29/08/2005
19:11:27
Index du forum Scène Internationale Évènements sportifs

Veille sportive | Année 2005

69
Ici seront évoqués les événements sportifs organisés durant l'année 2005.
7884
Boxe

Championnats du monde de 2005
Xallie, Izcalie Izcalie
8-15 juin 2005


Boxe


Les championnats du monde de boxe interviennent tous les 2 ans. Cette année, l’événement a lieu à Xallie, en Izcalie.

Compétition masculine
- 49 kg (Poids mi-mouches)
🥇 Citoyen Torsti (Pharois Syndikaali)
🥈 Xioqui Citlatzotl (Izcalie)
🥉 Rolf Häussler (Etat Jaguellite)

- Au terme d’une finale technique, mais surtout très ennuyeuse, le boxeur pharois Torsti s’est vu attribuer la victoire face au petit poucet autochtone Xioqui Citlatzotl, 1m56 à peine, qui avait l’avantage de jouer à domicile.
- Rolf Häussler, le petit nerveux de l’Etat Jaguellite, est la révélation de cette catégorie. Malgré sa défaite face au champion pharois en demi-finale, il a su terrasser le favori Bashshar Bouteflika (Jozor) dans le match de la troisième place.
- Patt Khumpai (Jashuria) se souviendra longtemps de l’uppercut de son adversaire genevois. Après quelques pas de danse, le tout jeune boxeur de 19 ans s’est écroulé sur le ring.

49-52 kg (Poids mouches)
🥇 Lionel Kellersberger (Hylvetia)
🥈 Gauthier Couturier (Magermelk)
🥉 Amine Al-Harradi (Jozor)

- Une finale serrée entre deux boxeurs de niveau équivalent mais c’est exténué, au bout de dizaines de crochets et d’arcades sourcilières explosées que l’Hylvétien Lionel Kellersberger s’est imposé face à son adversaire du Magermelk, qu’il connait bien
- Une configuration similaire pour le match de la troisième place, avec Amine Al-Harradi (Jozor) qui a du batailler pour vaincre son adversaire maktois.

52-56 kg (Poids coqs)
🥇 Citoyen Veikka (Pharois Syndikaali)
🥈 Hassan Chafik (Jozor)
🥉 Agnar Borresen (Makt)

- Un parcours sans faute pour le jeune Citoyen Veikka, qui s’est débarrassé de tous ses adversaires sans la moindre difficulté, se payant le luxe de battre Hassan Chafik (Jozor), le champion en titre de la catégorie.

56-60 kg (Poids légers)
🥇 Gwydyon Gower (Iwwerdon)
🥈 Timur Romanov (Lutharovie)
🥉 Torbjørn Mathiasen (Makt)

- Une finale sans surprise pour le champion Gwydyon Gower, qui a écrasé son adversaire lutharovien Timur Romanov, qui a fait de la figuration durant le match.
- À noter la belle performance de deux boxeurs jashuriens, Banthorn Panomyaong et Somchai Hitapot. La médaille de bronze a échappé de très peu au premier, qui s’est incliné face à Torbjørn Mathiasen (Makt).

60-64 kg (Poids super-légers)
🥇 Fayyad Al-Habib (Jozor)
🥈 Khongtaghar Chingay (Morikhanie)
🥉 Ali Bouzfour (Jozor)

- Le Jozor truste deux des places du podium, avec la plus belle d’entre elles, celle en or. La technique de Fayyad Al-Habib, qui mise sur l’attaque frénétique et le fait de toucher un maximum de fois l’adversaire, est implacable. Son compatriote, issu de la même école, a moins bien exécuté cette technique, mais a pu s’arroger la troisième place grâce à elle.

64-69 kg (Poids welters)
🥇 Valentin Miel (Magermelk)
🥈 Arkhai Khasar (Morikhanie)
🥉 Abdelaziz Bikri (Jozor)

- Valentin Miel, le fils du maire du maire d’Arcole a créé la surprise en s’imposant dans cette catégorie, généralement disputée entre la Morikhanie, le Jozor et l’Iwwerdon. Avec sa taille de guêpe, le fils du commandant Mielle a fait le buzz.

