29/08/2005
17:45:39
Index du forum Continents Paltoterra Le Grand Kah

[AFFAIRES ETRANGERES] Commissariat aux affaires extérieures - Page 2

lion carnavale lion carnavale lion carnavale

Dalyoha Compagnie

Logo Dalyoha Entreprise

Cher monsieur,

Nous avons bien reçu votre message et la Compagnie Dalyoha se réjouit par avance d’accueillir dans ses établissements un client aussi prestigieux. Vos requêtes entrent parfaitement dans notre domaine d’expertise et nous vous garantissons sans fausse modestie un service d’une qualité inégalée.

Conformément à nos protocoles de confidentialité et de satisfaction pour patients d’importance prioritaire (PIP), nous vous faisons parvenir un questionnaire détaillé afin de cerner mieux vos besoins matériels pendant le séjour et vous proposer une offre de choix personnalisée cherchant à répondre à vos désirs les plus intimes.

Néanmoins, ces questionnaires n’ont pour unique fonction que de préparer le terrain à votre arrivée : dès que vous serez à Grand Hôpital, vous serez reçu par le directeur de notre établissement et notre médecin-chef afin de cerner au mieux vos souhaits et la manière la plus pertinente possible d'y répondre.

Vous pourrez également à votre convenance et 7 jours sur 7, 24 heure sur 24, demander un entretien avec notre équipe de soutien professionnelle à votre disposition pour vous accompagner à chaque étape du processus de réalisation de vos souhaits.

  • Cabinet d’avocats afin d’encadrer les résultats de nos prestations et éventuellement de les rendre conformes à la législation de votre pays de domiciliation.
  • Docteurs en philosophie morale et en éthique afin de répondre à toutes vos questions ou angoisses d’ordre existentielle que sont susceptibles de produire nos prestations, particulièrement les plus ambitieuses.
  • Experts en pédagogie et en sciences de l’éducation pour vous conseiller au quotidien du développement de votre futur enfant et de votre rôle de parent.


Merci d’avoir choisi Grand Hôpital et la Compagnie Dalyoha,
Docteur Philippe Géminéon, directeur de l’établissement.


Questionnaire fourni en pièce jointe
République Socialiste de Damanie

Le 12 Mai 2005, à Ciardhai
A Madame Actée Iccauhtli,

TOP SECRET


Camarade Actée Iccauhtli,

Je suis actuellement trop occupée, à cause des évènements récents, pour recevoir décemment une émissaire de votre Nation, et j’en suis désolée. Je préfèrerais donc correspondre avec vous à distance.

Anduin Deoir était pour moi un ami, et, comme vous, sa mort subite me désole, malgré nos différents idéologique. Je suis fière d’être sa successeuse, et je me vois comme l’héritière de ses combats, qui ont été la défense de la Nation et du pluralisme. Cependant, et tous ont pu le constater, sa République ne fonctionnait pas.

Notre toute nouvelle République socialiste a fait ses preuves, par son efficacité administrative, sa rapidité d’action – notamment avec ce que les Damann appellent « les Heures Rouges » – et, surtout, elle défend les idées de chacun sans tomber dans l’obscurantisme que peut provoquer une démocratie à l’image des autres démocraties du monde. La République, camarade, est un outil, pas une valeur. Nos valeurs sont les mêmes que les vôtres, d’ailleurs. Pluralisme, tolérance, défense du peuple, égalité, liberté, justice.

Notre République socialiste n’a rien à voir avec les autres du monde. Déjà parce que notre idéologie est nouvelle, n’est ni fondée sur le marxisme, ni sur le communisme oriental, mais aussi parce qu’elle profite à tous, pas seulement à une partie de la population ou au gouvernement. Elle n’est pas fondée sur la haine du capitalisme, mais sur l’amour du peuple.

Si le gouvernement a autant de pouvoir, c’est qu’en Damanie, nous n’avons pas le choix. La Damanie est un puits d’idées, progressistes pour certaines, malsaines pour d’autres, et le gouvernement doit contrôler ces idées. Contrôler, pas taire. Car l’expression de ces idées est importante à notre progression.

Cette République fonctionne, et répond aux besoins de la population, et est sûrement la seule République qui fonctionnerait en Damanie. Elle ne changera pas sous prétexte qu’un pays veuille assoir son pouvoir en Damanie. Et, de son côté, la Damanie ne tentera pas d’imposer son idéologie à des pays avec lesquels elle est incompatible.

