13/08/2013
16:31:51
Index du forum Continents Aleucie Port-Hafen Archives de la République Hafenoise

Accueil, office du tourisme et diplomatie - Page 2

945
en-tête



COMMUNIQUÉ DE RÉPONSE


BUREAU DU PREMIER CONSEILLER
CAPITOLE NATIONAL
MONT-LAW
SAINT-MARQUISE


12 MAI 2009


À l'attention de Monsieur José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise.

Monsieur,
J'ai bien reçu votre missive, nous sommes au courant des événements à Pontarbello.

Je sais ainsi que de la Présidente que notre amitié est primordial, mais pour une intervention militaire même pour un contingent, la Présidente a besoin de l'aval de la Grande Assemblée pour permettre une telle action.

Ceci ne veut pas dire que nous ne vous aiderons pas juste que nous aurons besoin de temps pour que notre parlement donne son verdict.

Mais pour l'heure, la Présidente m'a fait parvenir qu'elle tentera de faire une approche diplomatique avec les personnes concernées.

Je reviendrai vers vous lorsque la Grande Assemblée aura prononcé son verdict pour le contingent militaire saint-marquois.

En recevant cette missive, veuillez agréer, Monsieur José Esteban, mes sincères et amicales salutations.





sceau nationale
HENRY PETERS
Premier Conseiller
De la République de Saint-Marquise
697
en-tête



COMMUNIQUÉ DE RÉPONSE


BUREAU DU PREMIER CONSEILLER
CAPITOLE NATIONAL
MONT-LAW
SAINT-MARQUISE


13 MAI 2009


À l'attention de Monsieur José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise.

Cher ami, José Esteban,
Je reviens vers vous pour vous annoncer que la Présidente avait décidé de faire intervenir un contingent militaire saint-marquois sur votre sol.

Elle a obtenu l'accord de la Grande Assemblée, l'arrivée de ce groupe militaire serait prévu pour le 16 mai.

La Présidente et moi-même espérons que cette présence montrera que Saint-Marquise est surtout là pour la paix et rien d'autre.

En recevant cette missive, veuillez agréer, Monsieur José Esteban, mes sincères et amicales salutations.





sceau nationale
HENRY PETERS
Premier Conseiller
De la République de Saint-Marquise
730
en-tête



COMMUNIQUÉ DE RÉPONSE


BUREAU DU PREMIER CONSEILLER
CAPITOLE NATIONAL
MONT-LAW
SAINT-MARQUISE


14 MAI 2009


À l'attention de Monsieur José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise.

Cher ami, José Esteban,
La Présidente se dit contente que vous accueilleriez nos soldats comme il se le doit.
Nous ne voulons pas la guerre mais montrer que Saint-Marquise peut aider des nations faibles ainsi que de préserver la paix, c'est un accord que nous pouvons honoré.

Notre amitié est notre priorité et celle de la Présidente.
Nous rembourser, comme vous dîtes, ne serait pas pour l'heure tant que votre situation ne sera pas réglée.

En recevant cette missive de notre part, veuillez agréer, Monsieur José Esteban, mes sincères et amicales salutations.





sceau nationale
HENRY PETERS
Premier Conseiller
De la République de Saint-Marquise
798
en-tête



COMMUNIQUÉ DE RÉPONSE


BUREAU DU PREMIER CONSEILLER
CAPITOLE NATIONAL
MONT-LAW
SAINT-MARQUISE


19 JUIN 2009


À l'attention de Monsieur José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise.

Cher ami,
J'ai été mis au courant par le Général Hopstrader de votre intention de vouloir réunir à Port-Hafen toutes les délégations listoniennes pour discuter d'une future décolonisation.

Évidemment, la Présidente adhère à cette initiative de votre part. De ce fait, elle m'a chargé de répondre à votre invitation, en la représentant ainsi que du gouvernement saint-marquois.

Il est évident pour la Présidente, que Saint-Marquise doit y aller car la République a une responsabilité, celle d'être garant de votre jeune nation.