69-75 kg (Poids moyens)
🥇 Rachid Al-Madini (Jozor)
🥈 Mohamed Nissaboury (Jozor)
🥉 Citoyen Joonas (Pharois Syndikaali)

- Assez rare pour être soulignée, la finale a opposé deux représentants du même pays, et qui se connaissent parfaitement, puisqu’ils sont entraînés par la même personne. Un match très technique, respectueux mais sans réelle prise de risque.

75-81 kg (Poids mi-lourds)
🥇 Tearlach Matasan (Iwwerdon)
🥈 Barthélemy Fouquet (Magermelk)
🥉 Demyan Vinogradov (Lutharovie)

- Une fois de plus, Tearlach « le Viking » Matasan n’a pas déçu, tant au niveau de son show, durant lequel il arbore une couronne royale, que de sa super performance. Néanmoins, Barthélemy Fouquet, nettement moins photogénique avec son visage abîmé par un accident de moto, s’est bien défendu.

81-91 kg (Poids lourds)
🥇 Martin Hochmuth (Hylvetia)
🥈 Arkhai Khasar (Morikhanie)
🥉 Magnus Ibsen (Makt)

- Martin Hochmuth, l’ogre du Tyrland, fils de berger, a réussi à décrocher l’or malgré une blessure dont il a été victime après une chute dans les montagnes. Arkhai Khasar en a fait les frais : c’est complètement essoufflé qu’il a fini le match.

+ 91 kg (Poids super-lourds)
🥇 Noureddine Elmandjra (Jozor)
🥈 Buri Bulchiru (Morikhanie)
🥉 Citoyen Jori (Pharois Syndikaali)

- Avec ses deux mètres de haut et ses 105 kg, Noureddine Elmandjra ne passe pas inaperçu dans l’arène de Xallie mais c’est moins sa puissance que sa technique qui a eu raison de son adversaire des steppes.



Compétition féminine
- 48 kg (Poids mi-mouches)
🥇 Marisa Zesiger (Hylvetia)
🥈 Yarina Zakharovna (Lutharovie)
🥉 Rosa Theriault (Izcalie)

- Marisa Zesiger n’a pas eu de mal à se défaire de Yarina Zakharovna, favorite des bookmakers mais qui a eu une compétition compliquée et fatigante. L’Hylvétienne remporte ainsi une médaille d’or sans forcer, grâce à un heureux concours de circonstances.
- En huitièmes de finales, deux boxeuses de Morikhanie, ont du s’affronter en duel, limitant de fait les chances de victoires de l’une de ces nations phares de la boxe féminine. Victorieuse, Sayinaral Qayag a du s’incliner en quarts de finale.

48-51 kg (Poids mouches)
🥇 Lydia Afanasievna (Lutharovie)
🥈 Barberine Caissy (Izcalie)
🥉 Citoyenne Annukka (Pharois Syndikaali)

- Départager les deux finalistes fut extrêmement compliqué, d’autant que le combat fut entrecoupé de nombreux temps morts médicaux. Mais c’est finalement Lydia Afanasievna qui, la force tranquille, décroche l’or.

51-54 kg (Poids coqs)
🥇 Citoyenne Roosa (Pharois Syndikaali)
🥈 Lucie Waser (Hylvetia)
🥉 Taija Pekkala (Genevois)

- Pas de réelle surprise en finale, avec la qualification de Lucie Waser, qui a été techniquement supérieure, contraignant son adversaire hylvétienne à la défense toute la durée du match.
- Mais c’est surtout Taija Pekkala (Genevois), qui a suscité les acclamations du public. La jeune femme, largement outsider, a réussi l’exploit d’en venir à bout de ses adversaires lutharoviennes et izcales, avant de s’incliner face à Lucie Waser en demi-finale. Elle finit toutefois avec le bronze, après son match face à Margot Saunier (Magermelk).

54-57 kg (Poids plumes)
🥇 Botokhui Targhun (Morikhanie)
🥈 Liliane Tassin (Izcalie)
🥉 Solbjørg Bruhn (Makt)

- Botokhui Targhun, la guerrière des steppes très fantasque mais manquant quelque peu de fair-play, a comme d’habitude donné une finale hauts en couleur, reléguant la timide Liliane Tassin dans l’ombre.

