18/11/2005
11:02:24
Index du forum Continents Nazum Jashuria

[AMBASSADES] Le Hall des Ambassades du Jashuria

1301
Le Hall des Ambassades

img

img
Le Hall des Ambassades d’Agartha, niché sur les hauteurs de la métropole

Le Hall des Ambassades d’Agartha a été construit en 1968. Il accueille toutes les ambassades avec lesquelles le Jashuria est en contact. Situé à deux pas d’Agartha et du Grand Canal, le Hall des Ambassades est subdivisé en « quartiers » qui accueillent chacun la délégation d’un pays en particulier. Sa structure est à même d’incorporer au fur et à mesure de nouvelles ambassades, tout en préservant l’architecture du lieu. De par sa composition, le Hall des Ambassades est une sorte de petite ville, une véritable fourmilière de gratte-papiers et de négociations feutrées jouxtant les environnements naturels du Jashuria.

Les pays en liaison diplomatique avec le Jashuria ou souhaitant l’être sont invités à s’adresser directement à la direction du Hall des Ambassades. Les délégations seront convenablement accueillies selon les protocoles en vigueur. Les délégations sont invitées à prendre rendez-vous depuis le Hall des Ambassadeurs et à profiter au mieux de l’hospitalité du peuple jashurien et de ses représentants.

Il est demandé aux délégations d’effectuer une demande officielle pour que l’administration puisse apprêter des quartiers pour les ambassadeurs. Il va de soi que les demandes seront traitées dans les délais les plus brefs afin de ne pas perturber le travail des diplomates.

Le Jashuria souhaite la bienvenue à toutes les délégations et à tous les diplomates.
977
Demande de rencontre diplomatique

République Directe du Banairah

Expéditeur : Ambē (ministère des Affaires Extérieures au Banairah), ministère de l'économie et des transports au Banairah, Kasser du Banairah.
Destinataire : ministère des Affaires Étrangères du Jashuria

Chers homologues jashuriens,

Nous voudrions, par la présente lettre diplomatique, vous inviter à Abunaj, capitale de notre République, afin de discuter d'éventuels accords commerciaux et de développement entre nos deux pays. De par leurs emplacements géographiques respectifs, les enjeux de la mer des Bahrins, notamment son aspect stratégique dans les flux commerciaux, migratoires mais également son instabilité due notamment de la guerre civile varanyenne, nos deux pays profiteraient sûrement d'une politique coopérative permettant le développement de nos deux peuples. Nous serions par conséquent ravis de pouvoir fixer avec vous de la date de rencontre, et attendons de vos nouvelles pour organiser la rencontre.

Sincèrement,

Saroud Al'Tenhè, Kasser du Banairah
Siriam Amza, Ambē du Banairah
Er Narogah, ministre de l'Économie et des Transports au Banairah
1353
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de l'Ambassadrice de la République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention du Ministère des Affaires Etrangères et du Ministère de l'Economie de la République Directe du Banairah,

A l'attention plus personnelle de Saroud Al'Tenhè, Kasser du Banairah, Siriam Amza, Ambē du Banairah et de Er Narogah, ministre de l'Économie et des Transports au Banairah,


Estimés représentants de la République Directe du Banairah,

C'est au nom de la Troisième République du Jashuria, en ma qualité d'Ambassadrice, que nous accusons réception de votre demande d'échanges diplomatiques. Votre proposition de discuter d'éventuels accords commerciaux et de relations diplomatiques nous sied à merveille et c'est avec plaisir que acceptons votre invitation à Abunaj pour discuter de ces sujets.

Il est vrai que nos deux pays, bien que très différents culturellement, partagent le même idéal de paix et que des échanges commerciaux équilibrés et diversifiés entre nos deux nations nous seraient à tous profitables.

Quant au sujet de la guerre civile varanyenne, il n'est pas dans les habitudes du Jashuria de se mêler des guerres sur d'autres continents. Toutefois, nous abondons dans votre sens : l'instabilité du Varanya constitue une menace pour les flux commerciaux à court et moyen terme. Si cela vous sied, nous pourrons peut être envisager de porter une politique commune quant à la résolution de la crise qui secoue ce pays.

Veuillez agréer, chers représentants, l'expression de mes salutations distinguées.

