06/08/2004
21:09:30
Index du forum Scène Internationale Diplomatie internationale

Le voyage de Thomas Wilders

2113

Le voyage de Thomas Wilders


Le long voyage



Thomas Wilders est arrivé aujourd'hui en Hausmanie afin de discuter du nouveau projet de société du gouvernement Westgaulien. Ce projet est pour l'instant inconnu mais il est possible deviner qu'il portera sur la question de la diplomatie Aleucienne. En effet, le ministre des affaires étrangères de Westgau a prévu de se rendre en Hausmanie, au Garaguay, au Bochizuela et en Aumérine ce mois-ci. Ci-dessous, diverses explications possibles sont présentées par des analystes.

Un traité commercial



Les quatre nations visitées ont accès à deux océans. Westgau n'en a accès qu'à un seul. L'accès aux marchés Lavyrien, Aryèdien et Banairai serait grandement facilité par une entente avec l'un de ces pays. La création d'une entente de libre-échange pan-Aleucienne est également à envisager. Il s'agissait d'une promesse électorale du président Noberg. Plusieurs considère qu'il s'agit d'une promesse de longue date du PLC et que de nombreux présidents l'ont répétée puis abandonnée. Peut-être que Noberg sera plus conséquent sur le sujet.

Un projet d'infrastructure



Noberg a nommé Wilhelm Keppler pour être son ministre de l'économie. Keppler a écrit un rapport sur les bénéfices possibles d'un réseau de TGV à travers le continent il y a de cela deux ans. La construction d'infrastructure étant une priorité de l'actuel gouvernement. Il est fort probable qu'un réseau de TGV pan-Aleucien soit en voie d'être réalisé.

Alliance militaire



Les candidats du PLC ont été unanimes lors de la dernière élection: un changement de régime viendra à Albel. Une invasion unilatérale du pays semble pourtant fort improbable. Il serait avantageux de créer une alliance militaire des démocraties Aleuciennes pour marginaliser Albel. Cette alliance impliquerait l'échange d'informations, la couverture aérienne mutuelle ainsi qu'un éventuel embargo économique. Le multilatéralisme permettra de détruire Albel.

La question de Kaui



Le territoire de Kaui cause la controverse. Son gouverneur actuel souhaite l'indépendance mais le PLC refuse cette option. Le parti favorise plutôt l'intégration du territoire à l'une des provinces de Westgau. Cela garantirait 5 sénateurs à l'archipel, 7 si le projet comprend une augmentation de nombre total de sénateurs (ce défendait Noberg lors du débat présidentiel). Si les alliés Aleuciens de Westgau condamnent le séparatisme de Kaui, cela forcerait le gouverneur à négocier.
Haut de page