26/03/2005
07:47:12
Index du forum Scène Internationale Diplomatie internationale

[Chronique : Glenn Kendall] : "Bonsoir, peuples d'Eurysie."

14534
La nouvelle de la part de l'Empire Latin Franscisquien avait atteint La loge du Roi tribal Glenn Kendall. Ce dernier étant actuellement retenu par les francs, la missive fut transmise directement à un responsable qui tenait la loge dans l'attente du retour du Roi tribal. Ce responsable n'est autre que l'un des Homme lige de confiance de sa majesté. Un dragon et amiral reconnu sous le nom de Goulwen Macgoloff. Un seigneur de guerre irritable dont connus de ses pairs pour ses crises de colères mémorables. Notre homme, ou plutôt, notre dragon lisait paisiblement un magazine d'astronomie. Le 342eme volet, dédiés aux aurores Boréales accompagnée d'une rubrique astrologique sympathique. Bref, cela semblait bien parti pour être une bonne journée.

Puis ce connard est arrivé dans la salle.

Il est venu, prétextant avoir un message important à communiquer au nom du Prince impérial en personne de l'Empire latin Franscisquien.


- "Mon seigneur... J'ai de grave nouvelles. Le Roi Glenn ! Il a..."

Goulwen détourna le regard attentif à cette nouvelle impliquant son suzerain et ami.

- "Parles bon sang ! Cesse de faire durer les choses !" Invectiva le dragon. Ses sourcils froncés vers le messager.

- "Je transmet un message de la part du prince Impérial de l'Empire Latin Franscisquien. C'est au sujet du Roi, il a accosté sur la côté pour parlementer et les forces militaires de l'Empire l'ont arrêté et mis aux fers. Ce serait contre les règles de leur pays qui disent selon leurs mots : Il déplia en tremblant un manuscrit. :


- "Article 2 de la loi sur L'immigration au sein de l'Empire Latin Franscisquien:

Toute personne n'étant pas citoyenne est soit immigrante soit
esclave. Toute personne immigrante non régularisée ne bénéficie
d'aucun droits et même fondamentaux ce qui par conséquent les
exposent aux risque d'être réduites en esclavage par un citoyen. Toute
personne n'étant pas citoyenne et étant sur le territoire Francisquien
risque la mort.

Article 3 de la loi sur L'immigration au sein de l'Empire Latin Franscisquien:

Les personnes immigrantes interpellées par l'armée peuvent être
abattues ou faites prisonnières. Dans le cas où il bénéficie d'un statut
particulier dans son pays d'origine il est fait prisonnier le temps
qu'un dialogue soit engagé son pays d'origine. Si aucun accord n'est trouvé
le prisonnier sera tué."


- "Plait-il ?" Demanda Le dragon, interloqué par la stupidité des deux articles cités devant lui.

- "Article 2 de la loi sur L'immigration au sein..."

- "J'avais compris la première fois, espèce de demeuré fini !" Hurla Goulwen, hors de lui. Selon les dires de cet imbécile. Le Roi tribal serait où soit mort, soit en prison ? "PARLES ! Ces débiles profonds ont osé commettre un régicide alors que le dit roi venait parlementer et n'avait pas de grief avec eux ?"

Le messager se recroquevilla devant la soudaine colère fulgurante du dragon.

- "Nn-n-non ! Ce que je voulais d-d-d-dire ! C'est... Ils ont justement décrété qu'il avait été mis aux fers en attendant une réponse de..."

- "UNE QUOI ?" Hurla le Dragon. "UNE RÉPONSE ?ALORS QU'ILS VIENNENT DE METTRE AUX FERS LA PERSONNE VENUE PARLEMENTER ? C'EST UNE BLAGUE ?"

- "J-j-Je... Il est peut-être possible que..." La tête du messager explosa, répandant sa cervelle et une flaque de sang immonde sur le beau tapis orientale et manquant d'éclabousser un majordome se trouvant dans l'angle de la porte du salon. Le dragon avait utilisé le pistolet qu'il avait préventivement déposé sur la table lorsqu'il lisait son magazine. Les coups de feu de manquèrent pas de faire paniquer l'entièreté du voisinage. Le dragon approcha et vida son chargeur dans le corps du macchabée au sol. Un messager Nhorrien qui n'avait fait que transmettre le message. Mais lorsqu'une une mauvaise nouvelle est annoncée comme ceci. Il faut toujours tuer le messager. C'est comme ça. Et même si ce déferlement de violence avait fait un bien fou au dragon pendant un dixième de seconde. Ses emmerdes ne faisaient que commencer. Il leva son arme pour pointer le majordome.