En recevant notre réponse, veuillez agréer, Cher ami, mes sincères et amicales salutations.





sceau nationale
HENRY PETERS
Premier Conseiller
De la République de Saint-Marquise
739
Armoiries du Khasserat de la République Directe

Ministère des Affaires Extérieures du Banairah

A l'intention de José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise

Monsieur le chef du gouvernement,

Il est vrai que nous ne cachons pas notre soutien aux mouvements indépendantistes et anti-colonialistes à travers le monde. Il s'agit à vrai dire d'un des piliers idéologiques de notre nation, témoin sempiternel de la colonisation de son propre continent, même s'il est vrai que la situation internationale ne nous offre pas toujours les meilleures situations pour faire entendre nos revendications. Aussi nous serons enchantés de participer à votre sommet : il est temps d'envoyer un message clair à la communauté internationale.

Cordialement.

Saroud Al'Tenhè, Khasser du Banairah
Siriam Amza, Ministre des Affaires Extérieures au Banairah
695
https://www.zupimages.net/up/22/48/gkyn.jpg


Albigärk, services postaux : 30/06/2009

Lettre adressée à José Esteban, président transitionnel de la République Hafenoise,

La Sainte AG a décidé, après plusieurs jours de débats ardents ! Nous voilà investis d'une légitimité surprenante : elle porte le nom d'humanité. Portés par des courants populeux, nous voyageons vers les rives du futurs. Semble-t-il, il fallait que ce soient les vôtres. Est-ce parce que nous avons le même sang ? Je ne suis guère Listonien je crois, mais deux animaux bipèdes et doublés de pouces opposables, voilà qui suffit dans le miroir, à faire croire à des jumeaux.

Allons ! N'est-ce pas une chose incroyable qu'il existe déjà un avenir ?

Bien cordialement,


https://www.zupimages.net/up/22/48/j2tn.jpg
Ransu Rasanen
Président de l'Albigärk Yleisyliopisto,
2090
Gouvernement communal Jadidien
Réponse à l'invitation du maire José Esteban au sommet des forces anticolonialistes

Monsieur le Maire,

Le gouvernement communal de Jadida, le premier depuis bien des années pouvant revendiquer son autorité libre et sans conditions en nos terres, souhaite vous communiquer ses salutations chaleureuses ainsi que sa volonté de participer au sommet anticolonialiste. Mais je ne me suis pas encore présenté : je m'appelle Vahid Hatami, Tasmate de sang et Jadidien de souche. Le conseil communal national m'a chargé lors de ses élections de servir d'intermédiaire auprès des gouvernements étrangers, tout comme plusieurs autres de mes camarades révolutionnaires, ceci afin d'améliorer l'efficacité de nos échanges avec l'extérieur, ce qui nous semble plus que nécessaire pour continuer notre combat dans la durée. Cela ne vient que de commencer, nous en temps qu'anciens sujets de l'odieuse couronne listonienne constituons, j'en suis intimement persuadé, que le début d'un grand combat contre les vieux démons de l'Histoire qui sont parvenus à survivre durant toutes ces années sur les cartes comme dans les âmes et esprits. Et c'est à nous de décider le résultat de cette confrontation pour les années, les siècles à venir. Les hommes ont toujours été corruptibles, et il est chose acquise que les persécuteurs reviendront, sous une forme ou une autre. En réunissant ainsi tous nos combattants, peu importe leur nation, leur religion ou leur culture, nous nous assurons d'aller dans la bonne direction et de ne pas céder au désespoir que pourrait susciter la situation mondiale. Gardons-nous bien de fermer les yeux et d'être aveugle aux nouvelles formes de la Bête : le Pontarbello en est un exemple flagrant, certaines démocraties peuvent se révéler plus autoritaires que leurs homologues des livres d'Histoire. Tâchons de scruter la scène internationale, il faut se souvenir des complices des crimes auxquels nous avons assisté, peu importe leur niveau d'implication. Nous laissons cette partie aux enquêteurs et aux services gouvernementaux.
Mais cela n'est pas le moment pour s'étendre plus sur le sujet. Je serai votre interlocuteur lors du sommet, en compagnie de collègues diplomates que vous aurez l'occasion de rencontrer.

Nous attendons avec impatience les détails de cette rencontre. D'ici là, nous sommes à votre disposition pour tout échange complémentaire.


Vahid Hatami, du service diplomatique de Jadida.
836
en-tête



COMMUNIQUÉ DE RÉPONSE


BUREAU DU PREMIER CONSEILLER
CAPITOLE NATIONAL,
MONT-LAW
SAINT-MARQUISE


29 JUILLET 2009


À l'attention de José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise,

Cher ami,
Je vous remercie de votre missive sur le fait que la République de Saint-Marquise a décidé de quitter l'ONC par référendum qui a eu lieu le 23 juillet dernier.