Cordialement

Madame Lalana Preecha, Première Ambassadrice du Jashuria
1706
département


A l'attention de l'honorable Ambassadrice de la Troisième République du Jashuria, Madame Lalana Preecha et de son gouvernement


Cordiales salutations,

Tout d'abord laissez moi me présenter, je suis Sigrid Olfgarson, Chancelière des Provinces-Unies du Lofoten, élue par la volonté du peuple et celle de son parlement.
Notre conseillère fédérale aux affaires étrangères Mme Brunehilde Wanger nous as fait parvenir votre missive, et j'ai l'insigne honneur de vous informer en personne que votre requête a été examinée lors du conseil fédéral hebdomadaire, et qu'elle a reçu l'approbation officielle du gouvernement que je représente.

Je réitère par ailleurs les hommages de notre Chancellerie et de notre Gouverneur-Général à la Troisième République de Jashuria, à ses dignes représentants ainsi qu'à son peuple. Une rencontre formelle entre les représentants de nos deux pays sera l'occasion de discuter de futurs éventuels accords, qui soient mutuellement profitables pour nos deux pays, et également l'opportunité de réaliser des échanges culturels. La promotion de notre idéal démocratique et libéral est en effet l'une des missions que je me suis fixée pour ce mandat.

Je vous laisse soin d'organiser les détails logistiques de la venue de votre délégation, sachez que vous serez reçu officiellement par moi-même et certains membres de la Chancellerie à l’Aéroport International de notre capitale Pembertøn. De même je tiens à vous prévenir par rapport à notre climat arctique un peu particulier : en effet nous sommes en période d'été austral, proches des latitudes polaires, durant laquelle les journées sont longues et les nuits durent seulement quelques heures à peine. J'espère que cela ne perturbera pas trop vos émissaires.

De plus n'hésitez pas à me faire parvenir vos éventuelles dispositions et préférences afin de rendre votre séjour au sein des Provinces-Unies le plus agréable possible.

Avec mes sincères remerciements,


signature
861
De son Excellence, Monsieur Ghazan Kantslyer, Ministre des affaires étrangères de Morikhanie
A son Excellence, Madame Lalana Preecha, Première ambassadrice du Jashuria


Fait à Karchul, le 12 février 2005.


Madame,

L'éloignement géographique et culturel de nos nations respectives ne devrait en aucun cas être prétexte à entretenir un éloignement politique malheureux et nous accueillons avec une sincère bienveillance votre proposition d'organiser un sommet diplomatique dès le début de cette nouvelle année.

Notre appartenance à un même continent ne saurait rester plus longtemps le seul point commun liant nos nations respectives et nous sommes convaincus que nous saurons développer des partenariats constructifs et durables dans de nombreux domaines.

Dans l'attente impatiente de vous rencontrer prochainement, je vous prie de croire en l'expression de mes sentiments les meilleurs.


logo
Гадаад харилцааны яам-----------
морин хаант улс----------------
1830
header


Axis Mundis, le 9 mars 2005


Au gouvernement de la Troisième République du Jashuria.
A qui de droit en son sein.

Messieurs-dames,

Comme vous le savez sans doute déjà, l'ayant probablement appris par vos propres services, la situation de la Commune de Kotios a évoluée pour le pire. Alors que la jeune république commençait à peine à se redresser des épreuves de l'indépendance, bâtissant peu à peu son économie, son système de santé, de justice, d'éducation, et que l'avenir s'ouvrait enfin à son peuple, un mouvement révolutionnaire armé s'est attaqué à son assemblée élue.

S'il n'est pas dans les habitudes de l'Union des Communes, Républiques et Syndicats du Grand Kah d'ingérer trop ouvertement dans les affaires de peuples étrangers, sauf demandes de la part de ces derniers, il nous a semblé que l'évènement était tout de même notable en cela que ce mouvement putschiste, d'inspiration clairement fascisante et s'étant à divers reprises illustré par des prises de position ne rappelant que trop celles de sale empire voisin, était justement soutenu par ce dernier. C'est pas moins de cinq cents hommes et femmes de l'armée francisquienne qui ont passé la frontière, amenant avec eux des armes de guerre et de l'artillerie lourde, pour réprimer le peuple et massacrer quiconque s'opposerait à la volonté de leurs protégés.

Si cet acte n'a pas été accompagné d'une déclaration de guerre en bonne et due forme - qui l'aurait attendu de la part d'une nation barbare dont nous savons bien qu'elle ne reconnait ni le droit de l'humain à la liberté, ni la moindre bienséance élémentaire concernant tous les aspects de la politique et de la diplomatie, il n'en compose pas moins un acte d'agression, de guerre, d'invasion.

Votre pays a, au même titre que le nôtre, juré de protéger l'indépendance de la Commune de Kotios. Nous vous proposons ainsi d'organiser une rencontre avec l'ensemble des pays concernés par cette promesse de protection pour envisager ensemble les solutions que nous pourrons initier.