Nous respectons le Peuple, nous l’aidons, et jamais nous ne l’oppresserons.

Camarade, le Kah nous inspire, mais en Damanie, nous devons l’adapter, et il ne pourra jamais vraiment ressembler à celui de Paltoterra. Notre socialisme damann est celui qui ressemblera le plus à celui du Kah tout en restant adapté aux Damann.

Avec mon amitié sincère,

Sineag Buiseid
Sineag Buiseid, Première Consule de Damanie et Protectrice des Damann.
Signature


☀️ Communiqué du Président de la Communauté d'Izcalie ☀️


De : Fabrice Trottier, Président de la Communauté d'Izcalie
À : Commissariat aux Affaires Extérieures de l’Union du Grand Kah

    Excellence,

    Permettez-moi, dans un premier temps, d’apprécier la franchise de votre introduction, tout en rappelant que je reste une jeune personnalité politique indépendante de toute mouvance politique officielle, et qu’en quarante ans de carrière cinématographique, je suis devenu un vrai caméléon perméable à tous les rôles. Je ne saurais donc être classé dans une quelconque mouvance idéologique, je ne fais qu’agir qu’au nom de la Communauté d’Izcalie et pour l’intérêt de celle-ci. Je vous joins d’ailleurs à cette missive mon livre autobiographique auto-dédicacé, qui pourra être vendu au plus offrant des cinéphiles au profit des bonnes œuvres de l’Union du Grand Kah.

    Le concours des services de renseignement kah-tanais serait, pour tout vous dire, grandement apprécié. Nous disposons d’une shortlist de pays dans lesquels il pourrait se trouver aujourd’hui et s’il faut passer au peigne chacun d’entre eux, nous le ferons. Si d’aventure le pays d’accueil était réfractaire à l’idée d’extrader ce criminel ou si d’autres obstacles venaient à nous barrer la route, nous emploierions des moyens plus conséquents, avec les conséquences diplomatiques que nous assumons. Si votre concours venait à être mis au grand jour, l’Union du Grand Kah pourrait alors être perçu comme un complice de l’Izcalie par le pays d’accueil malgré elle. Je préfère moi aussi que tout soit clair dès le début.

    Si les conditions de cette collaboration vous conviennent, alors nos unités de renseignement se rapprocheront des vôtres de manière imminente.

    Veuillez agréer l’expression de ma très haute considération.


    Fabrice Trottier

    Fabrice Trottier
    Président de la Communauté d'Izcalie
Département Fédéral des Affaires Etrangères


A l'attention de l'honorable Citoyenne Actée Iccauhtli, représentante des Communes Unies du Grand Kah


Le cabinet de la Chancellerie a bien reçu votre message de soutien et de compassion à l'égard de la nouvelle tragédie qui vient subitement de frapper les Provinces-Unies du Lofoten. Votre sollicitude nous touche et il est de bon augure de savoir que même dans les heures les plus sombres de notre histoire, nous partageons les mêmes valeurs humaines, à défaut d'être proches sur les plans politiques et économiques. Sachez que le nationalisme dans sa forme la plus intégriste fait partie de ces fléaux idéologiques mortifères, que nous combattons ardemment, et il est d'autant plus crispant et significatif quand ce dernier se manifeste aussi douloureusement sur votre propre territoire. C'est malheureusement le propre de la démocratie, à la fois sa plus grande force et sa plus grande faiblesse que d'autoriser toutes les formes d'expression, même celles qui nous déplaisent, et qui peut amener à ce genre d'évènement extrême. Soyez assurés que nous mettrons tout en œuvre pour qu'un tel drame ne puisse plus jamais se reproduire.

Veuillez agréer, Madame Actée Iccauhtli, l'expression de mes salutations les plus sincères

Cordialement


conseillère
Gouvernement floralien | Affaires étrangères


Envoyé le : 26 août 2005

De la part du Ministre floralien des Affaires étrangères
Mes sincères salutations,
Je me permets de vous répondre concernant votre demander de rencontre entre nos deux pays. La Floralie souhaitant garder une bonne entente avec ses voisins, nous vous informons que le gouvernement floralien accepte votre requête.

En espérant que nos relations seront des meilleurs pour les jours à venir.

Mes plus sincères salutations,

Francis Boyle
Ministre des Affaires étrangères floraliennes
Haut de page