Cette décision a été prise en toute connaissance de cause, la Présidente savait qu'il y avait quelques intentions contre-natures contre votre nations, vous nous avez même averti et cela pesait même lourd sur la décision.

Ne vous inquiétez pas pour le fait de perdre des alliés, nous savons pertinemment que notre amitié envers vous ne sera pas ébranlée mais pour les autres je ne peux vous le dire, seul l'avenir nous le dira.

En recevant cette missive, veuillez agréer, Cher ami, mes sincères et amicales salutations.





sceau nationale
HENRY PETERS
Premier Conseiller
De la République de Saint-Marquise
2952
Mathilde, la secrétaire
Monsieur le Président ?


Esteban
Oui Mathilde ?


Mathilde, la secrétaire
Le Capitaine Mainio à l'appareil.


Esteban
Passez-le moi.


...


Mainio
Monsieur le Président ?


Esteban
Capitaine ! Comment allez-vous ?


Mainio
Ma foi j'ai eu mauvais temps ces-derniers jours. Vous savez comme le manque de luminosité peut parfois vous inculquer de bien sombres pensées. Et pourtant j'en tire une certaine fascination de me redécouvrir à chaque automne un paquet de chaire démoralisé par la météo.


Esteban
Oui je comprends. Il fait plutôt beau ici pour le moment.


Mainio
Alors profitez-en monsieur Esteban ! Chaque jour de soleil est un jour à vivre, gardons le travail pour quand le temps est gris.


Esteban
Vous avez raison Capitaine. Puis-je savoir l'objet de votre appel ?


Mainio
Oui bien entendu ! Figurez-vous que la sortie de l'ONC de votre voisin Saint-Marquois a eu l'effet étonnant de rebattre certaines cartes au nord. Car voyez-vous que se dégage soudain une économie sortie de leurs accords commerciaux et marchés de malheur et soudain c'est l'axe aleucien qui en est brisé. Le départ de l'Aumérine l'avait déjà fragilisé, à présent c'est le coup de grâce.


Esteban
J'ai félicité monsieur Peters en effet, je savais que cette nouvelle vous plairait.


Mainio
Vous n'imaginez pas à quel point mon ami. Voyez j'ai cette carte sous les yeux et l'évidence m'apparait désormais comme un drapeau noir : le nord de l'Aleucie est infiniment plus eurysien que paltoterran. Il y a une distance trois fois moindre entre le Lofoten et le Pharois qu'entre le Lofoten et l'Alguarena. Et cela vaut pour Saint-Marquise. C'est à dire que sortis des accords de libre marché, d'autres considérations vont entrer en jeu et je pense que la République Hafenoise a des cartes à jouer.


Esteban
Je vous écoute.


Mainio
Je pense à restructurer les routes commerciales pour en détenir les clefs. Reprendre à notre compte la protection du commerce eurysio-aleucien en harmonisant d'un bout à l'autre de l'océan d'Espérance des carrefours de commerce.


Esteban
Mais vous savez que Port-Hafen ne produit rien.


Mainio
C'est le génie de la chose mon ami. A celui qui ne produit rien lui reste la vente. Et puis vous êtes presque intégrés à l'économie de Saint-Marquise après tout...


Esteban
Sans doute. Qu'attendez-vous de moi exactement Capitaine ?


Mainio
De vous placer une fois de plus au centre du jeu, cher ami. Et d'accueillir dans votre République une poignée de Kah-Tanais, quelques Pharois et vos homologues de Saint-Marquise. Je vous ferai parvenir un briefing détaillé du projet sous peu, ne vous en faites pas. Après tout c'était votre souhait, n'est-ce pas ? "Faire de la République Hafenoise le cœur vibrant de la diplomatie mondiale".


Esteban
Je ne le renie pas.


Mainio
Et vous avez raison. L'ambition est la forge de l'action.


Esteban
Cela ne risque pas de faire doublon avec le sommet sur le décolonialisme ?


Mainio
Rassurez-vous cher ami. De ce point de vue, il n'y a que des acteurs décoloniaux dans cette affaire, vous ne feriez donc là qu'assumer votre rôle de jeune leader dans la lutte contre tous les impérialismes !