Avec tout notre respect,

Citoyenne Actée Iccauhtli
Membre du Comité de Volonté Publique
Au nom du Commissariat aux Affaires Extérieures
1746
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de l'Ambassadrice de la République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention de la citoyenne Actée Iccauhtli, en sa qualité de membre du Comité de Volonté Publique et en sa qualité de représentante du Commissariat aux Affaires Extérieures du Grand Kah

Estimée citoyenne,

C'est au nom de la Troisième République du Jashuria, en ma qualité d'Ambassadrice, que nous accusons réception de votre message. Nos services extérieurs ont bien confirmé votre compte-rendu de la situation préoccupante de Kotios. L’Etat Latin Franciscain n’en est pas à sa première exaction et menace à nouveau la paix et la prospérité de la Commune de Kotios. D’ordinaire, le Jashuria ne s’implique pas dans les conflits eurysiens, mais la présence récente de nos concitoyens de la Madavian Corporation à Kotios et le financement de la reconstruction du secteur de Nulle Part ont rendu notre présence sur place tangible.

L’Etat Latin Franciscain, en franchissant les limites de Kotios avec son contingent, met en danger des civils jashuriens, sans compter les civils de Kotios, dont nous avons garanti la sécurité. Je ne vous cache pas que le Cercle Extérieur voit d’un très mauvais œil les tentatives de déstabilisation de la démocratie kotioïte par de tels actes. Si nous ne partageons pas les orientations idéologiques de certains des partis représentés, nous sommes toutefois sidérés que l’extrême droite se permette de fouler au pied la représentation étatique et organise un putsch avec l’appui de l’Etat Latin Franciscain.

Nous avons promis une aide à Kotios dans les temps de crise. Et elle obtiendra cette aide, car contrairement à l’Etat Latin Franciscain, nous sommes un Etat honorable et digne de confiance. Nos services diplomatiques se tiennent prêts à organiser une rencontre avec toutes les nations ayant juré de défendre Kotios dans les délais les plus brefs.

Veuillez agréer, chère citoyenne, l'expression de mes salutations distinguées.

Cordialement

Madame Lalana Preecha, Première Ambassadrice du Jashuria
746
Prise de contact avec le Conseil Municipal de Carnavale
Et de ses généreux mécènes, monsieur Blaise Dalyoha, madame Pervenche Obéron et monsieur Arthur Castelage


Logo conseil municipal de Carnavale


Chère madame Lalana Preecha,

Le conseil municipal de Carnavale prend acte et vous remercie pour vos vœux de prospérité. Puisse le génie humain et la main de Dieu conjointement vous accorder également une décennie d'abondance et de succès.

La Principauté de Carnavale est toujours ouverte aux propositions commerciales de l'extérieur. Le commerce est la substance du monde aussi nous ferons vous parvenir une délégation afin de discuter avec vous de votre projet et d'en étudier les finalités et les modalités d'aboutissement, à la date qui vous conviendra le mieux.

Veuillez agréer madame l'assurance de nos salutations distinguées,
L'administration de Carnavale.
1564
RFN a écrit :
logoaf.gouv
Communication Officielle de la République Fédérale de Novigrad.

Le 26 Août 2005 - Canal Diplomatique.

Madame,

Dans le cadre de notre politique de planification des nouvelles aspirations diplomatiques de la République Fédérale de Novigrad notamment au niveau des affaires internationales et par la suite des récentes réformes visant à externaliser nos relations au-delà du continent eurysien. Nous sommes intéressés par la mise en place de relations diplomatiques cordiales envers la Troisième République de Jashuria. Malgré la distance qui sépare nos nations respectives, nous pensons que le Jashuria pourrait à terme devenir le partenaire majeur de Novigrad sur le continent de Nazum. En effet, face à la montée du fascisme en Eurysie, la République Fédérale cherche à nouer des relations avec les nations démocratiques et libérales du monde. De ce fait, nous sommes ravis de pouvoir proposer au Jashuria une entente diplomatique concernant l’ouverture d’ambassades au sein de nos capitales. De plus, Novigrad est à la recherche de partenaires commerciaux et économiques, c’est pourquoi cette première communication diplomatique s’accompagne d’une commande à vos industries aéronautiques. Nous sommes certains que nos diplomaties vont pouvoir s’entendre malgré nos cultures différentes, la République Fédérale est un acteur démocratique stable et en progression au sein du bassin Eurafaréen et nous connaissons la valeur démocratique de la Troisième République. Nous sommes aussi disposés à organiser une rencontre diplomatique officielle entre nos deux dirigeants, si toutefois nos propositions conviennent à votre régime.

