17/03/2009
08:25:21
Index du forum Continents Nazum Shuharri

Gyasarr (Ambassade par défaut)

596
Symbole de la Gyasarr

Cette boite de réception est destinée aux communications entre l’Organisation étatique de l'Union des terres australes de Shuharri et les institutions étrangères, notamment les états. Si vous êtes un état et que vous avez une requête ou une information à communiquer, c'est ici. Si vous ne savez pas à qui vous adresser, demander Yuu aon Laonko, elle saura qui contacter. Si vous disposez d'une ambassade dédiée à votre pays, rien ne vous empêche de publier ici, l'ambassade serait principalement conseillée pour les interactions diplomatiques les plus complexes (programmes réguliers, accords commerciaux complexes, traités...).

Puisse la chaleur guider vos pas.
La Gyasarr
1576
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de la Troisième Ambassadrice de la Troisième République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention des représentants de l’Organisation Etatiques de l’Union des Terres Australes de Shuharri

Chers représentants


C'est au nom de la Troisième République du Jashuria, en ma qualité d'Ambassadrice, que je vous fais parvenir un message de paix et de prospérité. Nos nations, bien qu’éloignées par un océan et des cultures différentes, font partie du grand concert des nations et à ce titre, nous nous devons de vous souhaiter la bienvenue. La Troisième République du Jashuria cherche à faire du Nazum un continent de paix et de prospérité. Bien que les nations qui nous entourent goûtent peu aux idées libérales et démocrates, nous sommes conscients d’évoluer sur une terre chargée d’histoires, de traditions et de mystères qui nous engagent et nous lient les uns aux autres. Nous estimons qu’il est de notre devoir de faire bon accueil aux pays qui décident d’ouvrir leurs relations à l’international.

Nous prenons le temps de vous écrire aujourd’hui afin d’établir les bases de la confiance entre nos deux pays par le biais de l’installation d’ambassades. Nous sommes persuadés que nos deux pays peuvent créer les bases d’une collaboration saine et vertueuse, que cela soit par le commerce, la recherche, ou tout autre projet dont nous pourrions conjointement bénéficier.

Seriez-vous d’accord pour établir des relations cordiales entre nos deux nations ?

Dans l’attente de votre réponse sur les canaux diplomatiques, je reste à votre entière disposition.

Veuillez agréer, cher représentants, l'expression de mes salutations distinguées.


Cordialement

Madame Pharah Wattana, Troisième Ambassadrice du Jashuria


fruits
Un panier de pâtes de fruit accompagnait la missive diplomatique du Jashuria
1110
CABINET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LODUARIE


Lettre à l'intention de La Gyasarr de l’Organisation étatique de l'Union des terres australes de Shuharri.
Salutations à vous, Gyasarr. Je vous contacte en cette journée pour parvenir à un accord économique. Nous nous sommes renseignés sur votre nation, et nous avons appris que vous possédiez un gisement de phosphate.
Dans le cadre d'une nécessité importante d'engrais pour nos cultures agricoles, gérées par le plan d'économie communiste, nous vous proposons une collaboration concernant l'exploitation de de votre gisement de phosphate. En échange d'infrastructures pour l'exploitation du site et de livraisons de nourriture comme du blé, nous nous réserverons le droit de récupérer 15 % de l'exploitation annuelle de phosphate.
Bien entendu, vous restez maîtres de votre gisement, mais nous vous proposons cet accord, que vous pouvez changer à votre guise.
De plus, si vous le souhaitez, nous pourrions échanger des équipes diplomatiques entre nos deux nations afin d'améliorer les relations respectives et mieux mettre en place un contrat de collaboration concernant l'exploitation de vos sols.
Veuillez accepter l'expression de mes sentiments les plus distingués,

Geraert-Wojtkowiak Lorenzo, secrétaire général de la Loduarie communiste
1109
Symbole de l'Ambassade

__________________________________________________________


Message de la Troisième Ambassadrice de la Troisième République du Jashuria

__________________________________________________________

A l'attention des représentants de l’Organisation Etatiques de l’Union des Terres Australes de Shuharri

Chers représentants,


C’est avec le plus grand des plaisirs que nous accusons réception de votre présent et de votre missive et vous en remercions chaudement. Nous acceptons avec plaisir l’établissement de vos services diplomatiques au sein du Hall des Ambassadeurs d’Agartha. Nous veillerons à ce que votre cortège diplomatique puisse s’installer dans les délais les plus brefs et dans les meilleures conditions possibles.