- "Toi ! Ne reste pas là bon Sang ! Va me chercher cette salope de femme de ménage ! Et vite !"

Le Majordome s'exécuta, marchant gardant le regard sur l'arme braqué sur lui. Une fois disparu du champs de vision du dragon. Il entendit la voix de Goulwen hurler, résonnant dans les couloirs.

- "Et tu diras à cette salope après qu'elle aura nettoyé ce merdier qu'elle est viré ! Franchement ! A quoi ça sert d'avoir une femme de ménage si c'est pour avoir un salon aussi dégueulasse ?"

Goulwen Macgoloff se retrouva ainsi seul dans le salon, en attendant que la femme de ménage passage. Alors là, c'était franchement le ponpon. Le dindon de la farce. Dans un élan de colère incontrôlé, le dragon renversa la table, venant écraser le cadavre en charpie du messager Nhorréen dont le triste sort aura été scellé en jouant les oiseaux de mauvais augures. Il fit les cent pas. Excité par une colère sans précédent. Dire qu'il prenait un traitement pour ses crises de colères, mais là, c'était tout simplement au dessus de lui. Il fallait que ça sorte. Son regard croisa un miroir de la salle. Son visage déformé par ses rictus colérique et ses yeux transmettant un regard meurtrier.

Goulwen Macgoloff, Dragon de la suite des Homme lige de Glenn Kendall.
Goulwen Macgoloff, Dragon de la suite des Homme lige de Glenn Kendall.


Goulwen se retira du salon de la Loge de son Roi tribal. Ce dernier, dans un élan de colère, mais aussi de curiosité morbide, fit jouer ses contacts pour en apprendre plus sur le système judiciaire et les lois de l'Empire Latin Franscisquien. Non pas que cela l'intéressait véritablement, mais la vie de son roi était en jeu, pire encore, il devait formuler vite une réponse. Il sortit dehors et dégaina son téléphone pour appeler un taxi. Hurlant à ce dernier de se grouiller selon les dires, je cite : "T'as intérêt à être là dans les deux minutes qui arrivent, et pour chaque seconde de retard, je ferai en sorte de t'arracher la tête, te chier dans le coup et d'envoyer cela à ta femme pour qu'elle puisse se réjouir que tu ai finalement quitté ce monde pour pouvoir continuer de te tromper sans avoir à s'inquiéter pour le futur."

Ainsi, dans le taxi et installé sur la banquette Arrière, Goulwen consulta les textes de lois Latins.


Loi sur l'immigration au sein de l'Empire Latin Fanscisquien. a écrit :
Article 1 :
La citoyenneté dans l'empire peut être donnée par l'empereur ou le Premier Consul. Seul eux peuvent l'accorder et après la preuve que depuis 5 générations au moins la famille du demandeur est établie dans une des contrées actuelles l'empire. Toute personne descendante d'un citoyen devient obligatoirement et dès sa naissance citoyen de l'empire.

Donc, il fallait l'équivalent de cinq générations de temps écoulés où l'étranger doit habiter dans l'empire et être approuvé par l'Empereur ou le premier consul sachant que...


Loi sur l'immigration au sein de l'Empire Latin Fanscisquien. a écrit :
Article 2 :
Toute personne n'étant pas citoyenne est soit immigrante soit esclave. Toute personne immigrante non régularisée ne bénéficie d'aucun droits et même fondamentaux ce qui par conséquent les exposent aux risque d'être réduites en esclavage par un citoyen. Toute personne n'étant pas citoyenne et étant sur le territoire Francisquien risque la mort.

Autrement dit, on doit passer cinq génération sur le territoire pour être citoyen, mais si on est pas citoyen, donc étranger, on est réduit en esclavage par un autre citoyen. Toute personne qui n'est donc pas naturalisé Francisquien risque donc la mort car être étranger y semble puni de mort. Un véritable non sens.


