26/03/2005
05:26:24
Index du forum Continents Paltoterra Le Grand Kah

[PARLEMENT] Votations

3913
https://i.pinimg.com/564x/b8/a4/58/b8a458a2c5383fed6d2d55dd1dae05a2.jpg


Date : 28/10/2004
Objet : Candidature de l'Union du Grand Kah à un poste d'observateur au sein de la soi-disant "Internationale socialiste".
Origine du projet : Consensus des communes données en annexe, soutient de Club de l'Accélération, du Syndicat des Brigades et de l'Amicale Sociale-démocratique.

Annonce du projet : Par le citoyen Maxuilten Vendelef, au nom des communes porteuses du projet.

Si la question de l'Internationale socialiste a déjà été discutée à loisir, et superbement synthétisé par le citoyen Xen Suchong lors du discours du seize octobre, il convient d'admettre que les nombreuses raisons empêchant notre union de prendre part à cette organisation et d'ainsi soutenir militairement et économiquement des dictatures putrides et la désintégration progressive de l'idéal social et émancipateur au milieu d'un "en même temps" voulant tout à la fois tolérer l'autoritarisme "allié" et rejeter les centristes réformables, rien n'interdit à l'Union et à ses citoyens de participer activement à la réforme de cette organisation dans le but de la faire évoluer vers une forme souhaitable. Puisque nous ne pouvons pas rejoindre l'Internationale socialiste pour d'évidentes raisons, ne la rejoignons pas, mais observons. Avec leur accord, demandons à pouvoir participer aux débats, aux sessions culturelles, et gardons d'une part les ennemis du peuple à l'oeil tout en estimant s'il est ou non possible de faire changer l'institution. C'est un devoir révolutionnaire par essence, qui donc nous incombe. Nous désirons :

I. Que l'Union effectue une demande auprès de l'Internationale socialiste pour la rejoindre en tant que membre observatrice.

II. La mise en place d'une commission transformable sur demande du Comité de la Volonté Publique ou des Communes en Comité, entièrement dédié à la gestion de l'observation et du débat au sein de l'institution.

III. L'ouverture d'une session de débat sur la centralisation démocratique d'une éventuelle participation indépendante de communes, syndicats, républiques ou collectifs issues de l'Union à l'Internationale.

Détails du vote
Mesure I.

Confédération & Collaboration (29) Pour
Club de l'Impossible (36) Contre
Club de l'Accélération (45) Pour
Club de l'Ouverture (38) Pour
Amicale Sociale-Démocratique (52) Pour
Syndicat des Brigades (28) Pour

Les Amies de la Commune (36) Pour
Les Phalanstères (48) Contre
Club du Temple (68) Pour
Technocratie © (33) Contre
Club de l'Avant-Garde (45) Pour
Groupe sur le Fédéralisme (12) Contre

Club des Splendides (35) Contre
Les Horlogers (21) Contre
La Conserve (53) Contre
Club Un Un Un (17) Contre
Un Esprit (4) Pour

Mesure II.

Confédération & Collaboration (29) Pour
Club de l'Impossible (36) Contre
Club de l'Accélération (45) Pour
Club de l'Ouverture (38) Pour
Amicale Sociale-Démocratique (52) Pour
Syndicat des Brigades (28) Pour

Les Amies de la Commune (36) Contre
Les Phalanstères (48) Contre
Club du Temple (68) Pour
Technocratie © (33) Pour
Club de l'Avant-Garde (45) Pour
Groupe sur le Fédéralisme (12) Pour

Club des Splendides (35) Pour
Les Horlogers (21) Pour
La Conserve (53) Contre
Club Un Un Un (17) Pour
Un Esprit (4) Pour

Mesure III.

Confédération & Collaboration (29) Pour
Club de l'Impossible (36) Contre
Club de l'Accélération (45) Contre
Club de l'Ouverture (38) Contre
Amicale Sociale-Démocratique (52) Pour
Syndicat des Brigades (28) Pour

Les Amies de la Commune (36) Contre
Les Phalanstères (48) Pour
Club du Temple (68) Pour
Technocratie © (33) Contre
Club de l'Avant-Garde (45) Contre
Groupe sur le Fédéralisme (12) Pour

Club des Splendides (35) Contre
Les Horlogers (21) Contre
La Conserve (53) Pour
Club Un Un Un (17) Pour
Un Esprit (4) Pour


Résultats :

Mesure I :
345 pour, 255 contre. La mesure est adoptée.

Mesure II :
392 pour, 208 contre. La mesure est adoptée.

Mesure III :
315 pour, 285 contre. La mesure est adoptée.


Des débats de calibration consensuelle concernant l'application des mesures vont désormais avoir lieu de manière à contenter les délégués s'étant opposés à elles au nom de leurs communes respectives.

Les débats sur la centralisation démocratique d'une éventuelle participation indépendante de communes, syndicats, républiques ou collectifs issues de l'Union à l'Internationale seront organisés ensuite. Les syndicats, républiques ou collectifs en question seront amenés à y participer via des représentants extra-ordinaires, comme demandé par la part d'opposition lors des débats précédant la votation.

Vive l'Union !
Haut de page