De notre côté, nous mettons en place une équipe de diplomates pour rejoindre la cité-Etat d’Hohhothai. Nous espérons que nos relations en sortiront renforcées et nous nous tenons à votre entière disposition si l’Union des Terres Australes souhaite développer des projets communs avec la Troisième République du Jashuria. Nos portes resteront ouvertes autant que faire se peut.

Dans l’attente de votre réponse sur les canaux diplomatiques, je reste à votre entière disposition.

Veuillez agréer, cher représentants, l'expression de mes salutations distinguées.


Cordialement

Madame Pharah Wattana, Troisième Ambassadrice du Jashuria
1067
https://www.zupimages.net/up/22/42/zyr2.png

République de Peprolov
Bureau des affaires extérieures


Celui qui vous répond est Dominique Andrejew, Président de la République de Peprolov,

Il est bien vrai que nous sortons d'une crise sans précédent dans notre histoires. Heureusement la République de Peprolov reste bien intégrée au sein de l'océan du Nord, nous avons des amis à l'est et à l'ouest ce qui est une bonne chose.

De savoir qu'une si lointaine nation nous veut du bien est d'un grand réconfort cependant mais contrairement aux putschistes de Staïglad, nous ne souhaitons pas brader notre industrie et nos services publics à des étrangers. Le peuple prodnovien entend rester souverain sur son territoire et les crises, si dures soient-elles, ne doivent pas laisser de prises à des intérêts qui ne sont pas les nôtres. C'est du moins la position de la Sborka à l'heure actuelle.

Néanmoins, le marché reste libre à Peprolov et si vous souhaitez y investir, absolument rien ne s'y oppose, tant que cela ne contrevient pas aux monopoles d'Etat. Nous serions plus qu'heureux d'accueillir des entrepreneurs et investisseurs Shuharr sur le sol de la République, notre économie est en pleine croissance, vous y avez toute votre place.

Bien à vous,
Dominique Andrejew
1080
https://www.zupimages.net/up/22/42/zyr2.png

République de Peprolov
Bureau des affaires extérieures


Message adressé à Yuu aon Laonko, pour l'Organisation étatique de l'Union des terres australes de Shuharri

Eh bien eh bien, jolie déclaration d'intention mais que beaucoup de gens à Peprolov ont lu avec un certain... scepticisme. Comment en effet comprendre votre main tendue tandis que de l'autre, vous poignardez le Prodnov en nourrissant la bête immonde de Staïglad avec vos capitaux ? Vous entendez sans doute jouer sur tous les tableaux mais nous ne mangeons pas de ce pain là, j'en ai peur.
Le Prodnov a été démembré par l'action de l'ONC, menée par un coup d'Etat à Staïglad que vous financez avec votre argent, et donc reconnaissez et légitimez.

Comment pourrions nous vous faire confiance ? Comment pourrions nous accepter vos entrepreneurs, vos entreprises, vos ressortissants qui contribuent à éloigner des familles et à couvrir des crimes de guerre ?

La République de Peprolov ne sert pas les mains ensanglantée, sur cela il n'y a pas de discussion possible. L'ONC mène une guerre au peuple prodnovien qu'elle a déchiré en quatre, dans une guerre, il faut choisir son camp.

J'imagine qu'il n'est pas trop tard pour revenir sur vos investissements.

Bien à vous,
Dominique Andrejew
1728
https://www.zupimages.net/up/22/42/zyr2.png

République de Peprolov
Bureau des affaires extérieures


Message adressé à Yuu aon Laonko, pour l'Organisation étatique de l'Union des terres australes de Shuharri

Vous êtes d'une naïveté touchante si vous imaginez que Staïglad (le Prodnov, pour l'heure, n'existe plus) accepte les investissements de n'importe qui. Plusieurs pays ont été réfusés pour des raisons purement idéologiques, preuve que Staïglad mène bien une guerre économique. S'ils souhaitaient ouvrir leur économie pour le bien de tous, ils auraient laissé le Pharois, le Grand Kah ou le Kazantsev investir mais non. Ils n'en ont pas voulu. Ils ont rejeté la main tendue, nous ne nous le ferons pas dire deux fois.

