05/11/2004
00:47:30
Index du forum Continents Paltoterra Alguarena État fédéré de la Heenylth

[PRESSE] Médias Heenylthains - Page 3

4101
Leading News

15 juillet 2004 - L'huître heenylthaine triploïde, la solution scientifique aux limites ostréicoles de la Heenylth?


Génétique alimentaire
La recherche génétique naissante peut-elle bénéficier à l’ostréiculture heenylthaine?


Les producteurs avaient toutes les raisons d’en rêver: une huître ultime, qui satisfait aux préalables requis en habitat naturel pour son développement. L’objectif n’est pas secret, il est question de génétiquement créer une huître qui soit capable de poursuivre sa croissance au sein d’un environnement qualitativement réduit et appauvri en apports nutritifs. Insoumise à la fragilité de son écosystème, l’huître triploïde vient offrir à ses producteurs une opportunité de produire toute l’année, et dans des quantités plus rentables sur chacun des cycles positionnés.

Génétiquement conditionnée pour adopter une forme gracieuse et uniforme, l’huître triploïde heenylthaine est devenue le cheval de course marketing des sociétés piscoles et chaînes de restauration, qu'elles soient spécialisées ou non dans les produits de la mer.

En rivalité croissante avec les syndicats de poissonniers pharois, “GoFood” et "OCmeal" comptent parmi les enseignes heenylthaines désireuses de maintenir la productivité de leurs bassins d'aquacultures, déjà malmenés par la concurrence encolanaltèque et ses élevages de crevettes en plein essor. Désormais bousculées par la production pharoise, les industries piscicoles du pays veulent identifier de nouveaux leviers pour marquer l'écart, conscientes qu'elles ne disposent pas des mêmes atouts que les Encolanas pour offrir des productions qualitatives. Talonnée par les productions étrangères qui se positionnent auprès des chaînes de restauration arkencanes, “OCmeal” fait le choix d’initier des recherches vers la création de fruits de mer génétiquement modifiés, pour maintenir la quantité des productions heenylthaines actuelles et positionner un tarif attractif en vue de distancier l'offre des exportateurs étrangers.

Défiant les principes de la nature, l’huître triploïde pourrait en phase finale d’expérimentation, s’industrialiser pour occuper plus de 70% des collecteurs en ostréiculture de Heenylth. “L’huître triploïde heenylthaine, c’est la promesse d’un produit de la mer à moindre coût pour le producteur et le consommateur. C’est la promesse d’une rentabilité acquise toute l’année pour nos ostréiculteurs” déclarait Zac Wenham du département marketing de OCmeal. “L’huître triploïde est le projet gagnant/gagnant de la restauration, de l’ostréiculture et de la consommation…”

Mais qu’est-ce que l’huître triploïde en fin de compte? L’huître triploïde est une huître créée en laboratoire avec non pas deux chromosomes comme ses sœurs aînées, mais trois.

Stérile, l’huître triploïde présente un atout majeur à la production: sa capacité à grossir plus vite que ses congénères. Là où ses sœurs aînées concentrent une partie de leurs apports nutritifs à la reproduction, la triploïde maintient l’importance de ses réserves pour se faire la plus charnue possible en ne dédiant aucune part de son alimentation à la reproduction. La triploïde, par sa stérilité, développe également l’avantage d’être non laiteuse et donc de se montrer plus goûteuse, une huître laiteuse qui se dit d’une huître produisant un lait ensemencé et destiné à la reproduction.

Sur tous ces aspects, l’huître triploïde heenylthaine vient donc développer un avantage concurrentiel sur des critères de productivité et de rentabilité pour aider OCmeal à pénétrer durablement le marché de la restauration à base de fruits de mer. Etant donné les investissements en la matière et la présence d'un 3e chromosome, certains s'amusent déjà à dire que la triploïde présente maintenant un quotient intellectuel supérieur à celui que nous lui connaissions, remettant en cause l'expression familière qui dit d'une personne simplette qu'elle a le QI d'une huïtre.

Peu soucieuse de l'environnement, notamment pour ce qui a trait aux usages de pesticides, la présidence de Sarah Kimble semble oublier le destin lié qu'elle s'est offert avec les forces écologistes du pays, usant du ticket d'entrée pour la présidence heenylthaine que ces derniers ont contribué à lui offrir. Une main trop molle sur le dossier de la génétique à des fins alimentaires, pourrait définir rompre le lien qui unit gauche et écologie. La triploïde, un piège pour la cohérence politique du gouvernement de Sarah Kimble?
Haut de page