57-60 kg (Poids légers)
🥇 Silugukhan Qatakhan (Morikhanie)
🥈 Raphaëlle Leloup (Magermelk)
🥉 Ogul Gaimysh (Morikhanie)

- Raphaëlle Leloup, la boxeuse à la longue chevelure blonde, avait démarré son match sur les chapeaux de route mais profitant d’une baisse de vigilance, son adversaire Silugukhan Qatakhan, plus expérimentée, a fini par prendre assez vite le dessus.


60-64 kg (Poids super-légers)
🥇 Sorghaghtani Beki (Morikhanie)
🥈 Victorine Fuselier (Izcalie)
🥉 Olivia Doiron (Magermelk)

- Une finale houleuse entre la boxeuse Sorghaghtani Beki et son adversaire izcalienne, qui a contesté le verdict du jury et qui a quitté le ring sans saluer la Moritonne. Un manque de fair-play qui pourrait bien être sanctionné par la fédération internationale de boxe.

64-69 kg (Poids welters)
🥇 Bartolina Eschler (Hylvetia)
🥈 Botokhui Targhun (Morikhanie)
🥉 Temulun Abagai (Morikhanie)

- Également militante du Parti des automobiles, Bartolina Eschler a roulé des mécaniques face à Botokhui Targhun, favorite des bookmakers. Un combat serré à la faveur de l’Eurysienne, qui avait déjà rencontré la Morikhanie en demi-finale, représentée par Temulun Abagai.

69-75 kg (Poids moyens)
🥇 Sayinaral Qayag (Morikhanie)
🥈 Matryosha Morozova (Lutharovie)
🥉 Brit Folland (Makt)

- Une finale d’une rare violence, et sanglant, écourté dès le troisième round après un direct fatal de Sayinaral Qayag, qui a mis totalement KO la Lutharovienne, qui a mis plus d’une minute avant de reprendre ses esprits. Également esquintée, Sayinaral Qayag a tout de même eu la lucidité nécessaire pour fêter la victoire avec ses amis.

75-81 kg (Poids mi-lourds)
🥇 Hortense Bittencourt (Magermelk)
🥈 Marianna Kozlova (Lutharovie)
🥉 Citoyenne Eeva (Pharois Syndikaali)

- Hortense Bittencourt a hérité d’une adverse assez coriace en finale mais profitant d’un moment de faiblesse, elle a donné un crochet qui a fait tomber la Lutharovienne, avant de décrocher l’or. Parce qu’elle le vaut bien.

+ 81 kg (Poids lourds)
🥇 Antoniya Zakharova (Lutharovie)
🥈 Charlotte Bonhomme (Magermelk)
🥉 Citoyenne Marjatta (Pharois Syndikaali)

- La Camarade Antoniya, qui travaille comme couturière en Lutharovie, a construit son jeu de fil en aiguille, avant un uppercut qui a mis son adversaire K.O. La Citoyenne Marjatta a quant à elle profité de sa médaille de bronze et de sa tribune médiatique pour rendre hommage aux adolescents par le régime francisquien, il a un an déjà.
7401
Tir à l'Arc
(Compétition validée avec l'aide du Chancelier-Animateur)
Championnats du monde de 2005
Hylvetia
Ludendorff, Confédération d'Hylvetia
16-30 juillet 2005

Tiralarc


Les championnats du monde de tir à l'arc interviennent tous les ans. Cette année, l’événement a lieu au sein de la Confédération d'Hylvétia.
Compétition masculine
tirsalle
Tir en salle
🥇 Oyûn Tagrik - (Morikhanie)
🥈 Etienne Lecrecy - (Magermelk )
🥉 Jürgen Dreier (Etat Jaguellite)

Le compétiteur et ultra-favori  Oyûn Tagrik de Morikhanie fut à la hauteur de sa réputation, ses volées de flèches quasi-parfaites laissèrent peu de chance à ses concurrents. Etienne Lecrecy l'un des favoris également de la compétition, l'étoile montante de l'archerie de la République Militaire Chretienne du Magermelk fut un adversaire à la mesure du Morikhanien  et remplit son Trispot avec régularité mais ne put résister à la pression en ratant presque entièrement sa dernière volée de 3 flèches. Jürgen Dreier quant à lui impressionna par son étonnante concentration et la régularité de ses touches, et il manqua de seulement 2 points la seconde place.