J'ai bien peur que dans cette affaire, vous soyez le dindon de la farce Yuu aon Laonko. Un petit dindon qui va se faire plumer de ses économies si vous imaginez que vos investissements ne sont pas politiques. Ils le sont, croyez moi, bien plus que vous ne le pensez.

Par ailleurs, je me passerai de vos commentaires sur l'état de notre débat public. Nous sommes à l'heure actuelle en pleine période électoral et les débats n'ont jamais autant fait rage qu'aujourd'hui. Il y a cependant une chose sur laquelle les candidats sont globalement unanimes : investir à Staïglad, c'est investir contre Peprolov car ce que vous financez aujourd'hui servira à nous écraser demain.

Si je puis me permettre, cher étranger, je vous retourne votre conseil : il serait peut-être temps de mener de réels débats publics et vous questionner sur le poids de vos agissements. Votre peuple sait-il que ses impôts financent des putschistes et un coup d'Etat ? Il serait sans doute utile de les en informer avant que la réalité ne vous rattrape et que vous vous réveilliez un matin en découvrant que tout ce temps, vous avez remplis les poches d'une tyrannie.

Pour l'heure, nos hôpitaux et nos trains sont financés par notre travail et par nos alliés. Vous souhaitez en faire partie ? Commencez par ne plus donner d'argent à nos ennemis.

Bien à vous,
Dominique Andrejew
519
https://www.zupimages.net/up/22/42/zyr2.png

République de Peprolov
Bureau des affaires extérieures


Message adressé à Yuu aon Laonko, pour l'Organisation étatique de l'Union des terres australes de Shuharri

Un conseil si je peux me permettre. Rangez donc votre attitude néo-coloniale et votre syndrome du sauveur dans votre poche. Gardez vos fonds pour les vôtres et laissez l'ONC payer elle-même le prix de sa conquête. Vous avez déjà fort à faire sur votre banquise et ne pesez rien à l'internationale, votre argent ne fait qu'engraisser la guerre qui plane, je vous aurai prévenu.

Bien à vous,
Dominique Andrejew
1228
LES INDUSTRIES TITAN, L'ARMEMENT À VOTRE PORTÉE


Lettre à l'intention de Toragana Yergin, représentant du Vuûl de Shuharri.
Camarade, nous avons étudié votre demande de fourniture de matériel militaire.
Nous sommes en mesure de fabriquer et de vous fournir le matériel demandé, à savoir :
  • 10 vedettes de troisième génération, de type Poisson-3
  • Vedettes : Poisson-3
    vedette
    Équipés pour la lutte anti-navire à léger tonnage ainsi que pour la surveillance maritime et en moindre partie aérienne-maritime.
  • 5 hydravions de ligne de première génération, de type HAD-21.
  • Hydravion : HAD21
    https://aviationsmilitaires.net/media/pictures/800px-Russian_Navy_Beriev_Be-12PS_Dvurekov-1.jpg
    Équipés pour la surveillance aérienne, maritime et terrestre.
    Capable de transporter 80 personnes et capable de mener des opérations par temps froid.
La totalité du matériel sera prête dans environ deux mois. La somme totale de tout ce matériel s'élève à 16 000 équivalent or. Nous vous enverrons un devis le plus tôt possible, afin que vous puissiez payer la somme demandée le plus tôt possible également.
De plus, une équipe de formateurs se déplacera au Shuharri pour aider vos pilotes et équipes à contrôler correctement le matériel fourni.
Nous vous remercions de votre commande.
Cordialement,

George Richard, secrétaire des relations commerciales des industries TITAN


Les industries TITAN vous remercie pour vos commandes.
LES INDUSTRIES TITAN, L'ARMEMENT À VOTRE PORTÉE
3387
blep.
La tasse de Molly. Un peu antique, mais elle faisait passer le message. Et il pouvait y avoir pot avec.


