26/03/2005
07:45:54
Index du forum Continents Eurysie Damanie

[Infos] Personnages importants de Damanie

3689
Sineag Buiseid

Son passé :

Sineag Buiseid est issue d’une famille d’agriculteurs de Pheadrinn. Lors de la guerre contre Ciardhai, elle a refusé de prendre les armes pour le Roi de Pheadrinn, clamant que cette guerre ne servait les intérêts que de l’aristocratie et non pas du peuple. Elle part donc pour Caodaig, où elle fait la rencontre de l’idéologue Myshelov Kliment Dmitrievich, dit « Chev ». Chev est un réfugié oriental ayant fui les régimes communistes à cause de ses idées : Il prône un communisme plus « véritable » selon lui, à l’image de Karl Marx. Sineag et Chev séjournent durant 2 ans au Vogimska, pays natal de Chev. Mais, petit à petit, Chev et Sineag se disputeront de plus en plus, cette dernière défendant un communisme nouveau, plus ordonné, plus modéré, plus juste : ce qu’on nommera plus tard le Buiseidisme. De plus Sineag est athée, et Chev profondément orthodoxe, et cela mènera à de nombreux différends entre les deux amants.

Elle repart finalement au Damann sans Chev, où elle prend part aux premiers mouvements révolutionnaires, et finit par devenir la dirigeante de la Juste Armée, qui prendra contrôle de nombreuses parties du Moireas. Elle rencontre ensuite Anduin Deoir, avec qui elle devient très amie. Mais lorsque Deoir pactise avec l’Archidruide Leoideach, Sineag coupe totalement contacts avec pour manifester sa désapprobation. Lors de la proclamation de la République révolutionnaire des Damann, elle refuse d’intégrer le parti des Républicains, et fonde les Rouges, un parti rassemblant de nombreux communistes, socialistes et marxistes.

Elle finit finalement par signer la Charte de l’Alliance démocrate, qui promet un parlement, ce qui renoue certains de ses liens avec Deoir. Celui-ci tente plusieurs fois d’enterrer la hache de guerre, mais Buiseid ne lui fait plus confiance « Anduin a sombré dans un capitalisme fourbe qui n’a plus rien de révolutionnaire. Il a abandonné le Progrès pour rentrer dans les cases des autres pays occidentaux. Anduin m’a déçu ».

Le 9 décembre 2004, Sineag Buiseid est élue Consule aux élections nationales, et entre en fonction le 15. Sa première action fut la création d’un Parlement.

Son idéologie :

Buiseid n'est pas marxiste. Elle reconnait le concept de classes sociales, mais n'est pas partisane d'une lutte des classes. "La hiérarchie est pour moi un concept important, et maintenant l'ordre. Une classe dite "supérieure" a le devoir de protéger la classe dite "inférieure". Mais pour cela, cette dernière se doit d'être coopérative et donc manifester d'une certaine obéissance. Ce que je rejette en temps que révolutionnaire, c'est le système de castes, pas le système de hiérarchie. Certaines castes avaient des privilèges, du pouvoir, d'autres n'avaient que des devoirs, et il n'y avait pas de relation de protection-reconnaissance entre elles. De plus, c'était majoritairement par naissance qu'on appartenait à une caste. On nous imbriquait dans des cases, et nous n'avions pas le choix.".

Buiseid défend les idées du Communisme. Elle lutte activement contre la déloyauté dans le domaine de l'économie, et est très sceptique quant au concept de la concurrence. Elle assure qu'elle ne se bat pas contre les Capitalistes mais bien contre les menteurs et les marchands déloyaux.

Elle prône un état communiste qui intervient facilement dans les entreprises qu'il considère comme déloyales. Cet Etat aurait un pouvoir de médiateur entre entreprises, et serait chargé d'assurer une concurrence loyale, une concurrence pour "la qualité plutôt que pour la façon de le vendre". Buiseid mène des campagnes actives contre les publicités mensongères et contre la surproduction et le non-respect de l'environnement et de la santé.

Et à l'avenir ?

A présent à la tête du Damann, Sineag Buiseid est coincé entre la lutte pour la démocratie et la lutte contre le capitalisme (ou "lutte contre le libéralisme déloyal que prônent les Républicains"). Jusqu'alors prônant une République socialiste purement communiste, elle se doit de coopérer avec les Républicains, et ne peut donc pas créer cet état.

Cependant, à l'avenir, Buiseid pourrait se rapprocher du Bloc communiste, et notamment de l'Internationale. Et, si elle remporte la guerre civile, Front démocrate ou pas, elle instaurera sa République communiste.
Haut de page