Esteban
Vous dites cela avec ironie...?


Mainio
Oh, non... Pardonnez moi si je vous en ai donné le sentiment. Quelque tropisme pharois m'aura poussé à me faire plus cynique que je ne le suis mais n'y voyez qu'un réflexe de pêcheur mal assuré de rentrer cale pleine. Puis-je compter sur vous pour la rencontre ?


Esteban
Bien entendu Capitaine. Ce sera un plaisir de vous revoir.


Mainio
Moi de même, cher ami. Moi de même.
508


Un accueil chaleureux, respecté chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise, José Esteban,


Les Tamurt n Althalj est intéressée par les discussions sur les changements à venir au sein des territoires d'Afarée, mais aussi à travers le monde.
Certaines méthodes sont en contradiction avec l'approche bienveillante Althaljir, qui prône le dialogue, notamment avec l'Empire Colonial de Listonia.

Les Tamurt n Althalj se joindront au sommet à Port-Hafen avec une ligne directrice propre, pour que l'avenir soit dessinée avec discernement et altruisme.


Plénitude et paix intérieure,


1436
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de la Troisième Ambassadrice de la République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention de son Excellence, monsieur José Esteban, en sa qualité de chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise

Votre Excellence,

Nous avons bien reçu votre missive diplomatique et vous remercions des compliments et du crédit que vous apportez à la diplomatie jashurienne. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, puisque vous sollicitez la reconnaissance de votre république par la nôtre, et, par extension implicite, notre protection, et ce, malgré la rupture des relations diplomatiques entre la Listonie et la Troisième République du Jashuria.

La Troisième République du Jashuria n’a pas pour vocation à reconnaître tous les mouvements indépendantistes du monde, surtout lorsqu’il s’agit des ressortissants de l’empire listonien. Nous n’avons pas à répondre positivement à votre demande de positionnement vis-à-vis de votre mouvement indépendantiste. La dégénérescence de l’empire listonien nous montre que nous avions raison depuis le départ quant à l’incapacité de l’empire à rester unifié et nous conforte dans notre choix de ne pas nous associer avec la Listonie et ses dépendances, de près, ou de loin.

Vous n’avez rien à nous offrir et nous n’avons pas à jouer à votre jeu. La Troisième République du Jashuria n'interviendra pas dans les affaires internes de la Listonie. Veuillez laver votre linge sale, en famille, comme on dit en Eurysie.

En vous souhaitant une bonne semaine.

Veuillez agréer, votre Excellence, l'expression de mes salutations distinguées.


Cordialement

Madame Phara Wattana, Troisième Ambassadrice du Jashuria
782
 Ministère des affaires étrangères de Miridian



Bonjour,
Fait à Elyseum, le 14/01/2011

Moi Hans Golben, ministre aux affaires étrangères de la République de Miridian, vous présente une requête au nom

de la République de Miridian. La République de Miridian aimerait installer une ambassade à Port-Hafen et vous

autorise réciproquement à en installer une à Elysium, selon les plans de nos architectes voici à quoi ressemblerait le

bâtiment:


L'ambassadeur serait M. Charles Gustave dont voici le portrait:


La République de Miridian espère par ailleurs trouver en vous un soutien dans la région nord aleucienne. Nous

espérons que votre attachement aux valeurs démocratiques n'a pas faiblie et que nos relations puissent être

toujours amicale.

Veuillez agréer mes plus sincères salutations.

Bien cordialement Hans Golben Ministre des affaires étrangères de la République de Miridian.

La République de Miridian
783
Armoiries du Khasserat de la République Directe

Ministère des Affaires Extérieures du Banairah

Le 1er février 2011
A l'intention de José Esteban, chef du gouvernement de la République Hafenoise

Monsieur le chef du gouvernement,

Toutes nos félicitations pour votre réélection au sein de la jeune République ! Nous tenions à vous souhaiter, au nom du peuple banairais, tout le succès dont vous et votre gouvernement aurez besoin pour vos projets futurs dans la région. Nous avons suivi votre projet de rattachement à la République de Saint-Marquise, nous souhaiterions savoir si de quelconques changements sont à observer à ce regard
quant à l'ambassade banairaise à Port-Hafen.
HRP : je suppose qu'il y en a une, au vu des précédents échanges
Quoi qu'il en soit, sachez ce canal de communication toujours ouvert pour le dialogue entre nos deux états.