Il fallait dire que les explorateurs étaient des gros nuls. Non quand même. On savait que des peuples vivaient dans la région, mais qu'ils aient réussi les prouesses technologiques dont étaient capables les Shuharris forçaient le respect, surtout le respect des glisois pour qui toute victoire contre la nature était une preuve de leur force. La proposition des Shuharris avait donc été reçue d'abord comme une surprise (puisque les explorateurs d'après-révolution n'avaient noté que des peuples locaux dérisoires), puis avec stupeur quand on avait appris la teneur de l'offre des étrangers (ce n'était pas tous les jours qu'on apprenait qu'il était possible de faire pousser des choses sur la banquise), à l’effervescence habituelle lorsqu'il s'agit de leur répondre.

Molly Harris, qui avait depuis peu adopté la doctrine Dallassienne d'agir "comme une glisoise" pour reprendre contrôle du pays, s'était jetée dans une frénésie d'apprentissage et de mobilisation des milliers d'acteurs que comptait maintenant le pays. Elle alla d'abord voir son service d'intelligence pour qu'ils lui disent ce qu'ils avaient pu trouver en si peu de temps sur leurs nouveaux voisins. Après avoir déterminé qu'il ne s'agirait probablement pas d'une menace pour la révolution et un premier pot pour fêter ça, elle se rendit au département financier en plein chaos (cette fois à cause de l'arrivée imminente d'un représentant Kah-tanais qui allait entre autres chercher à inspecter comme ce foutoir fonctionnait tant bien que mal), réussit à leur arracher 2 heures de leur temps ainsi qu'une analyse de l'effet d'importation locales de nourriture shuharrie. Après avoir leur avoir fait envoyer la caisse de liqueur promise en échange de l'analyse, elle prit un deuxième pot et se dirigea vers le Purgatoire, qu'elle gratifia d'un court discours après avoir interrompu les débats en tirant en l'air pour "leur informer que le pays avait ouvert des relation avec un voisin prometteur". Elle repartit sans avoir prit un troisième pot, entre autres pour éviter de se retrouver la cible de 3 duels d'honneur différents qu'elle avait remis à plus tard pour se consacrer à son travail. Elle s'installa ensuite derrière le bureau du nouveau musée d'art moderne glisois (NMAM) où elle avait accepté trois jours plus tôt de faire de la figuration pour l'ouverture, et jongla pendant le reste de l'après-midi entre poignées de main expéditives, pots clandestins avec les secrétaires de l'accueil et rédaction de la lettre aux shuharris. Voici la lettre qu'elle envoya après 3 heures de cuisine intellectuelle.


De Molly Harris, Maire suppléante des Eglises Australes Unies,
A Yuu aon Laonko, représentante de l'Organisation Étatique de l'Union des Terres australes de Shuharri

Madame Yuu aon Laonko,

C'est avec un plaisir que je peux vous annoncer l'ouverture officielle de relations diplomatiques entre nos deux pays. Pour étendre quelque peu sur les accords proposés en premier lieu au sujet des échanges de nourriture et d'hydrocarbures, nous souhaiterions ajouter une coopération au niveau de la signalisation de la circulation sur la banquise, notamment en mettant en commun notre carte de navigations des différentes personnes qui sont actuellement d'y naviguer. Cela nous permettrait de nous venir en aide mutuellement en cas de besoin, en plus de permettre d'ouvrir une route terrestre entre nous pendant l'été, lorsque les voies marines seront gelées. Avec ceci, nous proposons aussi la mise en place de communications en ce qui concerne nos services sismologiques, vitaux pour la navigation, pour les mêmes raisons que pour les radars.

Veuillez d'ailleurs recevoir d'ores et déjà cette bouteille de liqueur d'oursin, un régal pour le palais.

Puissions-nous tenir l'hiver ensemble,

Molly Harris, Maire suppléante des Eglises Australes Unies.

la liqueur.
La fameuse liqueur.
623
De : noreply_general_it_department@thylacine-corp.upl
A : Bisultan_Ibragimodratch@*********.***


IMPORTANT :

****************************************************************
Bonjour,

Le message suivant a été classifié comme SPAM ou courrier malveillant et par conséquent a été ainsi placé dans la corbeille avant d'être détruit.
Votre adresse a été signalée aux autorités de régulation sur la sécurité informatique compétentes.