Loi sur l'immigration au sein de l'Empire Latin Fanscisquien a écrit :
Article 3 :
Les personnes immigrantes interpellées par l'armée peuvent être abattues ou faites prisonnières. Dans le cas où il bénéficie d'un statut particulier dans son pays d'origine il est fait prisonnier le temps qu'un dialogue soit engagé son pays d'origine. Si aucun accord n'est trouvé le prisonnier sera tué.

Voilà le fameux article qui avait déclenché et qui maintenant toujours cette crise de colère. Glenn Kendall a du rencontrer l'armée pour une raison quelconque. Leur a demandé de les conduire auprès des autorités supérieurs afin de discuter et d'établir un lien diplomatique, il n'était pas possible de contacter directement par voie téléphonique l'Empereur via Garde-Serre, la présence physique était donc requise afin d'établir un premier contact diplomatique. Ils ont donc coffré la personne qui est venu parlementer. Pour finalement demander à Nhorr, privé de Haut Roi, donc de représentant universel sur la scène international une réponse. C'était à franchement à lui scier le cul.

Goulwen entendit une sonnerie sur son téléphone. Il décrocha, le ton colérique irrité toujours au rendez vous.


- "Quoi ?"

- "Vous avez vu les dernières informations monsieur ?" C'était la voix du Majordome. Ce même qui devait virer cette salope de femme de ménage. Mais il n'avait plus le temps avec ces conneries. La vie de Glenn Kendall dépendait surement de sa vivacité et de sa capacité à répondre aux conneries de l'Empire Latin.

- "Accouches et vite !"

Le Dragon reçu un message impliquant une déclaration de l'Empereur de l'Empire Latin Franscisquien. Cette déclaration impliquant la mise en place de l'isolationnisme total autant sur le plan des frontières que diplomatique.

- "MAIS ILS SE FOUTENT DE MA GUEULE ?"

Alors là, c'était la cerise sur le gâteau. Il venait de recevoir la missive à peine en fin d'après midi et maintenant ça. Goulwen resta les yeux figés sur les points annoncé par la déclaration officielle :

- Le retour de de l'isolationnisme pour l'empire
- La dissolution du Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale
- L'arrêt de toute action à l'étranger
- La fermeture totale des frontières sauf pour les citoyens francisquiens
- La révocation de tout accords commerciaux et militaires
- L'arrêt de la possibilité de voyage à l'étranger concernant les citoyens francisquiens pour 1 an
- L'autorisation pour tout soldat de tirer a vu sur un être étranger à l'empire francisquien

Autrement dit, impossible de les contacter directement. Ils allaient butter ce con de Glenn parce que ces incompétents ont décidé de ne pas lire leur putain de boite aux lettres.


- "CHAUFFEUR ! CAP SUR HELIOS PLAZA ! MAINTENANT !" Hélios Plaza, l'une des chaine d'information encore regardé par une majorité des Nhorréens. Il était surement possible de faire passer son message à l’international. Et espérer que ces imbéciles n'aient pas décidé de fermer la télé.

Goulwen débarqua à Helios Plaza, réclamant qu'il avait une déclaration à faire et qu'il réquisitionnait les locaux. Même si la chaine de média était résistante, le dragon promit, sur son honneur, que ce qu'il allait diffuser allait au moins faire tripler le bilan financier de ce soir.

Le dragon s'installa non sans avoir dégagé le représentant du journal télévisé d'un grand coup de pied renversant la chaise. Goulwen resta donc debout, face à la caméra et prenant appui sur le bureau du plateau de journaliste. Bon sang, Une simple entrevue diplomatique. Alors que le caméra commença à tourner et que l'équipe technique lui fit signe que tout était ok, Goulwen ne pouvait s'empêcher de se remémorer les dernières paroles de Glenn Kendall. "Enfin Goulwen, t'as besoin de prendre tes médocs et de te poser, c'est qu'une réunion diplomatique, on va se faire chier comme des rats morts.". On avait quand même réussi à réaliser l'exploit de forcer l'un des clans de Nhorr à entamer une déclaration officielle à l'internationnale. Une première en cent vingt six ans. Franchement, c'était une soirée de merde pour le Dragon.