Tir à l'extérieur
tirexterieur
🥇 Kevin Stevenson - (Provinces-Unies du Lofoten)
🥈 Massimo Ruigela - (Sérénissime République de Fortuna)
🥉 Tepo Xuichetlec - (Izcalie)

Malgré un premier tir raté aussi inattendu que maladroit, cela ne déstabilisa pas pour autant le célèbre archer Lofotène Kevin Stevenson, dont les flèches parcoururent la distance des 70 m pour atterrir au centre du blason avec une impressionnante précision. Massimo Ruigela de la Sérenissime République de Fortuna quant à lui n'a pas non plus à rougir de ses performances,  sa maîtrise de l'arc à poulie n'est plus à démontrer, même si malheureusement pour lui quelques erreurs d'estimation et de précision lui ont coûté de précieux points.
Et enfin, l'outsider que personne n'attendait, Tepo Xuichetlec de l'Izcalie, a véritablement surpris, malgré ses 19 ans tout juste, par son impassibilité et sa grande régularité. Seules deux flèches en fin de parcours ont manqué leur blason, mais ce jeune espoir est promis à un bel avenir dans le monde de l'archerie sportive.


Tir en campagne
tircampagne
🥇 Herman Burgdorff - (Etat Jaguellite)
🥈 Johan Mendelssöhn - (Provinces-Unies du Lofoten)
🥉 Gyao Khalkador - (Morikhanie)

Hermann Burgdorff de l'Etat Jaguellite, spécialiste reconnu de l'arc nu, a survolé la compétition en atomisant littéralement de ses flèches les birdies et gazinières, démontrant sa parfaite maîtrise de  cette displine sur les distances longues et courtes.  Le Lofotèn Johan Mendelssöhn  n'a pas démérité pour autant, malgré son statut de favori, son arc a poulie a présenté un défaut de tension au niveau de la poulie inférieure, ce qui lui coûta la première place. Aucun défaut technique ne peut être invoqué pendant la compétition, chaque archer étant responsable de l'état et de l'entretien de son matériel. La Morikhanie, a encore brillé, grâce à Gyao Khalkador visiblement à l'aise dans les sous-bois et le parcours accidenté du tir nature au point qu'il égalisa le score, contre toute attente, avec l'archer Lofotèn.
Arrivés ex-aequo avec Johan Mendelssöhn, le juge de parcours a toutefois estimé que le Lofotèn avait un désavantage technique par rapport au Morikhanien. Gyao Khalkador n'a pas manqué de faire valoir sa désapprobation par des cris, mais a finalement accepté la décision finale du juge.


Tir 3D
Tir 3D
🥇 Mario Di Scripinelli - (Sérénissime République de Fortuna)
🥈 Viktor Von Rittenberg - (Etat Jaguellite)
🥉Ulysse Ruëlli - (Confédération d'Hylvetia) 

L'étonnante discipline du Tir 3D a désormais ses champions, et si le tir sur animaux en mousse ultra réaliste nourrit toujours autant les polémiques, cela n'a guère eu d'influence sur le Fortunéen Mario Di Scripinelli, qui n'a laissé aucune chance à ses concurrents. 90% de ses flèches ont atteint les 10 points des "zones vitales", creusant un écart significatif avec le Jaguellite Viktor Von Rittenberg, arrivé deuxième, à cause notamment d'un étonnant incident de parcours sur la cible puma, pourtant jugée comme facile, sur laquelle aucune "zone vitale" a été touchée.
Enfin l'Hylvète Ulysse Ruëlli talonne le Jaguellitte, et le suis de près avec seulement 5 points de moins au score final, signant un parcours régulier et sans faute majeure.

Compétition féminine

Tir en salle
tirsalle
🥇 Myriam Aljarawi - (République démocratique et populaire du Jozor)
🥈 Alexandra Borgenhagen - (Provinces-Unies du Lofoten)
🥉 Sana Tarukki - (Pharois Syndikaali)

Myriam Aljarawi, la représentante de la République Démocratique et Populaire du Jozor a survolé la compétition, ses volées de flèches ont fusé avec une facilité déconcertante et ont presque toujours atteint le jaune du "Trispot", mais Alexandra Borgenhagen a su lui tenir la dragée haute pendant près d'une heure, avec un suspense haletant. Mais un petit moment de déconcentration lui a fait perdre une série atteignant seulement la zone rouge des 8-9 points. Arrivée en troisième position, la jeune Sana Tarukki, 18 ans seulement, fut la révélation de ce tournoi. En effet la Pharoise, que personne n'attendait a su se hisser sur le podium à la surprise générale.