**************************************************************

Service IT et cybersécurité de la Thylacine Corporation



Ceci est un message qui a été généré automatiquement. Ne pas répondre.


thylacinecorportion


Erasmas a écrit :
De Bisultan Ibragimodratch, groupement de recherche sur les technolectes et sociolectes et leurs implications sociales
A Jürgen Applewhite, Thylacine corporation


Objet :

*****************Contenu encrypté par mesure de sécurité***************
2603
header

Axis Mundis, le 30 Janvier 2009


À qui de droit.

C’est avec une grande fierté que j’initie ce premier contact de gouvernement à gouvernement entre le Grand Kah et ce qu’il considère, d’avance, comme un peuple ami. Une fierté un peu altérée par la nature peut-être mercantile de cette communication.

Nous aimerions en effet proposer à votre communauté, plus précisément à ses composants établis dans la région des volcans, de profiter d’une initiative Kah-tanaise.

Il s’agit de l’initiative du Collier de Perle, et plus précisément de son pendant Paltoterra, dit Projet d’Intégration Structurel Paltoterran. En termes brefs, nous considérons que l’autarcie relative dans laquelle ont existé les différents pays du Paltoterra est un obstacle à la construction d’une paix durable et d’une prospérité commune. Les acteurs continentaux gagneraient à se doter de moyens de liaison sûrs et de normes routières et ferroviaires permettant à terme le transit des biens et individus. Le Paltoterra, jouit en effet d’une opportunité unique liée à sa grande stabilité politique : notre continent pourrait se doter de lignes de ravitaillement qu’aucune guerre ne saurait mettre à mal. La mise en commun de nos moyens pourrait aussi permettre de répondre au désavantage structurel que représente la faible démographie propre à toute nation post-coloniale ou établit dans des biomes aussi hostiles que ne le sont les nôtres.

Ainsi, nous souhaiterions investir en vue de créer une route pan-Paltoterran parant du Grand Kah et s’achevant sur votre territoire ; Cette route s’accompagnerait de projets de construction ou modernisation de voies ferrées, de centrales, d’infrastructures télécoms et portuaires. Nous souhaiterions ainsi investir massivement dans chacun de ces domaines sur votre territoire.

Accessoirement, l’autre pendant de cette démarche vise une intégration politique des acteurs continentaux autour d’une structure non-contraignante. Une communauté de nations Paltoterran, si vous le voulez, qui prendrait la forme d’un conseil intergouvernemental permettant à chaque nation de notifier ses pairs d’informations pouvant les intéresser ou de discuter des grands sujets continentaux. Notre stabilité politique peut être une force si nous travaillons à ce qu’elle construise quelque-chose d’utile. Il est important de quitter l’inaction et l’autarcie au profit d’une construction structurelle commune, respectueuse des besoins et particularités régionales tout en nous offrant les outils d’une plus ample coopération sur tous les secteurs où nous le jugerons utiles.

Il va de soi que nous attendons votre réponse avec grande hâte.

(Oh, et j’ai entendu des échos de ce qui se passe au sein du Liberalintern, à priori votre demande de l’intégrer a été reçue avec une grande félicité par les représentants libertaires.)

Salut et fraternité,

Citoyenne Actée Iccauhtli
Membre du Comité de Volonté Publique
Au nom du Commissariat aux Affaires Extérieures
509
LES INDUSTRIES TITAN, L'ARMEMENT À VOTRE PORTÉE


Suite à votre commande de matériel militaire, la production du matériel demandé à été lancé.
Vous seront livrés dans les prochains jours :
  • 5 hydravions de ligne de type HAD21
  • Hydravion : HAD21
    https://aviationsmilitaires.net/media/pictures/800px-Russian_Navy_Beriev_Be-12PS_Dvurekov-1.jpg
  • 10 vedettes maritimes de type Poisson-3
  • Vedettes : Poisson-3
    vedette
La production étant terminée, le matériel vous sera bientôt livré.
Nous vous remercions d'avoir choisi les industries TITAN pour assurer votre protection militaire.
LES INDUSTRIES TITAN, L'ARMEMENT À VOTRE PORTÉE
2244
Armoiries du Khasserat de la République Directe

Ministère des Affaires Extérieures du Banairah

A l'intention des peuples des Terres Autrales et en particulier des respectés habitants de Tumgao

Salutations aux peuples confédérés des Terres Australes et à leur porte-parole Yunn aon Laonko !