En l'attente de votre réponse, soyez convaincu de mes plus sincères salutations,

- Varban Emilov Ilev, Ministre des Affaires Etrangères de Novigrad.

2045
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de l'Ambassadrice de la République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention de monsieur Varban Emilov Ilev, ministre des affaires étrangères de Novigrad

Estimé ministre des Affaires Etrangères

Nous avons bien reçu votre message diplomatique.

C'est au nom de la Troisième République du Jashuria, en ma qualité d'Ambassadrice, que je vous fais parvenir un message de paix et de prospérité. Nos deux pays, bien qu’éloignés, font partie intégrante des grandes nations du monde et à ce titre, partagent une histoire qu’il reste encore à écrire en commun.

Nous sommes ravis de voir l’intérêt que votre nation porte à la notre modeste Etat. Se voir considérer comme une république stable et démocratique est, de la part d’une nation eurysienne, un honneur que vous nous faites. Nous ne vous remercierons jamais assez pour ces mots, qui nous vont droit au cœur.

Le développement récent des échanges internationaux ont conduit mon pays à réévaluer sa politique commerciale à l’international. Mandaté par le Cercle Intérieur – notre gouvernement – pour porter notre nouvelle politique de prospérité au Nazum et au-delà, le Hall des Ambassadeurs est plus que disposé à établir des relations diplomatiques cordiales, ainsi que des relations commerciales privilégiées avec votre nation.

Notre pays a récemment établi d’excellentes relations diplomatiques avec de lointains voisins, notamment en Aleucie et en Afarée, où nos cortèges diplomatiques ont été plus que bien reçus. De nouvelles perspectives de développement communes ont été établies, en vue de créer un espace de prospérité pour tous, loin des guerres qui nuisent à la prospérité commune. Nous serions ravis d’accueillir Novigrad et son expertise dans cette ère de prospérité commune que nous visons à créer.

Mon gouvernement et moi-même sommes disponibles à tout moment pour organiser une visite diplomatique officielle afin de discuter de ce partenariat enthousiasmant pour nos deux pays. Soyez assurés que d’ici notre rencontre, vos ambassadeurs seront reçus comme des invités de marque dans le Hall des Ambassadeurs.

Dans l’attente de votre réponse sur les canaux diplomatiques, je reste à votre entière disposition.

Veuillez agréer, estimé ministre, l'expression de mes salutations distinguées.


Cordialement

Madame Lalana Preecha, Première Ambassadrice du Jashuria
856
RFN a écrit :
logoaf.gouv
Communication Officielle de la République Fédérale de Novigrad.

Le 19 Octobre 2005 - Canal Diplomatique.

Madame,

Nous sommes heureux de votre réaction positive et nous sommes d’ailleurs très satisfaits de la livraison de nos deux nouveaux avions de ligne jashuriens. Nous avons le souhait de voir émerger un marché entre l’Eurysie de l’Est et le Nazum afin de permettre à nos industries de collaborer dans les meilleures conditions économiques possibles en accord avec notre vœu d’intensifier les échanges internationaux dans la région. Nous serons ravis de venir vous rendre visite ou de vous inviter à venir découvrir notre splendide capitale eurysienne. Nous vous laissons le choix des modalités et de la date de cette rencontre que nous espérons fructueuse pour nos relations diplomatiques entre nos nations respectives.

En l'attente de votre confirmation, soyez convaincue de mes plus sincères salutations,

- Varban Emilov Ilev, Ministre des Affaires Etrangères de Novigrad.

760
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de l'Ambassadrice de la République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention de monsieur Varban Emilov Ilev, ministre des affaires étrangères de Novigrad

Estimé ministre des Affaires Etrangères

Nous avons ouï dire que la République Fédérale de Novigrad était une contrée des plus agréables en cette période de l’année. Notre délégation diplomatique sera ravie de venir vous rencontrer sur vos terres afin de mieux comprendre vos besoins et les spécificités de votre culture. Si cela vous convient, nous pouvons être présents pour vous rencontrer à Novigrad dans deux semaines maximum, le temps que nous fassions nos préparatifs.

Dans l’attente de vous rencontrer, je reste à votre entière disposition.

Veuillez agréer, estimé ministre, l'expression de mes salutations distinguées.


Cordialement

Madame Lalana Preecha, Première Ambassadrice du Jashuria
Haut de page