Une déclaration non officielle de Nhorr à l'internationnal. a écrit :

Drapeau officiel de l'alliance royale pirate Nohrienne

Bonsoir peuples d'Eurysie.

Si vous recevez ce message, vous avez surement question, qui est cet enculé à diffuser pour la première fois depuis près de cent vingt six ans un communiqué officiel de Nhorr.

Et bien voyez vous, à l'heure actuelle. Je passe une très mauvaise soirée. Je m'appelle Goulwen Macgoloff. Je suis un dragon, et je représente mon Roi, Glenn Kendall. Dirigeant du clan éponyme et prétendant au titre de Haut Roi de Nhorr. Et là, si vous commencez à connecter des neurones. Vous me direz, mais si cette déclaration est si importante, pourquoi le chef de clan de l'éminent clan Kendall n'est pas là à nous faire face ?

Je me sens d'humeur jouasse. Alors je vais vous raconter une blague.

Avez vous déjà entendu parler de l'Empire Latin Franscisquien ? Ils font souvent parler d'eux ces derniers temps. Nous sommes tous au courant concernant l'histoire qui a circulé sur ces trois adolescents Pharois... Raakel... Joonas et Luukas. Ces gosses sont morts pour avoir posé le pied sur les côtes de nos Impérialistes Latins. Tout ça pour avoir voulu regarder une baleine depuis la terre ferme.

Revenons à nos moutons. C'est l'histoire de Glenn Kendall, Roi du clan Kendall et représentant qui décide de rencontrer diplomatiquement nos amis impérialistes pour entamer un lien diplomatique et discuter de ce que nous pouvons leur apporter et de ce qu'ils peuvent nous apporter. Sans moyen de contacter via voie téléphonique car trop loin et sans l'adresse exacte de leur palais abritant leur empereur, nous décidons d'un commun de les rencontrer physiquement au cours d'une rencontre amicale et diplomatique afin d'en savoir plus sur nos voisins.

Et là vous savez ce qu'ils font nos "glorieux voisins ?" Ils font intervenir l'armée et mettent au fer le Roi. Oui ! Vous avez bien entendu ! Le Roi du clan Kendall de Nhorr est actuellement en prison car je cite :

Article 2 de la loi sur l'immigration promulgée le 07/06/2004:
Toute personne n'étant pas citoyenne est soit immigrante soit esclave. Toute personne immigrante non régularisée ne bénéficie d'aucun droits et même fondamentaux ce qui par conséquent les exposent aux risque d'être réduites en esclavage par un citoyen. Toute personne n'étant pas citoyenne et étant sur le territoire Francisquien risque la mort.

Oui ! Vous avez bien entendu ! Sous prétexte que le Roi du clan Kendall aurait posé un pied à terre pour parlementer et tenter de rencontrer les locaux afin de pouvoir échanger avec sa majesté l'Empereur, ces barbares l'ont tout simplement jeté en prison ! Comment puis-je savoir qu'il est encore en vie ? Tout simplement car le Prince impérial vient de faire parvenir un message Message qui exige une réponse de notre part visant à "EXPLIQUER" la raison de la venue de notre diplomate et Roi accessoirement ! Le tout certifiant l'exécution sommaire du dit diplomate si aucune réponse ne parvenait à l'Empire Latin Franscisquien !

Mais vous savez la plus bonne ? Je vais vous donner un petit, mais vraiment petit ridicule indice de rien du tout.

CES IMBÉCILES ONT PROCLAME L'ISOLATIONNISME TOTAL ! MAIS ATTENDENT TOUJOURS NOTRE RÉPONSE ! VOUS TROUVEZ CELA NORMAL VOUS ?