La République Directe souhaiterait approfondir ses relations avec votre état qui abrite, il en est certain, de grands talents. Le partenariat scientifique récemment débuté entre nos deux pays n'est que le début d'une relation qui à notre avis nous enrichira tous. C'est en se battant pour maîtriser notre souveraineté, notamment alimentaire, que nous pourrons garantir à nos enfants et petits-enfants un avenir enviable.
Ces temps incertains qui voient l'émergence de nouveaux théâtres de conflits et de tensions en notre continent nous pressent à chercher des partenaires de confiance et qui correspondent à nos idéaux. Nous voudrions donc ouvrir officiellement notre rapprochement en reconnaissant votre confédération et en garantissant votre souveraineté. L'impérialisme étranger semble être le fil rouge de ce siècle, et il en a toujours été ainsi au cours de l'Histoire, à un point ou un autre. Opérations sous faux drapeau, engagement de mercenaires, déstabilisation politique et satellisation se multiplient, et il serait naïf de se croire protégé, que ce soit en Afarée ou partout ailleurs. Se soutenir mutuellement des influences malveillantes nous semble être un point nécessaire à la garantie de notre souveraineté. Nous aimerions donc vous envoyer une équipe d'ambassadeurs afin d'établir un canal diplomatique accessible et serions ravis d'accueillir vos représentants en notre capitale, Abunaj, représentante du pouvoir fédéral.
Mais passons aux sujets plus positifs. Il est sans nul doute qu'ensemble, nos peuples obtiendraient de grands résultats en sciences civiles, théoriques comme appliquées. Fiers de leur identité et de leurs savoirs ancestraux et comptant de grands savants parmi leurs rangs, les Shuh et les Banairais profiteraient de programmes d'éducation et de recherche conjointe, nous en sommes certains.
Souhaiteriez-vous nous rencontrer afin de discuter de notre avenir commun ?

Cordialement.

Saroud Al'Tenhè, Khasser du Banairah
Siriam Amza, Ministre des Affaires Extérieures au Banairah

Accompagnant la missive, une rose des sables venant des déserts banairais souhaite paix et prospérité aux Shuh. En effet, la rose des sables est traditionnellement offerte en tant que porte-bonheur et symbolise la fertilité et l'équilibre naturel.

La rose des sables envoyée avec la missive.
1580
https://www.zupimages.net/up/22/01/ax0v.jpg


A Yuu aon Laonko, représentante à l'international de l'Organisation Étatique de l'Union des Terres Australes de Shuharri,

Je dois vous avouer qu'au Liberalintern, cela faisait longtemps que nous attentions un message de votre part. Votre culture, votre mode de fonctionnement politique et les valeurs que vous défendez ont fait l'objet d'une observation rigoureuse par anticipation depuis quelques mois, et d'autant plus après réception de votre lettre. En tout point, je pense que votre pays aurait sa place à nos côtés. Notre organisation cherche à privilégier le multilatéralisme, le régionalisme, la démocratie, l'égalité et la fraternité partout où cela est possible, dans le respect des traditions mais surtout des alternatives que chaque peuple doit pouvoir expérimenter sans entraves.
C'est le sens que nous donnons à notre alliance : protéger et connecter, plutôt que menacer et niveler.

Toutefois, j'aurai personnellement quelques questions à vous poser avant de vous souhaiter la bienvenue. Certaines nations se sont interrogées quant à votre propension à financer des gouvernement impérialistes et autoritaires dans le monde, je pense particulièrement à la République Libre du Prodnov, ce qui a été soulevé comme allant à l'encontre du régionalisme et de l'anti-impérialisme prôné par notre organisation.

Vous n'êtes pas naïf et savez comme nous que tout est politique, y compris un acte d'apparence altruiste. Ainsi, nous voudrions rencontrer une de vos délégations pour clarifier ce point afin de pouvoir en connaissance de cause évaluer votre candidature.

Est-il possible d'organiser un rendez-vous ? Nous nous mettons à votre disposition.

En vous présentant mes salutations distinguées,

https://www.zupimages.net/up/22/01/uyof.jpg
Pr. Severi, Grand Bureau des Admissions au Liberalintern.
Haut de page