Tir à l'extérieur
tirexterieur
🥇 Constantina Ardipolos - (Empire Démocratique Latin Francisquien)
🥈 Latifah Abenaziz - (République démocratique et populaire du Jozor)
🥉 Vivienne Ruëlli - (Confédération d'Hylvetia)

Le champ de tir fut quelque peu perturbé par une météo capricieuse, ce qui gêna certaines concurrentes mais pas l'imperturbable Constantina Ardipolos de l'EDLF. Celle que l'on surnomme l'Artémis francisquienne a enchaîné les 20 et 15 points sur les distances longues. Elle ne fut jamais mise en danger par Latifah Abenaziz du Jozor, l'autre favorite de la compétition, qui malgré un très beau tournois, n'a pas pu égaler le sans-faute de Constantina.
Vivienne Ruëlli de la Confédération d'Hylvetia offre quant à elle une belle médaille de bronze à sa nation organisatrice, en faisant preuve d'une belle régularité tout au long de l'épreuve.

Tir en campagne
tircampagne
🥇 Agrippine Casterion - (Empire Démocratique Latin Francisquien)
🥈 Suniya Bamivayen - (Morikhanie)
🥉 Apolline Laruscade - (Magermelk)

Encore une fois l'EDLF a démontré qu'elle était une grande nation du tir à l'arc, avec sa représentante Agrippine Casterion, qu'on dénomme parfois Queen Agrippine, et qui a enchaîné les cartons pleins sur les "birdies" et les "gazinières" à un rythme soutenu et effréné.
Distancée, la Morikhanienne Suniya Bamivayen, n'a jamais pu rattraper l'écart de points significatif avec sa concurrente francisquienne. Toutefois, celle que l'on a appelé l'Amazone de Morikhanie apportera avec fierté uen médaille d'argent à son pays, également grande nation réputée pour son archerie professionnelle. Apolline Laruscade du Magermelk monte sur le podium à la troisième place, suite au surprenant abandon de la représentante du Bochizuela Ana Goncalves, officiellement pour raisons médicales. Des suspicions de contrôle anti dopage en seraient à l'origine mais conformément au réglement, le forfait l'exonère de se soumettre à des contrôles approfondis.

Tir 3D
Tir 3D
🥇 Michelle Richardson - (Provinces-Unies du Lofoten)
🥈 Zoé De Canterville - (Empire Démocratique Latin Francisquien)
🥉Tove Sodenskär - (Royaume Nordique Genevois)

L'épreuve du tir 3D confirme également que les Lofotènes ne sont pas en reste dans la discipline du tir à l'arc. Michelle Richardson en est une nouvelle fois la preuve, en raflant la première place du podium. Zoé de Canterville de l'EDLF offre quant à elle la médaille d'argent à son pays, ratant de peu la première place en faisant 2 "zones tuées" de moins que son adversaire Lofotène. Enfin le Royaume Nordique Genevois s'offre la troisième place grâce à une très belle prestation de sa ressortissante Tove Sodenskär, qui malgré une invalidation de tir pour dépassement des 60 secondes autorisées, signe un beau parcours. Nul doute qu'elle comptera parmi les jeunes archères de talent pour les prochaines épreuves.


Résultats définitifs :


NATION CHAMPIONNE DE TIR A l'ARC MASCULIN TOUTE DISCIPLINES CONFONDUES :
  • jag
  • Etat Jaguellite avec 🥇 1 médaille d'or, 🥈1 médaille d'argent, et 🥉1 médaille de bronze

NATION CHAMPIONNE DE TIR A l'ARC FEMININ TOUTE DISCIPLINES CONFONDUES :
  • edlf
  • Empire Démocratique Latin Francisquien avec 🥇 2 médailles d'or et 🥈1 médaille d'argent
Haut de page