Bien cordialement.

Saroud Al'Tenhè, Khasser du Banairah
Siriam Amza, Ministre des Affaires Extérieures au Banairah
2594
logo du sérénissime, immense et magnifique ministere des affaires etrangeres de la glorieuse et supreme republique du faravan

Ministère des Affaires étrangères du Faravan


De : Dara Sahdavi, ministre des Affaires étrangères de la République Faravanienne.
A : Son Excellence José Esteban, chef de l'Etat de la République de Port-Hafen.

Traduction de courtoisie :

A paz esteja com você, sua família, seus entes queridos e sua nação.
O povo faravaniano o parabeniza por seus deveres, distinto colega, e agradece pela futura cooperação entre nossos dois povos. Que a prosperidade seja o farol que guiará nossas nações para a salvação. Tenha certeza do total apoio de nossa nação à sua.

Message :

Cher ministre,

Très estimé homologue, que la paix et la prospérité soit sur vous et votre fière nation. Au nom de la République Faravanienne, j'ai le privilège de vous adresser les chaleureuses salutations de mon peuple pour la République de Port Hafen.

Veuillez recevoir les condoléances les plus sincères de la part de notre nation pour vos pertes. Ce qui est arrivé à votre pays est inacceptable et ne saura rester impuni. Nous voulons vous assurer du soutiens le plus total de notre république pour votre pays.

Par la présente, en qualité de ministre des Affaires étrangères de la République Faravanienne, je vous fais part de la reconnaissance officielle de la souveraineté de votre nation, la République de Port Hafen, face a l'agression listonienne.

Je ne peux que constater nos aspirations mutuelles à la démocratie, c'est tout naturellement qu'en tant que pays démocratique, notre république vienne soutenir vos aspirations à être un état pleinement indépendant. En vu de normaliser les relations diplomatiques entre nos deux nations, la République faravanienne souhaiterait ouvrir une ambassade ou un consulat dans votre ville martyr de Port-Hafen.

Par ailleurs, nous souhaitons vous informer de l'envoi immédiat d'une aide humanitaire à votre destination. Cette dernière devant vous permettre de reconstruire votre République exsangue, de pourvoir à ceux qui sont dans le besoin et de restaurer les services nécessaires au bon fonctionnement de tout ordre républicain.

La République faravanienne tiendra également à votre disposition une force de soldats de maintien de la paix prêts a être déployés chez vous si la situation le nécessitait ou sur votre demande. Nous souhaitons hardiment dissuader toute nouvelle agression listonienne sur votre sol et prévenir tout acte de déstabilisation futur.

Je vous prie de croire au plein soutiens et à toute la sympathie que vous accorde notre peuple. Nous ferons de notre mission de vous aider au mieux de nos capacités et à empêcher de pareilles atrocités de se reproduire.

En espérant bonne réception de cette lettre et en vous remerciant de votre future réponse, je vous prie d'agréer, monsieur José Esteban, l'expression de mes sentiments les plus distingués.

pour les nordistes, sceau de la république accompagné de la signature du ministre des affaires etrangeres, monsieur Dara Sahdavi
1016
https://media.discordapp.net/attachments/1070343857167929426/1093987666153975848/ministere_etrangere.png?width=677&height=437

À l'attention de Monsieur José Esteban, chef du gouvernement provisoire de la République Hafenoise- 09/05/11

Bonjour,

Je me permets de vous contacter suite à la récente attaque de l'Empire Listonien sur votre nation. Nous vous savons encore meurtri et cela durera encore longtemps. Sachez que l'Empire du Nord vous soutient et que sa majesté Maximilien II, son gouvernement, son peuple et moi-même vous adressons toutes nos condoléances. Nous mettrons en place d'ici quelques jours des mesures fermes et concrètes afin de condamner cette nation voyou. Dans le but de vous porter assistance, nous allons dépêcher une aide humanitaire au plus vite et l'ONG, les Chevaliers du Devoir, viendra également vous porter assistance pour la reconstruction de votre nation.

En espérant vous lire au plus vite, veuillez agréer, excellence, l'expression de mes sentiments distingués,
Amicalement,
Lawson McCain, diplomate impérial en chef


https://media.discordapp.net/attachments/1070343857167929426/1093984224081629236/armoriries_de_lempire_1.png?width=433&height=593
Haut de page