, des Sciences et de la Recherche : Erik Skjoldbjærg

  • Porte-parole : Jo Nesbø
  • Chef d'Etat-Major : Trygve Røyneland

Composition de l'Althing des Provinces-Unies du Lofoten :

La Chancelière Sigrid Olfgarson (les Unionistes) a été reconduite au gouvernement à la suite des élections du 11 septembre 2003. Une coalition gouvernementale de centre-droit Unionistes-Parti Ecologique, aussi appelée coalition émeraude ou bleu-vert, de la couleur des deux partis en question s’est mise en place totalisant 58 sièges sur 100. Ci-dessous la répartition officielle et validée des 5 partis politiques lors des élections parlementaires :

Althing

  • le Parti Social Démocrate :parti de centre-gauche, deuxième parti historique du pays. Se réclame du socialisme à la nordique, d'inspiration modérée et libérale. Connu pour avoir instauré le salaire minimum et le Service Fédéral de Santé (sécurité sociale). Son influence reste forte même si elle tends à diminuer au profit de l'extrême gauche notamment. Ils souhaitent plus de régulations et de contrôle, notamment fiscal, sur l'économie du pays.
  • les Unionistes : parti de centre-droit, premier parti du pays. Très libéral, plus conservateur socialement que le parti social-démocrate, très attaché au fédéralisme et au maintien de l'union des provinces. La majorité des Chanceliers sont issus de leurs rangs. Même s'ils restent le parti majoritaire, ils ont désormais besoin d'alliés politiques pour obtenir une majorité absolue à l'Althing.
  • le Front Populaire : Parti de gauche et d'extrême gauche, d'inspiration marxiste, milite activement pour le revenu universel, la taxation des plus riches, et la gratuité totale des soins et des études. Communément appelés parti communiste ou tout simplement les communistes. Leurs idées font recettes parmi les couches populaires et les populations violemment exclue du capitalisme.
  • le Parti Ecologique : parti centré sur la protection de l'environnement, autrefois allié des socialistes, désormais alliés des Unionistes. Ont œuvré pour la création du Service Fédéral aux Parcs et Forêts et le développement des energies renouvelables. Extrêmement populaires, ils sont arrivés second aux dernières élections parlementaires, leur permettant d'accéder au pouvoir grâce à un accord avec les Unionistes.
  • le Køenig Halfgård : parti de droite nationaliste, souverainiste et favorable au rétablissement des relations coloniales avec la métropole maktoise, avec une symbolique inspirée des anciens mythes nordiques. Socialement très conservateur, souhaite la fin de l'état laïc, et que le Norvégien devienne la seule langue officielle, bien que parlée par une minorité de la population. Sont également accusés de séparatisme et de vouloir faire sécession avec les Provinces du Sud. Le Nord sécessionniste est l'une des plus grandes menaces intérieures auquel doit faire face le gouvernement des Provinces-Unies. Ils sont également partisan de l'application stricte de la Charte d'Union et donc que la peine de mort soit de nouveau réactivée.



"Unis dans l'honneur, invaincus nous demeurons"
Longue vie aux Provinces-Unies du Lofoten
Haut de page