Alors ! Pour rappel ! Cela implique :

-Le retour de de l'isolationnisme pour l'empire
-La dissolution du Ministère des Affaires Étrangères et de la Diplomatie Internationale (Aucun moyen de contacter un responsable !)
-L'arrêt de toute actions à l'étranger
-La fermeture totale des frontières sauf pour les citoyens francisquiens
-La révocation de tout accords commerciaux et militaires
-L'arrêt de la possibilité de voyage à l'étranger concernant les citoyens francisquiens pour 1 an
Et enfin, L'autorisation pour tout soldat de tirer a vu sur un être étranger à l'empire francisquien

Autrement dit ! Impossible de faire passer la moindre missive ou de les rencontrer sans que ces imbéciles ne tirent à vue ! Mais le pays lui, il continue de tourner ! Et ces imbéciles seraient bien capable de commettre un régicide entre temps pendant qu'ils enterrent leur tête dans le sol comme des autruches, voir pire ! Comme des gosses qui hurlent pour couvrir le son de quelque chose qui leur déplait, pour éviter à avoir à assumer leur connerie !

Je vais vous dire ! Et je serai direct ! Autant nous pouvons nous montrer conciliant pour le sort de trois adolescents, hors ! Je ne tolérerai pas qu'un régicide aie lieux car vos diplomates étaient trop incompétents pour leur dire "bonjour" !

Je vais donc vous donner deux conseils :

- Le premier sera de relâcher le Haut Roi Glenn Kendall immédiatement et sans conditions !

- le second consistera à rénover le mur en ruine qui a servit à bercer votre Empereur inconscient ! Un être inconsistant, incompétent et visiblement l'esclave de la stupidité de son propre peuple pour tolérer ce genre "D'accident" !

Vous savez Monsieur l'Empereur, Ici en Nhorr existent le Wergild, littéralement homme-or. Qui correspond à votre poids en or. Et je peux vous assurer que si on vous croise en Nhorr nous n'hésiterons pas à l’appliquer, ce qui demandera au minimum votre abdication, et qui pourrait demander plus si vous ne cessez pas immédiatement vos conneries !

Peuples d'Eurysie. Je vous souhaite une bonne soirée.

Je vais me coucher.

L'émission coupa brutalement. Goulwen quitta le plateau pour retourner chez lui, et se vider une bonne dose de ses antidépresseurs.
Ministère

En réponse à la déclaration internationale du Nhorr,

Chère...Chose.

Je m'adresse à vous pour vous remercier de votre déclaration très...honnête et plutôt "cordiale" pour un barbare.
Tout d'abord, je voulais vous avertir que c'est bien la seule réponse que je vous accorderais en rapport avec votre roi et secondement, je vous informe aussi que vous êtes évidemment libre de venir le chercher si vous voulez. En ce qui concerne la constitution de l'empire, elle a changée et celui-ci avec puisque lorsque vous parlez de régicide, il semblerait que vous n'aviez pas prévu celui de de l'empereur déchu que j'ai eu le plaisir de massacrer de mes propres mains avec l'aide de mon épée. À ce jour, dès que vous lirez ceci je vous demanderais de ne pas tenir compte de la faute d'orthographe que j'ai commis quelques lignes plus haut sur le mot "régicide". Désormais, il prend un "s" puisque je vous annonce que depuis bien longtemps lorsque l'ancien régime était encore en place le roi Glenn Kendall est mort mais l'ancien gouvernement n'avait pas jugé nécessaire de vous en informer. Je voulais aussi vous dire de contenir votre colère car premièrement l'empire a bien changé et n'est plus du tout le même puisqu'il démocratique et je suis désormais à sa tête. Secondement, bien que je ne ressemble en rien à mon père si ce n'est par mes titres je ne laisserais pas les erreurs de l'empire déchu tâcher celle de l'empire démocratique ainsi que ses citoyens et leurs libertés qu'ils ont obtenues au prix de leurs larmes et de leur sang donc j'en profite pour vous donner un dernier conseil et c'est celui-ci :

Drapeau

Si vous voyez ce drapeau flotter au Nhorr c'est que vous n'avez pas condamnés les réels coupables et que vous avez fait l'erreur de provoquer les citoyens francisquiens qui je vous l'avoue, on le sang encore chaud. Cependant, si vous décidez de collaborer, je peux faire traquer tout ceux qui ont été responsables (sauf moi, le Premier Consul et le Maréchal d'empire bien-sûr) de près ou de loin de la mort du roi Glenn Kendall.

En vous remerciant pour votre...honnêteté,

l'Imperator Augustus Caesar Caius Princeps Louis Ier, empereur de l'Empire Démocratique des États Latins Francisquiens.
Haut de page